200 Photos - Jul 16, 2012
Photo: Après 10h de route, nous voila à Tasch dans le Valais (Alpes Suisses). On pic-nic puis on prépare les sacs.Photo: Le groupe prêt à embarquer pour Zermatt (en effet aucune voiture non-électrique ne peut monter à Zermatt).Photo: Nous voila chez les petits suisses, tout est mignon, tout est propre :)Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: L'eau blanche qui descend des glaciers.Photo: Un peu plus tard Zermatt vu d'en haut.Photo: coucouuuuuPhoto: A droite le petit Cervin (3800m, notre objectif du lendemain). Au centre le Breithorn (4167m, 39ème sommet le plus haut des Alpes, notre objectif du sur-lendemain et premier 4000 pour certains!).Photo: Le Cervin (4478m, 12ème plus haut sommet des Alpes) la tete dans les nuages.Photo: Quand on zoome beaucoup, on voit le refuge, tout petit... et on réalise la taille démentielle de cette montagne!Photo: Nous voila en route pour le refuge de Théodule 3300m.Photo: SabrinaPhoto: Le BreithornPhoto: DimitriPhoto: Sab, Jean et PhilippePhoto: Voila enfin le refuge.Photo: Nous découvrons la vue coté italien.Photo: Le Cervin qui s'accroche à tous les nuages qui passent.Photo: Bière de récup, puis on prépare le topo pour le lendemain.Photo: miamPhoto: Coucher du soleil puis au lit pour rattraper notre nuit passée dans la voiture.Photo: Le lendemain, c'est tempête ! Pas grave, on se fait le petit Cervin.Photo: Coucou Sabrina, même pas froid ?Photo: Photo: tjrs pas froid ? :)Photo: On approche du sommet, il neige à l'horizontale, c'est parfait :)Photo: A la descente, le brouillard se leve un peu et on prend le temps d'observer les séracs proches de notre cheminPhoto: Photo: Bière de récup et pic nic bien mérité de retour au refuge.Photo: Ca se lève un peu l'après midi et on identifie au loin le 4000 qu'on vise pour la fin de semaine : le Strahlhorn.Photo: Le lendemain c'est le grand jour, on part pour le Breithorn. Debouts 4h, départ 5h, la météo est avec nous.Photo: Photo: Photo: Quel est ce sommet qui s'illumine en premier au fond?Photo: Le mont blanc!Photo: On peut enfin voir le Cervin sans nuages.Photo: Photo: Le soleil sort enfin derrière la crête du Breithorn. Il nous reste cette grande traversée puis l'ascension finale.Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Nous voila au sommet du Breithorn (4167m), 1er 4000, c'est la fête !Video: Photo: Vers le Mont BlancPhoto: Le Cervin dans l'axe de la crete.Photo: La vallée de Zermatt sous les nuages.Photo: Photo: Photo: En effet on commence à voir les coups de soleil ! :)Photo: Il y a un vent de fou, on ne traine pas au sommet.Photo: Photo: Photo: Photo: On était la haut! On distingue les cordées sur la trace : leur  petite taille permet de réaliser la taille de ce sommet et l'épaisseur de glace impressionnante sur la gauche.Photo: Le Cervin a droite, le Mont Blanc à gauche.Photo: En revenant sur la station on découvre des équipes de ski nationales en train de travailler la descente sur de la neige/glace.Photo: Le recul des glaciers est impressionnant en 50ans dans les Aples. Seul le haut du glacier est maintenant skiable en été.Photo: Bière de récup, compte rendu, puis coinche ! :)Photo: La salle principale du refuge est super agréable, du soleil et une superbe vue.Photo: Ahhhh, les pasta al dente avec le parmesan ! :)Photo: Début de coucher de soleilPhoto: Photo: Photo: Photo: La gardienne du refuge nous laisse en cadeau les bouteilles de grappa sur la table (eau de vie italienne).... c'est un massacre :)Photo: S'en suit une séance délire sur les posters du refuge :)Photo: Pub de 1954 ! Du rêve !Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Le lendemain on redescend à Zermatt.Photo: Photo: Nos 2 sommets! 4167m et 3800m.Photo: Photo: Zermatt, petite ville très mignonne, très propre, que des voitures électriques, c'est la classe.Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Le Cervin, toujours aussi impressionnant !Photo: Faut le faire d'aller mettre sa maison la haut !Photo: Les pubs Suisses, c'est quelque chose...Photo: Après une petite heure de route, nous voila au camping à Saas-Grund.Photo: L'après midi nous visitons Saas-Grund à la recherche du resto parfait pour la soirée.Photo: petit cimetière tout mignonPhoto: Par chance on est la le bon soir : la fete du village!Photo: On goute le vin local... qui est une infâme piquette ! :)Photo: Photo: démo de danses folkloriquesPhoto: Photo: Photo: Photo: Démo de Cors des Alpes.Photo: Photo: La ca commence à partir en sucettePhoto: Et la c'est fait, c'est parti en sucette, on se retrouve dans le traintrain qui fait le tour de la place du village ! :)Photo: Voila donc le village d'altitude de Saas-Fee. Comme à Zermatt, pas de voiture essence! Du vélo et un peu d'électrique.Photo: Les constructions traditionnelles, en bois sur des piliers de pierre.Photo: Photo: Nous voila à 3000m.. On fait du repérage pour les jours suivants. Mais quelle surprise de voir qu'il est trop tard (/saison) : le glacier est trop détérioré, ca ne passe plus par la...Photo: Le chemin passe sous des barres de Sérac de plusieurs 10aines de mètres de haut, c'est pas rassurant!Photo: Photo: Photo: Photo: Voila le refuge de Britania (3030m) où nous allons passer 2 nuits.Photo: Photo: Voila le gros glacier que nous allons remonter pour atteindre le col au fond et le Strahlhorn accessible par la crête sur la gauche du col.Photo: Petite bière de récup et pic nic.Photo: copaingPhoto: Photo: il pose...Photo: Photo: On va faire un peu de repérage, ce qui ne nous empêchera pas de zigzaguer un peu le lendemain sur le glacier pour trouver notre chemin.Photo: Photo: Décidément c'est EuroDisney ici..Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Impressionnante zone très crevassée du glacier.Photo: Des gens font des exercices dans les crevasses d'ailleurs.Photo: Nous voila au sommet du Little Allalin... un petit 3000 juste à coté du refuge pour la ballade digestive :)Photo: Photo: Photo: Photo: Ca bastonne !Photo: Photo: Photo: Jeudi matin, levés 2h45, dej 3h, départ 3h20. Vers 5h on commence à sortir du brouillard après une navigation délicate sur le glacier bien crevassé et avec peu de visibilité. D'autres cordées nous ont rejoint.Video: Photo: La lunePhoto: 5h du matin, il fait très clair. On voit bien le col et le sommet.Photo: Photo: On contourne la barre de sérac par la gauchePhoto: Le sommet rositPhoto: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Ca y est, il fait jour.Photo: Photo: Nous voila au col (2800m). Hélas il y a un vent très fort qui nous met en danger sur la crête. On rebrousse chemin à 3900m, 300m à peine sous le sommet.Photo: La crete ventue où nous avons fait demi-tour.Photo: Depuis le col, la vue sur la vallée de Zermatt, avec  le Breithorn et Cervin.Photo: Le groupe au col (flou, désolé)Photo: On redescend le glacier pour replonger dans la mer de nuagesPhoto: Photo: Photo: Photo: Le RimfishornPhoto: Photo: Sur le bas du glacier, on retrouve le glacier sans neige, crevasses à nue.Photo: Photo: Yess les traditionnelles bières de récup :)Photo: Le lendemain on monte en haut de la station (3500m). Le temps n'est pas top...Photo: Photo: Photo: L'allalinhorn, qu'on espérait gravir... mais vu le temps, on renonce, au profit d'un bon resto en vallée et d'un retour 1j plus tôt.Photo: Sur la crête on distingue quand même des cordées qui montent progressivement vers les nuages.Photo: On visite le resto tournant à 3500m...Photo: On descend visiter la grotte de glace taillée dans le glacier.Photo: Photo: Photo: Décidément ils ont un problème avec les nains :)Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: A+ BritaniahutePhoto: un peu de viaferata surprise sur le retourPhoto: Le chemin est superbe. On est 2000m à la verticale au dessus de la vallée.Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Saas-Fee à  gauche et Saas-Grund au centre.Photo: C'est bon la voiture est toujours la :)Photo: Bière de récup et dégustation du fameux rostiPhoto: prochain challenge : nourrir une marmotte à la main!Photo: Nous quittons finalement Saas-Fee et terminons ce superbe séjour qui nous a permis de passer la barre des 4000m !Photo: C'est parti pour 10h de retour :)Photo: De la vigne partout en vallée ... pour faire du vin de merde :)Photo: Photo: On passe par Chamonix mais le Mont Blanc refuse de montrer son nez.