74 Photos - Oct 22, 2014
Photo: S'il y a bien une chose dont on ne va pas manquer pendant 8jours, c'est la nourriture! même si du coup c'est surement plus lourd à pousser...Photo: Un nouveau tampon sur le passeport par la douane très impressionnante de Bolivie.Photo: Photo: Jour 1: forcément on est à fond!Photo: Au premier refuge, on croise beaucoup de monde en route pour monter le volcan Licancabur, à 5900m d'altitude. Ici, le guide fait une démonstration de l'utilisation d'un caisson de compression. Cela simule une descente de 1000m d'altitude.Photo: Photo: Laguna Blanca de bon matin. A cette heure-ci, on a déjà fait une chute dans le sable....Photo: Photo: Le volcan Licancabur au fond avec la laguna Verde au piedPhoto: Photo: On rencontre 2 français qui finissent le désert alors que nous on le commence... ils nous ont pas menti quand ils ont décrit ça comme "difficile".Photo: Photo: Photo: Photo: Desierto de DaliPhoto: Photo: Photo: Photo: Photo: Au lieu de mettre des panneaux pour le tourisme responsable tous les 30kms, il pourrait aussi en mettre d'autres pour les directions...Photo: Les thermes de Polques: eau à 35°C après une bonne journée à pousser, avec vue sur les flamants roses et la lagune, c'est pas mal.Photo: Photo: Le restau des thermes de Polques nous laisse dormir au chaud. Ouf! la nuit il gèle!Photo: Pendant ces 8 jours, on se fait doubler par une cinquantaine de 4X4 par jour, souvent remplis de français d'ailleurs. La grosse majorité des guides locaux s'arrêtent pour faire la causette avec nous, prendre des photos et même parfois nous donner la nourriture des gens du tour.Photo: PolquesPhoto: Photo: Photo: Comment voulez vous avancer en vélo quand nos pneus font une tranchée pareille?!?Photo: Photo: Vent dans le dos, descente à l'horizon....et bien Non! un camion s'arrête pour nous dire que notre route va de l'autre côté: 7kms en montée vent de face! Dommage....Photo: Photo: Alors au fond, il est censé y avoir un Geyser dans ce col à 4927m d'altitude, mais à part l'odeur d'oeuf pourris, c'est tout ce qu'on aura.Photo: Laguna Colorado: une descente qui nous secoue comme jamais pendant 17kms.Photo: Photo: Photo: Photo: Refuge de Laguna colorodo, notre salue la veille après une journée horrible! Après les 17kms de descente, il a fallu pousser presque 7kms pour l'atteindre. Bonus: au petit déjeuner  l'aubergiste nous a offert des pancakes et le petit déjeuner des touristes partis à 3h du mat.!Photo: Photo: Trouver le bon coin de piste qui nous fait rouler est un vrai casse tête et on zig zag sans arrêt pour éviter les bacs à sable.Photo: La phrase inscrite par notre WS Ghuilherme, juste avant de commencer le désert. "Seuls ceux qui risqueront d'aller trop loin pourront trouver jusqu'où on peut aller..."Photo: Ca roule mais qu'est ce que ça secoue!Photo: Photo: Danse des flamands roses sur la Laguna colorado.Photo: Photo: Agréable de prendre un petit temps de repos dans ce genre de paysage. C'est pour ça qu'on pousse non?Photo: Photo: Jour 4: on pense s'arrêter pour manger à l'abri du vent, et vers des maison qui ont l'air délaissées. Et bien Non, on rencontre une famille d'au moins 15 personnes entrain de préparer le repas de midi. Du bon lama frais cuits au barbecue! Nous on se cantonnera à notre salade de pâte, et en dessert, un petit bout de lama quand même.!Photo: Les enfants sont en pleine liberté et autonomie, et ils te maîtrisent les lamas d'une main de maître.Photo: Photo: Photo: Le porte-bébé local...Photo: Mal aux jaaaaaaammmmmmmbes!!!!!!Photo: Ca a l'air tellement plus facile en photo qu'en vrai...Photo: Chute n°3: et dire qu'on est pas tombé en 16 mois et que là on tombe 3 fois en 8 jours. Heureusement, dans le sable ça fait mal juste au moral!Photo: On quitte le camp de mineurs où nous avons dormi la veille. Le directeur nous offre le repas du soir à la cantine des mineurs et une chambre pour dormir au chaud.Photo: Photo: Il y en a un qui nous observe pousser depuis un moment, mais qui ne bronche pas quand on s'approche pour le prendre en photo.Photo: Photo: Règle du désert; ne jamais croire les boliviens quand ils te donnent le nombre de kms restants et le fait que ça descende...Photo: Dis donc le lama à droite, arrête de faire le malin parce qu'on a vu ton pote les 4 fers en l'air la veille!Photo: Photo: On croise Claude et Nicole qui nous offre le repas de midi à l'abri du vent dans leur maison roulante. Quand on ressort, on en a oublié qu'on était dans le désert.... et qu'il restait encore un bon 20kms avant notre stop du soir. Pas facile de repartir.Photo: On a l'impression de faire parti des attraits touristiques tout au long de la route. Les gens s'arrêtent pour nous demander si tout va bien et nous féliciter surtout. Ca nous fait un bien fou et ça nous change les idées dans les moments de galères.Photo: Village de VillamarPhoto: Photo: Photo: Euuuuuhhhhhh......Photo: On dirait qu'on vient de se cracher.... mais en fait, c'est juste que il y avait une rivière à passer mais pas de pont... il a fallu tout démonter pour traverser.Photo: No commentPhoto: Supermarché locale, on fait quelques provisions dans la ville de Villa Alota, il nous reste deux jours avant de rejoindre Uyuni. Ouf c'est bientôt fini et les routes s'améliorent un peuPhoto: On l'a échappé belle, hier, on était là où c'est tout blanc...!Photo: Cette fois-ci, on croise deux français qui s'élancent vers le Sud Lipez alors que nous on finit presque. Comment leur dire qu'on a été au bout de notre vie pendant 8 jours mais ne pas les dissuader dans leur projet??!!Photo: Ca yest, on a converti les lama au vélo!Photo: Village de San Cristobal, à 100lms de Uyuni. Ce sera notre dernière journée alors que la pluie va tomber presque toute la nuit. Sable + eau = boue non??! finalement c'est pas si pire! ouf!