105 Photos - Sep 17, 2014
Photo: Cordoba, la deuxième plus grosse ville d'Argentine.Photo: CordobaPhoto: On prépare la suite de la route depuis chez notre premier Warmshower argentin à CordobaPhoto: Il fait très chaud la journée....Photo: Et au réveil, il y a du gel dehors... mais qu'est ce que ça va être ) 4000m d'altitude?Photo: Image de la PachamamaPhoto: Musée de l'Auto à ciel ouvert...Photo: Photo: Les camping en Argentine sont pas mal, toujours dans des coins un peu cachésPhoto: Photo: Photo: Pour l'instant juste des petites collines, bientôt des cols....Photo: Difunta Correa, un lieu pour se souvenir d'une légende de la route. Un camionneur qui aurait aidé une femme et son bébé le long de la route il y a très longtemps. Ils commémorent sa mémoire pour qu'elle continue de les protéger sur la route.Photo: C'est quand qu'on arrive?Photo: Le monde entier est un cactus...on fait plus attention pour aller faire pipi derrière les buissons...Photo: Un des villages sur la route, Lucio V Mansilla.Photo: Quelques "auberges" sur la route, pas forcément beaucoup moins chères qu'en FrancePhoto: Photo: Photo: On picnique dans un douane au milieu de nulle part, douane qui n'arrête personne d'ailleursPhoto: Photo: L'est où la ruta?Photo: Le village de RecreoPhoto: Photo: Un des pic-nique le plus agréablesdu voyage: assis dans la poussière, au bord de la route, des tonnes de mouches, un vent à décorner les biquettes sur la route. Bon app'! ( ça se voit à la tête de Vincent non?)Photo: Antonio y Suzanna nous emmènent 200 kms plus loins pour rejoindre San Miguel de Tucuman et arrêter cette journée difficile avec le ventPhoto: San Miguel de TucumanPhoto: On visite un jardin d'enfants à TucumanPhoto: Rencontre avec un copain cyclo: l'accent argentin + quelques dents en moins + notre espagnol limité ; la conversation est assez comiquePhoto: C'est parti pour la montée de 25kmsPhoto: Le village de Tafi del VallePhoto: Le lac de El MollarPhoto: Photo: Un gaucho qui ramène ses vaches: tout à fait localPhoto: Un groupe de Vététistes nous arrêtent dans la montée du col pour nous improviser un ravitaillementPhoto: Peugeot 505: 500 euros, 3 vélos carbone: environ 7000 euros.... tout est question de prioritésPhoto: On est accueillis en haut du col par le vent mais aussi par quelques locauxPhoto: Notre premier col au dessus de 3000, youhouuuu!!Photo: Photo: Depuis le haut du col, on aperçoit la vallée de Cafayate. Le petit panache blanc vous donne une idée de la poussière que l'on va prendre un peu plus tardPhoto: Quand tu viens de te faire une montée de +2300 de dénivelés positif, tu t'attends à avoir une SUPER MEGA GIGA descente pour te récompenser, ERREUR! la route est tellement abîmée que les 36kms de descente sont plus que désagréables. Ca stimule les globules!Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: C'est samedi, pas d'école alors pour nous c'est terrain de camping idéal! Petit déjeuner en terrasse.Photo: Photo: Tempète de sable, ou comment se faire un petit gommage de la peau avant d'arriver à CafayatePhoto: Alfajores, petit nom sympathique pour petites doceurs locales, tout aussi sympathiques. ( deux biscuits fourrés à la confiture de lait, enrobés de chocolat)Photo: Photo: Photo: Las Quebradas de las conchas nous offre une route magnifique pendant 70 kms!Photo: Photo: Des copains cyclo, le vélo c'est renversant...Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Bar localPhoto: Que voyez-vous?Photo: Photo: Photo: Photo: On rencontre une petite famille en vadrouille en Amérique du Sud, ils nous préparent un petit gouter d'arrivée. Trooop chouette! Ils nous offrent même une nuit dans leur maison roulantePhoto: Au petit matin, la vue n'estpas si malPhoto: Photo: On vous présente AlbertPhoto: Photo: Le chien a l'air beau, le camping aussi, détrompez-vous! Les chiens en Argentine ils ont souvent 40 autres copains aux alentours, tous envi d'aboyer, de faire pipi sur la tente ou de s'incruster pendant les heures de repas. Quant au camping, il est situé au milieu de gens qui s'endorment à 1h du matin et d'autres qui se lèvent à 6h. Du coup, nous aussi!Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: En quittant Purnamarca, on attaque le col nommé Paso de Jama, qui va durer 560km...Photo: Le panneau a le mérite d'être clair, "section de route sinueuse avec de fortes pentes..."Photo: Le début de la Cuenta de LipanPhoto: Pic nique avec vue...Photo: Photo: La cuenta de Lipan, c'est 38kms d'ascension, et un dénivelé de 2000m positif. Nous avons mis 8heures pour la finir...Photo: Et arrivés presque en haut du col, à 4000m, le mal de l'altitude et la fatigue de la journée ont raison de VincentPhoto: Infusion à la coca avant de dormir...Photo: Marco qui tient la boutique nous laisse dormir par terre alors que la veille, on se faisait accueillir par la neige... Merci MarcoPhoto: Photo: direction les salinas grandes au fondPhoto: Manu, qui nous a accueillis pendant 3 jours à San Salvador de Jujuy, nous accompagne pour 3 jours de vélo...Photo: Photo: Salinas grandes: petit désert de delPhoto: Photo: Vincent: "Fanny tu pédales ou je t'écrase ok?"Photo: Il y en a un qui est préssé d'arriver à 13kms...Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Photo: Village de SusquesPhoto: Photo: Photo: Les seules voisins que l'on croise sur la routePhoto: Un village abandonné nous sert de lieu de picnique à l'abri du ventPhoto: Tous les après midi, le vent se lève et le soir il faut trouver un coin pour s'abriter. Ce soir, c'est un échec avec ce bout de maison abandonnée qui ne protège pas vraimentPhoto: Photo: Dans le village de Rama, nos nouveaux amis posent pour la photoPhoto: Photo: Paso de Jama: altitude 4320m, limite avec le Chili