Post has attachment
La bonne méthode pour blanchir les dents 😉

Post has attachment

Post has attachment
·
A QUOI SERT LA CÉLÉBRATION DU MARIAGE DANS L ""EGLISE" OU DANS LES MARIES?


C’est le 65ème message.

Le mariage c’est l’union légale d’un homme et d’une femme. Mais je ne parlerai pas de légalité parce que la légalité appartient à l’homme et la vérité au Seigneur Jésus-Christ. Pour cela, on peut donc parler du mariage lorsqu’un homme et une femme vivent ensemble.

Dans ce monde actuel, vous trouverez des couples qui ont déjà passé tant d’années ensemble ; mais subitement un jour vous les entendez dire : il faut qu’on se marie à l’ « Eglise » ou à la mairie, à quoi sert cette célébration ? C’est quelque chose qui m’a toujours étonné, mais je les comprends quand même, parce que devant les hommes, ils ne se sont pas encore mariés mais il faudrait qu’ils comprennent que, devant Dieu on parle du mariage dès le premier jour où l’homme et la femme couchent ensemble.

Il faut donc comprendre que, si l’homme couche avec 10 femmes ou une femme avec 10 hommes sachez que ça fait aussi 10 mariages. Lorsqu’on couche avec une autre femme ou avec un autre homme c’est d’abord un grand péché et ensuite c’est la polygamie devant Dieu. Quand on n’est pas fidèle à Dieu, on ne pourra pas non plus être fidèle à sa femme ou à son mari. Coucher avec un homme marié ou avec une femme mariée est un double péché.

La célébration du mariage devant l’assemblée peut être possible au cas où l’homme et la femme n’ont pas couché ensemble et tout ceci devant Dieu qui sonde les cœurs. Car si tel est le cas, ils seront présentés devant Dieu et devant les hommes. C’est dans ce cas que moi je présente les futurs mariés à Dieu. Mais dès lors que ceux-ci se connaissent déjà je ne peux plus le faire.

Il n’est donc pas nécessaire qu’un homme et une femme qui ont déjà fait des années ensemble viennent se présenter à l’Eglise pour dire qu’ils vont se marier ; car s’ils le font c’est en vain.

L’acte de mariage qu’on signe à la mairie n’est que là pour des besoins charnels, ça peut être pour le travail ou encore pour les biens en cas de problèmes dans le couple. C’est donc cet acte qui prouve que l’homme est légalement marié. Cette légalité voudrait que l’homme ait une bague, c’est ce qu’on appelle alliance.

Cette dernière rend souvent le couple grand ou vantard. Il y a certains hommes qui avec cette alliance couchent avec d’autres femmes parfois plus que sa propre femme ; d’autres par contre cachent cette alliance (bague) de peur qu’on ne sache qu’ils sont mariés ; car en la cachant, ils peuvent continuer à vivre leur infidélité. Je déclare donc que, si c’est pour les hommes que nous célébrons le mariage, sachons donc que c’est en vain.

Je voudrais donc vous dire que le mariage à l’ « Eglise » signifie fidélité devant Dieu. Aujourd’hui, les êtres humains avant de se marier ne consultent pas Dieu juste parce que leurs cœurs ou leurs yeux ont été attirés par cette poussière qui est l’homme, le matériel ou la femme. Cette dernière regarde toujours si l’homme a du travail ou de l’argent.

Parfois la femme choisit un homme qui ne craint pas Dieu non pas parce qu’elle l’aime mais c’est parce qu’elle voit le matériel et elle tient toujours le langage du genre c’est sûr que Dieu va le transformer avec le temps.

Le mariage en Dieu est premièrement cette liberté qui consiste à écouter et à vivre la parole de Dieu qui vivifie.
Car il ne s’agit pas de regarder comment tu seras bien en mangeant la poussière mais, il est question de voir comment tu mangeras le Seigneur Jésus à travers l’écoute (Jean 6/57). Il y a des hommes très rusés qui veulent seulement le mariage, ce qui fait que lorsque la femme lui donne les conditions du genre si on se marie, tu me laisseras aller écouter la parole de Dieu tous les jours ; étant donné que celui-ci veut avoir une femme, il répondra : comme tu voudras.

Mais dès que celle-ci entre dans sa maison après avoir passé quelques temps, il commence à lui dire : arrête-moi l’histoire de ton Dieu là, ce n’est pas lui qui m’a donné ce que j’ai dans la maison et lorsqu’il vous dira cela, vous vous trouverez dans la contrainte de lui obéir. Si vous mangez donc du poulet et du poisson sans manger la pratique qui vient de l’écoute de l’Evangile alors vous devez déjà comprendre ce qui vous attend.

Il est donc bon pour l’homme ou pour la femme de consulter Dieu avant de s’engager dans un mariage. Car être célibataire dans la liberté (dans l’écoute et pratique de la parole de Dieu) vaut mieux qu’un mariage riche dans l’esclavage ou l’ignorance de la connaissance de la vérité.

On parle du vrai mariage lorsqu’un homme et une femme sont dans un même sentiment, même pensée que le Seigneur Jésus.
Si tel n’est pas le cas, la femme risquerait d’être regardée comme un chiffon dans son foyer, au cas où son mari a de l’argent et qu’elle par contre n’en a pas. Il peut aussi arriver que le mari constate que les parents de sa femme n’ont pas de moyens et à chaque fois qu’il y aura des éclats de voix entre eux, le mari lui dira toujours va chez tes parents, sont-ils morts ? Ils sont souvent même prêts à jeter leurs effets dehors.

Il y en a qui ne veulent même pas que leurs femmes exercent une activité de peur qu’elles ne soient totalement indépendante même pour leurs besoins de toilettes. Ils le font pour que leurs femmes leur demandent tout ce qu’elles ont besoin afin qu’elles soient toujours devant eux comme des enfants.

D’autres le font par jalousie parce qu’ils savent ce qu’ils font avec les femmes des autres. Un conseil, il faut que l’homme ait une seule femme ; il faudrait qu’il cherche une femme qui est au-dessus de l’argent, de l’habillement, des voitures, du voyage, et des passions. Si vous avez une femme qui aime ces choses et que vous ne parvenez pas à la satisfaire, le jour où elle trouvera quelqu’un qui lui proposera ces choses, elle vous abandonnera, c’est le cas par exemple du voyage dans un autre pays.
Pour cela, ne vous mariez jamais avec une femme ou un homme que vous ne connaissez pas.

Je ne suis pas marié et je suis libre de me marier ou de ne pas me marier. Il n’y a aucune contrainte là-dessus. Je ne cherche pas à ouvrir les salles de prière, mais je guide les hommes pour qu’ils soient fidèles à Jésus-Christ et non à moi.

Je ne suis qu’un guide et c’est la raison pour laquelle je n’aime pas quand on m’appelle Apôtre ou Pasteur. Car les hommes m’appellent ainsi sans avoir la connaissance de ce que c’est que l’apôtre ou le pasteur qui est Jésus-Christ. Il ne s’agit donc pas d’un titre que l’homme donne à qui il veut.

Champi, l’envoyé du Seigneur Jésus-Christ, adresse au monde entier une parole de réconciliation, de sagesse et de puissance. Je n’ai pas fréquenté les maisons de prière ni appris à lire la bible, je n’ai non plus écouté l’évangile d’un homme ou être enseigné par un homme, mais j’ai eu une révélation du Seigneur Jésus-Christ depuis l’âge de 6 mois. A cet âge, j’avais parlé de tout ce que j’allais faire avant l’arrivée du Christ. Tout ce que j’avais prédit, est entrain de s’accomplir.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.
(Jean 8/32)
Animated Photo

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded