MAIS SI C'EST POSSIBLE AVEC LA CARTE KIWI

Post has attachment
Prologue de "La guerre des sentiments"

Ça va faire bientôt 10 ans... 10 ans que je suis meilleure amie avec lui... Je ne pensais pas que l'avoir en ami était tellement cool, tu rigoles avec lui, tu joues avec lui, tu es pas bien, il te redonne le sourire... Il a seulement un truc que je n'ai jamais pu lui dire, je suis bisexuelle, mais j'ai tellement peur de lui avouer ce que j'éprouve en étant proche d'un garçon ou d'une fille... Enfin, nous nous parlons plus, je n'ai jamais su pourquoi... Commençons du début;

10 ans plus tôt

Deuz: Alors Maëva ! Qu'est ce que tu as comme goûter à part ton nounours de renard ?
Maëva: Je t'ai déjà dit que je ne te donnerai jamais mon goûter Deuz...
Deuz: Alors tu devras te faire tabasser par moi et mes potes...
Don: Ça va être facile ! Rigole
Don et Mag frappent Maëva
Floyd: HEY ! POURQUOI VOUS VOUS EN PRENDREZ PAS À QUELQU'UN DE VOTRE TAILLE !?
Deuz: Floyd ! Quelle magnifique surprise ! On dirait que tu aimes te faire frapper contrairement à Maëva..
Floyd: Faites ce que vous voulez de moi, mais laissez Maëva tranquille.
Deuz: Attrape Floyd par son maillot Ton dernier mot vient de sonner..
Deuz a voulu frapper Floyd mais il esquive et lui fous un coup de poing
Deuz: AHHHHHHHHH MON NEZ ! IL M'A RUINÉ MON NEZ !!!
Floyd: Quelqu'un d'autre ?
Deuz: ON SE CASSE !!!! IL EST TARÉ !!!!! Deuz et ses amis se barre
Floyd: Tends sa main Tu vas bien ?
Maëva: Oui, merci... Prend sa main et se lève
Maëva: Pourquoi tu m'as aidé ? Je ne t'ai jamais rien fait...
Floyd: Je ne veut pas de violence dans ce monde étrange..
Maëva: Je comprends..
Floyd: Je m'appelle Floyd Cal ! Je suis ravis de te rencontrer.
Maëva: Moi c'est Maëva My, je suis ravie de te rencontrer aussi.
La sonnerie de l'école se mit à retentir
Floyd: Je crois que je dois y aller... Amis ? Il lui sourit
Maëva: Amis. Lui sourit
Photo

Post has attachment
Chapitre 1 ~Partie 1~ ~ Les retrouvailles

L'heure est venu d'entrer au lycée, avec plus de profs et plus de pièces que le collège et la primaire.. Ça a passé tellement vite... Une chance que les gens qui préparent les classes avaient décidé de me laisser avec Bon et Joy, mes deux meilleurs amis après Floyd. J'étais arrivée plus tôt au lycée avec Bon.

Bon: Je n'arrive pas à croire que tu aies voulu qu'on parte plus tôt.. Tu sais que je déteste attendre..
Maëva: Je le sais très bien banane, mais j'aime beaucoup quand tu te plains, on n'a pas à s'ennuyer avec toi ! _Rigole_
Bon: Sinon.. Des nouvelles de Floyd ?..
Maëva: Ne le mentionne plus jamais.. Nous sommes plus du tout meilleurs amis..
Bon: Pourquoi ? Qu'est-ce qui s'est passé ?
Maëva: Une chose tragique est arrivé à mes parents et aux siens..
Bon: Tu ne veut pas m'en parler ?
Maëva: C'était y'a 10 ans Bon.. C'est beaucoup trop tard pour en parler..
Bon: Vous pouvez encore être meilleurs amis, j'en suis sûr..
Maëva: Je ne sais pas, je désespère, car il ne sais pas pour mon orientation sexuelle.. Et ni ce que je ressens pour lui..
Bon a mis ses mains sur les épaules de Maëva
Bon: Tu vas y arriver Maëva.. Je sais que tu peux..
Maëva: Merci Bon, au moins je peux compter sur toi..

Plusieurs heures ont passé, enfin.. pour Bon.. Le lycée se met à ouvrir.
Bon: C'est pas normal que Joy sois pas là.. Elle est toujours en avance d'habitude..
Maëva: Ne t'en fais pas Bon, elle va venir. On entre ?
Bon: On y va !

_A suivre._
Photo

Post has attachment
Chapitre 1 ~Partie 2~ Les retrouvailles

Joy arriva enfin dans la cours du lycée, elle me rejoignit pour parler et visiter le nouveau lycée, elle disait qu'elle était désolée du retard. Bon était parti je ne sais où pour répéter.

Joy: Tu n'as pas changé Maëva ! Toujours aussi positive et belle ! Comment fais-tu pour ne pas changer en 10 ans ?
Maëva: Rigole Haha, tu sais Joy, je ne suis pas la seule à ne pas avoir changé, toi aussi tu n'as pas changé en 10 ans.
Joy: Haha, merci Maëva ! Ça me fait tellement plaisir de te revoir ! Mais je suis quand même triste pour.. tu sais..
Maëva: Oui Joy, je sais.. Je suis heureuse que tu puisses garder le secret à toi toute seule..
Joy: Bon n'est toujours pas au courant ?
Maëva: Non.. Il n'a pas été assez là.. toi tu étais là pour ce qui s'est passé.. si je lui dit, j'ai peur qu'il imagine ce qui s'est passé et ce qu'il va faire pour m'aider..
Joy: Je comprends ça. Notre Bon pense que nous sommes sensibles, juste parce qu'on est des filles ! C'est un peu stupide, mais c'est quand même mignon..
Maëva: Oui, ça l'est. Soupir Je culpabilise de ce passé Joy.. Je n'arrive pas à sortir Floyd de ma tête... Et je n'ose rien lui dire.. Je me sens mal quand il n'est pas la..
Joy: Tu peux arriver à te passer de lui, Maëva, je le sais.. Heureusement, il n'est pas dans le même lycée que nous..
Maëva: J'espère..
Un jeune garçon était caché dans la poubelle, proche de Maëva et Joy, IL entendit leur conversation..
???: En pensant Alors c'est elle la fille dont Floyd nous a parlé !? Il ne doit pas savoir qu'elle ressent la même chose que lui ! Il faut qu'ils le découvrent ensemble, et là ça va faire une magnifique histoire d'amour !
La sonnerie retentit
Maëva: Tu viens Joy ?
Joy: Oui ! J'espère que Bon sera avec nous !
Maëva: T'inquiète, il est avec nous. Allez allons voir les profs dans la cours !
Photo

Post has shared content
Une fille marchait dans la rue, écouteurs au oreille, capuche sur la tête, yeux rivé sur le téléphone qu'elle tient dans sa main droite. Le monde extérieur ne semblait pas grandement l'interesser, et elle marchait sans relever la tête, quitte à se faire écrasée par les voitures qui roule à toute vitesse.
Arrivée à son arrêt de bus, la jeune fille soupire, sachant qu'une fois arrivée à son collège, elle serait obligée de détacher de ce monde imaginaire et surtout virtuel. Son monde.
Elle serait obligée de sourire pour inquiéter personne, de rire, de faire de fausses blagues, de câliner son petit copain qui passe son temps avec d'autre filles, de travailler, de supporter ses camarades de classe, en ayant comme seul moyen de rattachement à son monde, ses rêveries et ses dessins.
Une routine quotidienne qui peut faire mal sans qu'on s'en rende compte.
La jeune fille, rentre chez elle et va directement sur son portable. Elle s'en fout des devoirs. Elle s'en fout de sa mère qui rentre. Elle s'en fout de cette même mère qui lui hurle de sortir de sa chambre et de la ranger en passant.
"Stupide Lilou. dit-elle souvent "Merveilleuse Alice." dit-elle, aussi souvent que l'autre.

"Si Lilou disparaissait, est ce qu'Alice pourrait vraiment la remplacer?"

+Doctor Panda
+Andromède
Photo

Alors je voulais dire a Ayaka que je la remercie

Coucou a toute et a tous e voulez vous remercier de m'avoir demander a venir dans la communauté surtout que j 'adord lire et que je suis très curieuse de savoir tout se qu 'on fait dans cette communauté .
Et j'espère que vous m'aimerez bien
Merci a toute et a tous d' avoir lut mon (discours )
Wait while more posts are being loaded