Post has attachment

Post has attachment
C'est comme ça qu'on a eu des ingénieurs, des médecin, des professeurs etc en Afrique.
Photo

Post has attachment
Une unité de production de médicaments inaugurée dans la capitale économique camerounaise #afrique
#douala

Le ministre camerounais de la Santé publique, André Mama Fouda (photo), a procédé, à la fin du mois de décembre dernier, à l’inauguration de la société Africure, spécialisée dans la production des génériques et autres médicaments essentiels.
Située à Yassa, dans la banlieue de Douala, la capitale économique camerounaise, cette unité de production est le fruit d’un partenariat entre un opérateur privé camerounais et des investisseurs indiens, apprend-on.
L’investissement estimé à 5 milliards de francs Cfa, selon le Dr Prosper Hiag, président du Conseil d’administration d’Africure, vise à réduire les importations des médicaments au Cameroun, grâce à une capacité de production d’un milliard de comprimés à la chaine.

Post has attachment

Post has attachment
Nouvelle année , nouveau défi ! Le numérique vous tend ses mains, allez-vous rester à la traîne ?

Ils naviguent sur internet. A la recherche de ceux qui offrent les mêmes services que vous. Ils ne vous attendront pas bien longtemps. Ils ? Oui, ils. Il s'agit de vos clients. Au risque de les laisser atteindre la concurrence, contactez FALCON SERVICES pour entreprendre des actions convenables.

Pour cette année 2018, nous vous offrons des services convenablement étudiés. Ne vous inquiétez pas pour la facture, vous nous paierez échelonnement. Notre priorité est votre satisfaction. Nous optons en effet de vous accompagner sur le volet numérique de vos services. Notre expérience dans le domaine nous galvanise dans l'offre de nos services.

Chez FALCON SERVICES, nous proposons entre autres :
Conseil stratégie marketing
Conception d'application web et mobile
Conception de solutions numérique adaptées
Formation en Agilité, développement, Marketing
Expertise et conseil sur des outils d'optimisation de rendement
Conception et diffusion de publicités (panneaux publicitaires, réseaux sociaux).

Contactez-nous pour d'amples informations :
Site web : http://www.falcongroupe.net
Mail : contact@falcongroupe.net
WhatsApp : (+229) 67334693.

Post has attachment
Côte d’Ivoire : Le village de Gbohua (Djékanou) doté d’un château et de bornes fontaines #civ #afrique #eau

Le village de Gbohua, situé à 17 km de Djékanou, chef-lieu de préfecture, dispose désormais de son château d’eau et de six bornes fontaines, une réalisation du conseil régional du Bélier. La cérémonie d’inauguration des ouvrages hydrauliques présidée par le ministre d’Etat Jeannot Ahoussou Kouadio, président du conseil régional du Bélier, s’est déroulée vendredi en présence du préfet de Djékanou, Julie Aka Sonoh Le coût de l’ouvrage de Gbohua est évalué à 34 196 500 FCFA. Il est composé d’un château d’une capacité de 50 m3, de six bornes fontaines et d’un forage de 3 m3/h.

Post has attachment
La première déclaration des droits de l’Homme prononcée au Mali
La Charte du Mandé. #Mali #Droit #Afrique

En 1222, soit 567 ans avant la Déclaration universelle des droits de l’Homme en France, les chasseurs sous le règne de Soundiata Keïta scandaient la charte du Manden.

L’Empire du Mali en 1222 est à son apogée. Il s’étend de l’Océan Atlantique au Niger. Né en 1190 à Niani, Soundiata Keïta est prêt à se faire introniser empereur de ce grand royaume riche grâce à ses échanges marchands fructueux. Il prononce alors avec ses pairs un serment qui regroupe alors tous les principes de respect de la vie humaine, de liberté individuelle ainsi que l’abolition de l’esclavage.
Ce même esprit se retrouve 567 ans plus tard dans la Déclaration des droits de l’Homme.
Nous avons aujourd’hui la chance de connaître la charte du Manden (Mandé) grâce au chercheur malien Youssouf Tata Cissé qui l’a traduit à partir du récit d’un des descendants des chasseurs. Ce peut être suspicieux pour un occidental de croire une source orale mais pour l’Africain, toute la richesse de l’Histoire se retrouve dans la parole de ces personnes qui ont été enseignés pour transmettre cette parole.
Aujourd’hui, les sources orales sont à prendre au sérieux quand on étudie l’Histoire Africaine. D’ailleurs, elles font partie des sources utilisées par l’Unesco pour l’ouvrage de 9 volumes sur l’Histoire générale de l’Afrique en collaboration avec plusieurs scientifiques africains dont l’historien burkinabé Joseph Ki-Zerbo.

La charte ci-dessous est inscrite sur la liste du patrimoine culturelle immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Les chasseurs déclarent :
Toute vie [humaine] est une vie.
Il est vrai qu’une vie apparaît à l’existence avant une autre vie.
Mais une vie n’est pas plus « ancienne », plus respectable, qu’une autre vie.
De même qu’une vie n’est pas supérieure à une autre vie.
Les chasseurs déclarent :
Toute vie étant une vie,
Tout tort causé à une vie exige réparation,
par conséquent,
Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin,
Que nul ne cause du tort à son prochain,
Que nul ne martyrise son semblable.
les chasseurs déclarent :
Que chacun veille sur son prochain,
Que chacun vénère ses géniteurs,
Que chacun éduque comme il faut ses enfants,
Que chacun « entretienne » autrement dit pourvoie aux besoins des membres de sa famille.
Les chasseurs déclarent :
Que chacun veille sur le pays de ses pères.
Par pays ou patrie,Il faut entendre aussi et surtout les hommes;
Car tout pays, toute terre qui verrait les hommes disparaître de sa surface deviendrait aussitôt nostalgique [connaîtrait la tristesses et la désolation].
Les chasseurs déclarent :
La faim n’est pas une bonne chose;
L’esclavage n’est pas une bonne chose;
Il n’y a pas pire calamité que ces choses-là
Dans ce bas-monde.
Tant que nous détiendrons le carquois et l’arc,
La faim ne tuera plus personne au Manden,
Si d’aventure la famine venait à sévir;
La guerre ne détruira plus jamais de village au Manden
Pour y prélever des esclaves;
C’est dire que nul ne placera désormais le mors dans la bouche
de son semblable
Pour aller le vendre,
Personne ne sera non plus battu,
A fortiori mis à mort,
parce qu’il est fils d’esclave.
Les chasseurs déclarent :
L’essence de l’esclavage est éteinte ce jour,
« d’un mur à l’autre » du Manden;
La razzia est bannie à compter de ce jour au Manden;
Les tourments nés de ces horreurs sont finis à partir de ce jour au Manden.
Quelle épreuve que le tourment !
Surtout lorsque l’opprimé ne dispose d’aucun recours.
Quelle déchéance que l’esclavage !
L’esclave ne jouit d’aucune considération,
Nulle part dans le monde.
Les gens d’autrefois nous disent :
L’homme en tant qu’individu,
Fait d’os et de chair,
De moelle et de nerfs
De peau et de poils qui la recouvrent,
Se nourrit d’aliments et de boissons;
Mais son « âme », son esprit vit de trois choses :
Voir qui il a envie de voir,
Dire ce qu’il a envie de dire,
Et faire ce qu’il a envie de faire;
Si une seule de ces choses venait à manquer à l’âme,
Elle en souffrirait,
Et s’étiolerait sûrement.
En conséquence, les chasseurs déclarent :
Chacun dispose désormais de sa personne,
Chacun est libre de ses actes,
Dans le respect des « interdits », des lois de la Patrie,
Tel est le serment du Manden,
À l’adresse des oreilles du monde entier. »
Photo

Post has attachment
Côte d'Ivoire :

17 janvier 2018, ouverture de la première école construite par la Fondation Didier Drogba

Didier DROGBA avec l'appui d'un important partenaire offre une école de 7 salles de classe, une cantine et 2 logements pour les instituteurs et d'un terrain de football au village de Pokou-kouamékro (Gagnoa)" #civ #afrique
PhotoPhotoPhoto
17/01/2018
3 Photos - View album

Post has attachment
Un projet de coopération avec la Corée du Sud a permis de mettre au point 37 variétés de riz au Cameroun
#afrique

Le Cameroun a bénéficié de 37 nouvelles variétés de riz, dans le cadre du projet de riziculture irriguée, mis en place dans la région du Centre du pays, avec le concours de la Corée du Sud.
L’information a été révélée par le ministre de l’Agriculture, Henri Eyébé Ayissi, au cours d’une récente visite de la ferme pilote de ce projet, dans la localité d’Avangan.
A en croire ce membre du gouvernement camerounais, depuis l’année 2016, ce projet a permis de distribuer 15 tonnes de semences certifiées de riz et 3 tonnes de semences certifiées de riz pluvial aux producteurs de certaines localités des régions du Centre, de l’Est et de l’Ouest, cargaison susceptible d’induire la création des champs de riz sur une superficie de plus de 600 hectares.
Dans le même temps, apprend-on officiellement, le projet de riziculture irriguée entre le Cameroun et la Corée du Sud, a rendu possible la création de plus de 30 hectares de champs de riz dans la localité de Nkoteng, pour une production annuelle qui atteint 310 tonnes.
Mais, au-delà de cette production, aussi bien de semences améliorées que du riz lui-même, le projet vise à s’approprier l’expérience coréenne en matière de production irriguée de cette céréale qui fait partie des produits les plus consommés au Cameroun

Post has attachment
Le chinois ZGS va construire une usine de transformation de poisson en Guinée Bissau
#afrique #guineebissau

La société chinoise de pêche, Zhongyu Global Seafood Corporation, (ZGS) va construire une usine de transformation et de conservation de poisson en Guinée Bissau, selon un mémorandum signé lundi entre l’entreprise et le gouvernement.
Zhongyu Global Seafood Corporation a récemment mis en place une unité de fabrication de glace sur l'île de Bubaque et démarrera à la fin janvier la construction d'une usine identique sur l'île d'Uracam, toutes deux situées
dans l'archipel des Bijagós.

commodafrica
Photo
Wait while more posts are being loaded