Post is pinned.Post has shared content
Excellente journée à toi,
Que dire de plus devant cette superbe citation qui exprime tout ce avec quoi je me bats en ce moment pour donner à mon texte l'illusion de la réalité ? Pour faire en sorte que mon lecteur ne lise plus des mots mais une histoire ? Qu'il ne voit plus des mots sur une page mais qu'il ait une vision de mon roman ? C'est ce que nous tentons tous de faire quand nous écrivons un roman, une nouvelle, un conte. Utiliser les mots pour les faire disparaître, en quelque sorte.
http://www.osez-ecrire-votre-roman.com/les-corrections-de-mon-roman-me-donnent-une-belle-claque/
Photo

Post has shared content
Bon mardi -pluvieux ou pas. Ici, un ciel à tomber des cordes.
Un immense poète, Léo Ferré, et un bout de chemin dans sa magnifique maison italienne.
"Avec le temps...
Avec le temps, va, tout s'en va
On oublie le visage et l'on oublie la voix
Le coeur, quand ça bat plus, c'est pas la peine d'aller
Chercher plus loin, faut laisser faire et c'est très bien
Avec le temps...
Avec le temps, va, tout s'en va
L'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie
L'autre qu'on devinait au détour d'un regard
Entre les mots, entre les lignes et sous le fard
D'un serment maquillé qui s'en va faire sa nuit
Avec le temps tout s'évanouit"
Conseils d'écriture, et un manuel gratuit de techniques d'écriture de 37 pages à télécharger sur : www.osez-ecrire-votre-roman.com/20-fautes-de-syntaxe-barbarismes-et-autres-erreurs-de-francais-a-bannir/
*Mon nouveau roman, Le Cheval de l'Irlandais, sur Amazon.

Post has shared content
Dans un carnet suranné
Aux pages jaunies par le temps,
Sur des lignes tracées en noir
Des lettres, des mots, des phrases.

Bien ordonnés, sages et en folie
Tout m'arrive en brusque ironie,
Les écrits s'envolent si loin
Avec les alizés aux teintes ironiques.

Face à ce tableau en noir
D'hiver en branches et racines profondes,
Couple de chênes face à moi
Si proche à m'ensorceller.

Un pur Esprit s'approche
Afin de faire Un avec mon Âme,
Tout s'embrouille en finesse
De tout ton être, tu m'absorbes en Toi.

D'un profond regard illuminé
Tout de bleu soutenu,
Et attérie entre tes sombres branches
Je me veux de pures abysses ....



JCM
15/01/2018





Photo

Post has shared content
Excellente journée à toi.
Le langage est l'essence de la conscience. La langue est l'essence de la conscience. Sans mots, pas de pensée consciente, pas de raisonnement, pas de raison. Juste des instincts qui nous portent, bien ou mal... je crois que c'est pour cela que j'ai désiré, très tôt, apprendre à écrire des livres, manier au mieux la langue, apprendre à maîtriser ma pensée, et à avoir une vue plus claire de mon inconscient. Car ce que nous connaissons de notre inconscient devient conscient. On pourrait dire aussi que le langage est l'essence de notre inconscient. Mais pas seulement : on peut y ajouter aussi l'image, le visuel, et tous les sens.
On n'écrit pas un roman ou un poème avec seulement le langage et la conscience, cela donne une rédaction. Mais également avec les instincts, l'inconscient et tous nos sens. C'est un mélange subtil de tout cela; et il faut savoir le doser.Je t'en parle ici, avec un exemple concret : www.osez-ecrire-votre-roman.com/la-verite-sur-lecriture-de-roman-et-une-nouveaute/
Tu trouveras aussi un manuel de techniques d'écriture gratuit de 37 pages à télécharger.
Photo

Post has shared content
Belle journée à toi, avec ou sans pluie... Jean d'Ormesson pensait bien, chose plutôt rare. Il était lucide et, comme la plupart des gens lucides, était doté d'humour, chose agréable.
Il aimait la lecture et la fréquentation des grands auteurs, particulièrement celles d'Aragon. Il avait fait de sa vie un art de vivre, car il savait bien que la consommer sans raffinements aurait été un gâchis terrible. Brute, elle ne se suffit pas, elle ne nous suffit pas.
Il faut l'enrichir et l'aider à nous élever au-dessus de nous. Et parmi les ingrédients magiques qui peuvent y aider, il y a la littérature.
C'est à elle que je me suis toujours accordée, et à la peinture dans une moindre mesure, aux arts en général. Mais la littérature !
C'est au fond l'histoire de mon héroïne du Cheval de l'Irlandais. C'est le littérature qui va lui permettre de se dépasser et s'élever au-dessus d'elle-même, trouver la liberté intérieure. Vivre enfin, non plus à moitié mais pleinement. Pas étonnant : elle est écrivain !
Conseils littéraires et un manuel gratuit de techniques d'écriture de 37 pages sur : http://www.osez-ecrire-votre-roman.com/la-verite-sur-lecriture-de-roman-et-une-nouveaute/
Et feuilleter gratuitement Le Cheval de l'Irlandais sur : https://www.amazon.fr/Cheval-lIrlandais-Roman-Laure-Gerbaud/dp/1973529335/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1514363423&sr=1-1&keywords=le+cheval+de+l%27irlandais
Photo

Post has shared content
"Le cheval de l’Irlandais redressa fièrement les oreilles. Je l’en aimai davantage. Comme son maître, il m’attirait irrésistiblement. Je me sentis l’âme émerveillée d’une enfant au matin de Noël quand elle découvre son plus beau cadeau : c’est toujours le plus inattendu."
Grèce, Irlande et Californie, c'est la toile de fond de ce nouveau roman conçu comme une longue balade amoureuse, mais dangereuse, dans des paysages magnifiques.
Passe de très belles fêtes de Noël, gaies et généreuses. Champagne et paillettes ! Le Cheval de l'Irlandais est en vente sur Amazon à un prix de lancement : 2,99 le e-book et 10,77 le livre papier. A te faire offrir ou offrir c'est le moment où jamais !
Sur : https://www.amazon.fr/Cheval-lIrlandais-Roman-Laure-Gerbaud/dp/1973529335/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1514018758&sr=1-1&keywords=le+cheval+de+l%27irlandais
Par l'auteur de Racines mêlées, prix Matmut 2014 du 1er roman, et du blog : http ://www.osez-ecrire-votre-roman.com
Photo

Post has shared content
Joyeux samedi froid !
"Où étaient les villageois ? Faisaient-ils tous la sieste ?
Santorino était habituellement grouillant de vie : les femmes s’interpellaient, allant d’une maison à l’autre en tablier noir, portant un fromage de chèvre, des olives ou du pain frais à un cousin veuf, une voisine pauvre, une vieille fille que le désespoir avait enlaidie. D’autres appuyaient contre leur hanche ronde un panier empli de linge de la maison, immaculé. Les enfants les plus jeunes s‘accrochaient gentiment à mes vêtements ; je distribuais des bonbons, des gâteaux secs, dont j’avais empli mes poches, parce que leur audace et leurs larges yeux sombres, déjà sans innocence, me plaisaient, et que je savais l’austérité de leur vie.
Devant les petites maisons proprettes, les vieillards, assis dos au mur sur des tabourets en bois, potinaient mieux que les femmes sur la jeunesse, les mariages et les décès. Ils bombaient le torse, leurs vieux dos craquaient, et ils m’adressaient des coups d’œil frais comme du bois vert. Ils étaient grecs et antiques : le sang sensuel des Olympiens coulait dans leurs veines. La vie tremblait de joie et de parfums. Aujourd’hui, la vie oubliait de se manifester. Le village ne sentait que boue et poussière. Quel était ce mystère ?"
Extrait du "Cheval de l'Irlandais" dont la publication devrait se faire dans quelques jours, du moins je l'espère. C'est un peu le cadeau de Noël que je me fais cette année !
Un manuel de techniques d'écriture gratuit de 37 pages à télécharger, et 5 jeux d'écriture pour développer ton inspiration sur : www.osez-ecrire-votre-roman.com/ecrire-un-roman-5-jeux-decriture-pour-developper-l-inspiration
Photo

Post has shared content
Bonne journée à toi.
Quand tu batailles pour télécharger ton premier e-book sur Amazon, tu connais peut-être ça ? Et je dois aussi m'occuper du broché. Bon, je te préviens quand c'est fait ! En attendant, je te dévoile un peu le roman :
Elle est française, écrivain.
Il est américain, acteur et réalisateur.
Ils s’exilent sur une île grecque pour fuir leur passé.
Un étrange cheval roux provoque leur rencontre.
Mais Kevin disparaît. Anne part à sa recherche.
Qui sont-ils réellement ? Parviendront-ils affronter leur destin et reconstruire leur identité ?
Les personnages du Cheval de l’Irlandais sont brûlés par la passion de la vie, la création, la haine, la vengeance, l’appât du gain, l’amour, l’amitié… Ils sont entiers et rien chez eux n’est raisonnable.
Acteur-réalisateur américain, écrivaine française exilée sur une sauvage île grecque, Irlandaise délurée, Californien ironique, villageois grecs, bègue ou muet, chacun est dominé par ses émotions, emporté par ses sens, prêt à en découdre avec la vie.
Sur la minuscule île grecque où la fatalité exerce son pouvoir, un étrange cheval provoque la rencontre de l’écrivaine et du cinéaste, et bouleverse leur destin.
Quand le drame survient, chacun joue son rôle : certains passeront des larmes à la rédemption mais d’autres, emportés par la haine, mourront ou perdront leur liberté. Entre Grèce, Irlande et Etats-Unis, psychologie et suspense, Le Cheval de l’Irlandais évoque un monde où la nature de notre terre, des animaux et des hommes a tous les droits.
Ode aux créateurs et la création artistique, à la nature et la beauté, ce roman nous offre une balade dangereuse dans un univers de dureté où chacun, s’il s’en donne la peine, peut trouver la grâce.
Des extraits à la rubrique "Découvrir mes livres" , et un manuel gratuit de techniques d'écriture de 37 pages à télécharger sur : www.osez-ecrire-votre-roman.com/la-verite-sur-lecriture-de-roman-et-une-nouveaute
Photo

Post has shared content
Excellent samedi à toi. Très heureuse de t'annoncer que je viens de recevoir la couverture de mon roman !!!
Ca se prépare et je vais le mettre en ligne sur Amazon cette semaine : en papier et en ebook.
Je t'offre un extrait : "Toute la nuit, le rire des Dieux a tonné sur la Grèce. Les ruisseaux se sont assemblés pour former des torrents ; la terre s’est ravinée tandis que l’orage conspuait la Crète et les six mille îles grecques. Dans l’imagination des hommes et des bêtes, la mer s’est faite raz de marée. Et l’esprit de l’homme, égaré, attendait l’anéantissement du monde et la fin du chaos. Chacun, terrorisé, se tenait dans sa maison.
Les tourterelles se sont enfouies dans leurs nids, les renards dans leurs terriers. Les vieilles planches grinçaient, les toits criaient, les arbres gémissaient. Les femmes ont allumé des cierges et récité des litanies, les enfants se sont blottis dans leurs jupons, les hommes ont serré les dents, les poings et sorti leur blague à tabac. Seuls les vieillards n’avaient pas peur ; leurs yeux noirs luisaient toujours : qu’avaient-ils à perdre ? Ils étaient déjà entrés dans le néant.
Le tonnerre claquait en blanchissant les fentes des portes et des fenêtres. Les dieux poursuivaient leur inextinguible rire. De qui pouvaient-ils se moquer ? Dans mon lit, terrée sous une épaisse couche de couvertures, enveloppée d’un grand châle, je me le demandais, en observant les larmes de rire des dieux, encore toutes brûlantes et parfumées de l’Olympe, sillonner le long de la vitre. Elles dégouttaient sur le monde, lavaient la feuille du laurier et du citronnier, l’écorce rude de l’orange, et l’odeur du thym et de la terre montait pour rejoindre les dieux impitoyables.
Et bien qu’il n’en sût rien, l’esprit de l’homme, dans chaque foyer grec, revivait la même terreur sacrée que lors de l’antique déluge… Car la mémoire de l’homme est grande. Il ne s’agit pas de savoir si le déluge a existé mais d’admettre que les entrailles de l’homme se souviennent de cette fable."
Souhaite-moi bonne chance parce que je n'y connais rien en mise en ligne sur Amazon. Heureusement, je connais une auteur adorable qui m'aidera en cas de souci.
C'est une nouvelle aventure qui commence et je suis comme une gosse devant ses cadeaux de Nöel, au pied du sapin ! J'espère que tu aimes la couverture et que, comme moi, elle te fait rêver.
Si tu ne l'as pas déjà pas, tu trouveras sur mon blog un manuel gratuit de techniques d'écritures de 37 pages à télécharger : http://www.osez-ecrire-votre-roman.com/ne-sois-pas-un-ecrivain-en-pyjama-trouve-tes-lecteurs/
Photo

Post has shared content
Excellente journée à toi. Ne sois pas un écrivain en pyjama !
Trouver son lectorat est difficile.
Ne pas aller le chercher et tout attendre des maisons d'édition est facile.
Pourquoi il ne faut rien attendre d'elles et faire ta promotion toi-même ? Comment ? Explications ici :
(et tu trouveras aussi sur le blog un manuel gratuit de techniques d'écriture de 37 pages à télécharger)
Wait while more posts are being loaded