Post has shared content
Titre du poème : sang gris

Les jours annoncent, lentement, passifs, les nuits
La léthargie du vent d’hiver, déverse un calme
Doux bouillonnement de froideur,
Glacé.
Mes veines ont éclaté en faisceaux de sang gris
La léthargie de l’hiver, transperce mon âme
Doux rayonnements de pâleur,
Lacté...

Si l'extrait vous a plu venez lire l'intégralité du poème sur le site en ligne gratuit de :
http://www.monbestseller.com/manuscrit/4948-ecoutez-moi.
Photo

Post has shared content
La GOURMANDISE....

Mais soyez gourmands !!!!
Engloutir une petit muffin
Croquer dans le chocolat fondant....
Se fondre dans l'univers sucré
Et ne faire que rêver....

Ne pensez plus....
Succombez à la tentation
Du citron meringué !!!
Dîtes oui au bonbon acidulé !!!
Fantasmez sur le croustillant...
Savourez ces crèmes glacées...
Caramel, noix de coco, et chantilly

Laissez vous aller
Devant vos tartes fruitées...
Fraise, poire et groseille
Que de merveille !!!
Avec crème à la vanille !
Tarte tatin pour les filles
Et crème au chocolat
Pour tous les gars !!!

Venez dévorer gâteaux et friandises
Fruits confits et cerises....
Confiture à la framboise
Sur une glace
Que l'on croise
Sur une table promise ...
Vos têtes dansent
S 'envolent à Venise
Et l'envie est de mise... Sandra SEGURA
Photo

Post has shared content
Originally shared by ****
Rêveuse

Dans l'ombre rose d'un soir,
En reflet sur les vagues,
Elle s'est échouée là avec son chevalet d'espoir,
Les yeux perdus dans un lointain noctivague.

Le vent dans ses cheveux jouait en sérénade,
Dans l'écho mélodieux de l'effluve marine,
Éole lui soufflait-il des songes en ballade ?
Venus d'autres mondes que nul ne devine...

Comme pour romancer ses histoires à peindre,
Les nuages galopaient colorés de soleil,
Et ses yeux endiamantés d'étoiles à étreindre,
Voguaient bien plus loin que les terres de sommeil.

À toi passant, qui crois pouvoir capturer les méandres de l'oiseau qui s'envole,
Tu n'auras que le pâle reflet d'une lueur qui s'étiole,
Car nul ne peut...peindre les rêves d'une rêveuse.

MaudB.
17/11/2016
Photo

Post has shared content
Petite Choute et grande choute...
Quelle histoire !!!
Elles se sont connues un soir
Et vivent d'espoir
Toute l'année
De se revoir !
Quand elles se voient.....
Elles se marrent !
Mais quel est donc leur secrêt ?
Celà, elles nous le diront jamais !
Pourquoi ?
Je ne sais pas.


A présent le future.....
Plus rien n'existe....
Elles n'ont plus les mêmes chaussures....
L'une c'est piece & love
Tout le monde est gentil...
Papa, maman, mamie...
Et l'autre c'est du réfléchit....
Du pensé, du vécu, du mûris...
Des accroches et des ronces
Et »je pardonne, j'ai compris »
Mais toi, petite choute, tu n'as jamais compris....
De moi à toi....))

Dommage, c'est la Vie....
Photo

Post has shared content

Post has attachment

Post has shared content
pour la journée de la femme ...
Jean Ferrat "La femme est l'avenir de l'homme"
Avec cette chanson, Jean Ferrat rendait hommage aux luttes des femmes pour leur émancipation dans les années 1970 (réforme du code civil, contraception et IVG)

Post has shared content

Post has attachment

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded