Post has shared content

Post has shared content

Post has shared content
La différence c'est ... l'éducation !!!
Avant de faire la morale, révisons nos leçons...
Photo

Post has shared content
Originally shared by ****
+ 1000
#everyone_please_like_&_share_this_picture ♥♡♥
Photo

Post has shared content

Post has shared content

Post has shared content

Post has shared content
Artichaut : Le meilleur régime pour du sexe fougueux

Certains aliments seraient, du fait de leur composition nutritionnelle, susceptibles de nous donner l'envie d'avoir envie ou d'améliorer nos performances sexuelles.

l'artichaut, sous Henri IV, les marchands de quatre saisons criaient même pour vanter ses mérites :
* "L'artichaut, le bel artichaut ! Pour avoir le corps et le cul bien chaud !"
* "Artichauts, artichauts! C'est pour Monsieur et pour Madame. Pour réchauffer le corps et l'âme et pour avoir le cul chaud" 

La performance sexuelle relevant de tout temps de l’obsession, l’homo sapiens n’a pas attendu le viagra et trouvait déjà dans la nature tous les ingrédients nécessaires pour réveiller la bête de sexe qui sommeille en lui.

- L’artichaut,  considéré comme un échauffant au point que les femmes qui osaient en manger passaient pour des dévergondées et qu’on rebaptisa « fond » ce qui s’appelait alors « cul ».

Vertus thérapeutiques de l'artichaut

L'artichaut est utilisé en phytothérapie pour les propriétés suivantes il facilite l'excrétion urinaire (effet diurétique) et l'évacuation de la bile, il a une action protectrice sur les cellules du foie, il diminue le taux sanguin de « mauvais » cholestérol. 
Selon l'Agence européenne des médicaments (EMA), l'usage traditionnel de l'artichaut est reconnu dans le traitement symptomatique de différents troubles digestifs : digestion difficile, sensation de satiété (« ventre plein »), ballonnements, flatulence. 
L'artichaut est enregistré à la Pharmacopée française. 
Photo

Post has shared content
Graine de Nigelle – ‘Le remède à tout sauf la mort’

La nigelle est une plante aromatique dont les graines sont comestibles. Ces graines, utilisées en cuisine à la manière d’une épice, ont aussi de nombreuses vertus médicinales. Voici une présentation de leurs nombreuses propriétés.

Les chercheurs disent que la graine de nigelle contient les éléments les plus bénéfiques que n’importe quel autre composé jamais découvert. Elle contient plus de 100 composés différents qui sont bénéfiques. Elle augmente les taux de glutathion, le principal antioxydant dans le corps alias la mère de tous les antioxydants.

Parmi ses nombreuses recommandations, la nigelle soulagera donc des maux aussi variés que les troubles ORL et pulmonaires (rhume, maux de gorge,vertige...), les céphalées, l’hypertension artérielle, les troubles gastriques (ballonnements et gaz intestinaux), les troubles dermatologiques (verrues, herpès, ou dépigmentations) ou encore les troubles ostéo-articulaires (entorses, fractures, rhumatismes). La liste est non exhaustive et les recettes variées, selon le mal en question.

La nigelle peut être consommée sous forme de graines à rajouter sur son plats, sa tartine de pain ...) ou en huile (en tant que complément alimentaire) extraite par première pression à froid et de production biologique, si possible. A titre préventif, optez pour une cure d’huile de nigelle, à raison d’1 cuillère à café par jour, à jeun, le matin, seule ou mélangée à un jus de fruits frais, pendant 3 semaines. A réitérer à chaque changement de saison, par exemple, où dès que vous en ressentez le besoin. 

Voici une liste de 49 maladies où la graine noire favorise les chances de guérison 

Les recherches et les gens déclarent que cette graine noire favorise les chances de guérison des maladies les plus courantes. Vous vous demandez peut-être en quoi elle peut aider à guérir toutes ces différentes maladies et affections ? Cette liste n’est pas exhaustive. Le principe de la graine noire est simple, il renforce le système immunitaire. Plus le système immunitaire est fort, meilleur est l’état de santé, car un système immunitaire plus fort permet à l’organisme de lutter contre les maladies et maintenir le corps en bon état de fonctionnement. 

1. Cancer 
2. Arthrite 
3. Sida 
4. Allergies 
5. Inflammation 
6. Douleurs articulaires 
7. Douleurs musculaires 
8. Douleurs des membres 
9. Mal de dos 
10. Bronchite 
11. Congestion nasale 
12. Rhumes 
13. Toux 
14. Grippe 
15. Congestion thoracique 
16. Calvitie 
17. Cheveux fragiles 
18. Hémorroïdes 
19. Démangeaisons 
20. Eczéma 
21. Douleurs générales 
22. Maux de gorge 
23. Maux de tête 
24. Migraine 
25. Constipation 
26. Diarrhée 
27. Infections 
28. Otite 
29. Infections des gencives 
30. Saignement des gencives 
31. Gaz 
32. Infection de la vessie 
33. Diabète 
34. Perte de poids 
35. Tumeurs 
36. Pression artérielle 
37. Cholestérol 
38. Immunité 
39. Brûlures d’estomac 
40. Rhumatismes 
41. Mémoire 
42. Parasites intestinaux 
43. Insomnie 
44. Hypertension & dépression 
45. Manque de concentration 
46. Asthme 
47. Rhume des foins 
48. Mal de dents 
49. Faiblesse sexuelle 

Il est conseillé de simplement ajouter une petite quantité de graines noires dans votre alimentation ou dans des smoothies pour profiter des avantages pour la santé en quelques jours. Comme pour tout, il ne faut pas en abuser. N’oubliez pas de manger varié et équilibré.
Photo

Post has shared content
Le chou, une plante médicinale

« Si dans un banquet tu veux boire et manger beaucoup et avec plaisir, prends avant le repas du chou, autant qu’il te plaît, avec du vinaigre, et de même, après le repas, prends-en environ 5 feuilles; tu seras comme si tu n'avais rien mangé, et pourras boire autant que tu veux ».

Les usages médicinaux du chou sont tellement nombreux que des livres entiers ont été écrits à son sujet. Il est surprenant de voir qu'un simple légume comme celui-là combine autant de qualités thérapeutiques. Le chou agit un peu comme l'argile sur les humeurs viciées, les toxines et les déchets du corps qu'il attire a lui et entraîne hors de l'organisme. Voilà pourquoi on s'en sert autant en cataplasmes externes qu'en usage interne. On guérit par le chou des plaies pernicieuses, des douleurs rhumatismales, des névralgies, des céphalées, des ulcères variqueux, des fièvres éruptives, des dermatoses, des affections vasculaires, gastro-intestinales, pleuro pulmonaires. On s'en est servi pour traiter des tumeurs, des morsures d'animaux, les hémorroïdes, des gangrènes etc. On lui reconnaît des vertus antibiotiques, antidiabétiques et celles de soigner les ulcères gastriques et les cirrhoses.

Une revue de la littérature scientifique ainsi qu’une étude d’observation chez l’humain démontrent une association entre une consommation régulière de chou (au moins une portion par semaine) et une diminution du risque global de cancer, tous types confondus9, ainsi qu’un plus faible risque de cancer du poumon9 et du pancréas10. D’autres chercheurs se sont penchés sur des composés spécifiques du chou, décrits ci-dessous, qui pourraient contribuer à expliquer les bienfaits potentiels de ce légume sur la santé.

Antioxydants. Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Des chercheurs ont étudié in vitro l’effet des composés phénoliques (une grande famille d’antioxydants) de dix légumes sur la croissance de cellules cancéreuses humaines. Le mélange de composés phénoliques extraits du chou a démontré l’une des plus fortes capacités à diminuer la croissance de ces cellules cancéreuses. Cet effet a été surpassé seulement par les composés phénoliques de l’épinard. D’autres chercheurs ont comparé le contenu total en composés phénoliques de plusieurs variétés de chou. Le chou rouge s’est avéré celui qui en contenait le plus, soit au moins le double comparativement aux autres variétés de chou. Chez l’animal, un extrait de chou rouge s’est également montré efficace pour protéger le cerveau contre le stress oxydatif, cette protection constituant un effet antioxydant.

Composition :

soufre en très grande quantité, du calcium et de l’iode
A, B1, B2, C, K et U intervenant dans la lutte contre la plupart des ulcères touchant le système digestif (estomac, duodénum, colon...).
Dans la médecine traditionnelle, il est aussi utilisé pour la guérison de ces maladie:

Eczéma: pâte des feuilles, débarrassées des nervures, en application locale.
Éclampsie: décocté des feuilles triturées.
Abcès, furoncle, enflures, contusion, engelures; rhumatisme, brûlures, dartres, entorse, gangrène, plaie ulcérées: pâte des feuilles triturées, débarrassées des nervures, en application locale.
Croissance: bouillon des feuilles, à consommer.
TOUX: décocté des feuilles avec du lait, 
Vers intestinaux anémie, bronchites: jus des feuilles crues, 
Angine: jus des feuilles en gargarisme
Asthme, diabète: décocté des feuilles écrasées, 
Diarrhée, dysenterie, gastro-entérite: feuilles fraiches, en légume.
Zona: jus des feuilles, en application locale.
Ulcères gastriques: jus frais des feuilles
Catarrhe de la vessie: décocté des feuilles, écrasées,
Photo
Wait while more posts are being loaded