Post has shared content
Les règles de la guerre en islam :
1 - Les prisonniers de guerre doivent être bien traités. Les traditions du Prophète réglementent de façon rigoureuse et stricte la pratique guerrière, et il est interdit de disposer à sa guise des prisonniers, et de tuer les femmes et les enfants lors des batailles. Les captifs peuvent être asservis en esclavage, relâchés sous rançon, ou alors ils pourront rester en terre d'islam et devront rester dans un statut de citoyen non-musulman d'un état musulman, lié à celui-ci par un « pacte » de protection et payer une capitation annuelle ou un impôt.

2 - « Épargner les enfants, les fous, les femmes, les prêtres, les vieillards et les infirmes, sauf s'ils ont pris part au combat » . L'islam interdit strictement de tuer ceux qui ne font pas partie de l'armée, le prophète Mouhammad (salallahou aleyhi sa salam) a interdit strictement de tuer les vieux, les femmes et les enfants ne portant pas d'arme. Seuls les dégâts collatéraux involontaires sont tolérés.

3 - L'interdiction de brûler l'ennemi. Il est interdit de brûler l'ennemi avec le feu car le prophète Mouhammad (salallahou aleyhi sa salam) a dit, « Tuez [l'ennemi], mais ne le brûlez pas. Car personne ne punit avec le feu excepté le Seigneur du Feu ».

4 - L'interdiction de mutiler les corps‏‏.

5 - L'interdiction du pillage. C'est-à-dire des actes de vandalisme (vols, destruction des biens, etc.) et de violence (violence physique, viol, etc.) envers les civils. Cependant, la prise des butins de guerre était pratiquée après les batailles contre les adversaires.
Photo
Wait while more posts are being loaded