Post has attachment
COMPRENDRE POURQUOI WILLIAM MARION BRANHAM, ANCIEN DE l’EGLISE BAPTISTE DE 1928 A 1933, DEVENU PROPHETE, EST A L’ORIGINE DE L’EGAREMENT DE TOUS LES BRANHAMISTES
C’est le 567ème message

En vérité, je ne viens pas parler comme quelqu’un qui veut attirer et être suivi par une foule, ni pour être considéré et acclamé par elle, ou encore pour attendre un quelconque matériel venant des hommes. Je n’ai ni fidèle, ni disciple, ni église, mais je cherche tous les jours à être de plus en plus fidèle dans la fidélité de Dieu; disciple de Christ, je combats pour être toujours discipliné dans la discipline de Dieu, je m’efforce pour rester juste dans l’église de Dieu dont Christ est le corps, la tête et le chef suprême. Ma richesse, ma grandeur et ma valeur ne viennent pas de ce que je touche ou possède les choses que Dieu a créées pour être au service de l’homme, ni encore moins celles qui sont l’ouvrage des mains d’homme, pour envier et admirer les gens qui vivent dans l’opulence matérielle, mais elles viennent de la parole et de l’esprit que je porte et qui est à l’origine de toute la création.

Le seigneur Jésus qui se révèle à moi et en qui je crois pour sauveur de mon âme entre les mains du diable, n’est pas un humain à la couleur de peau noire, blanche…, pour que j’envie et admire un homme ayant une couleur de peau déterminée; mais il est la vérité à connaitre, une vie à vivre que je contemple et adore malgré les difficultés de la perfection. Le seigneur Jésus qui a payé le prix pour ma liberté et ma vie éternelle n’est pas un africain, un européen, un américain, un asiatique…, pour que j’envie et admire un continent ou un pays comme étant de Dieu; mais il est la parole ou la bonne nouvelle de son royaume que j’aime écouter, lire, porter et partager, afin qu’elle parvienne à me procurer une place dans son royaume des merveilles éternelles.

C’est le Seigneur Jésus qui m’a fait grâce pour que j’apporte des éclaircissements bibliques sur certains points difficiles à comprendre, dont les conducteurs ignorants et aveugles en tordant le sens conduisent leurs âmes et celles de ceux qui les suivent à la ruine en ces derniers temps. Je ne viens pas accomplir ma mission auprès des hommes avec un esprit de supériorité et de jalousie, mais avec un esprit d’amour, par la démonstration des écrits qui sont considérés par les ignorants comme un jugement ou une condamnation; et je ne parle pas selon les doctrines du monde ou l’intelligence des hommes, mais selon la vérité révélée. Je vais parler dans ce message de William Marion Brahnam, afin que ceux qui veulent comprendre par les écrits bibliques le connaissent.

William Marion Branham était un américain, né le 06 avril 1909 aux Etats-Unis et décédé dans la matinée du 24 décembre 1965, après un accident de route, à l’âge de 65 ans. Il épousa Hope Brumbach sa première femme le vendredi 22 juin 1934 à l’âge de 25 ans, et sa conjointe décéda le 22 juin 1937, après 3 ans de mariage. Le 23 octobre 1941, William Branham épousa Meda Broy. Il commença sa marche comme chrétien de l’église baptiste où il fut établi ministre par le pasteur Davis Roy en 1928; recevant ainsi une charge dans cette église baptiste. Il refusa d’établir les femmes ministre du culte comme le recommandait sa hiérarchie, et préféra se mettre de coté pour lancer son mouvement; il construisit un bâtiment de rassemblement appelé tabernacle de Branham. William Branham a affirmé et fait plusieurs choses : il dit avoir été visité par l’ange dans la soirée du 07 mai 1946, sans parler des autres visitations, des prodiges et miracles, des prophéties, des révélations sur les sept seaux, tonnerres … du livre d’apocalypse…. Mais je parlerai ici de sa fondation et de sa présentation dans ce monde depuis 1934 jusqu’aujourd’hui, pour que ceux qui croient en lui comme le prophète dont Dieu parle dans Malachie 4/5-6, comprennent maintenant que cela n’est que mensonge et séduction, qui ne peuvent être démasqués que lorsqu’on est révélé par la plénitude de l’esprit de Dieu.

William Branham se prend pour le prophète messager de la fin des temps, mais de quel temps s’agit-il ? Car il y’a eu le temps de la loi qui s’est limité à Jean Baptiste il y a plus de 2000 ans, et il y’a le temps de la foi que nous vivons aujourd’hui, et qui a commencé par le Christ il y’a de cela 2000 ans. Par contre, William Branham, né le 06 avril 1909 ou en plein temps de la foi, dit être le prophète dont parle Malachie 4/5-6 ; or ce passage parle du prophète de la fin de la loi, qui venait préparer le peuple et le disposer pour recevoir celui qui venait avec la foi par laquelle les hommes deviendront enfants ou peuple de Dieu en esprit et en vérité.

Le peuple d’Israël et le reste du monde ne pouvaient être justifiés ni être sauvés par la loi; c’est même pour cela qu’il est dit : « et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse. » (Actes 10/39). Donc avant l’arrivée de la foi, le peuple d’Israël était encore enchainé dans la loi en attendant la foi qui devait venir le déchainer ; voilà pourquoi l’apôtre Paul dit aussi que : « Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ; » (Galates 3/23-26). Donc, lorsque Christ arrive ou commence sa mission, la loi finit aussi, et c’est pour cela qu’il est dit : « Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient. » (Romains 10/4); c’est pour cette raison que lorsque le seigneur Jésus a commencé à annoncer la foi ou le royaume des cieux, il faisait mention que la loi et les prophètes ont vécu jusqu’à Jean Baptiste, tel qu’il dit : « La loi et les prophètes ont subsisté jusqu'à Jean; depuis lors, le royaume de Dieu est annoncé, et chacun use de violence pour y entrer. » (Luc 16/16).

Donc Jean Baptiste était le prophète messager de la fin de la loi, tel qu’annoncé par Dieu dans Malachie lorsqu’il dit au peuple : « Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, Avant que le jour de l'Éternel arrive, Ce jour grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, Et le cœur des enfants à leurs pères, De peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit. » (Malachie 4/5-6). En effet, Dieu avait envoyé son ange vers Zacharie pour lui faire savoir que sa femme enfantera un fils à qui il donnera le nom de Jean, et que ce dernier portera l’esprit d’Elie pour accomplir ce qu’il avait prédit de lui dans Malachie 4/5-6, c’est pour cela qu’il est écrit : « Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l'autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s'empara de lui. Mais l'ange lui dit: Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t'enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. Il sera pour toi un sujet de joie et d'allégresse, et plusieurs se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur. Il ne boira ni vin, ni liqueur enivrante, et il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère; il ramènera plusieurs des fils d'Israël au Seigneur, leur Dieu; il marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie, pour ramener les cœurs des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes, afin de préparer au Seigneur un peuple bien disposé.» (Luc 1/11-17).

Le prophète Jean Baptiste dans sa mission de la fin de la loi, par l’esprit d’Elie, criait au peuple qu’il préparait au seigneur, à fuir la colère à venir au moyen de la repentance pour recevoir baptême d’eau, afin de le disposer à recevoir celui qui viendra le baptiser de saint esprit et de feu ; et c’est pour cela qu’il disait au peuple : « Moi, je vous baptise d'eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint Esprit et de feu. » (Matthieu 3/11).

Lorsque le seigneur Jésus avait commencé sa mission, les gens ne croyaient pas qu’il est le Christ ou le messie ; voilà pourquoi ils disaient à son égard : « Cependant celui-ci, nous savons d'où il est; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d'où il est » (Jean 7/27), une femme lui dit aussi: « Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. » (Jean 4/25). Beaucoup de gens n’acceptaient pas que Jésus était le Christ ou le messie parce que pour eux, il n’était pas possible que le Christ vienne avant Elie. Ils ne comprenaient pas qu’Elie était déjà là par l’esprit qui avait œuvré dans Jean Baptiste et non par son nom; et c’est à cause de cette confusion que les apôtres ont posé cette question au seigneur Jésus : « …Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Élie doit venir premièrement? Il répondit: Il est vrai qu'Élie doit venir, et rétablir toutes choses. Mais je vous dis qu'Élie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part. Les disciples comprirent alors qu'il leur parlait de Jean Baptiste. » (Matthieu 17/10-13).

Le seigneur Jésus leur dit aussi: « Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean; et, si vous voulez le comprendre, c'est lui qui est l'Élie qui devait venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. » (Matthieu 11/13-15).
William Branham se prenait pour le prophète dont parle Malachie; ce mensonge a produit des conséquences graves jusqu’aujourd’hui, car les gens ont pris et continuent à prendre cet imposteur pour le prophète messager de la fin des temps. Mais le seigneur Jésus a reconnu Jean Baptiste comme le plus grand de tous ceux qui sont nés de femmes, à cause de ce qu’il portait, tel qu’il dit : «… Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.» (Matthieu 11/11). Les gens considèrent William Branham comme un très grand prophète parce qu’ils croient que c’est de lui que Dieu parle dans le livre de Malachie. Ce rusé, ainsi que tous ceux qui croient en lui, reconnaissent qu’il avait l’esprit d’Elie, parce que le prophète dont fait mention le passage biblique qui lui sert de référence vient avec l’Esprit d’Elie; et comme il prétend être ce prophète, alors les ignorants pensent qu’il est le possesseur de cet esprit. Mais il faut comprendre que tout esprit de Dieu vient de Dieu dans la vérité. Le prophète qui portait le message de la fin de la loi possédait l’esprit d’Elie selon ce que Dieu avait prédit dans Malachie, et ce prophète était Jean Baptiste. Tous ceux qui sont en Dieu par la foi en Christ, possèdent l’esprit du seigneur.

En vérité, ceux qui prétendent avoir l’esprit d’Elie perdent les âmes des pauvres aveugles qui sont leurs adeptes. L’égarement de tous les branhamistes vient de branham lui-même, car lorsqu’il prêchait dans son tabernacle qu’il considérait comme l’église, il mettait sa photo sur le mur, on dirait qu’il était dans son salon; et cela est resté une tradition. La photo de Branham est devenue un symbole de foi pour tous les branhamistes, et elle est présente dans leurs tabernacles, maisons…. Il y a également la photo d’un inconnu que William Branham brandissait aux yeux du monde comme celle de Christ, disant qu’il n’est pas le seigneur Jésus, mais plutôt le prophète dont Malachie parle, et cette photo aussi est utilisée dans les tabernacles des branhamistes. Ils comparent Christ ou Dieu à l’image de cet homme, mais c’est pour eux que le prophète Esaïe dit : «A qui voulez-vous comparer Dieu? Et quelle image ferez-vous son égale?» (Esaïe 40/18), et le seigneur Jésus voyant venir leur dérive dit par la bouche du prophète Esaïe : «A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? Dit le Saint. » (Esaïe 40/25).

Les branhamistes parlent de la photo de Jésus dans la nuée qu’ils ont filmé, et cette photo est devenue un autre symbole qui est retrouvé dans leurs tabernacles et maisons. Mais ce que je sais, c’est que hier, Dieu descendit dans la nuée pour parler à Moise et prendre l’esprit qu’il avait déposé en lui pour le mettre dans les soixante dix anciens, afin qu’ils prophétisassent pour un temps tel qu’il est dit : «L'Éternel descendit dans la nuée, et parla à Moïse; il prit de l'esprit qui était sur lui, et le mit sur les soixante-dix anciens. Et dès que l'esprit reposa sur eux, ils prophétisèrent; mais ils ne continuèrent pas.» (Nombres 11/25).

William Branham lui-même avait une croix sculptée sur son pupitre, et cela a entrainé certains branhamistes à mettre l’effigie de celui qui est considéré pour Jésus sur cette croix et placer ce symbole également dans leurs temples. William Branham, par la ruse et la tromperie, brandissait le passage de Malachie qui parle de Jean Baptiste disant qu’il est question de lui, pour se faire prendre devant les aveugles et sourds comme prophète messager de la fin des temps. Or Jean Baptiste était messager devant le seigneur, le Christ; aux yeux du seigneur, Jean Baptiste était plus qu’un prophète ; voila pourquoi le seigneur Jésus demandait aux gens s’ils sont allés voir le prophète de la fin des temps tel qu’il leur dit : «Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète. C'est celui dont il est écrit: Voici, j'envoie mon messager devant ta face, Pour préparer ton chemin devant toi.» (Luc 7/26-27).

Car Dieu avait annoncé le messager qui est Jean Baptiste et non Branham tels que les aveugles et les sourds le croient; mais c’est Jean Baptiste que Dieu annonçait lorsqu’il dit : «Voici, j'enverrai mon messager; Il préparera le chemin devant moi. Et soudain entrera dans son temple le Seigneur que vous cherchez; Et le messager de l'alliance que vous désirez, voici, il vient, Dit l'Éternel des armées.» (Malachie 3/1). Ce que nous voyons faire les branhamistes aujourd’hui vient de loin, car il y a beaucoup de choses à démontrer, mais j’y reviendrai prochainement, par la grâce que le seigneur Jésus m’accordera encore. Je ne suis rien, mais je veux que Jésus Christ qui est la vérité soit connu, accepté et adoré pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

https://www.facebook.com/notes/champi-dino/comprendre-pourquoi-william-marion-branham-ancien-de-leglise-baptiste-de-1928-a-/223818818164824/

Post has shared content
COMMENT DEVENIR RICHE, GRAND ET PUISSANT EN DIEU ?

C’est le 192ème Message

Dieu c’est sa parole et cette parole nous dit : « Vous petits enfants, vous les avez vaincus parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde » (1Jean 4/4). Contrairement donc à la grandeur et la puissance de ce monde qui viennent de l’argent et des titres, celles de Dieu viennent de la justice, de la sainteté et de la miséricorde du Seigneur Jésus.

Etre dans la richesse, la grandeur et la puissance en Dieu, c’est se considérer d’abord comme étranger et voyageur sur la terre (1 Pierre 2/11), ensuite, c’est considérer sa chair qui est poussière comme un habit que l’homme a longtemps porté et qui, à un moment donné l’enlève sur son corps et le jette parce qu’il n’est plus utile pour lui ; tel est le cas de notre corps physique vis-à-vis de notre âme. De même, l’argent, bon serviteur mais un mauvais maître est pour un enfant de Dieu utile pour peu de chose. L’avoir ou ne pas l’avoir, celui qui est de Dieu se voit toujours riche, grand et puissant à travers la justice, la sainteté et la miséricorde du Seigneur Jésus qu’il mène. Il est en joie et en paix quand il voit l’homme écouter et vivre par cette parole afin de vivifier son âme. Il est en joie et en paix quand il voit les hommes en santé, se marier, avoir des enfants, réussir dans tout ce qu’ils entreprennent de faire. Sa joie et sa paix c’est quand il voit les gens construire des maisons, avoir de quoi manger, même si lui il ne possède pas d’endroit où dormir, des vêtements de rechange ou encore de l’argent pour s’offrir de quoi manger. Même quand il est en manque dans le physique, il prie toujours Dieu de donner non pas à lui, mais à son prochain tout ce qui peut être utile pour sa chair. Mais il est triste quand il voit que les hommes n’aiment pas écouter, encore moins vivre la sainte parole, même si ceux-ci ont de l’argent comme le sable en bordure de la mer.

En outre, pour un enfant de Dieu en esprit et en vérité, la pitié est son regard, le pardon son sourire, l’humilité son entendement, et la justice ses pas. Il n’aime pas son semblable pour son matériel, sa popularité, son titre, sa couleur de peau, sa langue parlée, mais il l’aime pour la justice, la sainteté, la miséricorde du Seigneur Jésus-Christ qu’il vit. Etant donc ami de Jésus-Christ, il aime tous ceux qui craignent et aiment Dieu en esprit et en vérité (Psaumes 119/63). De même, la vie d’un enfant de Dieu ne dépend pas du matériel, mais de la justice, de la sainteté et de la miséricorde du Seigneur Jésus. Pour lui, le matériel et son corps physique ne sont rien parce qu’ils passent comme un vent, mais c’est ce que son âme vit (justice, sainteté et miséricorde du Seigneur Jésus) qui est tout. De plus, insulter un enfant de Dieu, le traiter de pauvre, de fou à cause de la pensée et le sentiment de Jésus-Christ qu’il porte en lui fait sa gloire et sa grandeur. L’injure, l’outrage, le rejet ne le mettent pas en colère et ne font pas non plus sa faiblesse, mais tout cela lui donne plutôt la joie et la force.

Un enfant de Dieu est celui-là qui méprise la jalousie, les haines, l’orgueil … en lui et c’est donc cela qui lui permet d’avoir un petit cœur face au matériel mais aussi face à toute autre chose vaine. Mais son cœur est gros quand il s’agit de souffrir pour les autres dans l’esprit, dans le sentiment, dans le physique et même dans le matériel, parce qu’il aime voir son semblable manger … ; pour lui, sa richesse est dans son cœur et non dans ce qu’il peut posséder physiquement. Car il reconnait que ce qu’il porte dans son cœur c’est ça qui lui appartient et lui appartiendra pour l’éternité.

Par ailleurs, un enfant de Dieu se lamente quand il perd un nouveau cœur et non quand il manque des choses physiques (Ezéchiel 36/26). Et quand bien même il manque quelque chose dans son physique, il se considère comme le plus riche parce que le créateur habite en lui. Car il sait que quand on a le créateur, on a tout. Le péché est son ennemi et non le sorcier et le magicien ; il sait que si le péché ne le domine pas, les confessions, les esprits des sorciers et des magiciens ne peuvent pas non plus le dominer. Il sait qu’il est dieu non pas dans le matériel, le titre, la popularité et les acclamations des hommes, mais dans la justice, la sainteté et la miséricorde du Seigneur Jésus. Il considère ce monde comme une poubelle et l’odeur que celle-ci dégage reflète la mauvaise vie des hommes. Il a un pardon et un amour illimités. Sa prière de tous les jours c’est que son prochain vive non seulement dans l’âme, mais qu’il possède aussi ce qui est utile pour sa chair.

Même quand il a de l’argent, il va vers ceux qui n’en ont pas en les considérant comme étant au-dessus de lui. Il considère tous les enfants du monde entier comme ses propres enfants, voilà pourquoi en lui, se manifeste toujours le vif désir de les voir tous réussir. Il considère l’être humain comme la plus grande créature de Dieu et dont il admire avec joie et non avec une envie de la détruire. Il se réjouit non des années que vit sa chair, mais des fruits de la justice et de la miséricorde que porte son âme (Jean 15/8). Voilà donc ce qui fait la richesse, la grandeur et la puissance d’un enfant de Dieu. Il témoigne dans ce monde l’esprit, la pensée, le sentiment et la vie du royaume des cieux devant les hommes comme lui. Or, si les hommes étaient riches, grands, puissants devant Dieu, il n’y aurait pas trop de mal tel que nous le constatons aujourd’hui, et cet excès de mal témoigne donc la pauvreté, la petitesse et la faiblesse de l’homme devant Dieu.

A Dieu soit la gloire par Jésus-Christ pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre nom de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle.(Jean 8/32)


Animated Photo

Post has attachment
HIER, SATAN POUR AIDER CERTAINS DE SES SERVITEURS SE MASQUAIT A TRAVERS LES BAGUES, LES GOURMETTES, LES CHAINES, LES CHEVALIERES, LES PORTES-MONNAIES… ; MAIS AUJOURD’HUI IL APPARAIT AUSSI OUVERTEMENT EN SERPENT TEL QUE VOUS POUVEZ LE VOIR AVEC LE PASTEUR DANIEL LESEGO ET LE PROPHETE PENUEL MNGUNI

C’est le 596ème message

En vérité, ces derniers jours nous réservent beaucoup de choses à voir dans les églises où satan est roi ! Le serpent ancien, le dragon, se masquait pour opérer comme étant Dieu dans ces lieux; mais au fur et à mesure que les derniers jours approchent, il a commencé à travailler à visage découvert, et se voit non plus à travers des objets, mais sous forme de serpent. En effet, plus satan se montre ouvertement dans ces églises, plus il y commet des gaffes. La peur est en train d’envahir les cœurs de plusieurs qui sont loin, parce que ce qu’ils voient est terrible pour eux ; au point qu’ils se posent la question de savoir si Dieu existe encore dans l’église. Que les véritables enfants de Dieu se lèvent pour travailler avec un grand défi et fassent la part entre les choses de Dieu et celles du diable, afin de faire cesser toute confusion.

Dans leurs assemblées, pour dominer les hommes et rendre leur conscience morte, le pasteur Daniel Lesego et le prophète Penuel Mnguni par leur totem avalent d’abord leurs esprits, afin de les soumettre à des actes et des pratiques dont ils ne peuvent poser et faire s’ils sont conscients. C’est pourquoi ces pauvres morts spirituels ne peuvent pas voir que lorsque leur pasteur prêche, fait les prières sur les malades et prie sur le repas de la sainte scène ayant en main un serpent, cela est du diable et non de Dieu. Aussi, ils ne peuvent non plus voir que lorsque leur prophète leur fait avaler un serpent et une souris vivante, cela est de satan et non de Dieu. Ces deux hommes de Dieu sud africains avec leur totem tourmentent les gens en Afrique du Sud ; c’est le pasteur Daniel Lesego qui demande souvent aux gens de brouter les herbes comme des chèvres, et ces derniers, sans repère de conscience se déchaînent sur l’herbe verte ou gazon comme des chèvres affamées de plusieurs jours. Tout ce qu’il demande aux gens de faire, ils le font sans hésiter au nom de la puissance de la domination du serpent qui est confessé de bouche que c’est au nom de Jésus.

Pour le prophète Penuel Mnguni, il fait avaler son serpent et sa souris vivante à ses fidèles, leur fait boire le carburant, leur fait manger des mèches de cheveux, des morceaux de tissu pagne…, il marche aussi sur ces derniers lors des prières de délivrance, bref, il fait d’eux ce qu’il veut. Ces deux hommes de Dieu agissent ainsi parce que le pouvoir de leur totem a avalé l’esprit des hommes de leur assemblée pour rendre leurs victimes plus manipulables, sans que ces dernières ne soient interpellées dans leur conscience, et qu’elles ne puissent même pas pour une seule seconde se poser la question de savoir si le seigneur Jésus, les prophètes, les apôtres dont les noms sont écrits dans la bible avaient ou travaillaient-ils avec les serpents, et si ces serpents sont-ils des animaux naturels ou des êtres surnaturels ? Ils devraient aussi se demander si ces serpents sont-ils envoyés par Dieu ou par Satan pour les aider dans les voyances, les miracles et prodiges, et de quoi se nourrissent-ils … ? Aucune question ne peut être posée par ces engloutis du pouvoir des serpents. Le pasteur Daniel Lesego a un gros serpent, et le prophète Penuel Mnguni en a un plus petit, mais ce que je sais, c’est que satan a donné son totem aux hommes pour que ces reptiles les aident pour avoir la richesse, la célébrité, le pouvoir, la gloire, la puissance, la voyance ….

Dans ce monde, la majorité des personnes ont des totems, et ces totems sont souvent sous forme de bague, de gourmette, de chaine, de chevalière, de porte-monnaie, d’oignon, de fleur…, et se nourrissent d’œufs de poulet, de sacrifice de coq ou des êtres humains, se fortifient en tirant l’énergie des hommes ainsi que leur sang. Il existe plusieurs types de totems ; ils sont gardés dans les toilettes et les wc, les lacs d’eau, les rivières, les ventres des hommes, les coffres…; et ces totems peuvent se présenter sous la forme des cafards, des souris, du chat…. Le monde est rempli de totems qui sont l’aide de camp de satan pour réaliser le désir de tous ceux qui sollicitent la richesse, la célébrité, le pouvoir, la gloire, la puissance …, mais en compensation de sacrifices selon le pacte conclu avec le diable. Ces totems gâtent souvent les maisons, parfois ils appartiennent au bailleur ou au locataire, mais ils sont souvent cachés ou masqués.

Par contre, le pasteur Daniel Lesego et le prophète Penuel Mnguni sont en joie d’avoir et de travailler publiquement en toute quiétude avec les totems au sein de leurs assemblées. Ces gens qui sont déjà engloutis spirituellement par ces reptiles n’ont plus peur de les côtoyer, de les toucher ou de les avaler. Que c’est terrible ! Et les jours à venir seront encore plus catastrophiques avec ce que le diable fera à travers ses serviteurs. Voila pourquoi véritable, si tu sais que Christ a souffert cruellement pour toi dans un sacrifice sans réserve, c’est l’heure de te lever et de travailler plus que jamais. Regardez bien ce pasteur et ce prophète Sud africains, de qui sont-ils pasteur et prophète ? Voyez comment les pauvres sud africains sont livrés et traités par les serpents !

En vérité, ce sont les enfants ou les serviteurs du diable qui pouvaient dormir et s’oublier dans ce monde, parce qu’ils sont autochtones, et ne regardent rien que la terre pour chercher, gagner et réserver tout pour leur avenir. Par contre, les véritables enfants de Dieu sont des étrangers et voyageurs sur la terre, cherchant premièrement le royaume des cieux et la justice de Dieu, cherchant premièrement les choses d’en haut et non celles de la terre, n’aimant point le monde ni ses choses; pourtant ce sont eux qui sommeillent, dorment et s’oublient, alors qu’ils sont dans le seigneur Jésus dans ce monde pour un combat. Mais que le seigneur nous aide parce que la compréhension, l’assurance, l’espérance, et le sacrifice ne sont pas faciles.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

https://www.facebook.com/notes/champi-dino/hier-satan-pour-aider-certains-de-ses-serviteurs-se-masquait-a-travers-les-bague/262932214253484/

Post has attachment
VOICI L’HOMME LE PLUS MAUDIT DEPUIS LA REPENTANCE ACCORDEE AUX HOMMES PAR L’ETERNEL DIEU

C’est le 152ème message.

Cet homme étant un sacrifié du diable, a joué le rôle du fils de Dieu dans un certain film appelé ‘’Jésus de Nazareth’’ après que l’éternel Dieu ait accordé aux hommes le pardon.

Malheureusement, cet homme est devenu le plus maudit de tous les hommes. Le diable, très rusé et malin, a utilisé l’image de cette personne pour combattre celle de Jésus-Christ en esprit et en vérité. Ce monsieur est donc un appât par lequel le diable soumet les hommes à l’idolâtrie, bref à son image.

Le diable est fort et puissant, car il a utilisé la photo de cet homme (qui est d’ailleurs le plus maudit des hommes devant Dieu), pour mieux s’imposer dans le monde. Les hommes ont aimé cette photo au point où beaucoup l’achètent pour l’accrocher dans leurs maisons, d’autres dans leurs lieux de prière, d’autres la prennent pour protection, d’autres se prosternent devant elle (son monument), d’autres l’accrochent dans leurs bureaux parce qu’elle a le calendrier, d’autres la mettent sur leur cou comme croix et d’autres enfin la mettent sur leurs tables ou armoires (lorsqu’elle est conçue sous forme de statuette). Le diable a donc tout fait pour dominer l’homme sans que ce dernier ne s’en rende compte. Car comprenons que celui qui ne connait pas Jésus-Christ en vérité, ne pourra pas non plus éviter le diable. C’est pourquoi étant dans cet état de mort, il est facile que l’homme se séduise en disant :’’Le diable est petit, je le piétine et je l’écrase au nom de Jésus’’.

En fait, nous devons comprendre que le diable a laissé l’opportunité à l’homme de se glorifier, d’être plus fort que lui (le diable). C’est comme quelqu’un qui, étant tombé dans un piège, l’ignore totalement. Etant donc dans cette ignorance, il devient donc difficile pour lui de fournir les efforts afin de quitter ce piège. Et s’il ne fournit pas les efforts c’est parce qu’il est ignorant. Or, s’il savait qu’il était pris au piège, il se battrait pour être libéré. Tel est donc le cas des hommes avec le diable. Car si les hommes avaient su qu’ils étaient pris au piège du diable, ils se seraient battus pour s’enfuir. Mais le diable fait tout pour laisser croire à l’homme qu’il n’est pas tombé dans son piège ; voilà pourquoi il fait semblant d’être vaincu devant l’homme, tout en sachant qu’au dernier jour, il sera avec cet homme (son âme) dans un feu éternel. Mais il le fait parce qu’il sait qu’au jour du jugement, l’homme ne pourra plus faire marche arrière.

Il faut comprendre que le diable a fait croire à l’homme que sa force et sa puissance commençaient et se limitaient au niveau des mauvais esprits, or le mauvais esprit est loin d’être sa première force ou puissance. Sa vraie force et puissance réside dans les ‘’hommes de Dieu’’ qui portent la séduction et le mensonge et qui sont d’ailleurs considérés, regardés avec admiration, enviés et recherchés. Vers eux, vont les gens pour être libérés de la puissance des envoûteurs considérés comme des méchants ; pourtant ce sont eux les premiers serviteurs du diable. Comment se fait-il qu’une photo condamnée par Dieu, est prise en considération par les hommes (comme Dieu) ? Quelle image (photo) regardez-vous pour l’égaler à Jésus-Christ ? Mais l’Eternel Dieu avait prédit l’arrivée de cette image par la bouche du prophète Esaïe avant même que Jésus-Christ ne prenne la forme physique (homme) (Phillipiens 2/7). Mais alors, ces écritures sont là, mais elles sont cachées aux yeux de ceux qui ont beaucoup fréquenté ou de ceux qui ont malheureusement fait tant d’années de formation biblique pour devenir prêtres, pasteurs, … qui sont devenus aveugles et fous devant Dieu ; mais sages devant les hommes (1Corinthiens 3/19-20).

A propos de cette image, le prophète Esaïe a dit : « A qui voulez-vous comparer Dieu? Et quelle image ferez-vous son égale? » (Esaïe 40/18). Ensuite, il dit : « A qui me comparerez-vous, pour que je lui ressemble? Dit le Saint. » (Esaïe 40/25) et enfin il dit : « A qui me comparerez-vous, pour le faire mon égal? A qui me ferez-vous ressembler, pour que nous soyons semblables? » (Esaïe 46/5).

Les sages de ce monde se glorifient d’avoir eu les licences et doctorats et qui bien après sont allés à l’école faire des années d’étude biblique pour devenir serviteur de Dieu. Malheureusement pour eux, ils ne sont pas comme ceux-là (Esaïe, Jérémie, etc.) qui n’ont pas été à l’école. Mais ces choses m’ont permis de comprendre que c’est pour eux que le Seigneur Jésus a dit : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants » (Matthieu 11/25).

Heureux sont ceux qui étaient sages selon le monde et fous devant Dieu et qui sont devenus fous devant le monde et sages devant Dieu. (1Corinthiens 3/18).

A Jésus seul la gloire.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

http://champidino.org/fr/index.php/revelations/coutumes-seductions-dominations/292-152eme-message

Post has attachment


22 min
ATTENTION ! ANTÉCHRIST ET IMPOSTEUR DE GRAND CALIBRE !!! KACOU PHILIPPE EST L’INSTRUMENT MONTE ET PRÉSENTE PAR LE DIABLE DEVANT LES AVEUGLES ET SOURDS COMME LE MESSIE PAR QUI VIENT LE SALUT DE LEURS ÂMES

C’est le 565ème message

En vérité, je ne me soucie pas et ne me lamente point parce que je manque la nourriture de réserve, les vêtements de rechange, un lieu sûr pour faire reposer ma tête…, mais je m’inquiète et m’attriste grandement lorsque je vois les âmes être amenées en captivité dans le lac de feu éternel, par des gens qui se font prendre pour Christ. Seul le seigneur Jésus donne le salut aux âmes enchainées par l’esprit de l’égarement. En ces derniers temps, le diable a investi Kacou Philippe d’un puissant esprit d’égarement, pour tromper les aveugles et sourds dans l’explication des versets et paraboles bibliques.

Kacou Philippe est un ivoirien né en décembre 1972 à katadji dans le département de Sikensi; il se présente aux aveugles et sourds comme l’époux dont il est question dans la parabole du verset 6 du chapitre 25 du livre de Matthieu. Pourtant, l’époux dont le seigneur Jésus parle dans ce passage biblique n’est autre que lui-même, le Christ. Dans sa ruse, Kacou Philippe prend comme dénomination ou slogan ‘‘cri de minuit’’ en référence à ce verset.

En vérité, Kacou Philippe est l’un des plus grands faux Christ que le monde n’ait jamais connu depuis le passage physique de Jésus-Christ sur terre ; car il a reçu un important cahier de charge pour mener à bien la mission que le diable lui a confiée : amener à la perdition autant que possible le plus grand nombre d’âmes. Il a reçu la recommandation de Lucifer de faire croire aux aveugles et sourds que le salut vient de lui en ces derniers temps, que le seigneur Jésus sur la terre était venu uniquement pour sauver le peuple d’Israël ou les Juifs, et que c’est lui le sauveur du reste des nations ou de cette génération.

Cet imposteur de grand calibre a reçu l’ordre du serpent ancien de faire croire aux gens que si quelqu’un ne croit pas en lui et n’est pas baptisé par lui ou par ses établis, il ne sera pas vivant spirituellement, et ne pourra pas entrer au royaume des cieux. Il a reçu l’ordre du grand dragon d’amener les aveugles et sourds à accepter que les apôtres, les prophètes et même le seigneur Jésus ont fait leur temps, et que c’est lui qui est le salut pour quiconque croit en lui comme unique messager de Dieu sur terre en ces derniers temps. Ce renard rusé a reçu le pouvoir de satan d’amener les gens à croire que c’est lui qui a l’unique clef ou message de Dieu qui ouvre les portes du royaume des cieux, et que quiconque ne croit pas en ce message est du diable et ira en enfer. Et dans sa ruse, il brule les bibles dont il prétend fausses. Que Kacou Philippe, ceux qui ont été envoutés par son esprit d’égarement, et tous ceux qui étaient encore prêts à se laisser envouter par son poison doctrinal, comprennent que le seigneur Jésus n’est pas venu sauver le peuple d’Israël ou une nation uniquement, mais le monde entier, et épargne du lac de feu éternel quiconque croit en lui ou le reçoit comme sauveur de son âme.

Kacou Philippe, dans sa ruse luciférienne, se sert du verset dans lequel le seigneur Jésus, avant sa souffrance, disait aux apôtres de ne pas aller chez les païens, ni les samaritains, mais plutôt vers les brebis égarées de la maison d’Israël ; tel qu’il est écrit : « Tels sont les douze que Jésus envoya, après leur avoir donné les instructions suivantes: N'allez pas vers les païens, et n'entrez pas dans les villes des Samaritains; allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d'Israël. » (Matthieu 10/5-6). Le seigneur Jésus, n’ayant pas encore été glorifié par la destruction des ordonnances qui nous condamnaient sur la croix, n’étant pas encore monté au ciel pour que les apôtres revêtent la puissance du saint esprit, ne pouvait pas encore les envoyer chez les païens. Mais lorsqu’il a été glorifié, après sa résurrection, avant sa montée au ciel, il dit aux apôtres qu’ils recevront le saint esprit, puis ils commenceront à le prêcher à Jérusalem, en Samarie, en Judée, et jusqu’aux extrémités de la terre en ces termes : « Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. » (Actes1/8).

L’apôtre Pierre, après avoir reçu le saint esprit qui avait été promis, alla chez Corneille, un païen, sur recommandation du seigneur Jésus, et proclama devant cet italien et tous ceux qui étaient présents, que Dieu ne fait point acception de personnes, ni de nations, tel qu’il est écrit : « Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit: En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu'en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable. Il a envoyé la parole aux fils d'Israël, en leur annonçant la paix par Jésus Christ, qui est le Seigneur de tous. » (Actes10/34-36). En vérité, le seigneur Jésus n’est pas venu pour le salut d’une nation uniquement, tel que Kacou Philippe, ce renard à l’esprit violent de l’égarement fait croire aux ignorants, aux aveugles et sourds ! Il trompe les gens qu’il est le sauveur du reste des peuples et nations que le seigneur Jésus n’avait pas pu sauver, alors que le Fils de Dieu, a été envoyé depuis le ciel pour être l’unique sauveur de tout homme et de toute nation ; voila pourquoi Ésaïe, le véritable prophète, annonce : « Il sortira d'Isaï un rejeton, qui se lèvera pour régner sur les nations; Les nations espéreront en lui. » (Romains/15-12).

En vérité, il n’y a point d’autre sauveur que celui qui ôte le péché, et a fait couler son sang sans tache sur la croix, pour purifier et sanctifier les âmes. En effet, seul le seigneur Jésus fut reconnu par le prophète Jean Baptiste comme celui qui est venu ôter le péché du monde, tel qu’il dit en le voyant: « …Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jean 1/29). Tous les prophètes ont rendu témoignage que c’est par la croyance en l’unique évangile de Christ que l’homme reçoit le pardon de ses péchés ; voila pourquoi l’apôtre Pierre parlait aux premiers païens convertis en ces termes : « Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. » (Actes 10/43).

A tous ceux qui ont déjà été envoutés par Kacou Philippe et qui le prennent pour sauveur ou celui par qui le salut de leurs âmes viendra, c’est l’heure que vous soyez désenvoutés par la puissante démonstration de la vérité de Christ, qui affranchit de l’ignorance et sauve du lac de feu éternel. Pour nous, notre sauveur, le seigneur Jésus, n’est pas limité à une parole parlée de bouche, mais il a fait sacrifice de son corps et de son sang par la mort sur la croix ; et votre sauveur Kacou Philippe, que va-t-il sacrifier pour racheter vos âmes destinées à la souffrance éternelle dans le lac de feu ? Mais quelle folie, aveuglement et surdité !!!

Le seigneur Jésus s’est offert une fois pour toute pour porter nos péchés sur la croix, afin de nous donner une vie à vivre, un chemin à emprunter, une parole à obéir …, et il apparaitra une seconde fois pour le salut de ceux qui auront vécu sa volonté, afin de sauver leurs âmes ; voila pourquoi il est dit : « de même Christ, qui s'est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.» (Hébreux 9/28). En vérité, ceux qui entreront au royaume des cieux, ce sont ceux qui auront obtenu le salut de leurs âmes par la foi en Christ ; voila pourquoi il est écrit : « parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. » (1 Pierre 1/9). Mais les envoutés de Kacou Philippe entreront-ils au royaume des cieux par la foi en lui, un instrument satanique de dernière génération?

Lorsque Siméon vit le seigneur Jésus bébé, il reconnut en lui celui qui avait été envoyé depuis le ciel pour donner le salut aux peuples et être la lumière de toutes les nations, et prononça ces paroles : « Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur S'en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, Salut que tu as préparé devant tous les peuples, Lumière pour éclairer les nations, Et gloire d'Israël, ton peuple. » (Luc 2/29-32). Tous les prophètes ont annoncé l’arrivée de Jésus-Christ, ce qu’il accomplira ; de même, tous les apôtres ne parlaient pas d’eux-mêmes, mais de Christ, par leurs prédications ; c’est pour cela que l’apôtre Paul dit : « Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes; c'est Jésus Christ le Seigneur que nous prêchons, et nous nous disons vos serviteurs à cause de Jésus.» (2 Corinthiens 4/5). Car tous les apôtres prêchaient le seigneur Jésus, sauveur de toute âme ; voila pourquoi les Juifs leur défendaient d’enseigner à son nom ; tel qu’il est écrit : « Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus.» (Actes 4/18).

Les apôtres annonçaient Christ, et parfois, ils étaient fouettés, torturés puis jetés en prison, mais ils étaient contents de subir ces persécutions pour le nom de Jésus, en plus, cela leur donnait plus de courage et de zèle pour continuer à annoncer celui qui a été envoyé depuis le ciel pour le salut de quiconque croit en lui ; voila même pourquoi il est dit : « Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus. Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d'enseigner, et d'annoncer la bonne nouvelle de Jésus Christ. » (Actes 5/41-42).

Mais les apôtres que Kacou Philippe a établis, ses adeptes et lui-même l’annoncent comme étant le sauveur des âmes, le visa d’entrée au ciel ; pourtant, les prophètes avaient reçu l’esprit de Christ pour prophétiser sur la grâce qui nous était réservée, et les souffrances du seigneur Jésus et la gloire dont elles seraient suivies ; tel qu’il est écrit : « Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations, voulant sonder l'époque et les circonstances marquées par l'Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d'avance les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies. » (1 Pierre 1/10-11).

Les apôtres annonçaient la parole de Dieu ou Christ, parce qu’ils avaient reçu son esprit ; c’est pourquoi il est dit : « Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. » (Actes 4/31). Mais de qui Kacou Philippe a-t-il reçu l’esprit pour prêcher de lui-même ? Et ses apôtres qu’il a établis, ainsi que le reste de ses adeptes, l’esprit de qui ont-ils reçu pour prêcher de Kacou Philippe ? Cet ivoirien, imposteur de grand calibre, trompent les pauvres aveugles et sourds qu’il établit les apôtres pour faire campagne sur sa personne ; pourtant c’est par l’esprit du seigneur Jésus qu’on est établi apôtre, prophète, pasteur, docteur, évangéliste pour parler uniquement de lui ; voila pourquoi il est écrit: « Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, » (Ephésien 4/10-11).

Etant de l’église du Dieu vivant dont le seigneur Jésus est le chef, le corps et la tête, je voudrais faire comprendre à Kacou Philippe, cet imposteur de grand chemin, que c’est l’apôtre qui est établi en premier lieu et non le prophète ; c’est pour cela qu’il est dit : « Et Dieu a établi dans l'Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes,… » (1 Corinthiens 12/28). Kacou Philippe établit les apôtres selon son bon vouloir, afin que ces derniers et d’autres adeptes forment une équipe qui batte campagne sur sa personne, à la criarde, à l’aide des mégaphones, ventilant des tracts, ou encore présentant des bâches sur lesquelles sont imprimées ses photos et la couverture de son livre, sur les marchés et autres places publiques. Ces envoutés, dans un esprit d’animal sauvage, sont prêts à insulter et traiter les gens de diable, juste parce qu’ils ne veulent pas reconnaitre Kacou Philippe pour sauveur ou unique chemin du salut sur terre.

Ce renard rusé, dans son esprit de tourment, change de couleur comme le caméléon. Tantôt, il agit comme étant au dessus de Christ, à certains moments comme étant le prophète de Christ, parfois comme un messager qui vient accomplir ce que Christ n’a pas fait dans les autres nations qu’Israël ; et d’autrefois, il se prend pour Christ. Il affirme reconnaitre l’apôtre Paul non comme apôtre, mais plutôt comme un prophète. Dans la lignée des prophètes qu’il mentionne dans son livre, parmi lesquels lui-même, il se prend pour le dernier dans cette lignée de prophètes. Or, au temps de l’apôtre Paul, il n’y avait ni photographie, ni imprimerie pour produire l’image de Paul, mais cet imposteur n’a pas manqué de courage pour prendre une photo quelconque qu’il affirme être celle de l’apôtre Paul, et dont il a mise sur la couverture de son livre.

A la place des bibles que Kacou Philippe et son équipe brulent, ce sont ses livres qui devraient être jetés dans les flammes. Ce renard a instauré un nouveau baptême pour ses captifs ou victimes appelé baptême de restitution, qui se fait non pas au nom de Jésus-Christ, mais au nom de Kacou Philippe. Mais tout le travail est dans l’évangélisation, la conquête des âmes, la chute du mensonge et de la séduction, et le relèvement de la vérité Christ, et non dans les nuits de prières, les prophéties et l’explication littérale de la bible dans les lieux de culte. Frères et sœurs en Christ, si nous prenons à la légère la mission dont sont investis Kacou Philippe et ses adeptes par le diable, alors nous ignorons la souffrance de Christ et son sang versé sur la croix, ainsi que le but de notre appel ou la tâche qui nous incombe en ces derniers temps. Mais l’apôtre Paul, dans l’esprit du grand et du bon combat, disait : « Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ » (2 Corinthiens 10/5).

Satan, en utilisant Kacou Philippe comme le jocker de son jeu, fait apparaitre ce dernier avec la casquette de grand dénonciateur des faux hommes de Dieu, des dénominations religieuses, qui étale aussi leurs divers actes d’abomination aux yeux du monde. Mais tout ceci reste un jeu ou une manœuvre de tromperie, mise en place pour accréditer encore plus Kacou Philippe, dans le seul but de faire tomber beaucoup d’aveugles et de sourds dans son filet. En vérité, tous les faux hommes de Dieu, les dénominations religieuses …, que ce renard dénonce, et lui-même sont les instruments d’un même père.

A Dieu seul, la gloire par le seigneur Jésus, le sauveur de nos âmes pour l’éternité.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

https://www.facebook.com/notes/champi-dino/attention-ant%C3%A9christ-et-imposteur-de-grand-calibre-kacou-philippe-est-linstrumen/219909088555797/


Post has attachment
PRIER POUR LES AUTORITÉS EST UNE RECOMMANDATION DE LA PAROLE DE DIEU ; MAIS IL FAUT BIEN CONNAITRE LES DIFFÉRENTS TYPES D’AUTORITES ET LA PRIÈRE AGREEE PAR DIEU POUR ELLES, AFIN D’EVITER DES PRIÈRES AVEUGLES, ABSURDE

C’est le 563ème message

Dans ce monde, les hommes veulent comprendre la parole de Dieu ou les écritures en se basant sur leur niveau d’intelligence humaine, leurs diplômes, leur ancienneté dans la religion, la formation biblique qu’ils ont suivie…. A cause de cela, ils restent dans les analyses, la croyance et les enseignements d’hommes, qui ne peuvent en aucune façon constituer un frein au mal, mais plutôt l’élèvent dans ce monde. Ces hommes sortis des écoles de formation biblique et des séminaires et fondés dans la connaissance des choses des hommes, se prennent et sont pris dans ce monde pour des dieux en ce qui concerne la compréhension et l’enseignement des écrits de Dieu, alors qu’ils ne prennent pas l’Eternel comme leur Dieu.

En vérité, les hommes ne se reconnaissent pas aveugles et faibles devant Dieu, pour se laisser guider, conduire et consoler par le saint esprit qui doit nous enseigner et nous rappeler beaucoup de choses passées et à venir (Jean 14-26). En vérité, c’est le saint esprit qui devait nous amener à voir quel genre d’autorités nous avons au milieu de nous, et le genre de prière que nous devons adresser à Dieu pour elles, afin que nos prières ne soient pas pauvres et corrompues, ne pouvant apporter aucun changement à leur égard. Ici, nous parlons des autorités supérieures, qui établissent ou nomment les subordonnés.

Comprenons que Dieu a institué ou établi les magistrats ou autorités pour imposer la justice aux rebelles, et ramener l’ordre selon lui. Dieu avait commencé cette instauration avec Moise en lui disant : « Tu établiras des juges et des magistrats dans toutes les villes que l'Éternel, ton Dieu, te donne, selon tes tribus; et ils jugeront le peuple avec justice. Tu ne porteras atteinte à aucun droit, tu n'auras point égard à l'apparence des personnes, et tu ne recevras point de présent, car les présents aveuglent les yeux des sages et corrompent les paroles des justes. Tu suivras ponctuellement la justice, afin que tu vives et que tu possèdes le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne. » (Deutéronome 16/18-20).

Car Saül, fils de kis, de la tribu de Benjamin, a été le premier roi que Dieu avait établi en Israël comme autorité suprême de ce peuple ; mais quelques temps après, Dieu se repentit de l’avoir établi, tel qu’il dit de lui à Samuel : « Je me repens d'avoir établi Saül pour roi, car il se détourne de moi et il n'observe point mes paroles. Samuel fut irrité, et il cria à l'Éternel toute la nuit. » (1 Samuel 15/11). Saül ne devait plus être roi en Israël selon Dieu, l’Eternel l’avait rejeté, parce qu’il avait rejeté la parole ou la justice de Dieu ; c’est pourquoi il est écrit : « Samuel dit à Saül: Je ne retournerai point avec toi; car tu as rejeté la parole de l'Éternel, et l'Éternel te rejette, afin que tu ne sois plus roi sur Israël. » (1 Samuel 15/26).

Après que l’Eternel ait rejeté Saül, il choisit David, fils d’Isaï, de la tribu de Juda, et le fit roi d’Israël tel qu’il rend témoignage en disant : « J'ai trouvé David, mon serviteur, Je l'ai oint de mon huile sainte. » (Psaume 89/21-22). David devint roi ou autorité suprême de la nation d’Israël, établi par Dieu. Bien après, il voulut construire une maison à Dieu, et l’Eternel lui refusa cette faveur, à cause du sang qu’il avait versé ; c’est pour cela qu’il est écrit : « Le roi David se leva sur ses pieds, et dit: Écoutez-moi, mes frères et mon peuple! J'avais l'intention de bâtir une maison de repos pour l'arche de l'alliance de l'Éternel et pour le marchepied de notre Dieu, et je me préparais à bâtir. Mais Dieu m'a dit: Tu ne bâtiras pas une maison à mon nom, car tu es un homme de guerre et tu as versé du sang. » (1 Chronique 28/2-3).

David, malgré la volonté qu’il avait de construire un temple à Dieu, n’y était pas parvenu à cause du sang qu’il avait versé, car il avait fait tuer Urie tel qu’il est écrit : « Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab, et l'envoya par la main d'Urie. Il écrivit dans cette lettre: Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu'il soit frappé et qu'il meure. Joab, en assiégeant la ville, plaça Urie à l'endroit qu'il savait défendu par de vaillants soldats. Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué. Joab envoya un messager pour faire rapport à David de tout ce qui s'était passé dans le combat. » (2 Samuel 11/14-18). David fit tuer Urie parce qu’il voulait prendre sa femme ; voila pourquoi il est noté : « La femme d'Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari. Quand le deuil fut passé, David l'envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l'Éternel» (2 Samuel 11/26-27).

Salomon, Fils de David, devint le troisième roi d’Israël ou autorité suprême sur Israël selon la volonté de Dieu ; mais pendant sa vieillesse, il pencha son cœur vers d’autres dieux tel qu’il est dit : « A l'époque de la vieillesse de Salomon, ses femmes inclinèrent son cœur vers d'autres dieux; et son cœur ne fut point tout entier à l'Éternel, son Dieu, comme l'avait été le cœur de David, son père. Salomon alla après Astarté, divinité des Sidoniens, et après Milcom, l'abomination des Ammonites. » (1Rois 11/4-5). A cause de ce que Salomon avait fait, Dieu se fâcha contre lui tel qu’il est dit : « L'Éternel fut irrité contre Salomon, parce qu'il avait détourné son cœur de l'Éternel, le Dieu d'Israël, qui lui était apparu deux fois. Il lui avait à cet égard défendu d'aller après d'autres dieux; mais Salomon n'observa point les ordres de l'Éternel. Et l'Éternel dit à Salomon: Puisque tu as agi de la sorte, et que tu n'as point observé mon alliance et mes lois que je t'avais prescrites, je déchirerai le royaume de dessus toi et je le donnerai à ton serviteur. Seulement, je ne le ferai point pendant ta vie, à cause de David, ton père. C'est de la main de ton fils que je l'arracherai. » (1 Rois 11/9-12). Il y’a beaucoup d’exemples pour ces rois et autorités suprêmes en Israël, mais je n’ai pris que ces trois là.

Donc, c’est Dieu qui a institué les fonctions d’autorités suprêmes ou supérieures, c’est pour cela que nous devons nous soumettre à elles, tel qu’il est dit : « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. » (Romains 13/1). Le chef de la magistrature suprême est serviteur de Dieu, pour porter la justice de Dieu qui est l’épée, en amenant les gens à faire le bien par crainte d’être punis ; voila même pourquoi il est dit : « Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal. » (Romains 13/4). Les présidents que nous avons aujourd’hui sont à la magistrature suprême ; ils nomment le président de la cour suprême, de la cour d’appel, et les présidents des tribunaux, les ministres, les gouverneurs, les préfets, les sous-préfets…. Mais ce que Dieu veut, c’est que sa justice soit pratiquée ou exercée ; que l’argent, ni la personnalité humaine, ni la couleur de la peau, la langue parlée, la nationalité ou les présents ne prennent le dessus sur elle, mais que la justice prime sur tout.

Le magistrat suprême ou toute autorité doit être influencée par Dieu pour exercer sa justice de manière équitable sur les riches et les pauvres, les grands et les petits, les veufs, les mariés et les orphelins ; c’est même pour cela que Dieu nous recommande en disant : « Tu ne porteras point atteinte au droit du pauvre dans son procès.» (Exode 23/6). Car Dieu est l’autorité suprême sur toute la création, et il a établi les rois ou les présidents pour que ces derniers, étant à la magistrature suprême, portent la justice et la droiture, nomment d’autres autorités dans d’autres villes pour les représenter et exercer la justice sur le peuple. Mais si les autorités que nous avons aujourd’hui ne sont que des francs-maçons ou des rosicruciens, alors l’injustice, le faux, la corruption, l’abomination, les crimes rituels, les détournements de fonds publics, l’homosexualité, la magie, … seront sans frein, tel que c’est le cas actuellement. Nous vivons dans un monde où les autorités suprêmes des pays comme la France, l’Angleterre, l’Italie, le Canada, la Belgique, l’Espagne, l’Uruguay, le Mexique, la Suède, les Pays-Bas, la Colombie, l’Afrique Du Sud, Le Pays De Galle … ont légalisé le mariage homosexuel avec autorisation d’adoption d’enfant par ces couples de la honte ; elles ont par cette élévation de la souillure plongé ces pays dans l’état d’abomination plus que Sodome et Gomorrhe.

Elles ont ouvert les portes et travaillent pour que ce virus, très dangereux pour l’âme, se propage dans le monde entier, afin qu’aucune âme ne soit épargnée. De telles autorités n’ont pas le sentiment de Dieu, ni celui de l’homme, mais ont plutôt un sentiment encore moins que celui de l’animal ; c’est même pourquoi elles concèdent au matériel ou aux richesses du sous sol et du sol qu’elles convoitent ou exploitent dans d’autres pays, plus de valeur et de considération que les êtres humains qu’elles n’hésitent pas à sacrifier pour s’en accaparer. Ces autorités franc-maçonnes à la magistrature suprême ne connaissent pas que le sang de Jésus a coulé sur cette terre pour nous donner une vie, un pouvoir, une puissance, une richesse, une domination véritables….

Elles continuent à verser et à boire le sang des animaux et des humains. Ces autorités franc-maçonnes sont des homosexuels, elles gouvernent les nations, sacrifient les humains pour accéder au pouvoir et s’y maintenir ; leurs maitres dans la franc maçonnerie les sodomisent, et elles-aussi à leur tour, sodomisent ceux qu’ils gouvernent. Ces autorités suprêmes, surtout africaines, gouvernent leur peuple par la dictature, les armes et les bains de sang ; et le diable, principal initiateur dans la franc-maçonnerie, leur donne des conditions abominables telles que : coucher avec les cadavres ou les animaux, tuer, sacrifier l’être humain, boire son sang, manger une partie de son corps, ses excréments, sodomiser, se faire sodomiser, incarner l’animal, ….

En Afrique, ces autorités suprêmes sont prêtes à sacrifier toutes les richesses de leur peuple aux occidentaux pour accéder au pouvoir ou s’y maintenir. Elles ont la double nationalité, ainsi que leurs enfants qui vivent généralement en occident, où elles ont amassé la fortune publique à leur propre profit. En s’initiant dans la franc-maçonnerie, les autorités épousent un esprit de monstre, ou de la bête. Leur loi républicaine est tirée de la bible, loi que Dieu avait donnée à Moise, mais qui est méprisée et piétinée à cause de l’injustice, de la corruption et du faux qui sont enracinés dans leur esprit.

En vérité, toutes les nations dans ce monde sont gouvernées par les francs-maçons, les rosicruciens, les homosexuels, dont la volonté est que tous les pays légalisent l’homosexualité ; mais ils sont vus et pris pour des dieux par les hommes ou les enfants de Dieu à cause de leur pouvoir matériel, ainsi que la gloire humaine qui les accompagne. Et la prière que les hommes de Dieu adressent pour eux auprès de Dieu est que Dieu leur donne une longue vie dans ce monde, alors que leurs âmes sont mortes ; ils demandent à Dieu de leur donner une bonne santé, pendant que leurs âmes sont malades, ils leur souhaitent une bonne et heureuse année à l’aube de chaque nouvelle année, pendant que leurs âmes s’éternisent dans la souffrance et la malédiction.

En vérité, les autorités qui existent aujourd’hui sont comme Lazare dans la tombe, et ceux qui doivent prier pour elles doivent être comme le seigneur Jésus face à la situation de Lazare ; car en voyant Lazare dans son état, la seule prière que le seigneur Jésus pouvait adresser à son père était de lui demander de faire sortir Lazare, le mort, de la tombe. En vérité, regardons la vie et la conduite de ces autorités, pour comprendre que leur état d’être amènera leurs âmes à passer une éternité dans le lac de feu éternel! La prière que j’adresse à Dieu pour ces autorités, est de les faire sortir de cette vie qui conduit à la mort et à la souffrance éternelle, afin qu’elles se repentent et changent de vie pour la délivrance éternelle de leurs âmes.

Le salut des âmes de ces autorités ne viendra que de la croyance en Christ, et la croyance vient de l’écoute ou lecture de la parole de Dieu (Romains 10/17). Il n y a pas la prière pour les autorités sans que la vérité de Christ ne leur soit prêchée premièrement. Elles doivent avant tout parvenir à la connaissance de Dieu, seule source de salut, tel qu’il est écrit : « J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2/1-4).

L’amour que Dieu a pour l’homme est que son âme ne périsse point, et c’est pour cette raison qu’il a sacrifié son fils unique ; c’est pour ce même amour que le seigneur Jésus a supporté les tortures et la souffrance jusqu’à la mort sur la croix, et c’est par lui que les âmes ne seront pas abandonnées dans le séjour des morts. C’est même pour cela que David en voyant Jésus venir pour sauver son âme dit au seigneur: « Car tu n'abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. » (Actes 2/27).

L’amour que je porte et la prière que je peux faire pour ces autorités auprès de Dieu, c’est de les amener par la connaissance de sa parole, à la repentance et au changement de vie, qui leur feront fuir la colère de Dieu ou le lac de feu ; car il est dit : « Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir, parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts... » (Actes 17/30-31).

Dire la vérité à ces autorités qui légalisent le mariage homosexuel, ces francs-maçons, ces rosicruciens… n’est pas un signe de mépris à leur égard, mais le bien éternel pour leurs âmes et un acte d’amour sans pareil. Car c’est parce que Dieu nous a grandement aimés qu’il nous a envoyé la parole de vérité par son Fils. C’est parce que le Fils nous a aussi véritablement aimés qu’il nous a annoncé cette vérité, sans rien nous cacher. C’est parce que moi aussi j’aime les autorités qui ont légalisé le mariage homosexuel, ces rosicruciens et ces francs-maçons à la magistrature suprême, que je leur dit la vérité de Christ par la grâce qu’il m’a accordée, pour le bien éternel de leurs âmes. Car nous leur devons le payement de l’impôt ou tribut, la crainte et l'honneur, et en retour, ils doivent à Dieu la justice, la droiture … ; voila même pourquoi il est dit : « Rendez à tous ce qui leur est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur. » (Romains13/7).

Les autorités actuelles ne peuvent pas devoir à Dieu la justice et la droiture si elles ne leur sont pas révélées, et pour que la vérité soit révélée, il faut que nos bouches s’ouvrent pour l’annoncer ; voila pourquoi le Seigneur Jésus disait à l’apôtre Paul de prêcher la vérité à Corinthe parce qu’il y avait les âmes qui devaient être sauvées. C’est pour cela qu’il est écrit : « Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit: Ne crains point; mais parle, et ne te tais point, Car je suis avec toi, et personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal: parle, car j'ai un peuple nombreux dans cette ville. » (Actes 18/9-10). Si les autorités que nous avons aujourd’hui étaient justes, droites …, nous prierions Dieu pour elles, afin qu’il les fortifie et augmente leur justice et droiture ; mais comme elles sont plutôt franc-maçonnes, magiciennes …, nous prions Dieu, en lui demandant de toucher leur cœur à travers la vérité que nous leur apportons, pour qu’elles évitent en la recevant la colère à venir. Car même l’apôtre Paul demandait aux gens de prier pour lui, tel qu’il dit : « Priez pour moi, afin qu'il me soit donné, quand j'ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l'Évangile» (Ephésiens 6/19).

L’apôtre Paul demandait aux disciples de prier pour eux tel qu’il disait : « Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme elle l'est chez-vous » (2 Thessaloniciens 3/1). Donc l’apôtre Paul demandait aux gens de prier Dieu pour lui, afin qu’il le fortifie dans le bon combat ou la mission qu’il lui a assignée ; et nous, quelle prière adressons-nous à Dieu pour ces autorités franc-maçonnes, rosicruciennes, qui ont légalisé le mariage homosexuel … ?

A Dieu seul, la gloire, par Jésus-Christ, qui a manifesté la pitié, en réclamant la liberté de toutes les âmes sur la croix.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

https://www.facebook.com/notes/champi-dino/prier-pour-les-autorit%C3%A9s-est-une-recommandation-de-la-parole-de-dieu-mais-il-fau/218144878732218/

Post has attachment
CONSTRUISONS LA MAISON DE DIEU DANS NOTRE CŒUR ET GARDONS-LA PLUS QUE TOUTE AUTRE CHOSE AFIN QUE LE DIABLE SOIT DOMINE EN NOUS.

C’est le 282ème message

Jésus-Christ l’est comme Fils sur sa maison et sa maison c’est notre cœur (Hébreux 3/6), et voici la véritable maison de Dieu que nous devons construire et être.

La maison de Dieu se construit dans le cœur, car si quelqu’un n’aime pas Dieu, il ne peut pas lui construire une demeure dans ce monde et Dieu n’habite pas dans ce qui est fait des mains d’hommes tel qu’il est dit : « Mais le Très Haut n'habite pas dans ce qui est fait de main d'homme, comme dit le prophète » (Actes 7/48).Ce qui est fait des mains d’hommes n’est qu’une poussière élevée par des gens qui ont dépensé des centaines de millions, voire des milliards et disant : ‘’nous n’avons pas construit n’importe quoi à notre Dieu’’. Mes chers amis, Dieu demeure dans sa vie, et si nous l’avons glorifié, c’est bien, mais sachons que c’est en nous, sa maison, sa demeure qu’il se glorifie dans ce monde, c’est-à-dire dans nos cœurs. Dieu sauve l’homme (l’âme) dans l’homme et non en dehors. Voilà pourquoi il a envoyé son Fils Jésus-Christ vers nous, et il est question pour nous de le recevoir et de laisser demeurer en nous, lui le sauveur, le délivreur, le guérisseur, le bénisseur et le vivifieur. Car, là où est le sauveur, là aussi est le sauvetage, là où est le délivreur, là aussi est la délivrance, là où est le guérisseur, là aussi est la guérison ; là où est le bénisseur, là aussi est la bénédiction, là où est le vivifieur, là aussi est la vie. Voilà pourquoi il est dit : « Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté (2Corinthiens3/17).

Là où est Jésus-Christ, là aussi demeure son Père, et où son Père demeure, là est sa maison. Comment donc est construite la maison de Dieu ? L’Eternel Dieu en voulant que nous lui construisions une maison, avait envoyé le plan et le matériel de construction qui sont la Parole de Christ qui est esprit et vie. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : ‘’celui qui aime mon Père lui construit une maison’’ (gardera sa Parole). Donc, cette parole étant gardée, c’est une nouvelle pensée et vie qui est une nouvelle maison construite en l’honneur du Père (cette Parole de Christ que nous gardons).Il viendra habiter avec le Fils et les deux demeureront dans leur maison. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : « … Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jean 14/23). Dieu est sa Parole et il habite dans sa Parole, il est esprit et il vit dans son esprit, il est la vie et il habite dans sa vie. Le Seigneur Jésus dit : ’’la Parole que je vous ai dite est esprit et vie’’, donc, cette parole est le matériel de construction de la maison de Dieu dans notre cœur. Car le Seigneur Jésus n’est pas venu sauver la poussière pour habiter dans le bâtiment, mais il est venu sauver l’esprit de l’homme, bref son âme. Voilà pourquoi, lui, étant esprit, doit habiter dans l’esprit de l’homme afin de sauver ou de vivifier son esprit mort. C’est pourquoi il dit que c’est l’esprit qui vivifie (Jean 6/63), ou encore que l’esprit Saint rend témoignage à notre esprit que nous sommes les véritables.

L’homme c’est son cœur, et le cœur de l’homme est comme une voiture qui est conduite soit par l’esprit de Dieu soit par celui du diable. L’un doit être au volant pour conduire cette voiture (ce cœur) car c’est dans le cœur que toutes les décisions se prennent. Voilà pourquoi quand le cœur de l’homme s’arrête, tout s’arrête aussi. C’est pourquoi certaines personnes disent : ‘’comme ton cœur va décider’’ ou ‘’tu as un mauvais cœur, tu as un cœur dur, tu as un bon cœur’’, car c’est le cœur qui est l’homme, voilà pourquoi Dieu dans l’homme, habite dans son cœur et non sur les lèvres. Ainsi le Seigneur Jésus lui-même disait : ‘’ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi’’ (Matthieu 15/8). C’est la même chose aujourd’hui où les gens sont chrétiens de chair ou d’apparence et non d’esprit de vérité.

Voilà pourquoi, quand les gens n’ont pas encore élevé un bâtiment pour maison de Dieu, ils sont malades et abattus, ils vont alors tout faire pour avoir les finances et élever une motte de terre en l’ornant. En ce moment, ils deviennent guéris et relevés. Or ils refusent de construire à Dieu une maison parce que leurs cœurs sont remplis de haine et de moquerie, de jalousie, de rivalités, de divisions, du mépris, de vouloir la souffrance de son semblable…. Si Dieu habitait dans la poussière, alors il serait tellement content aujourd’hui parce que plusieurs bâtiments au prix des millions et milliards sont élevés en son nom, il serait content du bâtiment, de la place Saint-Pierre du Vatican, des cathédrales et autres qu’on construit partout. Si Dieu avait le bâtiment pour maison, alors, le Seigneur Jésus aurait construit un bâtiment qu’aucun homme, même Moïse, n’aurait jamais érigé (bâti) sur la terre. Mais il s’agit d’une maison dans le cœur, voilà pourquoi cela devient compliqué pour les dominés de la gloire de l’homme, du matériel et de la méchanceté. Car il est dit : « Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme» (Actes17/24).

Aujourd’hui, quelqu’un se tient à distance et montre du doigt le bâtiment en disant : ‘’voilà la maison de Dieu’’. Mais quelle folie ! Mes chers, le doigt qui pointe le bâtiment doit se tourner vers votre cœur pour dire ‘’voilà la maison de Dieu’’ ou encore ‘’c’est ici que devrait être la maison de Dieu, mais je n’ai pas voulu accepter cette souffrance, me privant de beaucoup de choses en devenant esclave de la vie.’’ Les hommes ont refusé de posséder le cœur de Dieu pour qu’en retour ce cœur les possède aussi. Ils savent aujourd’hui dans leur ignorance que ce sont eux qui vont donner leur cœur à Dieu. Voilà pourquoi ils disent : ‘’donne ton cœur à Dieu’’ ou ‘’moi j’ai donné mon cœur à Dieu’’. L’homme n’a pas lu que Dieu dit : ‘’Je vous donnerai un cœur nouveau’’ (Ezéchiel 36/26).Ce cœur nouveau c’est la Parole et vie de Jésus-Christ reçues dans nos cœurs. L’homme croit que c’est lui qui donne le cœur à Dieu, voilà pourquoi dans son faux raisonnement et orgueil, il veut que Dieu se prosterne devant lui pour pouvoir lui donner son cœur.

Les gens n’ont pas construit la maison de Dieu parce que s’ils l’avaient fait, Dieu serait dans sa maison et eux dans la maison de Dieu qui est la maison de l’amour, du pardon, de la pitié, de la patience, de la tempérance, de la fidélité, de la douceur, de la bonté, de la joie, de la paix, du vouloir le bien, de la prospérité et de la réussite de tout le monde, tant dans l’esprit que dans le physique. Aussi, les parents prendront alors tous les enfants du monde entier comme leurs propres enfants, et les enfants considéreraient tous les parents du monde entier comme leurs propres parents, le manquement de notre prochain nous rendrait tristes, et sa maladie ferait notre douleur. Les gens n’ont pas construit la maison de Dieu, voilà pourquoi Dieu et son bien sont dehors, et le diable et son mal sont dedans, voilà pourquoi le mal et la souffrance dominent aujourd’hui dans nos cœurs.

Le monde n’est rempli que d’hypocrites comme chrétiens. Dieu est à la porte de ton cœur et il frappe. Si tu lui ouvres cette porte, il va entrer et vivre avec toi et toi avec lui. Voilà pourquoi notre cœur doit devenir la maison de Dieu, maison du bien, et nous devons garder cette maison du bien plus que toute autre chose, sinon le diable viendra voler. Si ce cœur a le pardon, le diable enverra ton semblable pour te faire quelque chose dont tu ne pourras lui pardonner. A ce moment, Satan aura volé ton pardon qui est le bien de Dieu. Souffre dans ce qui est vie et délivrance éternelle car l’apôtre Paul n’avait pas construit le bâtiment pour maison de Dieu, mais il avait construit la maison de Dieu en lui-même. Il ne nous avait pas laissé les finances avec lesquelles nous devrions construire la poussière pour maison de Dieu, mais il a travaillé durement pour nous laisser les banques fournies éternellement de fonds pour que nous construisions la maison de Dieu. Voilà pourquoi moi aussi, je travaille durement afin de pourvoir les fonds aux gens qui veulent construire la maison de Dieu à prix cadeau. C’est pourquoi ce que j’ai écrit par la grâce de Dieu n‘est pas à vendre et ne le sera jamais, même si ce sont des milliards de livres et de brochures, parce que ma grandeur et ma puissance sont dans ce que je donne, et je le fais au prix du nom de Jésus qui est gratuit.


CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/349-282eme-message
Wait while more posts are being loaded