Post is pinned.
NI DIEU NI MAÎTRE, UNE HISTOIRE DE L'ANARCHISME

Qui sont-ils ? D'où viennent-ils et que pensent-ils, ceux qui hier comme aujourd'hui se disaient anarchistes ? Pourquoi alors qu'ils furent fichés, traqués, enfermés, leurs visages nous demeurent-ils étrangers ? Pourquoi leur pensée nous semble-t-elle confuse et leur histoire si inquiétante ?

Né du capitalisme, frère ennemi du communisme d'Etat, l’anarchisme a presque autant de sensibilités qu’il n’a de figures, et s’il nous semble aujourd’hui minoritaire, on oublie qu’il fut un temps où il fit trembler la terre.

Car l'anarchisme est à l'origine de toutes les grandes conquêtes sociales et toutes les avancées individuelles : de la création des bourses du travail à l'obtention de la journée de 8 heures, de l'invention de nouvelles formes d'éducation au développement des luttes, les anarchistes ont toujours été à l’avant-garde.

Pourtant, on les a partout réprimés. On les a menés, enchainés à la guillotine, ou on les sangla au dossier de la chaise électrique. Et pour ces hommes et ces femmes qui rêvaient de bâtir un monde meilleur, le pire des châtiments reste encore d'être considérés comme des apôtres de la destruction.

En revenant sur tous les grands événements de l'histoire sociale des deux derniers siècles, cette série documentaire dévoile pour la première fois l’origine et le destin de ce courant politique qui combat depuis plus de 150 ans tous les maîtres et les dieux.

A partir d’images d’archives inédites ou oubliées, de témoignages des plus grands spécialistes mondiaux et de documents exceptionnels, Ni Dieu ni maître raconte l'histoire d'un mouvement qui, de Paris à New York et de Tokyo à Buenos Aires, continue encore et toujours de souffler son vent de liberté et de révolte sur le monde.

https://youtu.be/rNrHXXIAQDU

Post has attachment
Photo

Post has attachment
Et dire que des idiots vote ça 
Photo

Post has shared content

Post has attachment
S'il faudra reprendre les bottes et la cagoule, on le fera, à contrecœur mais on le fera.
On le fera pour défendre une vision digne de l'humain et pour combattre encore et toujours la haine de l'autre, le racisme, la xénophobie, la violence brute et ignorante.
On le fera aussi pour protéger ceux qui seront les cibles d'un pouvoir néfaste contre lequel ceux qui avaient le choix de le combattre ont préféré s'abstenir.
On le fera parce que nous avons des principes et c'est pas négociable et ça n'attend pas une délibération sur internet pour savoir ce qu'il reste à faire.
#salutations_anarchistes
Les vivants sont morts et les morts sont vivants, au final cette histoire personne plus l'écrit ; chacun a ses raisons et personne a tort. Les uns contre les autres, la raison dort et les monstres prolifèrent.

Post has shared content

Post has shared content

Post has attachment
La sociale démocratie a rempli son rôle.
L'ultra libéralisme s'oppose au fascisme.
En 2002 les manifestations étaient monstrueuses contre le père LePen, en 2007 elles étaient remplis contre Sarkozy.
Et maintenant, malgré une France "Insoumise" (laissez moi rire) à 20 %, les rues sont presque désertes. Macron, ce produit marketing sans parti et avec un programme qui prévoit un plan ultra sécuritaire et une destruction sociale (loi travail puissance 10 selon ses dires, attaque sur le chômage, sur les emplois précaires,...) est assurée de sa victoire grâce à l'arrivée au second tour de LePen et donc au front républicain (et assure la victoire de celle ci en 2022 sauf énorme chamboulement politique comme une révolution). A se demander quand les gens vont comprendre que le capitalisme et la démocratie (l'état) sont nos ennemis et non des moyens.
Face au fascisme et à l'ultra libéralisme, une seule réponse, la révolte.
Voter c'est collaborer. 
Photo

Post has attachment

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded