Post has attachment
Près de la Voie Verte du Tren de l'Aceite se tient le Portillo de la Camapanera qu'il est aisé d'aller franchir au passage, en aller-retour.
http://passes-montagnes.fr/htlm1/portillo_campanera.html

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Ce onzième jour de voyage en direction de l’Andalousie me fait entrer dans la province de Murcia et m’approcher de Yecla pour y rechercher deux cols : le Puerto de la Carrasquilla et le Collado del Monte de las Andaluzas.
Je connais Yecla depuis toujours. Dans le temps ! avant les autoroutes et les contournements de villes, l’itinéraire par Yecla et Jumilla était un raccourci appréciable vers l’Andalousie.

http://passes-montagnes.fr/htlm1/yecla.html

Post has attachment
La journée du 5 juillet, 10ème étape vers l’Andalousie, commence sur une jolie mais salissante boucle.
Le bivouac extrêmement tranquille au cœur d’Alborache a rendu possible le départ d’une boucle en début de matinée. Jusqu’à présent la gestion du temps qui incombe au hasard aura permis de réaliser tous les projets embarqués.
La chance n’a qu’un temps, je sais que cela ne pourra durer. En attendant :

http://passes-montagnes.fr/htlm1/alborache.html

Post has attachment
Ce 4 juillet aura été une journée un peu particulière en raison de mon arrêt à Requena pour remplir le frigo. Il est probable que ce premier approvisionnement ne me permettra pas de tenir à nouveau 8 jours en autonomie alimentaire complète.
Le dernier arrêt de la journée est effectué à Turís pour l’escalade du Collado del Castellet.

Il faudra ensuite trouver un lieu de bivouac tranquille. Les marchandises achetées seront à ranger.
L’arrêt suivant n’est pas lointain et le parcours de demain sera une boucle,  ce qui rend la recherche encore plus compliquée.

Mais pour l’heure c’est  :

http://passes-montagnes.fr/htlm1/turis.html

Post has attachment
 4 juillet, 9ème jour de voyage en direction de l’Andalousie. Le bivouac rendu possible deux nuits d’affilée à Benagéber, grâce à son aire d’accueil pour camping-cars, m’a permis d’enchaîner deux parcours en boucle à la journée.
Au bout de 8 jours, le frigo-tiroir sous le lit du van, est vide. Un premier soucis d’intendance se pose.
L’arrêt à Benagéber m’a permis de me laver, raser… J’ai retrouvé un état minimum pour côtoyer la civilisation dans mon Lidle habituel de Requena.
En Espagne, il y a des denrées qui ne se trouvent que dans des magasins « étrangers ». D’autres qu’il faut emmener de France parce qu’introuvables.
Bref… frigo rempli, la route reprend avec un premier arrêt à El Rebollar pour visiter le Collado de Villatejas.

http://passes-montagnes.fr/htlm1/el_rebollar.html

Post has attachment
Toujours en route vers l’Andalousie, 8ème jour de voyage. Le bivouac assuré à l’aire d’accueil de Benagéber me permet d’enchaîner une seconde boucle à celle d’hier. (lien en haut de page pour enchaîner les deux).
La reprise se fait à Villar de Tejas, village traversé hier.

http://passes-montagnes.fr/htlm1/benageber_2.html

Post has attachment
La journée du premier juillet ne s’est pas terminée sur la petite boucle autour de Tuéjar. Une bonne surprise m’attendait au prochain arrêt, à Benagéber. Fait extrêmement rare, le village dont j’ignorais qu’il en était un, est pourvu d’une aire d’accueil pour camping-cars. J’ai donc pu établir le bivouac et occuper le début d’après-midi par une reconnaissance de la randonnée du lendemain.
Une averse dans la nuit m’a fait craindre le pire, mais au saut du lit, comme les jours précédent, le ciel est immaculé.
Les conditions sont réunis pour exécuter une boucle que j’avais préparée sans espoir de pouvoir la réaliser.
Ma descente en Andalousie ne passe ni par les autoroutes, ni par les nationales et rarement en dehors des chemins vicinaux. Elle ne passe pas non plus par les campings. Les conditions matérielles ne facilitent pas les randonnées à la journée.

http://passes-montagnes.fr/htlm1/benageber.html
Wait while more posts are being loaded