Post has shared content

Post has shared content
Les vertus d’oléastre (olivier sauvage)…un traitement à plusieurs maladies.

L’Oléastre est un arbre appartenant à la famille des oléacées dont la matière de base est l’Oléine. L’oléastre est une plante qui peuple le bassin méditerranéen. Ses fruits sont appelés « DRUPES » et constitués d’un noyau et d’une pulpe appelés olive.

C’est une plante oléagineuse d’ou on peut extraire une fameuse huilequi présente des vertus thérapeutiques diverses.

L’huile d’oléastre est une huile thérapeutique qui a fait ses preuves d’efficacité contre plusieurs maladies.

Les vertus médicinales de ce produit sont :

Assouplissement et élimination  des goulots d’étranglement (caillots et autres) dans les vaisseaux sanguins.traitement des maladies liées à la mauvaise circulation du sang,diabète et tension artérielle.des propriétés bénéfiques et prévention sur les affections cardio-vasculaire, grâce à sa teneur en vitamine A (3 à 30 mg/kg de Provitamine A Carotène), vitamine E (150mg/kg) et en acides gras mono insaturés.des effets bénéfiques sur le cholestérol (l’élimination des mauvais cholestérols LDL)un effet favorable sur les capacités anti-oxydantesde l’organisme.les affections respiratoires, les douleurs musculaires, le relâchement des tissus et des tendons et les saignements du nez.soigne également les affections rhumatismales, l’arthrite et arthroses, les hémorroïdes et donne une bonne vision pour les yeux et les oreilles.un bon remède pour les affections gastriques et intestinales et soigne l’impuissance relationnelle de l’homme.

Les principaux composants de l’huile d’oléastre : richesse en acides gras polyinsaturés (AGPI) notamment les acides gras mono insaturés (AGMI), l’élément responsable de l’amélioration des lipides sériques ; les tocophérols et les phénols qui jouent un rôle important comme antioxydants naturels qui piègent les radicaux libres de l’oxygène.

Cette huile aux vertus plurielles. Prise par absorption, par onction ou par inoculation, l’huile d’oléastre a permis la cure de diverses affections qui a fait le bonheur de tous ceux qui l’ont goûté.
Photo

Post has shared content

Post has shared content
Liste des dirigeants de l’Algerie depuis l’an 215 av J.C
Par Sofiane L - 22/08/2015.

Cet article est un énoncé de noms, des rois et dirigeants qui ont été à la tête de l’Algérie et ce depuis l’an 215 av J/C, et non pas seulement de l’histoire des dirigeants de la République algérienne moderne.

Il ne faut pas oublier que la civilisation humaine au Maghreb et en particulier en Algérie remonte à des millénaires mais ce n’est qu’à partir de l’Antiquité que cet espace commence à prendre sa forme actuelle en se scindant en régions et peuples.

Cette liste, de dirigeants qui se sont succédés à la tête de l’Algérie ont été les premiers artisans de cet état-nation algérien moderne d’aujourd’hui.

Telle une Chronique, ces grandes figures ont été un vaste panorama des évènements passés et sont une source indispensable de par la valeur documentaire, que soulève le rôle qu’ils auront joué à travers les millénaires.

Ils demeurent, une source de connaissance historique de l’Algérie parfois d’une étonnante crudité, d’où la liste nominative qui suit !

Rois numides :

• Rois de la Numidie occidentale des Massaessyles :
• Roi Syphax (215 av J.C à 220 av J.C)
• Rois de la Numidie orientale des Massyles :
• Roi Zelalsen (vers 225 av J.C jusqu’à vers 215 av J.C)
• Roi Gaïa (vers 215 av J.C à 207 av J.C)
• Roi Ozalces (207 à 206 av JC)
• Roi Capusa (206 à 206 av JC)
• Roi Lacumazes (206 à 206 av JC)
• Roi Massinissa (206 à 202 av JC), qui unifia la Numidie

Rois de la Numidie unifiée :

• Roi Massinissa (202 à 148 av JC)
• Roi Micipsa (148 à 118 av JC)
• Roi Gulussa (148 à 145 av JC) – vice-roi, ministre de la guerre
• Roi Mastanabal (145 à 118 av JC) – vice-roi, ministre de la justice
• Roi Adherbal (118 à 112 av JC)
• Roi Hiempsal I (118 à 118 av JC)
• Roi Jugurtha (118 à 106 av JC)
• Roi Gauda (106 à 88 av JC)
• Roi Hiempsal II (88 à 60 av JC)
• Roi Juba I (60 à 46 av JC)
• Souveraineté saisie par la République romaine ( 46 a 30 a JC)
• Roi Juba II (30 à 23 av JC)
• Roi Ptolémée de Maurétanie (23 av JC à 40 ap JC
Fin de la dynastie numide.

Occupation romaine :

Auguste
• Empereur Auguste (25 av JC à 14)
• Empereur Tibère (14 à 37) – Tacfarinas dirige une résistance
• Empereur Caligula (37 à 41)
• Empereur Claude Ier (41 à 54)
• Empereur Néron (54 à 69)
• Empereur Vespasien (69 à 79)
• Empereur Titus (79 à 81)
• Empereur Domitien (81 à 96)
• Empereur Nerva (96 à 98)
• Empereur Trajan (98 à 117)
• Empereur Hadrien (117 à 138)
• Empereur Antonin le Pieux (138 à 161)
• Empereur Marc Aurèle (161 à 180)
• Empereur Commode (180 à 192)
• Empereur Septime Sévère (193 à 211)
• Empereur Caracalla (211 à 217)
• Empereur Macrin (217 à 218) – Cet empereur est issu de Cherchell
• Empereur Élagabal (218 à 222)
• Empereur Sévère Alexandre (222 à 235)
• Empereur Dioclétien (284 à 285)
• Empereur Maximien Hercule (285 à 305)
• Empereur Constance Chlore (305 à 306)
• Empereurs d’Occident, jusqu’à Honorius (395-423), puis Valentinien III (425-455) qui perd en 439 le contrôle du pays au profit de la domination partielle vandale.

Occupation vandale :

• Roi des Vandales Genséric (430 à 477)
• Roi Hunéric (477 à 484) – révolte des Berbères Circoncellions
• Roi Gunthamund (484 à 496)
• Roi Thrasamund (496 à 523)
• Roi Hildéric (523 à 530) – son général Hoamer subit une défaite face aux Berbères.

Occupation Byzantine :

• Empereur Justinien (530 à 565)
• Empereur Justin II (565 à 578)
• Empereur Tibère II (578 à 582)
• Empereur Maurice Ier (582 à 602)
• Empereur Phocas (602 à 610)
• Empereur Héraclius (610 à 641)
• Empereur Constantin III (641 à 641)
• Empereur Heraclonas (641 à 641)
• Empereur Constant II (641 à 647)

Califat Omeyade qui succède aux 4 califes dit « el Rashidun » :

Khalife Muawiya Ier (647 à 656)
• Khalife Yazid Ier (680 à 683)
• Khalife Muawiya II (683 à 684)
• Khalife Marwan Ier (684 à 685)
• Khalife Abd el Malik (685 à 705) – Alger est prise aux Byzantins.
• Khalife Al Walid Ier (705 à 715)
• Khalife Suleymane Ibn Abd el Malik (715 à 717)
• Khalife Omar II (717 à 720)
• Khalife Yazid II (720 à 724)
• Khalife Hisham Ibn Abd el Malik (724 à 743)

Révolte berbère :

(743 à 776) – L’Afrique du Nord s’enflamme sous la direction d’une révolte berbère contre l’impôt et le rite sunnite des Omeyyades.
Une armée berbère impose la défaite à deux armées arabes omeyades (à Chlef et dans le Constantinois) venues d’Espagne et de Damas.
L’armée berbère se met en marche, et part de Béjaïa pour réformer le monde islamique.

Dynastie Roustemide :

• Imam Abderahmane Ibn Roustoum (776 à 784)
• Imam Abdelwahab Ibn Abderahman (784 à 832)
• Imam Aflah ibn abdelwahab (832 à 871)
• Imam Abou Bakr Ibn Aflah (871 à 871)
• Imam Mohamed Abou Yaqzan (871 à 894)
• Imam Youssef Abou Hatem (894 à 897)
• Imam Yaakoub Ibn Aflah (897 à 901)
• Imam Youssef Abou Hatem – encore – (901 à 906)
• Imam Yakzan Ibn Mohamed (906 à 909)

Dynastie Fatimide :

• Imam Obeyd Allah El Mahdi Bi Allah – (909 à 934). Les armées berbères Kutama de basse Kabylie fondent, sous Ubayd Allah al-Mahdi, la dynastie Fatimide. Les Kutamas mettent fin à la dynastie Rostemides et conquièrent l’Ifriqiya. Lorsqu’ils transfèrent leur cour en Égypte, ils nomment la dynastie Ziride pour les remplacer et imposer l’union.

Dynastie Ziride :

• Ziri ibn Menad (935 à 973)
• Bologhine ibn Ziri (973-983) – construit la ville musulmane d’Alger
• al-Mansur ibn Bologhine (983-995)
• Badis ibn Mansur (995-1015)
• al-Muizz ibn Badis (1015-1062) – les Hilaliens, envoyés par les Fatimides, détruisent Kairouan, la capitale des Zirides est transféré à Mahdia
• Tamim ibn al-Muizz (1062-1108)
• Yahya ibn Tamim (1108-1131)
• Ali ibn Yahya (1115-1121)
• al-Hasan ibn Ali (1121-1148)

Dynastie Hammadide :

• Hammad ibn Bologhine (1014 à 1028) – fils de Bologhine ibn Ziri et prince Ziride il fonde la dynastie des Hammadides
• al-Qaid ibn Hammad (1028 à 1045)
• Muhsin ibn Qaid (1045 à 1046)
• Bologhine ibn Muhammad ibn Hammad (1046 à 1062)
• an-Nasir ibn Alnas ibn Hammad, (1062 à 1088)
• al-Mansur ibn Nasir (1088 à 1105)
• Badis ibn Mansur (1105)
• Abd al-Aziz ibn Mansur (1105 à 1121)
• Yahya ibn Abd al-Aziz (1121 à 1152)

Dynastie Almoravide :

• Youssef Ibn Tachfin (1061 à 1106) – fondateur de la dynastie Almoravide
• Ali Ben Youssef (1106 à 1142)
• Tachfin Ben Ali (1142 à 1146)
• Ibrahim Ben Tachfin (1146-1147)
• Ishaq Ben Ali (1147)

Dynastie Almohade :

• Abd al-Mumin (1145 à 1163) – fondateur de la dynastie des Almohades
• Abu Yaqub Yusuf (1163 à 1184)
• Abu Yusuf Yaqub al-Mansur (1184 à 1199)
• Muhammad an-Nasir (1199 à 1213)
• Yusuf al-Mustansir (1213 à 1223)
• Abd al-Wahid al-Makhlu (1223)
• Abu Muhammad al-Adil (1224 à 1227)
• Yahya al-Mutasim (1227 à 1235)
• Abu al-Hasan as-Said al-Mutadid (1242 à 1248) – il réussit à récupérer une partie de l’ouest de l’Algérie alors annéxé par les Hafsides

Dynastie Hafside :

• Yahya I (1229-1249)
• Muhammad I al-Mustansir (1249-1277)
• Yahya II al-Watiq (1277-1279)
• Ibrahim I (1279-1283)
• Abd al Aziz I (1283)
• Ahmad Ibn Abi Umara (1283-1284)
• Omar I (1284-1295)
• Muhammad II al-Muntasir (1295-1309)
• Abu Bakr I ach-Chahid (1309)
• Khalid I an-Nasir (1309-1311)
• Zakarija I al-Lihyani (1311-1317)
• Muhammad III al-Mustansir al-Lihyani (1317-1318)
• Abu Bakr II al-Mutawakkil (1318-1346)
• Omar II (1346-1347)
• (court règne du mérinide Abu al-Hasan ben Uthman (1347))
• Ahmad I al-Fadî al-Mutawakkil (1348 – 1350)
• Ibrahim II al-Mustansir (1350-1369)
• Khalid II (1369-1370)
• Ahmad II al-Mustansir (1370-1394)
• Abd al-Aziz II al-Mutawakkil (1394-1434) – sous son règne l’empire s’étend d’Alger à Tripoli
• Muhammad IV al-Mutansir (1434-1435)
• Othman (1435-1488)
• Yahya III (1488-1489)
• Abd al-Mumin (1489-1490)
• Zakariya II (1490-1494)
• Muhammad V al-Mutawakkil (1494-1526)

Dynastie Zyanide :

• Yghomracen Ibn Zyan (1236 à 1283) – Fonde la dynastie dont la capitale est Tlemcen. Cette dynastie est également appelée Abdalwadide.
• Othmane Ibn Yghomracen (1283 à 1304)
• Abou Zeyane Mohamed Ier Ibn Othmane (1304 à 1308)
• Abou Hammou Moussa II (1353 à 1389) – Prend Alger.
• Abou Zeyane (1389 à 1389)
• Abou El Hadjadj Youssef (1389 à 1393)
• Abou Zeyane (1393 à 1399)
• Abou Mohamed (1399 à 1401)
• Abou Abdallah El Tensi (1401 à 1410)
• Moulay Said Ibn Abou Hammou (1410 à 1411)
• Abou Malek (1411 à 1425)
• Abou Fares (1425 à 1425)
• Abou El Abas Ahmed (1425 à 1425)
• Moulay Mohamed (1425 à 1435)
• Moulay Abdallah (1435 à 1437)
• Abou Zeyane (1437 à 1438)
• El Moutawakel (1438 à 1475)
• Mohamed (1438 à 1460)
• Abou Zakaria (1460 à 1488)
• Abou Abdallah Mohamed (1488 à 1505)
• Abou Abdallah Mohamed II (1505 à 1512) – il traite avec les espagnols qui contrôle déjà Alger, Oran , Béjaïa, Mers el Kébir et Ténès. Les Algériens font appel aux Ottomans pour venir les aider.

Régence d’Alger :

• Arudj Barberousse (1515 à 1518)
• Khayr ad-Din Barberousse (1518 à 1520)
• Ahmed Ben El Cadi (1520 à 1527)
• Kheirdine Barbarossa (1527 à 1533)
• Hassan Agha (1533 à 1545)
• Hassan Pacha Ibn Kheirdine (1545 à 1551)
• Salah Rais (1551 à 1556)
• Mohamed Kourdougli (1556 à 1556)
• Caid Youssef (1556 à 1556)
• Yahia Pacha (1556 à 1556)
• Hassan Pacha Ibn Kheirdine (1556 à 1561)
• Ahmed Pacha (1561 à 1561)
• Hassan Pacha Ibn Kheirdine (1561 à 1567)
• Mohamed Ibn Salah Rais (1567 à 1568)
• El Euldj Ali (1568 à 1571)
• Arab Ahmed (1571 à 1573)
• Caid Ramdan (1573 à 1577)
• Hassan Veneziano (1577 à 1580)
• Djaffar Pacha (1580 à 1582)
• Caid Ramdan (1582 à 1582)
• Hassan Veneziano (1582 à 1587)
• Dely Ahmed ( 1587 a 1589)
• Khider (1589 à 1591)
• Chaabane (1591 à 1595)
• Khider (1595 à 1596)
• Mustapha (1596 à 1599)
• Deli Hassan Boukricha (1599 à 1600)
• Suleymane (1600 à 1604)
• Khider (1604 à 1605)
• Mustapha El Koussa (1605 à 1607)
• Redouane (1607 à 1610)
• Mustapha El Koussa (1610 à 1611)
• Mustapha (1611 à 1614)
• Hocine (1614 à 1616)
• Mustapha (1616 à 1617)
• Suleymane Pacha (1617 à 1618)
• Hocine Pacha (1618 à 1619)
• Sidi Saref Hadji (1619 à 1621)
• Hocine Pacha, gouverneur de Sousse (1621 à 1623) – Épidémie de peste à Alger, bombardement anglais, bombardement hollandais
• Mourad Pacha El Aama (1623 à 1624)
• Ibrahim Pacha (1624 à 1624)
• Sidi Saref Hadji (1624 à 1626)
• Hocine Pacha (1626 à 1630)
• Younes Pacha (1630 à 1632)
• Hocine Pacha (1632 à 1634)
• Youssef Pacha (1634 à 1637)
• Ali Pacha ( 1637 a 1639)
• Cheikh Hocine (1639 à 1640)
• Abou Jamal Youssef (1640 à 1642)
• Mohamed Boursali (1642 à 1645)
• Ali Betchine (1645 à 1645)
• Mohamed Boursali (1645 à 1647)
• Abou Jamal Youssef (1647 à 1647)
• Othmane (1647 à 1651)
• Mohamed (1651 à 1653)
• Tobal (1653 à 1655)
• El Hadj Ahmed (1655 à 1656)
• Ibrahim (1656 à 1656)
• El Hadj Ahmed (1656 à 1657)
• Ismail Ibn Ibrahim (1657 à 1659)
• Khelil (1659 à 1660)
• Ramdan (1660 à 1661)
• Chaabane (1661 à 1665)
• Ali (1665 à 1671)
• Hadj Mohamed (1671 à 1681)
• Baba Hassen (1681 à 1683)
• El Hadj Hussein Pach el Dey anciennement Mezzo Morto (1683 à 1688)
• Ibrahim Khodja ( 1688 a 1688)
• Hadj Chaabane Bey (1688 à 1695)
• El Hadj Ahmed (1695 à 1698)
• Baba Hassen (1698 à 1700)
• Hadj Mustapha (1700 à 1705)
• Hocine Khodja (1705 à 1707)
• Mohamed Baktache ( 1707 a 1710)
• Dely Brahim (1710 à 1710)
• Ali Chaouch (1710 à 1718)
• Mohamed Ben Hassan (1718 à 1724)
• Kourd Abdi (1724 à 1732)
• Baba Ibrahim (1732 à 1745)
• Ibrahim Koutchouk (1745 à 1748)
• Mohamed Ben Bekir anciennement Il Retorto (1748 à 1754)
• Baba Ali Bou Sbaa (1754 à 1766)
• Mohamed Ben Osmane Khodja (1766 à 1791)
• Dey Hassan (1791 à 1798) – Père de la célèbre Khedaouedj el aamia, et beau-père du futur Dey Hussein.
• Dey Mustapha (1798 à 1805)
• Ahmed Khodja Bey (1805 à 1808)
• Hadj Ali (1808 à 1809)
• Hadj Ali (1809 à 1815)
• Mohamed Kharnadji (1815 à 1815)
• Omar Agha ( 1815 a 1817)
• Ali Ben Ahmed (1817 à 1818)
• Dey Hussein (1818 à 1830)

Colonisation française :

Charles X
• Charles X (1830 à 1830)
• Louis Philippe (1830 à 1848)
• Louis Napoléon Bonaparte (1848 à 1852)
• Napoléon III (1852 à 1870)
• Louis Jules Trochu (1870 à 1871)
• Adolphe Thiers (1871 à 1873)
• Patrice de Mac-Mahon (1873 à 1879)
• Jules Grévy (1879 à 1887)
• Marie François Sadi Carnot (1887 à 1894)
• Jean Casimir-Perier (1894 à 1895)
• Félix Faure (1895 à 1899)
• Émile Loubet (1899 à 1906)
• Armand Fallières (1906 à 1913)
• Raymond Poincaré (1913 à 1920)
• Paul Deschanel (1920 à 1920)
• Alexandre Millerand (1920 à 1924)
• Gaston Doumergue (1924 à 1931)
• Paul Doumer (1931 à 1932)
• Albert Lebrun (1932 à 1940)
• Charles de Gaulle (1940 à 1946) (…)
• Félix Gouin ( 1946 a 1946)
• Georges Bidault ( 1946 a 1946)
• Léon Blum (1946 à 1947)
• Vincent Auriol (1947 à 1954)
• René Coty (1954 à 1959)
• Charles de Gaulle (1959 à 1962)

République algérienne :

• Ahmed Ben Bella (1962 à 1965)
• Mohamed Boukharouba Alis Houari Boumedienne (1965 à 1978)
• Rabah Bitat (1978 à 1979)
• Chadli Bendjedid (1979 à 1992)
• Mohamed Boudiaf (1992 )
• Ali Kafi (1992 à 1994)
• Liamine Zeroual (1994 à 1999)
• Abdelaziz Bouteflika (1999 à aujourd’hui)

http://dormir-moins-bete.com/liste-des-dirigeants-de-lalgerie-depuis-lan-215-av-j-c/

Post has shared content

Post has shared content

Post has shared content
Lever de pleine Lune et éclipse partielle ce lundi soir !

Hier, (06/08/2017) j'ai pu profiter d'un ciel dégagé pour photographier cette lune quasiment pleine, au-dessus d'un arbre solitaire.

ÉVÉNEMENT : Ne manquez pas l'éclipse partielle de Lune ce lundi soir, vers 21h. Elle ne sera visible que dans l'EST de la France, au moment du lever de la Lune. L'éclipse ne sera pas totale, cela signifie que la Lune passera légèrement dans l'ombre de la Terre et elle paraîtra plus sombre sur un côté... Ce phénomène sera nettement plus visible en photo.

Plus d'infos sur le site de +Guillaume Cannat : http://autourduciel.blog.lemonde.fr/2017/08/04/une-eclipse-partielle-de-la-lune-et-autres-rendez-vous-astronomiques/

Dans tous les cas, vous pourrez assister à un magnifique lever de pleine lune ce soir, au raz de l'horizon ! Bonne observation :)

#leverdelune #lune #pleinelune #moon #moonrise #fullmoon #objectiflune #astronomie #astronomy #astrophotographie #astrophotography #astroguigeek #ciel #sky
Photo

Post has shared content
La compagnie française de théâtre de rue La Machine (http://www.lamachine.fr) s'est amenée à Ottawa ces jours-ci à l'occasion du 150e anniversaire de la Confédération canadienne.

Les 2 créatures géantes Long Ma, un cheval-dragon, et Kumo, une araignée géante, attirent tous les jours des milliers de personnes au centre-ville de la capitale.

Post has shared content
Le bicarbonate de soude est un ingrédient indispensable ! Pourquoi ? Car il sait tout faire dans la maison. En plus, il est super économique et sans danger pour votre santé. À moins de 3 € la boîte, le bicarbonate est LE produit qu'il faut toujours avoir sous la main. Alors, commencez à économiser de l'argent dès maintenant en apprenant à l'utiliser au quotidien. De l'hygiène personnelle au nettoyage de la maison, voici 34 utilisations du bicarbonate qui vont vous simplifier la vie :

Post has shared content
Chaque jour, le soleil fourni à la Terre 3 kilowattheures par mètre carré en moyenne. Cette énergie semble inépuisable. Alors quels sont les verrous qui limitent encore son développement à large échelle ?

P. R. C. : Contrairement à ce que l’on pense, l’énergie solaire est déjà viable et compétitive. En France, EDF pousse ses consommateurs à devenir eux-mêmes producteurs d’électricité solaire. Et, dans beaucoup d’autres pays, le solaire est compétitif par rapport aux autres énergies.

D. L. : Les verrous sont pratiquement tous levés à l’échelle mondiale. Rien qu’avec Solar Impulse, on a montré que l’on pouvait alterner jour et nuit, et résoudre certains problèmes de stockage d’énergie. Tous ces verrous se lèvent simplement par la démonstration. Le seul obstacle est qu’il faudrait aller encore plus loin… En France, nous sommes encore confrontés à des verrous économiques, politiques et culturels.
Wait while more posts are being loaded