Post has attachment
Les influences des différentes #cultures présentes au #Maroc ( #amazigh, #arabe, #andalouse, etc.) font que la #gastronomie #Marocaine soit l’une des plus #riches du #monde. C’est ainsi qu’elle a été classée 2ème meilleure #gastronomie du #monde en 2014 par #WorldSIM #Travel Blog. #Welovebuzz vous propose les incontournables de la #cuisine #Marocaine, des plats cuisinés dans tous les foyers du #royaume.
Le #Couscous
Qu’il soit aux sept légumes ou aux oignons et fruits confits, le #couscous reste un des plats les plus communs de la famille #Marocaine et est généralement préparé le vendredi. La préparation requiert une certaine technicité puisque la #semoule très chaude est manipulée à main nue et doit être mélangée trois fois.
Le #Tajine
Ce plat est une sorte de #ragoût de #viande ou de #poisson qui peut être accompagné de #légumes ou de fruits secs. Les #épices sont essentiels à la réussite de ce plat qui est mijoté dans l’ustensile qui porte son nom « le tajine ». Pour les #végétariens, il y a le #tajine #berbère qui ne contient aucune viande. Ce qui est impressionnant dans ce plat c’est qu’il peut être un plat de tous les jours, très économique, ou pour des occasions plus spéciales.
La #Harira
Cette #soupe est traditionnellement le plat de la rupture du #jeûne durant le mois de #Ramadan. Constituée de #poischiches, de #lentilles, d’oignons, et de viande, elle est très riche et nutritive permettant ainsi de recharger les batteries après la journée de #jeûne. La #Harira est généralement accompagnée de #dattes et petites #pâtisseries.
La #Bestila / #Pastilla
Ce plat est incontestablement l’emblème des fêtes #Marocaines. La recette traditionnelle est préparée avec des #pigeons, mais selon les préférences, on peut utiliser le #poulet. Pour les adeptes du #sucré-salé, c’est un plat qui éveillera en vous mille et une sensations. Les feuilles de #briks appelées aussi « #warka » sont utilisées comme contenant et on les fourre avec une farce aux #amandes. #Cannelle et fleur d’oranger sont de rigueur, le sucre en poudre lui sert à décorer le plat. Pour ceux qui préfèrent le salé, il existe la version #poisson de ce plat.
La #rfissa
C’est un plat communément préparé le 3ème ou 7ème jour d’une naissance. Des feuilles de #msemmen très fines sont coupées en rubans et arrosées d’une sauce de #poulet agrémentée de #lentilles et de #fenugrec (halba). #Coriandre, #safran, et #gingembre sont un must pour cette recette. Ce plat peut aussi être confectionné en remplaçant les feuilles de #msemmen par ce qu’on appelle « trid ».
La #Tanjia
L’on aurait pas pu faire un article sans parler de la #Tanjia Al #Marrakchia. Cette spécialité locale de #Marrakech porte le nom de la #jarre en terre dans laquelle le plat cuit. La tanjia est donc un plat qui est préparé #traditionnellement en mettant les morceaux #agneau ou de #veau dans la #jarre en terre qui est fermée par du papier et est ficelée. Selon les préférences, on y ajoute plus ou moins certaines #épices, et on la laisse cuire dans l’amphore durant de longues heures. L’une des particularités de ce plat est que sa confection est généralement donnée aux hommes.
La #Seffa
Qu’elle soit aux cheveux d’ange ou à la #semoule, sucrée ou salée, cette recette est un incontournable dans chaque famille #marocaine. C’est une véritable chasse au trésor qui nous est proposée par la #seffa. En effet, la garniture se trouve au centre du plat, il faut donc se frayer un chemin dans cette #montagne de plaisir. Les fruits secs, la #cannelle ainsi que le sucre en poudre sont utilisés pour décorer le plat.

Post has attachment
addtomind.blogspot.com

dont forget comment !
Photo

Post has attachment
Photo
Wait while more posts are being loaded