Moi je suis stéphanie j'ai 29 ans je suis célibataire sans enfants je recherche l'homme de ma vie si tu veux faire plus ample connaisssance ajoute moi sur mon hangout bufour28@gmail.com

Post has attachment
J'ai mal, mal de toi, mal de ton absence

Ma chérie ça fait plus d'un mois que tu es partie, personne ne sait où tu te trouves, dans ma grande naïveté, je croyais t'avoir avertie de tous les dangers..
 
Mon rôle est de prendre soin toi et je m'inquiète et tes sœurs ton grand père aussi, mais aussi toutes les personnes de notre entourage.


Tu grandis, tu deviens adulte petit à petit et il faut que moi aussi je m'habitue à cet état de fait : ce n'est pas forcément facile pour une mère de laisser du champ à son enfant qu'elle a jusque là protégée et entourée.


J'ai conscience quelquefois de continuer à te considérer comme une petite fille. Pourtant, je fais aussi des efforts pour prendre en compte ton évolution. L'adolescence d'un enfant n'est pas seulement compliquée à vivre pour lui-même, mais aussi pour son entourage qui doit s'adapter sans arrêt malgré ses propres problèmes. Je te demande donc d'être indulgente avec mes erreurs comme je tente de l'être avec les tiennes.


Le plus important est que nous nous aimions et que tu comprennes que les décisions que je prends à ton égard sont guidées par cet amour, même si elles vont parfois à l'encontre de tes désirs. Je comprends que tu cherches ton autonomie mais tu as encore besoin de ta famille, de nous, de tes amis.
 
Sache que depuis le jour de ta naissance, Je t'aime et que tu es, et restera en moi pour toujours. Tu as grandis les épreuves nous ont frappé mais tu restes ma fille adorée.Ton rire résonne en nous comme une cascade déferlante de bonheur. Nous t'attendons ce vide que rien ne saura combler. Les souvenirs ne rempliront, ne suffiront pas à ma survie
 
Tu es en moi pour l'éternité. Avec toi, les jours n'étaient jamais les mêmes. Je m'imagine parfois que toute cette histoire triste, déprimante, chargée de solitude, n'est qu'un cauchemar et que je vais me réveiller. Je t'entends descendre l'escalier et venir vers moi en riant, me racontant tes petites histoires de ta journée ou bien encore me faire rire comme toi seule savait le faire, ou bien encore me faire écouter une chanson...
 
Tout s'est écroulé le 28 Juillet 2014, et depuis la vie n'a plus de sens, le son de ta voix, tes rires, ton sourire, tes pitreries pour nous faire rire, te toucher, t'embrasser, te prendre dans mes bras... tout simplement ma Marie, ma petite fille chérie, mon rayon de soleil qui illuminait nos journées est partie on ne sait où...
 
J'ai mal, mal de toi, mal de ton absence

Comment vivre sans toi ? Reviens ma chérie tu nous manques.
Celles et ceux qui croient que c'est possible se trompent J'essaie de trouver de l'énergie dans le regard de tes sœurs, de ton frère, mais une partie de moi n'est plus là, un grand vide est à la place...
 
Peu importe les saisons qu'il fasse beau ou gris toute la vie dorénavant reste sans lumière, mon petit soleil où est tu ? Reviens ma chérie on t'aime.
 
Je t'embrasse aussi fort que je t'aime. De la Terre jusqu'au Ciel ma chérie et tu le sais c'était notre façon de nous dire que l'on s'aimait et pour moi cela ne changera jamais c'est toujours comme ça que je t'aimerai et je serai toujours là pour toi,
 
Photo
Wait while more posts are being loaded