Post has shared content
"Drink healthy shit" they said
"Be nutritious" they said
Photo

Vous êtes tous moche

Chapitre 5 Le stratège du docteur et l’exécution


Point de vue de Diane

J’ai froncé les sourcils tout en regardant Eric . Je n’aimais pas ce sourire … pas du tout . Eric me regarda et compris bien vite que je cherchais à comprendre ce qu’il le rendais si … « jovial »
«disons simplement que quelqu’un qui m’encombre est sur le point de tomber … bon je te laisse j’ai des affaires à régler . » dit-il en m’embrassant et en sortant de la pièce

J’ai lâché et gémissement de dégoût puis j’ai croisé les bras. «Quelqu’un d’encombrant » la première personne qui m’est venu en tête était Lizzie mais ça m’étonnerai beaucoup pourquoi Liza appellerai son père pour lui informer que Lizzie a un problème ? Liza est beaucoup trop attachée à sa sœur pour parler de ses problèmes à son père , elle doit savoir les différents entre sa sœur et ce dernier. Brusquement la porte de ma cellule s’ouvrit , j’ai immédiatement reconnu Angel .

«Oh Angel je suis contente de voir » dis-je avec un sourire mais je l’ai rapidement perdu quand j’ai remarqué l’expression de Angel . Elle était glacial on aurait dit qu’il allait péter un câble

«ça va tu t’amusais bien ? » demanda Angel en tremblant de colère

J’ai sentie mon coeur se serrer comment est-ce qu’il pouvait être au courant pour Eric et moi

«Angel qu’est-ce que tu t’imagines ? » demandai-je en essayant de prendre un ton normal
«te fous pas de moi Diane » grogna-t-il «je vous ai entendu quand je suis passé te voir. Je te jure que ce fils de pute a eu de la chance que je me retienne de lui tabasser la gueule »

J’ai mordu ma lèvre inférieur … j’espérais que personne n’apprendrais ça et surtout pas Angel .

«Angel écoute je n’avais pas le choix »

Un sourire moqueur se plaça sur son visage

«pas le choix hein ? »
«Roooh je t’en pris ne fais pas une scène de jalousie Angel tu crois sincèrement que ça me plaît ce que je fais ? De me forcer à faire semblant d’apprécier ? De me rabaisser et de m’humilier ouvertement devant lui ?! » criai-je en colère . «c’était la seule chose que je pouvais faire c’était soit ça , soit il me tuait , soit il vous tuait tous sans la moindre pitié. Avant de me juger mets-toi juste 5 minutes à ma place , je ne peux pas le tuer sinon c’est la fondation qui me tue que veux-tu que je fasse ? » demandai-je fermement

Il perdit son sourire et soupira … il croisa ensuite ses bras et me regarda longuement il semblait se retenir balancer une remarque mais malheureusement pour lui j’ai bien vite compris à quoi il pensait

«Laisse-moi deviner Angel tu es en train de te retenir de dire que c’est de ma faute si on en est là pas vrai ? » demandai-je

Il afficha une expression assez surprise … un sourire est apparut sur mon visage un sourire moqueur … mais je l’ai rapidement perdu pour laissez place à une expression déterminer et remplie de colère
«Oui je te l’accorde » dis-je sèchement en me dirigeant vers lui «Eric m’a tendu un piège et je suis admirablement tomber entre ses mains tu as raison c’est de ma faute » Il ne restait qu’un pied entre nous deux j’ai saisi son uniforme et j’ai rapproché son visage du miens «mais laisse-moi te dire que je n’ai pas besoin qu’on me le rappel ou qu’on s’apitoie sur mon sort » dis-je fermement en ne quittant pas ses yeux une seule seconde «Je n’ai pas besoin de tes leçons Angel , maintenant si tu es juste venu cracher ton venin vas-t-en . » déclarai-je en le lâchant et en reculant de quelques pas .

Angel semblait surprit de ma réaction il afficha une expression froide pendant un moment puis déclara

«Excuse-moi je n’aurais pas dû m’emporter comme ça . »

Je lui jeté un regard noir et j’ai déclaré

«faisons comme-ci je n’avais rien entendu , que voulais-tu me dire avant de t’énerver ? »
« Ben a trouvé les plans de la fondation »

ma bouche s’est lentement entre-ouverte pour former un grand sourire , j’étais à la fois surprise et heureuse , je n’arrivais plus à parler , un petit rire est sortie de ma bouche tendit que je me retenais de pleurer de joie . Quand j’ai pu enfin parler les mots qui sont sortis de ma bouche furent t
«c’est formidable enfin un excellente nouvelle» déclarai-je en joignant mes mains . «c’est parfait je suis un peu plus rassurée à présent »
«ouais Annabella et Ben ont fais un super travail. »

j’ai sourie j’allais enfin pouvoir sortir d’ici

«il nous reste plus qu’à trouver un bon plan d’attaque et tout sera enfin terminé»

Puis d’un seul coup je me souvenu d’une chose .

«hum Angel » demandai-je en perdant mon sourire
«oui qu’est-ce qu’il y a ?»
« tu peux demander à mon père de surveiller le manoir Lewis ? »
«pourquoi? »
«et bien disons simplement que plus le temps passe plus je me dis que Eric n’est pas le seul dans cette partie d’échecs , et je suppose que nous jouons également contre Lizalina Lewis et si elle et Eric travail ensemble cette évasion serait beaucoup plus compliqué que prévu .. »


Point de vue Kate

Je finissais de m’entraîner avec Laughing Jack, toute les creepypastas se sont biens entraîné, certaines n’arrive pas vraiment à utiliser leur pouvoir comme jeff ou hoodie mais ils sont devenus plus fort en attaque et en défense .
Tout le monde était très inquiet pour Diane, Slender lui était plus qu’inquiet bien sûr .
De mon côté j’espérais qu’elle allait vite revenir , je dois dire que ça me manque de l’entendre jouer du piano ou d’entendre ses clashs .

Je suis partie me changer dans ma chambre et j’ai mis ma boite à musique en route. J’ai enfilé mon sweat à capuche blanc et j’ai pris masque . Je repensais à ma première rencontre avec Diane à l’époque j’étais sûre que je n’allais pas du tout m’entendre avec elle , qu’elle serait comme slender mais non c’est devenue une super amie .
Brusquement j’ai entendu quelqu’un toquer à la porte .

«c’est qui ? » demandai-je en éteignant ma boîte à musique et en grognant un peu
« c’est moi Kate »

j’ai immédiatement reconnu la voix de masky

«entre » dis-je simplement

Masky entra dans la pièce et referma la porte silencieusement et se dirigea vers moi .

«qu’est-ce que tu veux ? » demandai-je en le regardant
« durant le combat contre LJ je t’ai trouvé distraite et je me suis inquiété . »
« je n’ai rien Tim, c’est juste qu’elle me manque beaucoup. »
«Ah moi aussi » dit-il simplement

Nous sommes restés silencieux pendant quelques minutes mais je sentie alors une main sur mon épaule .

«je suis sûr qu’on va réussir à la sortir de là »

Je lui aie donné un sourire mais brusquement un grand bruit nous fit sursauter , masky et moi nous nous sommes regardés puis nous sommes descendu au rez de chaussez pour voir Jeff et Eyeless Jack sur le sol . Mes yeux se sont écarquillés , Sally elle , était en boule derrière le canapé pleurant dans la peur , j’ai tourné mon regard vers la gauche pour voir un homme de 24 ans , il avait un pistolet braqué sur Jeff et le considérait gravement.

«Où est Annabella ? » demanda-t-il en fixant Jeff avec ce regard glacial

J’ai mis mon masque sur mon visage et j’ai sortie mon couteau .

«Hey connard ! » grognai-je

Le garçon se tourna vers moi .

«tu dois être « the chaser » » dit-il sombrement «le maître m’a beaucoup parler de toi»

Je n’ai pas réfléchi je l’ai attaqué lâchant des grognements de rage, il me fit fasse et utilisa une barre métallique pour contrer mes attaques.Il sortie une sorte de grenade et la jeta au sol, soudain une violente lumière m’aveugla (je tiens à précisé que moi et la lumière c’est une grande histoire d’amour) j’avais l’impression que mes yeux me brûlaient c’est tout simplement horrible ! j’ai alors sentie qu’on me donnait un coup de pied dans le ventre , j’ai été propulsée en arrière mais on me rattrapa . Quand j’ai pu voir de nouveau, il avait disparut , Tim qui m’avait rattrapé et moi , nous avons regardé autour de nous mais il n’était nul part , brusquement Jeff s’écria

«Kate masky ! Attention au dessus de vous ! »

nous avons levé le nez pour voir que le chandelier avait été décroché , notre sang n’a fait qu’un tour nous l’avons esquivé de justesse mais je n’ai pas eu le temps de me concentrer de nouveau sur le combat qu’un coup de feu a retentit , mes yeux se sont écarquillés … j’ai regardé mon bras gauche mon sweat blanc était devenu complètement rouge , j’ai saisi mon bras hurlant dans la douleur , le garçon alla tirer de nouveau mais Masky l’attaqua ce qui le déconcentra , la balle avait juste effleuré mon oreille , brusquement une voix cria

« KLAUS ARRÊTE !»

il eut un grand silence tout le monde s’est tourné en direction de la voix.

«Anna. » lâcha ce Klaus

La poupée soupira et le regarda avec un air déçu

«si je t’ai appelé ce n’est pas pour mettre le bazar »

Klaus grogna

«tu voulais que je réagisse comment ?! Que je te laisse ici avec l’ennemie ? t’as pensé au maître ? Comment est-ce qu’il réagirait si il te voyais ici entrain de les aider ? »
«justement il n’en saura rien » ré-béqua Annabella
« penses-tu vraiment qu’il est stupide Anna ? » cria Klaus «il t’arracherait le coeur sans hésiter ça t’arrive de réfléchir des fois? »

Masky , jeff,eyeless jacques et moi nous nous sommes regardé sachant que dire . Annabella baissa la tête Klaus se dirigea vers elle et attrapa son poignet

«On rentre » grogna Klaus

La poupée secoua alors sa main pour se libérer de celle de Klaus et recula

«tu as certainement raison , mais tu crois vraiment que seuls on peut faire quelque chose ? »

Klaus fronça les sourcils

«c’est la seule solution Klaus. » dit la poupée gravement

Il eut un moment de silence puis il se tourna vers nous avec un regard noir

«Aller me chercher votre patron avant que je change d’avis ... »

Point de vue Lizalina

Ca fait maintenant quelques heures que ma daronne va beaucoup mieux , d’après ce que j’ai entendu au près des domestiques elle devrait être complètement rétablie dans quelques jours, mon père est rentré de la fondation il y a quelque temps il m’a convoqué dans son bureau pour parler de l’état de ma mère, je lui a tout expliquer dans les moindres détailles étrangement je le trouvais un peu plus « jovial » que d’habitude. Je n’ai pas vraiment fait attention à ça

«Comment va Diane? » demandai-je sérieusement
«elle va très bien » répondit-il
« « très bien » » répétai-je sèchement et finissant mon verre «« très bien » ce n’est pas ce que cette garce mérite» grognai-je «pourquoi tu ne la refous pas là où elle devrait être ?! En enfer ! » demandai-je en tremblant de colère
« écoute Liza je suis sûr qu’elle nous dira où se trouve les poignards laisse lui un peu de temps »

Je me suis levé rapidement de ma chaise

«Nous lui avons laissé plus de temps qu’il ne faut ! Penses-tu vraiment que je suis stupide ? Tu sais très bien que si elle est passé à côté de la mort elle ne dira rien, tu essayes de me mentir ?» demandai-je les yeux grands ouverts dans la rage

Il fronça les sourcils et croisa les bras

«Ne me parle pas sur ton Liza ... » grogna-t-il sombrement

Je l’ai étudié un moment puis j’ai rapidement émit une petite hypothèse , j’ai placé un sourire sur mon visage et je me suis de nouveau installée

«Je crois que je commence à comprendre, vu qu’elle ne dira rien tu peux la tuer mais tu ne peux pas pas vrai ? Parce que elle te rappel cette traîné de Ruby Harp.. »

Je n’ai pas eu le temps de terminer ma phrase que mon père m’attrapa par le tee shirt et m’entraîna vers son visage.

«je t’interdis de l’insulter » ordonna-t-il

Je me suis contentée de rire

«Ok ok ok je m’excuse » dis-je en levant mes mains en l’air , il me lâcha , j’ai alors reculé et j’ai proposé

«bon bon bon … si tu n’arrives pas à te débarrasser d’elle je peux le faire si tu veux … depuis qu’on s’est affronter au lycée je rêve de lui exploser la tête jour et nuit , la dépecer comme on dépècerait un renard pour sa fourrure ha ha ha »

Mon daron m’étudia un moment il sembla hésiter j’ai alors ajouté

«rooooh aller papa tu sais ce n’est pas comme ci notre famille avait exterminé la sienne depuis des années » dis-je sur un ton ironique «c’est la dernière et tu sais personnellement … les poignards je m’en fous ta que j’ai sa tête exposé au mur » riais-je

Il ne m’a pas répondu il avait détourné le regard, j’ai soupiré dans une certaine frustration .

«je plaisante … » dis-je en m’installant sur le bureau et en jouant avec mes cheveux . «écoute je te connais et je sais que tu ne la laisserais pas en vie à moins que tu ais trouvé un arrangement avec elle , laisse-moi te dire que quelque soit cet arrangement c’est juste un gros piège pour qu’elle gagne du temps c’est tout , plus vite tu t’en débarrasseras moins on aura d’ennuis c’est tous ce que j’ai à te dire . »

J’ai sauté du bureau et j’ai pris des papiers importants que mon père m’avait apporté et je me suis dirigé vers la sortie du bureau .

«où tu vas » demanda-t-il
«faire mon travail . » répondis-je froidement «éloigne Lizzie de cette maison pendant un moment trouve n’importe quelle excuse je m’en fous totalement . » demandai-je en sortant de son bureau .

J’ai pris une profonde inspiration et j’ai fouillé dans la poche droite de ma veste .
«aller... » soupirai-je

Je me suis dirigée vers le bureau de ma mère mais durant mon trajet je suis tombée sur ma sœur…j’ai immédiatement mit mon masque de comédienne .

«ah Lizzie comment ça va ? » demandai-je avec un air inquiet

elle prit du temps avant de me répondre

«ça va je suis juste un peu inquiète pour maman »
«oui je te comprends quand je l’ai vu tomber tout à l’heure je n’avais pas réaliser ce qu’il se passait » dis-je en hoquetant sur mes mots «je m’en veux de m’être disputer avec elle si tu savais grande sœur » déclarai-je sentant mes larmes couler le long de mes joues «j’aurais tellement …. tel...tellement dût me taire ….c’est… c’est ... de ma faute si elle est dans cet état »

Bien sûr à la vue de mes larmes Lizzie s’empressa de me serrer contre elle

«non mais ne pleure pas ma Liza ce n’est pas ta faute tu ne pouvais pas savoir ça . » dit-elle gentiment les larmes aux yeux «tu sais je suis passée la voir à l’instant elle va beaucoup mieux tu n’as pas besoin de te torturer plus l’esprit »
« Je sais mais je ne peux pas m’empêcher de penser ça » j’ai séché mes larmes «je vais m’excuser au près d’elle … » dis-je avec un faible sourire «ah tant que j’y pense papa te cherchais il voulait te parler d’un truc en privé »

Elle a immédiatement perdu son sourire

«oh … très bien merci beaucoup de m’avoir prévenu Liza » dit-elle en me faisant une bise sur la joue

«De rien grande sœur » dis-je en la regardant entrer dans le bureau de notre daron «De rien... » répétai-je plus sombrement en me dirigeant vers le bureau de ma mère … j’ai regardé la poigné de la porte un moment puis je suis entrée .
Une fois à l’intérieur ma mère eu un petit sursaut , elle était sur son ordinateur .

«Oh maman tu ne devrais pas travailler dans ton état »
« Ne t’inquiète pas Lizalina je vais beaucoup mieux j’écris juste quelques mails à certains de mes clients pour les prévenir que je ne pourrais pas les prendre en rendez-vous pendant quelques temps » dit-elle sur un ton très fatigué.

Je me suis approchée d’elle avec un air assez embarrassée

«écoute pour tout à l’heure »
« chérie ne parlons plus de ça veux-tu? »
«non non laisse-moi finir s’il te plaît » déclarai-je en la coupant «je … enfin je n’aurais pas du te parler comme ça je te pris de m’excuser » demandai-je les yeux larmoyant «je … je te promet que je vais essayer de m...mieux me comporter… si .. si tu veux je suis d’accord pour … aller voir un psy»

Ma mère me regarda stupéfaite … merde … est-ce que j’en avais fais de trop ? Putain je n’aurais pas dût parler de psy … ma mère et Lizzie savent très bien ce que j’en pense ...

«tu serais prête à aller voir un psy ? » demanda-t-elle faiblement
«Je… c’est de ma faute ce … ce qui t’arrive j’en ai marre je vois… je vois très bi..bien que je fais du mal à tout le monde» déclarai-je en éclatant en sanglot

Ma mère se leva en vitesse et se dirigea vers moi manquant presque de trébucher me pris dans ses bras.

«Non ma chérie ne te rends pas coupable pour ça je t’en pris arrête de pleurer »

je l’ai serré contre moi gémissant « maman » et « pardon » ma mère essayait tant bien que mal de me «calmer » puis j’ai repris petit à petit un air plus calme

«écoute chérie ne t’en fais pas je vais bien et pour le psy , on verra tu sais toi et lizzie vous êtes les plus belles choses qui me soit arrivé et ça ça vaut tout les soins du monde » dit-elle en s’asseyant de nouveau dans son fauteuil . Cette phrase m’a remplit de dégoût , je me suis contentée de sécher mes larmes .

«oui … tu as certainement raison , juste promet-moi que tu t’en remettra vite d’accords ? »
«je te le promet » dit-elle sur un ton rassurant

j’ai sourie puis je lui tendu les papiers

«au fait il faudrait que tu signes ça c’est les rapports que tu devais envoyer à l’entreprise mais tu as oublié de les signer »

Je dois admettre que j’ai sentie une horrible tension dans mon estomac quand je lui ait donné ces papiers, j’ai pris place à côté d’elle avec une légère crainte qu’elle lise mais quand je l’ai vu signer les papiers sans même lire ce qu’elle lisait un grand sourire se dessina sur mon visage .

«voilà ma liza qu’est-ce que je ferais sans toi » dit-elle en me remettant les papiers avec un grand sourire

Je les ai pris puis j’ai regardé ma mère, je sentais mes mains trembler, je sentais cette haine que j’enchaînais au fond de moi se libérer

«je ne sais pas … mais c’était précisément ce que je voulais que tu fasses ! » criai-je en la plaquant contre son bureau , faisant tomber les papiers et en sortant une seringue de ma poche droite , elle a essayé de crier et c’est même débattu ma j’étais plus forte qu’elle , sans la hésitation je lui ai injecté le liquide dans son organisme .

«Mais qu’est-ce que tu fais ! » cria-t-elle
«Une chose que je rêvais de faire il y a longtemps …. très chère mère » déclarai-je en la poussant dans son fauteuil je me suis écartée d’elle , sa respiration commençait à accélérer son visage était devenu rouge ses yeux brillaient , ils représentaient très bien la peur , la tristesse et l’incompréhension , c’était tout simplement un régale … j’adorais la voir convulser avec le poison que je lui ais injecté

«Ne t’énerve pas trop » conseillai-je «dans quelques instants ton petit coeur va exploser »

elle se leva lentement de sa chaise elle tremblait comme une personne en manque de drogue , elle se tenait en appuis contre son bureau luttant pour reprendre son souffle

«Po..pou..pour..pourquoi »demanda-t-elle avant de tomber sur le sol .

Elle rampa ensuite vers moi

«Pour plusieurs raisons » déclarai-je remplie de haine … «La première c’est que tu me dégoûtes … tu dis nous aimer moi et ma sœur mais tu n’as jamais été là , même pas pour noël , nos anniversaires pareilles tu n’as rien d’une mère rien ! Tout ce que tu savais faire c’était nous passer des coups de fils et venir une fois tout les 4 mois»

Elle tendit son bras vers moi

«Tu n’as rien d’une Lewis tu es une honte pour cette famille » dis-je en la repoussant avec mon pieds «tu n’as jamais rien fait contre les Harpeurs , au contraire tu as simplement éloigné ma sœur de moi c’est tout ce que tu as réussi à faire comme ci ça ne te suffisait pas de détruire ma vie tu es revenue pour me la pourrir d’avantage. »

je me suis agenouillée en face et en la tirant par les cheveux j’ai fais en sorte qu’elle me regarde .

«J’ai toujours détesté ta manière de me faire des leçons quand tu as fais venir plusieurs psychiatre pour moi est-ce que tu t’es soucier de ce que je ressentais hein ? Regardes-moi ! » ordonnai-je «tu t’es toujours foutu de moi j’ai toujours été qu’une pauvre cinglé une vrai folle . Tout ce que tu as réussi faire ce n’est rien qu’accroître une haine que j’avais envers toi dès le premier jour où j’ai pu enfin passer un peu de temps avec toi... »

Je l’ai lâché puis je me suis relevée

«Considère ceci comme un acte de justice » dis-je en essuyant quelques larmes de colère qui étaient apparus sur mon visage

Elle me regarda ses lèvres et son teins ont commencé à changer de couleur

«mais toi … grâce à ta signature j’ai pu récupérer une majorité de tes biens , tu n’es même pas foutu de lire un document , j’ai vraiment honte d’être ta fille tu me donnes envie de vomir , bien sûr Lizzie et mon père toucherons leurs parts eux au moins ils m’aiment , au départ je dois admettre que j’en voulais énormément à mon père mais j’ai pu voir qu’il avait changé chose que toi tu n’as pas été capable de faire . »

Brusquement la porte s’ouvrit me faisant presque sursauter mais par pur soulagement j’ai pu voir que c’était mon père , quand il remarqua ma mère en train d’agoniser sur le sol son sourire s’est élargie , ma mère afficha une expression de peur sur son visage , de mon côté j’en ai profiter pour récupérer les documents et supprimer tout les fichiers pouvant compromettre mon père de son ordinateur.

Mon père lui s’était agenouillé près de ma mère qui était maintenant réduite à des gémissements.

«Tu as toujours été inutile » dit-il « tu as été un prix de consolation pour moi mais je ne t’ai jamais aimé ... » déclara-t-il en posant sa main sur son visage et en coupant ses voies respiratoire , ma mère convulsa par le manque d’oxygène

«chuuuuute ma chérie … c’est bientôt fini... » chuchota mon père

De mon côté je faisais de mon mieux pour ne pas éclater de rire … enfin quand elle avait cessé de bouger mon père et moi devions … jouer une dernière fois en portant un masque pour annoncer la mort de mon imbécile de mère ...

Post has shared content

Post has attachment
Petit montage photo ^^
Vous préférez lequel?
Perso je suis fier de celui de Ember XD
1- Ember
2- Andre
3- Lucius
PhotoPhotoPhoto
23/09/2017
3 Photos - View album

Post has attachment
Wooo un personnage principal d'une future creepypasta ( pas celle du marais 'w')

Informations sur cette personne respectable :

Nom : Achwartz

Prénom Danielle ( Danie pour les amis)

Âge : 26 ans, elle aura 27 ans en Décembre.

Profession : Institutrice dans une classe de Petite section -Moyenne.

Réputation: Tout ses élèves vous répondront sûrement "Mam'zelle Danie elle est trop zolie et gentille !" Et les parents des enfants vous diront "Qu'elle femme respectable!"

Je crois que c'est tout ce que je voulais dire...

:)
Photo
Photo
23/09/2017
2 Photos - View album

Post has shared content
~Des montages représentant quelques uns de mes OC Creepypasta
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
23/09/2017
8 Photos - View album

Hey ! Pour ceux qui se souvienne j'avais écris le jour où Cerise tuais enfin de son père (qui est Vincent le le rappelle). À ce moment là Cerise a 30 ans et Vincent dans les 60 ans.
Donc j'ai corrigé le plus de fautes orthographes possibles et quelques détails.
Bonne lecture ~

_____


J'étais assise dans le canapé en fixant mes pieds. J'étais angoissée rien que de penser à quelque chose ; que mon père soit toujours en vie. Ce monstre !
Je m'étais renseigné ses derniers jours sur lui. Il n'avait pas eu de séjour en prison, toujours dans même la maison il n'a pas déménager.
Il vivait sa vie tranquille, j'avais beau être tranquille aussi. J'avais des enfants, un mari et cela me rendait heureuse pour une fois depuis longtemps mais à l'idée que mon père soit encore en vie sa me rongeait l'esprit. J'avais 30 ans maintenant, et malgré tout ce temps je n'avais pas réussi à lui faire payer la monnaie de sa pièce. Et je n'avais pas réussi non plus à le pardonner.
Et depuis un moment, je me sentais prête pour accomplir ma mission,ma vengeance. Ce que je voulais faire depuis longtemps.

Je levais ma tête et je voyais Mary et Yuki en train de jouer ensemble avec leurs jouets. Mary avait maintenant 8 ans, elle avait des cheveux demi longs châtains avec des mèches roses. Elle se prenait toujours pour une princesse, mais je trouvais cela marrant et mignon à la fois. On aurait dit un mélange de moi et Dekinai. Quant à Yuki, il me ressemblait le plus mais en petit garçon, il avait 7 ans. Il était un peu peureux et se laisser facilement faire face à sa soeur. Mais ils s'amusaient plutôt bien ensemble.

Puis je me remis à fixait mes pieds, puis finalement J'ai eu une idée de dernière minute et assez risquée. Cela me rongeait si je ne le faisais pas, cela m'obséder. Et depuis tout ce temps je suis sûrement devenue plus forte que lui, et lui commence à vieillir donc cela sera un peu plus facile pour se battre. J'aurais sûrement un avantage du fait que je sois adulte et lui vieux. J'étais déterminée

Dekinai ressortait de la cuisine avec Oliver dans les bras, lui était le petit dernier et il ressemblait plus à Dekinai. Il avait des cheveux roses, et un oeil bleu et un cache oeil au dessus de son oeil bleu avec un reflet rouge. Ce reflet était semblable à celui dans l'un des yeux noirs de Dekinai.

Puis je me levais et fixais Dekinai.

- J'avais oublié, mais je dois y aller. J'ai un petit entretien avec Slenderman, dis-je bien sur je mentais
- Maintenant ? , me demandait il en me fixant avec étonnement.
- Oui ne t'en fais pas, je reviendrais vite, lui répondis en souriant.
- Bon d'accord.
- Sa iras pour t'occuper des enfants ?
- Oui bien sûr ne t'en fais pas.
-Bon et bien à tout à l'heure, dis je en m'approchant de lui pour l'embrasser sur la bouche.
J'en profitais pour poser un baiser sur le front de Oliver aussi, et je dis bonne nuit à Yuki et Mary. Puis j'ai pris ma hache qui était posé contre un mur et je vérifiais si j'avais toujours la dague dans ma poche et celle ci était présente. Je m'étais dirigé vers la porte Et j'étais sorti en refermant bien la porte derrière moi.

Dehors, il faisait déjà totalement noir et légèrement froid. Alors je refermais ma veste rouge en espérant que cela me.tiendrais un peu plus au chaud. Je n'avais pas besoin de mon masque d'ailleurs, il faisait nuit. Donc il n'y aurait forcément aucune témoins. Je rabattais juste ma capuche sur ma tête. Je serrais bien ma hache dans ma main droite et marchait à pas rapides dans toute la forêt avant d'arriver à l'entrée de la ville. Après cela j'ai fais au moins une bonne vingtaine de minutes voir une demi heure de marche. J'arrivais enfin devant la maison. Je balayais les environs des yeux ; personne n'était là et toutes les lumières étaient éteintes, juste les lampadaires éclairaient. Le parc était derrière moi, il semblait n'y avoir personne aussi. Je me raclais la gorge puis j'examinais la maison dans tout les recoins de l'extérieur, presque rien n'avait changé. Je me rappelais alors de tout, des disputes entre mon père et ma mère les plus horribles et violentes les unes après les autres jusqu'à ce fameux jour où tout s'est bouleverser dans ma vie. Et que mon père a tué un être cher.

Je serrais les dents et mes poings rien qu'en me remémorant de cela . Je sentais la rage m'envahir. Mes jambes commençaient à trembler toutes seules. Puis soudainement je m'avançais vers la porte pour taper plusieurs fois à la porte ; Pas de réponses.
Je refais ceci plusieurs fois mais toujours pas de réponses. Bon sang ?! Il était sourd ou quoi ?! Puis finalement je pensais qu'il dormait à poing fermé ou alors qu'il était bourré, ou les deux. Puis en regardant par la grande fenêtre à ma droite, j'avais remarqué que les volets étaient entre ouverts. Je me dirigeais vers la vitre pour mettre mon front contre celle ci. J'ai alors examinais les deux pièces que je pouvais voir. Je voyais le salon et une partie de la cuisine. Le salon était vide, seule une lumière faible venant de la cuisine éclairait. En examinant mieux je pouvais voir une feuille accrochée sur le frigo. Et je pouvais voir une adresse écrite plusieurs fois sur cette feuille avec une écriture presque illisible. Si il avait écrit cela il devait sûrement se dépêcher ou quelque chose du genre. Mais pourquoi l'écrire plusieurs fois sur toute la feuille ? Ce type qui me servait de père était toujours aussi bizarre.

J'ai tentais de déchiffrer toutes ses phrases écrites dans toutes les sens. Au bout de quelques secondes j'avais enfin pu lire l'une d'elle et comprendre l'adresse. En réfléchissant un peu, je me souvenais aussi de l'endroit où sa se localisait. C'était à quelques minutes d'ici.

J'avais donc décider d'aller à cet endroit me semblant familier.
J'essayais dans ma tête de faire un peu comme un plan pour retrouver l'endroit. Puis soudainement je me souvenais du chemin qu'il fallait prendre ! J'étais passé plusieurs fois par là pendant des missions pour Slenderman !

Je m'étais mis alors à courir en empreintant le chemin dans le parc car cela faisait plus court. Enfin, après quelques minutes, j'arrivais dans une rue un peu plus loin, où beaucoup de maisons étaient en mauvais état. Mais dans cette rue là à la base ils devaient détruire certaines maisons mais ils ne l'ont toujours pas fait. C'était pour construire un centre commercial si je me rappelais bien. J'arrivais enfin devant un genre de grand entrepôt qui semblait abandonné. Parfois des gens y allaient car il y avait des rumeurs disant que c'était hanté. Ce n'est pas que je ne crois pas aux fantômes mais ses rumeurs avaient l'air bidons. Quand j'étais encore au collège certaines personnes de ma classe étaient assez débiles pour se donner le défi d'aller dormir dedans pendant une nuit. Je me demandais d'ailleurs si en grandissant ils étaient toujours aussi débiles.

J'observais ce grand bâtiment pendant un instant. J'attendais un peu histoire de reprendre mon souffle, car j'avais couru jusqu'ici. Une fois que je m'étais assez reposée, je cherchais une entrée, puis après avoir fait le contour du bâtiment j'avais pu voir une genre d'entrée dans le sol. Je m'approchais de celle ci et j'avais forcé pour l'ouvrir. Enfin j'avais réussi à l'ouvrir. Les deux portes grinçaient car elles étaient rouillées. J'observais et je pouvais voir des escaliers descendant vers le bas. Il faisait totalement sombre, je commençais à paniquer car je n'avais rien sur moi pour m'éclairer. Puis finalement je m'étais souvenu que dans ma poche de gilet normalement j'avais toujours une petite lampe de torche pour partir en expédition avec les autres proxys. Alors je cherchais dans mes poches et je l'avais trouvé. Je l'ai prise et éclairais les escaliers. J'avais pris une grande inspiration. Puis je commençais à descendre les escaliers à pas lent ma hache dans ma main droite et la lampe de torche dans la main gauche.
Puis une fois en bas on était dans un genre de long couloir avec des vieilles caisses et un peu de grillage. Je cherchais en vain un interrupteur ou quelque chose pour éclairer les pièces. Puis après une petite recherche j'en avais enfin trouver un ! Enfin c'était comme un tableau de bord. J'allumais tout et la pièce fut totalement éclairée. Les autres pièces aussi j'imagine. À vrai dire, j'étais pas sûr que cela allait marcher. J'avais éteins ma lampe de torche et je l'ai rangé dans ma poche.

Je m'avançais en essayant de faire le moins de bruit possible, mais c'était tellement silencieux que mes pas résonnaient dans la pièce. J'observais tout autour de moi : rien ne me semblait anormal. Je réfléchissais pourquoi mon père avait écrit cette adresse plusieurs fois sur un papier qu'il avait accroché sur le frigo. Je levais la tête au plafond et j'avais pu voir du moisi, et en observant mieux je pouvais voir aussi qu'il y en avait sur les murs et un peu sur certains objets ou caisses. Et le grillage était rouillé. Une fois au fond de la salle, il y avait une porte, je pouvais entendre des bruits de pas et un petit ricanement. Sur le coup j'étais surprise. Je m'approchais a pas de loup de la porte pour mettre mon oeil près de la serrure pour voir à travers. Je ne pouvais presque rien distinguer à cause de la poussière. Mais je voyais juste une chaise avec quelqu'un assis dessus il me semble. Pourquoi quelqu'un est ici et assis sur une chaise ? C'était étrange. À part cela la salle avait l'air vide et elle semblait totalement sombre. Puis soudainement la porte s'était ouverte, je m'étais reculé au bon moment par réflexe. J'avais brandit ma hache, la serrant entre mes deux mains, prête à prendre une autre vie avec !

Je pouvais apercevoir un homme avec un peu de barbe grise et des cheveux gris assez court mais bien coiffés au gel. Pour une personne commençant à vieillir il avait quand même encore tout ses cheveux. Puis il avait un peu des rides. Mais malgré cela je pouvais reconnaître les traits de son visage, son sourire hystérique sur ses lèvres et ses yeux bleus foncés semblable à ceux de Brayan..Mais ceux de Brayan on pouvait y ressentir la rage mais en même temps que la tristesse. Mais ceux là...Juste la rage et l'hystérie.

Je l'avais reconnu, c'était Vincent.. Je me souvenais alors qu'il avait sûrement dans la soixantaine maintenant. C'était sûr que c'était lui ! Que c'était mon père. Mais je remarquais seulement que après que sur son t-shirt bleu clair à manches courtes et son jean légèrement trop grand bleu foncé il y avait du sang.
Il tenait dans sa main droite une genre de grande pince où le sang coulait du métal à moitié rouillé. Je voulais lui adresser la parole mais je vis alors bien la chaise et la personne qui était dessus mais.. La personne était attachée et morte. Les mouches commençait à tourner autour. Les yeux de la victime étaient arrachés ainsi que la langue et quelques dents. Il y avait des mutilations sur ses bras et jambes et ses vêtements étaient à moitié arrachés.

-I-Il..Il tuait encore ?! Je reculais

Mon père m'avait remarqué et avait prit un air choqué pendant quelques instants. Puis il avait vite reprit son air d'avant, tout en me fixant.

-Et bien voyons, quelle bonne surprise. Je ne pensais pas que ce serait toi.
- Tss.. Cela sera ta dernière visite surprise.
- Ou peut être que toi sa sera ta dernière visite. Car quoi qu'il en soit, un de nous deux périra ma chérie.
- Arrête de te prendre pour un bon père ! Même pour un père ! Je ne suis plus ta fille depuis longtemps, rien de te regarder je suis écoeuré !
- Et bien voyons ! Pourquoi donc ? Je ne te veux aucun mal, je veux juste te protéger.
- De quoi ?! De ce monde pourri !
- Oui, ta mère n'aurait jamais dû t'avoir.
- Au contraire, et ce n'était pas de cette manière là que tu aurais dû me protéger !

Il y avait eu un long silence puis finalement il s'était mit à rire et avait lâché sa pince par terre. Il sortit alors un couteau de cuisine bien aiguisé de sa poche arrière de jean.

- Ici, c'est mon nouveau chez moi, cela te plait ?
- J'en ai rien à foutre, tu peux toujours crevé en enfer !
- Comme ta mère, ma chère.
- Je ne penses pas, elle n'a fait aucunes atrocités de ton genre !
- Oh ! Tu m'étonnes ! Cela sort de la bouche d'une meurtrière, c'est une drôle de situation, vois-tu ?
- ...
- Tu disais la dernière fois, il y a 5 ans environ..Tu sais que tu ne voudrais pas me ressembler. Mais... Tu tues n'importe quel inconnu de sang froid. Tu te déchaînais sur eux pour pouvoir avoir ta vengeance sur moi, puis tu y as pris goût ma pauvre fille. Puis tu as était prit de force par ce Slenderman.. Et désormais tu fais tout le boulot pour ce sale monstre sortivtout droit des enfers. Mais au fond je suis sûr que tu faisais toujours ça aussi pour me surpasser. Ce que tu disais n'avait aucune logique. Enfin, bien que maintenant que tu es là. Les retrouvailles entre fille et père recommence. Tu as vraiment plus de culots que ton demi frère Brayan, toi tu as tenté à plusieurs reprises de me tuer mais lui jamais ou bien une fois. En même temps c'est pas moi qui a tuer sa mère, c'est lui qui a tué sa propre mère.
- Tu devrais crever...Sale ordure !
- Oh je vois que... Tu retiens ton vocabulaire !

Puis il lâchait l'un de ses rires à glacer le sang qu'il avait, cela me rapelait ce fameux jour. Il s'était dirigé vers moi et essayait de me poignarder mais j'esquivais. La fatigue me rendait un peu moins attentive, j'aurais dû mieux dormir bon sang !
J'avais failli tomber par terre mais je me rattrapais au mur, je me précipitais sur lui et tentais de lui donner un coup de hache. Puis le combat s'engageait, chacun l'un et l'autre esquivait les coups avec plus ou moins de justesse. Soudainement pendant ce combat, une énorme pluie commençait à tomber dehors.
Puis je profitais du fait que mon père était légèrement déconcentré pour le pousser à terre. Il tombait et se cognait la tête contre le mur. Celui ci se relevait, il saignait du nez. Son expression avait changé, il avait l'air beaucoup plus énervé. Puis il s'était vite relevé et tentait de nouveau de me poignarder ou de me donner des coups. Je commençais à m'épuiser et j'arrivais à peine à esquiver. Il arrivait à plusieurs reprises à m'écorcher, en particulier au niveau des bras et des hanches. Puis après avoir réussi à suivre le rythme de ses mouvements j'arrivais à mieux esquiver. Je lui donnais un gros coup de hache dans l'épaule droite, mais la plaie n'était pas assez profond. Il lâchait un cri de douleur et le sang commençait à apparaître sur son t-shirt.
Pendant un moment il avait arrêter d'attaquer et il se tenait l'épaule, il ne bougeait plus. Il y eu un énorme silence jusqu'à ce que l'orage éclate. On entendait plusieurs coups de tonerres. Je fixais mon père, toujours à distance. Je ne savais pas pour quelle raison je restais planté là, j'aurais pu aller l'attaquer !
Puis soudain je le voyait sourire et il partait en courant vers les escaliers qui montait.

- Hey attend ! À quoi il jour ?! criais-je avant de le poursuivre, j'avais eu un peu de mal à courir car la bataille m'avait épuisé.

Il courait vite cet enfoiré malgré son âge ! Mais qu'est ce qu'il faisait ?! Pourquoi il montait en haut ?! Une fois dans la pièce d'en haut, c'était semblable à la pièce d'en bas mais un peu moins éclairé et moins vaste. Il fuyait ?! Je ne comprenais pas ! Pleins de questions me venait à l'esprit. Puis j'avançais dans la pièce prudemment, soudainement, j'avais l'impression de sentir une présence derrière moi, il était là ? J'avais voulu me retourner mais j'avais trébuché à cause de je ne sais quoi. J'étais tombé brutalement contre le sol. J'avais laissé tomber ma hache sur le coup. Je voulais me relever mais je constatais que mon bras était coincé dans un trou du grillage qui était derrière moi. Je grognais un "Putain c'est pas le moment !" Je me mettait à paniquer et essayait de retirer mon bras mais en vain.

Puis j'entendais des pas de plus en plus rapides. Puis il arrivait vers moi, c'était Vincent il était de retour, avec un visage encore plus effrayant, il n'était plus en colère au contraire : la situation dans laquelle j'étais avait l'air de l'amuser.
Il se baissait et ramassait ma hache qui était à côté de lui, je n'aurais pas pu la récupérer car elle était trop loin de moi.

- Oh , qu'est ce que c'est ? Ton joujou depuis tout ce temps. , dit il en fixant la hache qui était entre ses mains et en me fixant avec un sourire qui glacerait le sang à n'importe qui, Tu es devenue une si belle femme aujourd'hui sa serait dommage si il t'arrivait quelque chose.

Je le fixais avec peur et écarquillais les yeux, c'était pas possible ?! Je ne pouvais pas mourir maintenant ! Je le voyais soulever ma hache au dessus de moi, qu'est ce qu'il faisait ?! Attendez... Il s'apprêtait à couper mon bras coincé ! Je forçais desésperément sur mon bras en espérant un miracle mais rien. J'avais presque les larmes aux yeux. Puis finalement il donnait un coup dans mon bras mais j'eu réussi à enlever mon bras au même moment, Il ne me l'avait pas coupé mais j'avais une plaie dessus. Je sentais mon sang coulant et mes vêtements qui se tâchaient. Je retenais mon cri de douleur puis je me jetais sur lui avec une rage incroyable. Je mettais mes mains à son cou et je serrais l'emprise que j'avais dessus.

- Je vois que tu as perdu ton agilité depuis le temps "papa" , lui dis-je puis en ricanant, à mon tour j'avais un sourire hystérique.
Il lâchait un sourire avant de commencer à étouffer, il était déjà bien affaibli alors je lâchais son cou, je sortais la dague de ma poche je m'apprêtais à lui planter puis je lui planta profondément au niveau de la poitrine. Puis soudainement je sentais une horrible douleur à mon épaule gauche à ce moment même.
I...Il m'avait poignardé l'épaule. Et il tentait d'enfoncer d'avantage son arme dans ma chaire.
Je le voyais ricaner puis je retirais rapidement le couteau dans mon épaule de mes deux mains. Laissant la dague plantée dans le coeur de cet attardé. Puis je lâchais un cri de douleur qui résonnait dans toute la salle et je me mettais à pleurer à cause de la douleur. Je voyais mon père entre la vie et la mort. Du sang coulait du coin de sa bouche et il étouffait avec son sant. J'essayais de m'exprimer malgré la grande et insupportable douleur à mon épaule.

(A partir de ce moment là vous pouvez mettre cette chanson pour bien être dans l'ambiance et pleurer :-https://www.youtube.com/watch?v=SVaVBAuWkTM-- )- - Écoute moi connard, car se sont les derniers mots que tu entendras avant ta mort. Et sa vient de ce que t'a fille à sur le coeur. Je suis heureuse que tu crèves enfin. Peut être que je vais mourir aussi mais j'aurais accompli mon voeux le plus cher. J'avais encore au fond de mon âme une partie qui t'aimait encore..Mais avec tout ça tu viens de la perdre. Tu aurais pu te rattraper ce jour là mais tu ne l'as pas fait imbécile... Tu as voulu encore me "protéger" , je n'avais jamais voulu cela. J'aurais voulu vivre une vie normal..T..Tu comprends ? Je t'aimais..... Qu'est ce que tu as fais bon sang ?.., j'éclatais en sanglots à ce moment là, Sa t'amuse tant que ça de me prendre pour une marionnette ?..Tu as pris maman pour une marionette aussi..Nous sommes tes poupées ?..Je... Je... POURQUOI TA FAIS ÇA ?! POURQUOI ?! ESPECE DE TARE MENTAL !!! CONNARD !!! , Je pleurais toutes les larmes de mon corps et posa ma tête près de sa poitrine, mes pleurs mouillaient on maillot qui était aussi tâché de sang..
- J...Je suis...Désolé..Ma chérie...Je t'aime...Je voulais pas non plus..Des fois..Je regardais des photos de vous.. Et je me dis pourquoi j'ai fais ça..E...Et..Je pleure..Je suis sûrement un mauvais père..Je suis...désolé...Julia..Pardonne moi...Veronica pardonne moi aussi.. Que je vais en enfer, c'est la place que je mérite..
- P-Papa ?... , dis je en relevant ma tête et le fixant, il me souriait mais plus d'un sourire hystérique mais..Un sourire...Remplie d'amour et de gentilesse.. Puis je le sentis , il ne respirait plus. Je fixais son cadavre et je me mettais à pleurer et à l'appeler puis le traiter de tout les noms avant de m'évanouir dû à ma perte de sang.

Je me réveillais en sursaut,
J'avais pu constaté que j'étais chez moi,allongée dans le canapé.Il faisait jour. Dekinai était à mes côtés et les enfants aussi.

- Mamaaaan ! , criait Mary et Yuki en coeur avant de me serrer.
- Doucement les enfants, elle vient de se réveiller.
- Dekine.. , dis-je en le regardant, il me souriait. Je tapotais aussi la tête des enfants avec ma main.
- Qu'est ce qu'il s'est passé maman ? On a eu peur pour toi, dit Yuki en me regardant avec son air inquiet de d'habitude. Je ricanais
- Je vais bien, ne vous inquiétez pas, leur dis je

Puis Dekinai disait aux enfants de partir et ils sont aller dehors. Il m'avait dit que j'avais perdu énormément de sang dû à ma plaie a l'épaule mais on m'a soigner. Il m'avait aussi demander ce que je faisais et ce qui c'était passé, je lui avait retourner la question et il m'avait dit qu'il m'avait retrouvé là bas avec Slender, et que j'étais sur le cadavre de mon père et que les larmes coulait encore de mes yeux et que j'étais inconsciente. Je lui avais d'abord tout raconté. Puis il avait commencer a m'engueuler, ce qu'il n'avait pas eu l'habitude de faire mais je comprenais après tout. Puis finalement je m'excusais. Il parti alors un peu pour me laisser me reposer et pour surveiller les enfants. Je ne comprenais pas trop ce que je ressentais, c'était de la satisfaction de m'être venger et à la fois du chagrin et du regret d'avoir perdu mon père. Les paroles qu'ils avaient dit résonnaient encore dans ma tête... Après cela tout s'était bien passé, de temps en temps j'allais sur la tombe de mon père qui se trouvait dans le même cimetière que où repose celle de ma mère. Et je venais les voir tous les deux. Cela me faisait mal au coeur mais j'y avais pris l'habitude. Alors...Tout était enfin terminé... ma quête s'arrête ici... Je pouvais vivre une vie normale ?

________________________
Cerise : de moi
Dekinai : de +Dekinai The Androbitch
Mary : de moi
Yuki : de moi
Oliver : de moi
Vincent : de moi
Veronica : de moi

Post has attachment
Hello ! Je suis en train de customiser une poupée pour fait Liroy une de mes OC ( je refais son visage et ses cheveux ) vous voulez la voir une fois fini - elle aura pas encore les vêtements de Liroy-
-
votes visible to Public
Poll option image
100%
Wui
100%
0%
Nope
0%

Post has attachment
Voilà Liroy , dsl pour la qualité des photos qui son nul xD
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
14/09/2017
5 Photos - View album
Wait while more posts are being loaded