Post has shared content
Diane: tu crois que ça m'amuse de jouer à ce jeu Angel ? tu crois que j'ai rêvé d'être une meurtrière ... tu crois que j'ai souhaité aimé le râle que font mes victimes quand elles sont en train de mourir ? tu crois que j'ai souhaité être un démon ? Non , je voulais juste une vie normale avec mes parents , et être parmi les forces de l'ordre tout comme mon père et regarde moi ... je suis l'exacte opposé de ce que je voulais être , n'est-ce pas ironique ? Ma vie est un véritable fiasco ,un fiasco qui a détruit mes rêves et qui peut être comparable à une nuit sans étoile ... la seule lumière qui me raccroche à la vie est celle de la lune qui est pour moi représentative de ceux qui m'ont tendu la main comme mon père , et tout mes amis , ma mère m'a toujours dis de savourer le peu de bonheur que la vie pouvait m'offrir , et , c'est ce que je fais même si cela implique de vivre ma vie dans les ténèbres...
Et voilà un petit dessin de Diane et ce dessin c'est tout ce que je n'aime pas à savoir perso de dos , ombres + lumière, décors 😭
Mais bon mon fusain et mon téléphone m'ont bien aidé avis ? 
Photo

Post has shared content
Écoutez si je post ceci c’est pour la simple et bonne raison que les réseaux sociaux sont la meilleure façon de faire circuler une information, que nos gouvernements jugent «inappropriée au public » .
Je ne dirais pas mon nom pour des raisons de sécurité, le compte que j’utilise n’est pas le miens et je m’excuse par avance à la personne à qui appartient ce compte .

Je voudrais vous parler d’une menace qui se trouve pour le moment en Amérique, en effet le FBI a réussi à arrêter un homme âgé de 23 à 24 ans, cet homme mesure à peu près 1m 85 et pèse 80 kg .
Cet homme est inconnu des médias Américains, à cause de plusieurs choses inquiétantes à son sujet :

Il s’agit d’un ingénieur qui à travers diverses machines torturait et tuait ses victimes , un des exemples les plus connus des services secrets est le meurtre d’un petit garçon, le tueur a lui même envoyé une vidéo à la police.
Sur cette vidéo nous pouvons vous voir ce petit garçon allongé sur une table de torture, en train de se faire découpé vivant par plusieurs scies circulaires dans un décors des plus macabre .
C’était tout simplement ignoble à regarder … tout ce sang se trouvant sur la table , les murs et même le sol… rien que d’y repenser j’ai envie de vomir .

Bien sûr en lisant ce texte vous ne pouvez pas réaliser l’horreur se trouvant sur cette vidéo … j’aurais aimé vous la partager pour que vous puissiez me croire sur parole, malheureusement je n’ai pas réussi à me la procurer .
Ce psychopathe a fait d’innombrables victimes civiles dont 10 enfant et 5 nourrissons, à chaque meurtre nous recevions une cassette montrant le meurtre de la personne disparut.
Quand nous avions enfin réussi à le trouver plusieurs policier ont perdu la vie, ce cinglé avait mit des pièges dans son jardin, bombe, acide et même des systèmes insoupçonnables, un policer de 35 ans est mort en entrant dans la cuisine , dès qu’il a ouvert la porte cela a déclenché un mécanisme qui a activé la mise à feu d’un fusil de chasse, un groupe de policiers s’est retrouvé coincé dans le sous-sol et a été aspergé d’essence , un policier a tenté de les sortir de là mais cela a activé un autre piège qui jeta une petite étincelle dans l’essence … je vous laisse deviner la suite …
Quand nous l’avons attrapé il était à l’arrière de la maison torse nu , à genoux et avait les mains bien en évidence .

«Je me rend» avait-il dit

Vous ne pouvez pas imaginez à quel point je me retenais de lui tirer une balle dans la tête tout comme la plus part de mes collègues . Nous l’avons arrêté et enfermé dans une prison de haute sécurité… le procureur s’est chargé d’enregistrer ses aveux mais cet homme était habile et arrivait à faire en sorte à ne pas avouer ses crimes malgré les preuves accablantes qui étaient contre lui. Il arrivait même à faire douter de son implication.
Quand j’avais appris ça, je ne pouvais pas en croire mes oreilles , j’ai vu plusieurs de mes collègues mourir dans cette maison et ce salopard arrivait à s’en sortir ! En Amérique il arrive que nous condamnions des innocents mais lui non ! Il arrivait à s’en sortir !

Cela m’écœurait, le seul point positif que j’arrivais à trouvé était que cet enfoiré était derrière les barreaux. J’étais certain qu’il ne pouvait plus faire de mal … du moins c’est ce que je croyais. Il avait demandé à ce qu’on lui livre de la nourriture chinoise à 13h précise, bien sûr, nous avons refusé son caprice malgré ses mises en gardes .
On aurait tellement dût l’écouté … peu de temps après 13h , 10 voitures de polices ont explosé faisant ainsi 12 victimes . COMMENT EST-CE QU’IL A FAIT CA !? COMMENT CE MALADE A PU FAIRE CA !? Il avait été fouillé et il était emprisonné ! Comment est-ce qu’il a pu faire ça !?

Furieux, le procureur l’a de nouveau interrogé mais sans succès … nous avons dût nous plié à ses moindres caprices, nous étions censé faire respecté la lois , protéger nos citoyens mais nous étions les esclaves d’un vulgaire psychopathe. Tout le monde avait baissé son froc même moi car un jour je devais lui apporter ce qu’il avait commandé pour manger, vu que j’étais en retard il m’a jeté un regard noir .

«tu tiens à ta femme et à tes gosses pas vrai ? Alors la prochaine fois ne soit pas en retard » avait-il menacé

je me suis contenté de hoché la tête et de tournée les talons, depuis cette menace je faisais toujours attention de le servir à l’heure , malheureusement un jour j’ai été retardé quand je suis allé le servir il me fusilla du regard mais il ne m’a rien dit

«j’ai été retardé je te pris de m’excuser . »

il m’a regardé et a placé un sourire sur ses lèvres … un sourire presque amical .

«tu es pardonné tout le monde peut faire des petites erreurs de temps en temps n’est-ce pas ? »
« merci d’être compréhensif » avais-je répondu sèchement en évitant de montrer ma peur .

Il a invité son colocataire de cellule à le rejoindre pour manger , puis de mon côté je suis parti prendre un café . j’essayais de me détendre de penser à autre chose mais le fait que ce type sache que j’avais une femme et des enfants me faisait trembler de peur, heureusement mes collègues m’ont rassuré et m’ont dis que son procès n’allait plus tarder . Brusquement on a vu le procureur se diriger à grands pas vers la cellule de ce meurtrier, curieux je l’ai suivi et là mon sang s’est glacé quand j’ai vu la cellule . Les murs blanc de cette cellule étaient devenus rouges tout comme le sol, ce malade avait poignardé son colocataire à l’aide de sa fourchette en bois dans les artères .
Ce type m’a alors regardé … jamais je n’oublierai la folie dans ses yeux … à ce moment là j’ai compris que c’était de ma faute si ce prisonnier était mort, c’était parce que j’étais en retard , à la place de se venger sur moi il s’est vengé sur lui .

Je ne savais plus quoi dire , je restais là pétrifier et tétaniser par la scène chaotique qui s’offrait à moi . Il fut transféré dans une cellule d’isolement , on ne m’a plus jamais demandé de lui apporté ses commandes … Par contre durant les jours qui précédaient son procès aucun drame n’est arrivé. Je me suis dis que tout allait s’arranger . Le jour de son procès j’étais tout simplement aux anges ce meurtrier allait enfin payer après tout ce qu’il avait fait il allait payer, on m’a demandé d’accompagné le procureur voir la juge , ce dernier devait la voir pour donner à la juge quelques informations importantes mais durant l’entretient la juge fût interrompu par un coup de fil , elle nous fit signe de l’excuser puis sortie de la salle . Nous avons patienté quelques minutes puis nous avons entendu le bruit d’une explosion , nous sommes rapidement sortis du bureau pour découvrir le cadavre de la juge et ce qui restait de son téléphone portable .

«C’EST PAS VRAI ! » hurla le procureur

Nous sommes retournés à la prison mais … ce monstre n’était plus là … comment est-ce qu’il a pu s’enfuir de cette prison ! Je ne comprenais plus rien et j’étais terrifié . Quand les politiques ont appris tout ça ils ont fait taire cette affaire , seul les services secrets et quelques agents du FBI comme moi étions au courant , après tout comment vous réagiriez si un monstre comme ce Klaus Parker existait ? Un calculateur capable de prédire le moindre de vos mouvements ? Mais pour moi il faut que vous devez connaître la vérité .
Aujourd’hui , j’ai démissionné et j’ai déménagé en France avec ma femme et ma fille,car cette dernière m’a parlé de lui quand elle sortait de l’école … 
Photo

Post has shared content
Chapitre 4
le Deal .
Point de vue Diane

J’avais très mal dormis, je ne faisais que cauchemarder à cause de ce sale loup , je pense qu’il devait être environ 7h 50 à cause du fait que j’arrivais à sentir une légère odeur de nourriture malgré celle horrible du désinfectant utiliser pour laver cet endroit , de plus on venait nous apporter le « petit déjeuné » à 8h à peu près…
J’avais beau essayer de me rassurer comme je le pouvais... rien à faire ! j’étais en échec et au moindre faux mouvement j’étais échec et mat . Il fallait que je trouve très vite une monnaie d’échange…Brusquement, le grincement de la porte me procura des frissons partout dans le corps, je sentais mon coeur battre de plus en plus vite dans ma poitrine , était-ce lui à cette heure ci ? Cela ne m’étonnerai pas de lui , j’ai lentement tourner ma tête vers la porte je fus stupéfaite de le voir .

«Diane ? » demanda-t-il .

Un sourire se dessina sur mes lèvres

«Oh mon dieu Angel » répondis-je en me dirigeant vers le garçon et en le serrant le plus fort possible contre moi , ce dernier ferma la porte discrètement .

«tu ne peux pas imaginer à quel point je suis heureuse de te revoir » déclarai-je je l’ai regardé plus en détail il avait bien changé , il était beaucoup plus grand , et était beaucoup plus … charismatique . « Et toi tu ne peux pas imaginer à quel point je suis heureux que tu sois vivante » répondit-il avec un sourire en me serrant contre lui .
«Et ceux du manoir tout va bien ? » demandai-je
«Tout le monde va très bien … enfin ils se font tous un sang d’encre pour toi »
je sentais des larmes couler sur mon visage .
« Je… je suis tellement heureuse qu’ils vont bien mais … comment tu as su que j’étais de nouveau sur pieds »

Angel perdit rapidement son sourire, j’ai bien vite compris .

«C’est la louve hein ? »
«La quoi ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils
«Lizzie ? » répondis-je
« … oui c’est elle ... » répondis Angel

j’ai mordu ma lèvre inférieur ‘une certaine manière ça me dérangeait que ce soit cette louve qui ait avertis tout le monde au manoir mais d’un autre côté … ça me soulageait .

«Diane écoute laisse lui une chance tu sais elle a même convaincu sa mère de nous aider et cette dernière fait un très bon travail pour faire chuter Eric Lewis . » expliqua Angel .

J’ai froncé les sourcils et j’ai réfléchi

«Je veux bien lui accorder une chance mais c’est seulement parce qu’elle m’a aidé et que vous lui fassiez confiance ... » répondis-je sévèrement . J’ai repris mon calme et j’ai alors demandé «quelles sont les nouvelles au manoir ? »
«Le proxy du Docteur est venu nous donner un coup de main elle a essayé de contacter son maître mais vu qu’il s’est fait attraper par la fondation … c’était plus délicat tu vois ce que je veux dire pas vrai . »
«en effet » dis-je en plaçant mon index sous mon menton , c’était une bonne chose que ce proxy veuille nous aider à mon avis les proxys du docteur doivent être encore plus féroce et résistant que ceux de mon père . Angel a également ajouté que Ben avait presque réussi a récupéré les plans de la fondation ce qui me donna un peu d’espoir , j’ai remercié Angel de ses informations mais à mon plus grand regret j’ai du lui demandé de partir car les médecins ne devaient plus tarder pour me donner mon petit déjeuné … de mon côté j’ai attendu , étrangement , les infirmiers étaient très long … très très long j’ai du attendre une heure supplémentaire pour enfin entendre la porte d’entrée se déverrouiller .

«Ah enfin ce n’est pas trop tôt ! » grognai-je en tournant ma tête vers la porte , et là j’ai senti mon sang se glacer quand j’ai reconnu Eric … ce dernier avait l’air ravi et portait un sourire qui montrait bien sa satisfaction par rapport à mon état , je ne l’avais pas remarquer tout de suite mais il avait un plateau de nourriture entre ses mains . Je me suis levé lentement , ne quittant ses yeux bleus , contrairement à la dernière fois j’avais mes nerfs en places et j’étais plus en forme …

«croit le ou non ça me fait plaisir de te voir » dit-il sur un ton très malicieux tout en posant le plateau sur une table qu’il y avait sur le côté de la chambre . J’ai à mon tour placé un sourire moqueur sur mon visage tout en l’étudiant … il avait des spasmes à des moments , et il semblait beaucoup plus fou que d’habitude , j’ai rapidement pris un ton assez moqueur et j’ai parlé .

«Oh … la douleur de l’aiguille transperçant votre globe oculaire vous a-t-elle manqué à ce point ? » demandai-je en plaçant une main sur ma hanche .

J’ai presque réussi à lui faire perdre son sourire mais à mon dépourvu il a réussi à le garder.

« toujours le mot pour rire à ce que je vois, bon tu sais pourquoi je suis là n’est-ce pas ? »

J’ai soupiré… c’était maintenant la partie où je devais faire attention …

« En effet cela m’aurait étonné Eric … un loup comme vous n’oublie n’abandonne jamais malheureusement … pour les poignards ma réponse est toujours la même : Je refuse de vous dire où est le manoir de mon père . »

Eric fit apparaître un rictus sur sa bouche

«tu es tout aussi têtue que ta pauvre mère ... » dit-il «écoute-moi Diane je veux une réponse aujourd’hui sinon tu ne me sera plus d’aucune utilité , vois-tu le fait que tu te taise même après frôlé la mort me montre bien que je ne peux rien obtenir de toi. Si je n’ai pas de réponse je te tue c’est tout aussi simple , oh et ne pense pas que le docteur va te protéger … il est tranquillement en train de mourir ... »

J’ai serré mes points , il était si calme quand il disait tout ça…. Tellement calme cela en était presque … terrifiant . j’ai pris un air surprise pour éviter tout soupçons de Eric .

«quoi ? » demandai-je
« et oui Diane je l’ai enfermé pour éviter tout coup bas de sa part . » dit-il .
«et vous avez récupéré sa canne c’est ça ? »
«c’est ça »

j’ai baissé les yeux je ne savais plus quoi dire je savais déjà toutes les réponses que ce loup pouvait me donner .

«Bon puisque tu n’as pas l’air décider de parler je te laisse profite bien de cette dernière journée Diane . » dit-il en tournant les talons .

j’ai résisté à l’envie de pleurer puis je l’ai appelé

«attendez Eric ... » demandai-je

Ce dernier ce retourna

«écoutez ce petit séjour dans le coma m’a permis de me souvenir de quelques trucs... »
«oh ? »
«et j’ai pu voir à quel point vous vouliez ma mère… vous n’aviez aucun scrupule pour la draguer et la harcelée même devant moi . »

Eric fronça les sourcils

«et où veux-tu en venir Diane ?
« voilà votre problème, je suis sûr que si c’est vous qui avez l’arme en main vous ne pourrez jamais me tuer en me regardant dans les yeux , vous serez obligé de les fermer pour pouvoir me tuer . »
«tu doutes de moi ? » demanda-t-il sévère
« en effet permettez moi de douter de vous car j’ai peut-être le sang de mon père, mais j’ai également celui de ma mère c’est vous même qui l’avez dis . Si vous me tuer vous aurez la sensation de la tuer également je n’ai pas raison ? Alors … voilà le deal Eric , vous m’avez complètement et en échange vous me laissez en vie » proposai-je .

Eric sembla étonné en premier lieu puis plaça un sourire sur visage

«Je croyais que tu étais ta propre patronne et que jamais tu te soumettrais »

J’ai préféré rire

«et bien il faut croire que les choses ne se passe jamais comme nous le voudrions . »
« c’est vrai . » dit-il en se rapprochant de moi «je veux bien te laisser une chance mais tu dois me satisfaire » dit-il en dénouant sa cravate «pas de signe de dégoût et encore moins de morsures mal placé »

j’ai serré les points puis j’ai hoché la tête tout en défaisant sa chemise .

«Très bien ... » dis-je en embrassant son cou et en faisant glisser mes mains sur son torse maintenant exposé.

Point de vue de Lizzie

Mon père était parti très tôt . Je suppose bien qu’il est allé voir Diane … j’ai regardé l’horloge ma mère allait partir travailler, je finissais mon thé anglais et mes biscuits, ma sœur elle , tapotait un rythme sur la table je suppose qu’elle s’ennuyait , cependant elle brisa le silence .

«Tu as bien dormis maman ? » demanda-t-elle
« très bien ma chérie » dit-elle assez mal à l’aise. C’était certainement du au visage de ma sœur, ce sourire était tout simplement effrayant je me souviens quand elle était petite on jouait souvent à faire des tête effrayante elle gagnait toujours à ce jeu , ma sœur plaça rapidement une expression neutre sur visage puis tourna sa tête vers moi.
«et toi Lizzie ? » demanda-t-elle
«oh et bien hum … entre deux je dors assez mal en ce moment . »
«  oh pourquoi ? Une connerie te tracasse grande sœur ? Tu t’inquiète pour notre daron ? » demanda-t-elle

ma mère est alors intervenu

«Liza pas de ce langage à table s’il te plaît » demanda-t-elle
« rooh maman qu’est-ce qu’il y a de mal ? Que c’est le langage des moins que rien ? s’il te plaît reconnaissons au moins le fait qu’ils emploient des mots classes «mère » «père » tout ça est vraiment barbant . »
« « Les moins que rien » comme tu les appelles peuvent accomplir beaucoup plus de choses que tu le crois Liza » grogna ma mère « et je te défends de parler d’eux comme ça »

ma sœur ria et haussa les épaules .

« ou quoi ? » demanda ma sœur
« ou sinon je rappel ton ps…. » ma mère c’était soudainement coupée , ma sœur avait perdu son sourire et regardait ma mère avec un grand méprit … ma mère se reprit et dit alors «écoute … si tu veux demain je te montrerai quelques personnes de classe moyennes et pauvres de mon entourage qui ont réussi à faire de grandes choses d’accord ? » demanda-t-elle
« Non je n’ai rien à foutre des sornettes que me balancerons ces gens » cracha ma sœur et en sortant de table
J’ai regardé ma mère puis ma sœur , ma mère se leva
« Liza attends » demanda ma mère en se dirigeant vers ma sœur , mais j’ai remarqué quelque chose … elle ne marchait pas droit elle fit quelque pas et tomba sur le sol .
«Maman ! » hurlai-je en me dirigeant vers elle, elle était brûlante de fièvre , ma sœur regardait la scène avec un regard vide comme-ci … ça ne lui faisait … rien ?

«Liza ! Va chercher Robert vite ! »

Elle tourna les talons et partie en vitesse chercher Robert , mais ce manque d’empathie ne m’a pas laisser indifférente … mais j’avais d’autres priorités . Quand le médecin est arrivé il m’a dit que ma mère avait fait une crise d’hypertension ...

Point de vue de Slender

Je pianotais sur le piano du salon Angel était parti à la fondation et la plus part de mes proxys commençaient à s’entraîner . Annabella les aidaient beaucoup et leur montrait certaines attaques magique Kate arrivait à utiliser des attaques électrique, masky des attaques aquatique et Hoddie des attaques terrestre , Toby , Isis et cerise n’arrivaient pas encore à utiliser de magie , Jeff et Jane ainsi que LJ apprenait certaine attaques magiques également , jane pouvait geler un ennemie grâce à son couteau , jeff le brûler , et lj l’électrocuter avec ses griffes . Quand elle s’entraînait avec mes proxys j’ai pu étudier ses mouvement , elle était très rapide et efficace , elle savait aussi bien la défense que l’attaque et savait attaquer au bon moment . Elle entraînait également Sally , et étrangement je les trouvaient très proches .

Brusquement une voix aigu résonna dans le manoir me faisant faire une fausse note .

«SLEEEEEEEEENNDDDYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYYY!» hurla la voix

je me suis retourné pour voir Ben avec un ordinateur dans les mains . Il avait de grandes cernes et les cheveux en pétards montrant bien qu’il n’avait pas dormit de la nuit

«JE LES AI TROUVE SLENDY HA HA HA HA JE LES AI TROUVE !!! » hurla-t-il

sur le moment je ne le voyais pas ce qu’il le rendait si heureux puis je me suis souvenu des plans de la SCP fondation

«Tu as trouvé les plans Ben ? » demandai-je
«OUI JE LES AI SLENDY JE LES AI »

Si j’avais pu sourire je l’aurais fais , j’ai arraché l’ordinateur des mains de BEN et j’ai regardé les plans

«c’est excellent » dis-je remplie d’espoir .

On allait enfin pouvoir établir un plan d’attaque tous ensemble et sortir Diane de là


Point de vue de Diane

je remettais ma robe sur moi pendant que Eric remettait se rhabillait .

«ça vous conviens ? » demandai-je sèchement en allant dans la salle de bain me laver le visage et me rincer la bouche . j’ai alors sentie des mains sur ma taille , j’ai regardé le miroir pour le voir .
«ça m’a beaucoup plus même si tu étais un peu violente par moment » déclara-t-il en faisant glisser ses mains sur mes bras pour attraper mes mains , ce sourire me remplissait de dégoût j’ai préféré regarder ailleurs . «mais c’est pardonné tout le monde peut faire des erreurs n’est-ce pas? » demanda-t-il sur un ton ironique
«répondez moi franchement est-ce que vous accepter le deal ou non ? »
«j’accepte Diane . »

j’ai ressentie une certaine forme de soulagement mais également une envie de pleurer j’étais maintenant le jouet sexuel d’un de mes bourreaux

«Dit moi tu n’as pas répondu à ma question tout à l’heure» dit-il en léchant mon oreille droite «laquel ? » demandai-je «j’étais trop occupé à me retenir de vomir et de lâcher des grognements de dégoûts » lâchai-je
«est-ce que ça te plaît de jouer à ce petit jeu avec moi ? »
«je m’en passerai mais que voulez vous c’était ma monnaie d’échange » répondis-je
«je comprends … mais tu sais je trouve que nous nous ressemblons beaucoup sur certains points tu ne trouve pas? »

j’ai ris à cause de sa remarque

«nous n’avons rien en commun . »
« si par exemple nous sommes tout les deux des experts en matière de torture et de persuasion, nous avons également ...notre détermination en commun… notre folie meurtrière … le désir de vouloir réussir nos objectifs» expliqua-t-il en attrapant mon entre-jambes j’ai lâché un sifflement de haine et je me suis crispé « nous sommes près à tout pour réussir ou même s’en sortir même si cela implique de faire des mauvaises choses , comme toi qui pour survivre me vends son corps ou moi qui suis près à corrompre ou bien à tuer .Même si cela implique de blesser nos familles . »
«je n’ai jamais fais de mal à ma famille » grognai-je en retirant sa main de mon entrejambe .
«oh ? Tu crois que tu ne leur as pas fait de mal avec ton envie de vengeance? » demanda Eric

Mes yeux se sont écarquillés … il avait raison sur ce point … j’ai certainement fais énormément de mal à mon père , à mes oncles et mes amis …

«vous avez raison… mais là où nos chemins diffères c’est que moi je n’irais pas tuer les gens que je considère comme ma propre famille . »

Eric plaça un sourire sur son visage

«tu n’as pas tords … » dit-il , brusquement la sonnerie de son portable sonna . Il décrocha , j’en ai alors profité pour écouter la conversation .

«Liza ? Oui qu’est ce qu’il ce passe ? Ah … oui d’accord j’arrive tout de suite . » il raccrocha avec un très mauvais sourire sur son visage «c’est vraiment une bonne journée . » déclara-t-il ...

Post has attachment

Post has shared content
Chapitre 18
Une soirée au parc d'attraction


Point de vue de Cerise

Quelques semaines étaient passés depuis ce qui m'est arrivé la dernière fois. Et j'ai tout oublié. Mais ce n'était rien : Car c'était les vacances d'été !
Même si pour nous les tueurs du manoir c'est un peu tous les jours les vacances vu qu'on tue seulement ou alors.. On fait des conneries.

J'étais assise dans le canapé avec Dekinai et Smiley, on étaient en train de manger des chips. Je cessais de regarder Smiley en riant car celle ci était à moitié à poil à cause de la chaleur et elle arrêtait pas de se plaindre. Et Dekinai en avait rien à foutre, il fixait la télé et bouffer des chips. Les chips elles sont bonnes.
Depuis un moment j'avais remarqué que la plupart des gens du manoir se parlaient entre eux. lls avaient l'air de parler d'un évènement mais je ne savais pas quoi, j'espère que c'est pas encore une de ses stupides fêtes !

Puis Smiley avait tourné son regard vers l'horloge puis elle a fait un saut hors du canapé. On aurait dit qu'elle venait de se rappeler de quelque chose.
- Hey les gars ! Vous êtes au courant pour ce soir ? s'écria t elle
- Quoi ? répondit Dekinai d'un ton blasé
- CE SOIIIIR ON VA AU PARC D'ATTRACTION !
- Quoi ?! m'exclamai-je en ayant failli m'étouffer avec une chips

J'étais pas au courant de cela moi ! Pourquoi je suis toujours la dernière prévenue ?

-Les attractions c'est nul. ajouta Dekinai
- Mais non ! répondit Smiley

Je me suis levé et j'ai attrapé les mains de Dekinai et je l'ai regarder dans les yeux sérieusement.
- Mais non ! Les attractions c'est cool !
- Mais il y a pas assez de sensations !
- Mais si si ! Les attractions c'est la vie ! En plus il y a de la bouffe ! C'est encore plus cool !
- Si tu le dis.

Il me fixa toujours avec son air blasé. Soudainement en une fraction de secondes son expression avait changé ; un grand sourire apparu.
Puis Smiley le choppa par les cheveux.
- Tu viens ou j'te défonce ta race !
- Oulala je souffre. dit il avec ironie
- Je veux que tu viennes sinon j'y vais pas et je boude ! m'écriai je
- Oh- Bah alors je viens. répondit il avec plus d'enthousiasme (ou presque)

Puis après cette longue discussion acharnée on s'est finalement mis d'accord puis on s'est renseigner. Et j'ai été choquée ! Slender vient avec putain ! Et le Docteur aussi ! Le boss et son daron ! Au pire si ils gênent pas, alors ce n'est rien. Mais j'ai pas envie de me faire taper par le Doc.

Vers 22h quand le soleil commencait à se coucher, on étaient tous réunis devant le manoir.
Il y avait beaucoup de monde, presque tout le manoir ! Enfin il n'y avait pas les personnes comme The Rake etc.. Ou alors les personnes pas sociables du tout.
On attendait mais je ne savais pas qui. J'étais resté aux côtés de mes amies, car j'ai pas trouvé Dekinai. J'avais pas envie d'être trop collante aussi.
Après une dizaine de minutes on a pu voir trois grandes silhouettes d'hommes marchant vers nous entre les arbres. Je ne pouvais pas voir de qui il s'agissait au début car je ne vois pas bien de loin. Puis après quelques centimètres de plus j'ai pu les reconnaitre ; Il s'agissait de Slenderman,du Docteur et d'Offenderman.

Pourquoi Offender était là d'ailleurs ?! Si c'était Splendor j'aurais compris mais là...
Puis une fois les trois devant nous tous, il y eu un long silence. Jusqu'à ce que Ben coupe le silence :
- Mais qu'est ce qu'il fout là lui ?! cria t il en parlant d'Offender
- Oooh~ Je suis juste venu pour m'amuser mes chouchous~
- Ouaiiiiiis ! s'écria Smiley en courant et en se jetant sur lui.

Offender l'avait aggripé par les fesses avec ses mains et il ricanait étrangement. Il m'a toujours fait peur ce type mais bon il aime les femmes adultes donc je risque rien.
Je regardais les réactions de certains qui n'avaient pas l'air rassuré à cause de la présence d'Offender et peut être celle du Docteur aussi.
Après quelques secondes le Docteur fit taire tout ce petit monde en toussant bien fort. Puis il a dit qu'on devait se calmer et que si il était là c'est normal car on est ingérables.

- Ah et aussi, ne faites pas attention à la présence de mon autre fils Offender. On sait pas vraiment ce qu'il fait là. expliqua le Doc
- Mais je veux juste m'amuser moi~ répondit Offender
- Très bien, ne fait pas de bêtises. Et cela vous concerne aussi vous, bande d'incapables. ajouta le Doc
- Hmm.. Très bien sa suffira ! coupa Slender d'un air gêné.

On regardait la scène hilarante en se retenant de rire car on voulait pas s'en prendre une par le Doc ou Slender. Enfin surtout le Doc, Slender on est habitué.

- Bien, ce que l'on va faire est assez dangereux alors il faudra être prêt à tout moment à partir si jamais la police débarque. Aussi ne soyez pas déçu mais on ne pourra pas réactiver tous les manèges. Et surtout : Ne cassez rien ! dit Slender

On a tous acquiescer sans rien redire. Puis une main s'est levé pour posé une question.
- Qui a t il Eyeless Jack ?
- Je peux prendre Smile Dog avec ?
- Certainement pas ! cria Slender
- Oui vas y tu peux. dit Offender
- C'est pas à toi de juger Offendy ! cria Slender énervé
- Merci Offender ! dit E.J tout content

Puis une autre main s'est levé
- Heuu... On va faire tout le chemin à pieds ? demanda Smiley tout en étant accroché tel un koala à Offender.
- Et bien oui.. répondit Slender
- Oh une bagnole ! s'écria Toby en pointant du doigt une direction

Tout le monde a alors regarder dans la direction. Puis une bonne partie a couru dans la direction de la grosse voiture dont moi.

Je voyais déjà Dekinai posé sur le siège conducteur de la voiture en train d'essayer de démarrer la voiture. Puis soudain Lenna l'a prit et l'a jeté violemment par terre pour prendre la place.

- C'est moi qui conduit ! cria Lenna
- Connasse ! riposta Dekinai
-Je suis trop vieux pour ce genre de choses. dit le Doc en se téléportant sur l'une des places à l'arrière de la voiture.

Avec un peu de chance j'ai réussi à monter dans la voiture avec Smiley et Slender. Tout le monde se ruait sur la voiture pour essayer d'ouvrir les portes on aurait dit une apocalypse de zombies. Puis Lenna démarra la voiture, celle ci cria de joie et se mit à conduire alors qu'elle n'avait pas le permis. J'entendais des bruits à l'arrière ; Quelqu'un a dû rentrer dans le coffre.
Les autres ont dû y aller à pieds je présume. Les pauvres je les plains, je pensais pas avoir une chance d'avoir une place dans la voiture. Avec Slender et le Doc c'était un peu serré mais bon. Le Doc avait l'air assez mal à l'aise vu le peu de place, et Slender difficile d'en dire il a pas de visage. Smiley avait juste l'air heureuse et Lenna s'éclatait comme une dingue au volant.

Au début le trajet était assez sympathique puis d'un coup tout est devenu un enfer. Lenna commençait à rouler très vite en faisant des zigzag. Celle ci riait comme une folle et ne faisait pas attention à la "route". Slender n'arrêtait pas de se cogner la tête contre le plafond du véhicule.
Smiley et moi on étaient mal à l'aise et on commençait à s'aggriper à la portière. Le Doc, lui, n'en croyait pas ses yeux et il voulait juste que cela se finisse.
- Mais bordel ! Tes proxys sont inutiles et en plus ils savent pas conduire ! cria le Doc

Slender restait sans voix face à cela. Toujours en se cognant la tête sans arrêt. J'entendais les cris de Jeff à l'arrière dans le coffre et celui ci se cognait partout. Mais Lenna pouvait pas rouler correctement bordel !

- SMILEY T'AS TON PERMIS NAN ? PREND LE VOLANT !
- J'AI OUBLIE COMMENT ON CONDUIT !
- MAIS T'ES CONNE ?!
- OUI !

Puis notre discussion fut coupé car on avait faillit se prendre un arbre.

J'ai alors détaché ma ceinture et je me suis levé et j'ai essayer d'aller vers l'avant pour prendre le volant.
- J Y VAIS AU TALENT !
- NON CERISE NIQUE TA MERE FAIT PAS DE CONNERIES RASSIS TOI !
- MA MERE EST MORTE SALOPE !
- SA SUFFIT ! JE PREFERE FAIRE LE CHEMIN A PIED ! s'écria Slender

Puis celui ci se téléporta hors de la voiture, nous laissant avec Lenna et le Doc et puis Smiley. Entre temps le Docteur m'a fait rasseoir et m'a mit ma ceinture et m'a forcé à pas bouger.

- N'en rajoute pas Cerise. dit il en me fixant sévèrement

Après cela le reste du voyage fut calme à part les rires de Lenna, les bruits de la voiture et nos cris de peur. 20 minutes plus tard, on est arrivé devant quelque chose qui semblait être un parc d'attraction. Et il faisait déjà nuit. La lumière de la lune et quelques lampadaires éclairaient les alentours.

- Wouaaaw ! On y est ! m'écriai je
- Enfin ! Nom de Dieu ! cria le Doc

Puis soudain la voiture percuta quelque chose.

- PUTAIN ! s'écria une voix
- Oh merde Offender ! dit Smiley
- Je suis castréééééééé ! cria Offender avant de se jeter en PLS par terre.

Le Doc sorti rapidement de la voiture d'un air agacé, je le comprends. J'ai fais de même. J'ai vu le Doc s'approchait d'Offender et lui dit :
- J'aurais aimé que tu sois adopté mon fils. dit le Doc d'un ton sec
- C'est méccchaaaaaant !

En entendant cela je me suis pété une énorme barre. Puis j'ai repensé que j'ai failli mourir dans la voiture à cause de Lenna alors je me suis calmer.

- Oh mon dieu ! Je suis vivante ! dit Smiley en sortant de la voiture
- JE SUIS VIVANTE AUSSI ! m'écriai je
- Ca va ça va ! C'est pas la fin du monde. Je conduis bien nan ? demanda Lenna
- NOOOOOOOON ! a t'on criait en coeur avec Smiley
- Certainement pas, tu es sûrement la pire pour cela. ajouta le Doc en fixant froidement Lenna

Lenna se mit alors à bouder. Après avoir encore éclaté de rire j'ai regardé le décor autour, je pouvais distingué quelques formes de certains manèges et déco du parc d'attraction.
Puis soudain j'ai entendu une voix ainsi que des coups venant du coffre .
- Je veuuuuux sortir !
- Ah oui, j'ai failli l'oublier ! dit Lenna

Elle s'approcha de la voiture et elle ouvrit le coffre. Il y avait Jeff dans le coffre, mais il y avait aussi Dekinai limite collé à Jeff.

- C'était nul ce manège à sensation. s'exclama Dekinai d'un ton sec et d'un air blasé
- M..Mais.. On est pas encore au parc ! m'écriai je

Lenna se péta une énorme barre et Smiley aussi par contre le Doc fit un facepalm.

- T'es gay ? demanda Smiley à Dekinai

Jeff est alors ensuite sorti immédiatement du coffre. Et Dekinai était resté là en PLS.

- C'était pas mes intentions, je sais même pas pourquoi j'étais dans le coffre. ajouta Dekinai
- J'ai rien à voir là dedans moi ! cria Jeff
- J'étais là avant toi Jeff.
- Non !
- On s'en branle ! cria Lenna

Puis après que Dekinai soit sorti du coffre on s'est tous mis à chercher les autres. On les a alors attendu devant la sortie.
Après 30 minutes d'attente aggaçante tout le monde était au complet. Alors Slender a pu brouiller les caméras et pendant ce temps là tous les proxys ont pu les cassés puis on est tous rentré dans le parc. Puis on a aussi vérifié si il y avait personne d'autre. Mais a prioris il y avait personne. Enfin si, le Doc avait trouvé une femme du nom de Monica qu'apparemment il connaissait. Au pire sa pose pas de problèmes. Je me demande ce qu'elle faisait là mais c'est pas grave.
Alors ensuite on a activer les quelques manèges que l'on pouvait puis on s'est amusé !

Point de vue de l'auteur

La plupart des gens ont commencés par les deux seuls manèges à sensations qui avaient été réactivés.
Au passage Cerise avait trouvé Sullivan dans les toilettes des femmes. Alors elle a été l'apporté à Dekinai. Alors Dekinai a eu la bonne idée de faire les montagnes russes avec Sullivan.

- Ils sont spécials un peu tes nouveaux amis .. Ils sont genre méga trop dark ! :DD dit il en ne sachant pas parler
- C'est pas mes potes. répondit Dekinai
- Et ton manège il fait pas peur hein ?
- Juste un peu.
- De quoi déjà ?
- Wuuuuw regarde le joli manèèège !
- Ouaaais on y va ?

Sullivan avait des énormes trous de mémoire alors il oubliait souvent ce qu'il faisait et ce qu'il disait. Ou ce qu'on lui dit. Un peu con quoi. C'était aussi un ami d'enfance de Dekinai quand il était au foyer "des fous". Les enfants étaient louches là bas.
Dekinai amèna Sullivan dans les montagnes russes. Dans ses montagnes russes il y avait aussi Smiley qui avait vomi sur Jeff à la fin, Cerise choquée et Smile Dog.
On ne savait pas pourquoi le chien était attaché là mais il l'était. Mais au final Cerise a eu pitié de lui alors elle l'a détaché, mais celui ci ne semblait pas très affecté par le tour de montagne russe. Tout comme Dekinai qui s'en battait les steaks. Et Sullivan a été traumatisé à vie, mais il oublia 3 minutes et 20 secondes après.

Le Docteur s'était perdu dans le palais des glaces. Il était seul parmis tous ses miroirs, celui ci essayé de garder son calme. Car en effet il ne trouvait pas la sortie et il est claustrophobe. Après plusieurs tentatives en se retrouvant dans des cul de sac et en se prennant des miroirs en pleine face il a perdit son sang froid.
- BORDEL QUE QUELQU'UN ME SORTE D'ICI !

Celui ci rempli de rage et de peur sorti ses tentacules de son dos et ses épaules il éclata tous les miroirs autour de lui et dans tous le manège tout en criant. Et après avoir quasiment éclaté tous les miroirs, le Doc fut heureux d'avoir trouvé la sorti de ce qui était pour lui un enfer.

Dans les auto tamponeuses, il y avait déjà du monde aussi : Lazari,Sally, Hunter, Toby, Clockwork,Jane,Amélia, Emma,Nicolas et Diane.
Lazari était dans la même auto que Sally, les autres étaient tous dans une auto chacun.
Les deux petites fillettes essayaient de se "battre" avec les autres malgré leur force de crevette. Pour Emma et Nicolas c'était la guerre, ils se fonçaient dedans comme des bourrins. A croire que les auto allaient se casser. Diane et Amélia fonçaient un peu dans tous le monde. Toby et Clockwork se fonçaient beaucoup dedans pour se taquiner. Et Jane on ne sait pas trop elle faisait surtout la solitaire et elle attaquait dans les bons moments.

- HAHAHA JE VAIS TE FAIRE LA PEAU ! cria Emma
- Cool. répondit Nicolas d'un ton presque inexpressif

Puis Amélia fonca violemment dans l'auto d'Emma par derrière. Celle ci se prit un choc violent.

- HEY ! CA VA PAS ?!
- Désolé ! répondit Amélia en se foutant de sa tronche
- TOI AUSSI JE VAIS TE DEFONCER MECHANTE !

Puis Jane fonca dans l'auto d'Emma par devant. Celle ci se prit de nouveau un choc moins violent.

- Arrête de parler pour rien dire. dit Jane à Emma d'un ton froid
- MAIS VOUS VOULEZ TOUS VOUS BATTRE ?!

Même Sally et Lazari rigolaient de la situation d'Emma. Clockwork et Toby avaient arrêtés leur auto côte à côte pour se faire un bisou sauf que Emma et Amélia les ont percutés par derrière violemment ce qui a gâché leur bisou. Les deux étaient satisfaite de leur mauvais coup.

Puis deux filles se sont approchés des auto tamponeuses ; l'une était totalement vêtu de noir mis à part ses cheveux châtains courts : une robe, des bottes, un masque, une cape autour des yeux et un chapeau. Elle était assez petite en taille, et l'autre un peu plus grande avait de longs cheveux châtains avec une mèche lui cachant un oeil et vêtu une tenue tel une idole japonaise de couleur bleu et noir principalement avec des étoiles en motif à quelques endroits.

- Wouaw ! Sa a l'air cool ça ! cria la plus petite en montrant les auto tamponeuses
- Oui c'est assez sympa, mais certaines personne sont assez bourrins. Une fois sa m'a coûté un ongle cassé, alors faut quand même faire attention Raven. répondit la plus grande
- Donc tu veux pas le faire Ahoki ? demanda Raven
- Bien sûr que si ! Je ne vais pas me privé d'une petite partie d'auto tamponeuse ! s'écria Ahoki
- Allons y alors !

Ahoki et Raven se dirigea vers les auto tamponeuses non utilisés qui restaient et elles montèrent à deux dans l'une d'entre elle.

- Je sais pas comment on conduit. dit Raven
- Je vais le faire ne t'inquiète pas. répondit Ahoki

Après ses paroles celle ci prit le volant et se mit à conduire. Au début Raven n'était pas très rassuré mais au fil de la partie elle commençait à apprécier. Puis au bout de quelques minutes, Jane fonca par surprise dans l'auto où se trouvait Raven et Ahoki. Les deux filles lachèrent un cri de surprise, mais par la peur, Raven sortit sans faire attention ses ailes de corbeau de son dos. Celles ci étaient d'assez grande taille, l'une d'elle cachait la vue de Ahoki qui ne savait plus où aller.
- Qu'est ce que tu fiches Raven je vois plus rien ! cria Ahoki
- Désolé désolé ! J'ai pas fait exprès ! répondit Raven dans la panique
L'auto de Raven et Ahoki faisait des zig zag puis fonçait tout droit vers l'auto de Sally et Lazari. Les deux fillettes en voyant l'auto ravageuse arrivé à grande vitesse vers elles se mirent à crier. Puis Raven et Ahoki se mirent à crier. Puis les deux auto se percutèrent, le choc était tellement violent que Lazari se cogna le genou et Sally s'envola hors du véhicule.
- OH NON ! cria Raven
- Qu'est ce qui a ?! Je vois rien ! râla Ahoki
- AAAAAAAAH ! cria Sally avant de comprendre qu'elle allait tomber par terre

Diane commençait à sortir ses tentacules de son dos pour essayer de rattraper la petite Sally en espèrant l'atteindre avant malgré la distance qui les séparaient.
Mais au bon moment des autres tentacules noires s'enroulèrent autour de la fillette qui allait s'écrasait par terre et la reposa délicatement au sol. Sally sans avoir eu le temps de comprendre se mit à pleurer car elle a eu la peur de sa vie. Puis on vit Slender arrivait, il relacha ses tentacules qui tenait Sally.
- Faites attention la prochaine fois ! s'exclama t il, Mais merci quand même Diane.
- Derien, répondit celle ci en souriant et en rangeant ses tentacules
- Désolééé papaaaaaa ! se mit à chouiner Raven en réussissant à ranger ses ailes dans son dos.

Puis Slender s'éloigna en laissant Sally se remettre de ses émotions, Lazari était sorti de son auto pour aller rejoindre son amie.

- Vient, on va demander de la barbapapa à Laughing Jack. dit Lazari à Sally pour la réconforter
- D'accord. lui répondit elle

Puis les deux fillettes s'éloignèrent dans le parc. Raven se sentait coupable et honteuse et Ahoki avait a peine eu le temps de comprendre ce qui s'est passé.

- Ce n'est rien Raven, dit Diane à celle ci d'un ton rassurant, je sais que tu n'as pas fait exprès tu voulais pas blessé la petite Sally.
- Mais j'ai failli lui faire du mal et en plus papa Slendy va être en colère sur moi. répondit celle ci
- Mais non, je suis sûr qu'ils t'ont déjà pardonnés. Alors continuons de nous amuser.
- Ok !
- Ouaiiiiis enfiiiiin ! râla Nicolas

Puis tous se sont remis à leur partie d'auto tamponeuses.

Un peu plus loin dans le parc, le Docteur essayé toujours de s'en remettre de ses émotions. Puis Cerise passa par là et vit le Doc totalement hors de lui. Elle s'approcha de lui et tenta de le réconforter.
- Qu'est ce qu'il y a Docteur ? dit Cerise d'un air inquiet
- J'essaye d'avoir une enfance ! répondit il
- Ah.. je vois, c'est une belle ambition. affirma t elle
- J'ai jamais eu d'enfance alors je vais l'avoir maintenant , personne ne m'en empêchera ! s'exclama t il
- Vous voulez du chocolat ? demanda le fille avec un sourire

Le Docteur fixa Cerise puis la tablette de chocolat que celle ci tenait entre ses mains. Celle ci lui tendit gentillement et il la prit en lâchant un petit "merci". Il a commencé à dévorer le chocolat tel un enfant affamé. Puis celui ci se mit à faire un câlin à Cerise.
- Oh oui un câlin ! J'aime les câlins ! s'écria t elle

Quelques secondes plus tard, Helena arriva près du Doc.
- Doctyyy, je peux avoir un peu de chocolat ? réclama t elle
- Et bien, t'es tu brossé les dents ? demanda t il
- Hmm..

Puis la petite ouvrit timidement la bouche, et on pouvait faire que celle ci ne s'était pas brossé les dents.

- Et bien pas de chocolat alors. affirma le Doc d'un ton sec

On pouvait voir le seum sur le visage d'Helena, Cerise se retenait de glousser.

Jeff passait devant les stands et regardait ce qu'il y avait a volé. Puis en passant près d'un stand il entendit des bruits sales ; comme si quelqu'un mangeait mais d'une façon dégoutante. Prit de curiosité , il s'approcha à pas de loup vers le stand. En passant sa tête, il pu voir Smile Dog et E.J assis. Ils avaient dévalisés le stand de nourriture et étaient en trois de tous manger avec un appétit d'ogre.

- Mais qu'est ce que tu fous mec ?! s'écria Jeff
- Bah je mange pourquoi ? demanda E.J

On entendait Smile Dog et E.J faire des bruits immondes en mangeant de la viande sûrement cru. Jeff s'est alors éloigné pour essayer de ne pas vomir et d'enlever cette image de la tête.

Une bonne partie des gens qui s'aventuraient vers le milieu du parc d'attraction avait pu remarquer que Slender,Masky et Hoodie avaient enfin pu activé la grande roue. Alors ils se sont précipités pour avoir une place.

Raven voulait aussi y aller mais tout était complet. Alors elle attendait là, puis elle a vu deux enfants arrivaient en courant vers elle. Il s'agissait de Sally et d'un petit garçon à la peau très pâle avec quelques blessures ainsi qu'un troisième bras. Il avait des yeux vairrons jaune et vert qui luisaient légèrement dans la nuit, il était vêtu d'une chemise à manches courtes blanches avec un short noire retenu par des bretelles noires, ainsi que des chaussures noires et des chausettes blanches. Il avait des cheveux assez longs décoiffés de couleur châtain très foncé.
- Hey Raven ! Raven ! C'est vrai que tu peux voler ? s'écria le petit garçon
- Biensûr. répondit Raven en fixant la petit garçon
Il semblait qu'elle ne l'avait jamais vu auparavent.
- Cool ! Tu peux nous prendre avec toi et voler ! On veut voir les gens dans la grande roue ! s'exclama Sally
- Ouais sa serait cool ! ajouta le petit garçon
- Je veux bien, mais comment tu t'appelles toi ? demanda Raven en fixant la petit garçon
- Je m'appelle Noa ! répondit t il tout simplement avec un grand sourire

Puis Raven pris les deux enfants assez légers et petits dans ses bras et sortit ses ailes et elle se mit à s'envoler. Et comme Sally l'avait demandé, ils regardèrent les gens dans les cabines de la grande roue.
Dans la première cabine il y avait Toby et Clockwork qui faisait un pierre feuille papier ciseaux. Dans la seconde cabine il y avait Cerise, Dekinai et Sullivan. Cerise et Dekinai étaient en train de se faire des câlins et des bisous. Tout était mignon jusqu'au moment où Sullivan a crié "Regardait les gens sont tout petits !" et a tout gâché. Dans la troisième cabine on pouvait voir Ahoki en train de parler à Bloody Painter ; ils regardaient le paysage. Bloody avait sa pochette de dessin et une trousse. Dans la quatrième cabine il y avait Ben, Laughing Jack et Offender qui regardaient en bas avec des jumelles.
- Qu'est ce qu'ils regardent en bas avec des jumelles ? demanda Sally
- Hmm..Aucunes idées. répondit Raven

Les trois continuèrent à regarder les garçons jusqu'au moment où Ben a crié :
- Wouaw ! Elle a une bonne paire de nichon ! Même vu d'en haut !

En vérité, les garçons regardaient les nibards des filles vu d'en haut avec des jumelles.
Dans la cabine d'après, ils cherchaient mais ils ne voyaient personne.

- Bah ils sont où ? demanda Sally
- Dans le coin là bas ! cria Noa en montrant du doigt

En effet, on pouvait voir le Docteur ainsi que Monica en train de se bécoter dans le coin de la cabine. Les deux enfants ne comprennaient pas vraiment, et les deux tourtereaux n'avaient pas l'air de comprendre qu'ils étaient observés pendant l'acte. Raven se mit à rougir et à crier.
- Oh mon dieu ! s'écria t elle

Suite a ses cris de surprise, le Doc et Monica avaient tournés la tête vers la direction où Raven volait avec Noa et Sally dans les bras. Les deux s'arrêtèrent tout de suite et se rhabillèrent avec les quelques vêtements qui étaient enlevés.
Raven a donc décidé de redescendre et de reposer les deux enfants au sol. Elle rougissait encore d'embarras. Mais c'était le Doc et Monica qui étaient encore plus embarassés.
- Raven, ils faisaient quoi dans la cabine la madame et le monsieur ? demanda Sally
- Oublie cela Sally. répondit elle sèchement
- Ils faisaient heu.. "L'amour" ? Je crois. dit Noa
- Oubliez tout cela ! s'écria Raven

Puis celle ci partit en courant, laissant les deux enfants dans l'ignorance.

Une heure plus tard, une bonne partie des gens étaients regroupés près d'un bassin d'eau assez grand. Où Offender gonflait les grandes bulles en plastique où l'on pouvait aller dedans et rouler sur l'eau. Beaucoup de gens adoraient cela.

- Alors Doc ! Vous allez faire ça ? demanda Smiley
- Et bien je ne pense pas.. répondit il
- Allez faites le ! C'est cool ! ajouta Cerise en mangeant de la barbe à papa
- Ecoutez j'ai dis que je voulais une enfance mais..
- Allez ! s'écria plusieurs personnes ensemble

Au bout de quelques secondes le Doc céda. Il rentra dans l'une des bulles que Offender gonfla. Puis celui ci poussa la boule avec le Docteur dedans à l'eau et celui ci marcha sur l'eau.
- J'ai l'impression d'être un hamster dans sa roue ! cria le Doc

Les yeux des gens qui attendaient été rivés sur le Docteur. Celui ci détesté cela à cause de sa claustrophobie. Il courru alors mais il tomba et ne faisait que rouler. La bulle roulait assez rapidement sur l'eau. Le Doc se releva mais en marchant il tomba encore plusieurs fois et se releva. Celui ci était énervé et paniqué. Alors il eu l'idée de se téléporter sauf que celui ci se téléporta au dessus de l'eau au lieu de se téléporter sur terre. Alors celui ci fut un plongeon dans l'eau. Tout le monde s'était mis à rire. Le Doc remonta à la surface, énervé, et il se mit à nager jusqu'au bord. Sa tête était vraiment effrayante à voir, alors une bonne partie des personnes qui étaient là s'étaient cachés où étaient partis. Tous le monde a attendu que le Doc s'en aille pour sortir de sa cachette.

- A qui le tour ? demanda Offender
- Moi moi ! cria Laughing Jack en se précipitant
- Mais c'était à moi.. dit Noa

Laughing Jack rentra dans l'enveloppe de plastique qui était en train de gonfler jusqu'à faire une bulle. Puis Offender referma tout et poussa Laughing Jack sur l'eau. Celui ci était content et s'est mis à courir.
- OUIIIII ! JE MARCHE SUR L'EAU ! cria t il

Puis celui ci tomba, en essayant de se relever il fit des trous dans la bulle à cause de ses longs ongles. Tout l'air commencé à partir et l'enveloppe de plastique tombait sur lui et il s'enfonçait dans l'eau. Tout le monde riait à nouveau. L.J venait de couler. L.J avait alors fait deux trous dans la bulle pour laisser échapper ses longs bras et il se mit à nager jusqu'au bord. Plusieurs personnes l'avait aider à sortir totalement hors de l'eau et à enlever le plastique autour de lui.

Quelques minutes après, les proxy avaient forcés Slender à aller au stand de maquillage. Celui ci, agacé, accepta au bout d'un moment. Et Kate le maquilla avec soin. Elle l'avait maquillé avec un magnifique maquillage Hello Kitty pour enfants. Slender ne pouvait pas vraiment voir à quoi ressemblait son visage, alors il se posait des questions. Les autres proxys qui observaient la scène se retenait de rire.
- Voilà patron j'ai fini ! Vous pouvez vous regardez dans le miroir. dit Kate

Slender se tourna vers le miroir à sa gauche et pendant ce temps tous les proxys se sont barrés. Une fois loin ils ont pu entendre le cri d'énervement de Slender, ce qui les a encore tous une fois de plus fait rire. Puis chacun étaient repartis à ses activités dans le parc.

Cerise s'est perdu dans le château hanté en sortant du véhicule de l'attraction par curiosité. Celle ci se baladait dans le faux châteaux hanté, c'était assez jolie mais aussi assez sombre. Quelques meubles lui faisait penser au style du manoir de Slender. Après cette petite balade celle ci chercha la sortie.
Mais en avançant parmis la musique de fond, elle entendait des bruits étranges. Elle ne comprennait ce que c'était au début. Puis quelques pas après , elle vit deux adultes en train de faire des trucs pas très catholiques. Elle se retena de crier de surprise et elle se cacha. Elle se mit à rougir suite à cette scène, puis elle passa discrètement sa tête pour les observer. Elle fut d'autant plus choqué car elle avait remarquer qu'il s'agissait du Docteur et Monica. Ils étaient déjà passé à l'acte, Cerise entendait les gémissements de Monica. Elle ne savait pas si elle devait rester et regarder ou si elle devait s'en aller. Puis soudain Monica se mit à parler ce qui coupa tout.
- A..Attends on peut pas continuer là.
- Pourquoi ? Qu'y a t il ?
- Hmm..Et bien je viens de me rapeller que j'ai enfin je...
- Oui ?
- J'ai mes problèmes de fille voilà.
- Ah ! Je vois.

On entendait la frustration dans la voix du Docteur, Cerise a pouffé de rire. On l'entendait même si elle étouffait son rire.

- Cerise, sortez de là. dit le Docteur d'une voix sèche
- D'accord...

Puis celle ci à moitié choquée, exécuta les ordres du Docteur et partit du château hanté. Elle se mit en PLS sur un banc, traumatisée.

Depuis un moment, trois types méconnus des autres se baladaient dans le parc d'attraction alors que tous prennaient du bon temps dans les manèges. Il y avait un garçon assez petit aux cheveux longs de couleur blonds. Il portait une blouse blanche ainsi qu'une chemise blanche avec un petit noeud rose. Il marchait pieds nus. Il avait l'air très souriant et heureux, il tenait deux barbapapa dans chacune de ses mains. Il était suivi de deux autres garçons étranges ; un était encapuchonné et suivait le garçon blond quelques mètres derrière lui et l'autre était près de lui et portait un bonnet et se forçait de sourire.

Les trois inconnus se dirigeaient vers le carousel qui n'a pas été activé, mais trois enfants jouaient près des faux chevaux ; Sally,Noa et Lazari.
Le jeune garçon blond s'approcha des enfants.

- L'un de vous veut de la barbapapa ? demanda t il avec un sourire

Les trois enfants se mirent à regarder dans sa direction. Noa se cacha légèrement derrière l'un des chevaux. Sally et Lazari, elles , se jettèrent sur le garçon et prirent chacune une barbe à papa.
- Merci ! dire t elles en coeur
- Derien derien ! répondit il
- Comment vous vous appelez ? Vous êtes gentil ! demanda Sally
- Et bien, appellez moi simplement Doctor. répondit le jeune garçon
- Vous faites parti du manoir "Doctor" ? D'ailleurs c'est marrant, nous aussi on a déjà un Docteur ! Mais il est plus vieux que vous. enchaina Lazari
- Un manoir ? dit il intrigué
- Oui ! répondit Lazari
- On va vous expliquez. dit Sally

Celui encapuchoné était rester à 20 mètres derrière le Doctor et évitait le regard avec les enfants. Celui avec le bonnet ne disait rien et observait. Puis il regarda autour de lui, à la recherche de personne à aborder. Puis au loin il vit deux garçons ; l'un d'1m60 et l'autre d'1m65. Il regarda une dernière fois le Doctor et se précipita vers les deux adolescents.
- B..Bonjour ! dit il

Les deux adolescents se sont retournés vers lui. Il s'agissait de Dekinai et Sullivan.
- Bonjouuuuuur ! répondit Sullivan
- C'est bonsoir. répliqua Dekinai
- Ah bah bonsoir ! dit Sullivan
- Vous allez bien ? demanda l'individu au bonnet d'un sourire forcé
- Oui je vais très bien. répondit de nouveau Sullivan avec son air ahuri
- Je vois.. Heuu.. Il fait beau ce soir nan ?
- Bah... Il fait tout noir ! s'exclama Sullivan
- Heu.. T'aimes la barbapapa ?
- Oui ! Tu t'appelles comment ?
- Hmm...
- Tu veux quoi sérieux ? On te connait pas. demanda Dekinai
- Je voulais juste parler..
- J'ai un nouvel ami !
- On le connait pas Sullivan.
- Mais si ! Il s'appelle heu.. J'ai oublié
- J'ai pas dit mon nom..
- Ah oui c'est vrai !

Puis il y eu un long silence. C'était un grand malaise 11/10 sur l'échelle de Villejuif. Puis Dekinai aggripa le bras de Sullivan (qui souriait comme un con) et s'en alla. Le pauvre garçon au bonnet sur la tête resta tout seul. Alors il alla rejoindre le Doctor.

Doctor était en train de sympatiser avec Sally,Lazari et Noa.
- Je vois, c'est une grande famille alors ! Vous voulez encore de la barbapapa ?
- Ouiiii ! répondirent t ils en coeur
Ils dégustèrent alors la dernière barbapapa tous ensemble.
- Charly, rapproche toi un peu. ordonna le Doctor au garçon encapuchonné

Celui ci exécuta ses ordres sans parler. Le Doctor lui donne les trois batons qui avaient servis aux trois autres barbapapas.
- Tiens, met ça à la poubelle

Charly prit alors les trois batons sans rien dire et est parti chercher une poubelle non loin pour les jeter. Le Doctor aperçu le garçon au bonnet aussi et l'ordonna de venir.
- Et toi Foxy, tu as trouvé des hmm.. Des "nouveaux amis" pour nous ?
- Pas vraiment..

Le Doctor avait remarqué que le bonnet de Foxy était mal mis et qu'on allait bientôt voir ses oreilles. Alors celui ci le remit correctement. Il y eu un petit blanc et le seul bruit qu'on entendait c'était les manèges et les quatres enfants qui mangeaient de la barbapapa.
Après qu'il ai fini de manger la barbapapa, le Doctor vint briser le silence.
- Vous venez avec moi ?
- Ouiiii ! dirent les trois petits ensemble

Ils sortirent du carousel, entre temps Charly était revenu car il avait trouvé une poubelle où il a pu jeter les batonnets.

- A-Attendez j'ai oublié mon nounours. s'exclama Sally avant qu'elle part le chercher
- D'accord je t'attends. dit le Doctor
- Je vais l'aider ! dit Lazari en allant rejoindre Sally

Il ne restait plus que le Doctor,Charly,Foxy et Noa. Noa avait l'air assez gêné de rester seul avec eux sachant qu'il en connaissait à peine que un seul.
- Dit moi Noa, comment tu as eu ton troisième bras ? demanda le Doctor intrigué à Noa
- J'aime pas trop en parler.. lui répondit il
- Je voudrais savoir pourtant
- D'accord mais je.. C'est pas des bons souvenirs
- Bon d'accord j'ai compris ne te force pas.

Puis il y eu un silence, jusqu'à ce que Lazari et Sally reviennent. Puis le Doctor se mit à partirent avec les trois enfants et ses deux "amis". Mais quelques mètres fait, Doctor se percuta contre quelque chose. Il faillit perdre l'équilibre, il releva la tête et il pu voir un grand homme en costard noir sans visage avec des tentacules. Celui ci lâcha un cri de surprise. La peur avait pris le dessus et le petit garçon s'est enfui en courant.

- Attendez ! cria Foxy en le suivant

Charly derrière esssaya de les rattraper toujours sans rien dire.

- Papa Slendy, tu as fait peur a notre nouvel ami ! râla Sally
- Ce type n'était pas vraiment votre ami, j'ai senti qu'il avait de mauvaises intentions derrière. J'espère que lui et ses deux chiens sont partis, je vais les surveiller.

Après cela, les trois enfants sont repartis sont rien dire.

Un peu plus loin, le Docteur était satisfait de la plupart des manèges qu'il avait fait. Même si au fond il était encore frustré de ne pas avoir fait ce qu'il voulait avec Monica. Les autres creepypasta du manoir avaient presque tous faim alors ils étaient au stand de nourriture pour prendre à manger. Soit du salé soit du sucré. Cerise et Dekinai dévalisés tous les stands à cause de leur faim légendaire.
Le Docteur était en train de dégusté une barbapapa avec Monica et Diane et ils discutaient ensemble de leur soirée au parc d'attraction et de leur vie de tous les jours. Puis soudain quelqu'un avait percuté le Docteur.
- Qu'y a t'il ?! cria le Docteur
- D..Désolé ! Mais un truc chelou me pourchasse !
- Vous êtes qui ?
- Je suis le Doctor.
- IMPOSTEUR ! s'écria le Docteur
- Mais qui êtes vous vous ? demanda le Doctor
- Je suis le Docteur.
- Le Docteur Walter Keller pour plus de précisions. ajouta Diane
- AAAAAAH IMPOSTEUR ! s'écria le Doctor
- C'est vous l'imposteur ! écria aussi le Docteur

Puis le jeune garçon aux cheveux blonds s'enfuit de nouveau, on pouvait voir Charly et Foxy le suivre.

- Il sont du manoir ? demanda Monica
- Je ne pense pas. répondit le Docteur
- Je les ai jamais vu avant. ajouta Diane

Une fois que tout le monde ait mangé dans les stands, chacun repartirent vers des manèges. Le Slenderman surveillait, cela l'étonné que les flics n'étaient pas encore arrivés.
- Et bien Monica, vous voulez refaire la grande roue ? demanda le Doc à celle ci
- Je peux venir ? demanda Helena
- Non. répondit le Doc
- Pauvre Helena. dit Cerise
- On ne vous a pas sonné vous. dit le Doc
- Dommage que je n'ai plus de chocolat.

Puis parmis ce petit monde, un garçon torse nu aux cheveux blonds et aux racines châtains apparu. Il portait un simple pantalon et des chaussures ainsi que des lunettes de soleil. Il faisait genre il avait l'air cool. Mais qui met des lunettes de soleil le soir ?
Celui ci passa près du Docteur et Cerise.
- Salut ! lâcha t il en essayant de faire le beau gosse

Cerise ne l'ayant pas remarqué , lâcha un cri de surprise et bouscula Alexander. Celui ci tomba sur le Docteur et ils tombèrent par terre. Monica,Diane et Cerise regardèrent la scène. L'homme était en train d'embrasser le Docteur.
- Oh merde ! Pas lui, c'est Alexander. s'écria Cerise

Le Docteur repoussa Alexander. Alexander se releva avec un sourire satisfait au lèvre. Le Docteur se releva de même. Monica et Diane étaient choquées, mais Cerise rigolait. Le Docteur semblait gêné mais il détournait le regard, on aurait dit aussi qu'il contenait sa colère.

- La prochaine fois, regarde où tu mets les pieds ! dit il
- Tu embrasses plutôt bien, je peux avoir ton num ? répondit Alexander

Monica regardait Alexander d'un regard noir.

- Oh sa sent pas bon. dit Diane

Puis Monica couru vers Alexander, le choppa par les cheveux et le plaqua par terre et lui envoya un bon gros coup de pied bien placé entre les deux jambes.

- Cela veut dire "Il m'appartient connard !" je pense. ajouta Cerise
- Allons y. dit Monica d'un ton agacé en prennant le Docteur par le bras.

Les deux s'éloignèrent alors, et Alexander est resté en PLS par terre en tenant son entre jambe qui lui faisait affreusement mal. Cerise et Diane s'étaient éloignées plus loin pour ne pas avoir affaire aux disquettes d'Alexander. Quelques mètres plus loin, on voyait une petite foule réunie devant un stand de pêche aux canards. Tout le monde avait l'air agité.

- Qu'est ce qui se passe là bas ? demanda Diane
- Allons voir ! dit Cerise

Cerise prit Diane par le bras et elles ont couruent jusqu'à la foule et elles poussaient tout le monde pour se faire une place. On pouvait voir Lenna et Dekinai chacun avec une canne à pêche pour pêcher des canards. Et chacun près d'un courant d'eau qui fait bouger les canards en plastique.

- Je trouve les vengeances puériles mais je vais faire une exception et te niquer ta race ! s'écria Dekinai à haute voix en prennant un air supérieur
- On verra ! Je vais te battre ! J'ai un grand talent ! Tu vas voir ! riposta Lenna
- Alors commençons ! heu.. Quatre cinq dix.. Ah nan c'est pas ça ! Trois...Deux... UN ! GOOOO- cria Sullivan

Puis les deux adversaires commencent donc à pêcher le plus de canards possible. Rempli de détermation : Il y mettent tout leur coeur là dedans. C'était très épique, la foule encourageait et criait. C'était un défi magique, tout le monde se demandait qui allait gagner. Puis tout d'un coup les deux joueurs s'arrêta.
- Bah y a pu de canards ! cria Lenna
- Ah bah j'ai tout pêché. dit Sullivan
- Mais tu jouais pas toi ! répondit Lenna

Dekinai se met à compter de tête ses canards, puis il compta ceux de Lenna.

- J'ai un canard de plus que toi ! cria Dekinai avec joie
- Nique sa race ! C'est pas vrai ! T'as triché ! cria avec rage celle ci
- J'ai plus de skill que toi !

Puis Dekinai se mit à dabber.

- Hey regardez il y a des monsieurs là bas ! COUCOUUUUU ! s'exclama Sullivan en faisant un signe de la main
- Hey arrêtez vous là bas ! cria plusieurs voix d'hommes qui courraient vers eux
- Merde c'est les flics ! cria Jeff

Puis tous le monde se mit à courir vers la sortie ou loin des flics. Sauf Sullivan qui restait planté là, Offender l'a alors choppé avec ses tentacules et s'est enfui avec les autres. Raven allait s'envoler avec ses ailes sauf que avant qu'elle le fasse, Cerise et Ahoki s'est jetté sur elle.

- PREND NOUS AVEC PAR PITIEEEEE ! ont t elles criaient
- JE VEUX PAS RETOURNER DANS LA VOITURE AVEC LENNA QUI CONDUIT COMME UN PIED. cria Cerise
- JE VEUX PAS REFAIRE TOUTE LA MARCHE A PIEDS ! cria Ahoki
- D'accord d'accord je vous prend mes copines. répondit Raven

Celle ci entoura ses bras autour de Cerise et Raven et elle s'envola en portant les deux filles. Celles ci se tennait bien à Raven, surtout Ahoki.

- Merde c'est vrai j'ai le vertige ! Quelle idiote ! s'exclama Ahoki
- Regarde pas en bas et ferme les yeux. dit Cerise d'une voix réconfortante
- O..Ok..

Ahoki ferma les yeux et s'aggripa mieux à Raven, sauf que celle ci placa accidentellement l'une de ses mains sur l'un des boobs à Raven.

- Qu'est ce que tu fais Ahoki ?! C'est pas le moment ! râla Raven
- De quoi ? répondit t elle
- Mais.. Tes mains !

Cerise se mit à rire de la scène, Raven était gênée mais essayer d'oublier pour essayer de bien voler droit. Et Ahoki ne comprennait pas, elle était paralysée par la peur du vide.

Et heureusement tout le monde à pu s'enfuir par un moyen ou un autre.

Quelques heures plus tard tout le monde était au manoir, il devait déjà être minuit.
Le Docteur a pu avoir une enfance ou presque. Les autres étaient fatigués mais content de leur soirée.

Un peu plus loin dans la forêt

Offender tenait toujours Sullivan avec ses tentacules. Sullivan était content car il avait prit un canard avec et il avait un nouvel ami qui ressemblait à un lampadaire avec un chapeau.

- Alors gamin, tu habites où ?
- Je..Je..J'habite dans la forêt !
- Où ça dans la forêt ?
- Je sais pas, je me perds à chaque fois.
- Tu habites dans quoi ?
- J'habite dans.. Une grande maison avec pleins de gens et tous mes amis !
- Un manoir ?
- Non
- Hmm..Je ne vois pas de quoi tu parles
- C'est heu... un orfeunila je crois
- Un orphelinat ?
- Oui c'est ça ! J'arrive jamais à le dire !

Après une discussion assez difficile avec le garçon aux trous de mémoires, ils continuèrent leur chemin un long moment avant de trouver un bâtiment.

- Dit, il y a de jolies femmes dans ton orphelinat ?
- Oui! elles sont toutes gentilles ! dit il avec un ricanemment innocent
- Tu as quel âge gamin ? T'as pas l'air clair dans ta tête
- J'ai 15 ans ! Pourquoi ? J'ai l'air plus jeune ?

Il y eu un silence puis la discussion reprit de nouveau

- Elles sont bonnes les femmes dans ton orphelinat ?

Après une grande réflexion intense et un deuxième blanc

- J'ai pas compris
- Hmm.. Laisse je verrais ça par moi même ! Héhé !

Puis Offender déposa Sullivan au foyer, celui ci rentra dans son foyer et retourna voir ses amis. Et en entendant Offender a visité le foyer pour repérer quelques prochaines victimes de ses viols.


Point de vue de Laughing Jack (deux jours plus tard)

Attend, c'est tout noir ici ? Je suis où ? Ah merde, je suis au manoir ? J'ai bu ? Trop de questions me viennent en tête. Ah un truc touche ma tête, mes cheveux. Aïe !
J'ai relevé ma tête et là j'ai pu voir un tas de peluches autour de moi, puis la lumière qui m'a aveuglé. Ainsi que le regard choqué d'une petite fille.
- MAMAN ELLE FAIT PEUR LA GROSSE PELUCHE !
- Qu'est ce que tu racontes ma chérie ?

Celle ci se tourna vers moi pour me voir et elle lâcha un cri de peur. Je suis si moche que ça ?

- Oh mon dieu ! Ecarte toi de la machine !
- Et merde... dis je

La petite fille s'est reculé pour aller près de sa mère, les gens autour non loin me regardaient bizarrement voir effrayé. Au pire tant pis ! Je me suis mis à rire de mon rire de clown et j'ai commencé à casser la vitre pour pouvoir sortir de la machine à pince. Et je me suis cassé dans le parc pour trouver une sortie mais j'ai effrayé beaucoup de gens au passage.


______________
Cerise : de moi
Dekinai : de +Dekinai The Androbitch
Diane : de +ada winga
Docteur : de +ada winga
Monica: de +ada winga
Lenna : de +laurie hasturie
Amélia : de moi
Emma : de +Pénélope
Nicolas : de +Pénélope
Noa : de moi
Helena : de +ada winga
Doctor : de +Nova Asker
Foxy : de +Nova Asker
Charly : de +Nova Asker
Alexander : de +Nova Asker
Sullivan : de +Dekinai The Androbitch
Ahoki : de Ania Fremiot (sur Facebook)
Smiley : +Smiley The Proxy
Hunter : +Smiley The Proxy
Raven : Manon Raven Deschamps (sur Facebook)
Le reste : Creepypasta



Post has attachment

Post has attachment
Fanart de Hoodie ! 
Photo

Post has shared content
et voilà certainement la version Finale de Klaus Parker . Il s'agit du proxy le plus puissant du docteur , il est impitoyable envers ses victimes et sans merci , il est également un ingénieur rechercher pour ses meurtres et ses inventions meurtrières cette homme déteste la justice qu'il juge trop laxiste ou bien trop sur d'elle , il emmerde les policiers (ce qui déplait fortement à Diane) ce dernier ne se gêne pas pour la remettre à sa place et ça tourne souvent en bagarre , l'ennuie est que Klaus est un proxy très puissant , il est plus rapide que Kate , Angel ou même Diane , il peut mettre Slender dans un sale état et tenir tête au doc plus longtemps que n'importe qui . C'est un grand stratège qui a réussi à (censuré)

Klaus est une personne très froide et ne parle que quand c'est nécessaire, il est également très dragueur envers les personnes qui l'intéresse mais il ne s'engage jamais dans une relation . Il se moque souvent des proxys de Slender même si au fond il apprécie beaucoup Kate et Maksy , après il y a Cerise et Hoddie avec qui il parle sans trop de problème même si des fois il se moque de cerise par rapport à ses mauvaises capacité sportive . autrement il cherche souvent la bagarre avec Diane , Angel , et Jeff ainsi que Ben et Toby .



Klaus : s'adresse au proxy de slender (même les OCs) +Cerise Chan +Emby In Wonderland +Smiley The Proxy (je sais plus si ember est un proxy excuse-moi j'ai un doute) vous vous dîtes proxy mais vous êtes juste des incapables , vous vous bourrez la gueule quand votre boss n'est pas là , vous êtes faibles comme des humains basique , pitoyable et inutile , la plupart d'entre vous n'arrive pas à avoir un bon niveau d'endurance , de force ou même de discrétion , normal vous êtes pire que des merdes , tout ce que vous savez faire pour vous les filles c'est d’écarter les jambes quand vous êtes souls , et vous les mecs vous êtes simplement qu'une bande de branleur , il faut que votre boss vous donne un coup de pied au cul pour faire ce qu'il vous demande, et quand quelque chose va mal durant une mission vous êtes incapable de vous débrouiller vous partez la queue entre les jambes pour aller chercher votre maître pour qu'il fasse le sale boulot à votre place . 
Photo

Post has attachment
Je me suis fait un mini résume pour bien mettre au claire mes idées pour ma BD qui va s'appeler "Les origines d'Ember"

Axel, propriétaire d'un grand domaine (la vente de produit atypique en Europe) vois sa richesse diminué a vue d'oeil, il cherche la cause de ce déclin et vois qu'avec l'arrivée de la robotique importé des produit atypiques en Europe rapporte de moins en moins avec la création de contrefaçon qui ce rapproche presque fidèlement des produits importé.
En colère pendant de long mois il cherche avec l'aide d'un médecin/psychologue (André) comment remédier a ce problème. Axel étant un petit enfoiré manipulateur ne dit pas ce qu'il veut vraiment faire a André qui lui dévoile aveuglément la façon de "créé" un zombie qui lui obéirait au doigts et a l'œil. Axel fini par viré André de sont plan et ne lui donne plus aucune autorisation d'avoir des info sur le projet "Zombie" qu'il veut fair.
Un soir sous un grand manteau noir et sous une grande capuche qui recouvre sont visage il part dans un cimetière et déterre plusieurs cadavre qui ont était enterré il n'y a pas très longtemps et repart dans un grand manoir caché des curieux dans une grande forêt. Il étalé les cadavre dans ça salle machiavélique et prend les "morceau" de corps les moins abîmé et les assemble et donne vie ça création grâce a une drogue fabriqué en labo mais tout ne ce passe pas comme prévue. Après lui avoir donne le nom de "Ember" il s'aperçoit que ça tâche va être plus difficile que prévue effectivement Ember est doté d'une intelligence, malgré les menaces reçu elle ne change pas d'avis. Mais il réussira quand meme a la faire changé d'avis car Ember désire une seul chose dans la vie connaître le bonheur
Pourquoi? Vous verez tous ça dans la mini BD que je v faire 😏
Photo

Post has attachment
Je suis en train d'enregistrer travailler sur une petite histoire sur Liroy une future OC encore xD voilà la première page au brouillon . Vous pensez quoi ? 
Photo
Wait while more posts are being loaded