Post has attachment
MONDE ENTIER, POURQUOI EN ARRIVANT A ROME EN ITALIE JE N’AI PAS PRIÉ DIEU POUR QUE YAOUNDÉ AU CAMEROUN DEVIENNE COMME ROME MAIS PLUTÔT QUE ROME OU L’ITALIE DEVIENNE COMME YAOUNDÉ OU LE CAMEROUN ?

C’est le 546ème message
Je me réjouis de ce que Dieu, par sa grâce, m’a donné un cœur et un esprit nouveaux qui me rendent vivant, riche, grand, glorieux, puissant … ; et en même temps, à la vue de cette génération engloutie par le mal, mon cœur et mon âme sont plongés dans la tristesse, l’inquiétude et les lamentations. Les larmes coulent au fond de mon cœur, non parce que les doigts des hommes ne touchent pas assez de bouts de papier appelés argent, la richesse, la fortune et les trésors matériels que leurs mains ont transformés ou fabriqués, ni parce que les ventres ou les bidons des hommes n’encaissent pas en qualité ou en quantité la nourriture qui finit sa course dans les W.C , ou encore moins parce que les hommes ne parlent et n’écrivent pas parfaitement les langues officielles comme l’anglais, le Français, l’espagnol, l’allemand… , mais parce que les hommes aiment, préfèrent et courent derrière les coutumes et traditions humaines qui sont mensonge, séduction et tromperie devant Dieu, et prennent la vérité de Christ pour un mensonge et une magie qu’ils fuient, méprisent et rejettent.

Les hommes ont pris le matériel ou les choses pour maitre, ils reconnaissent son pouvoir de les rendre grands, riches et glorieux, et cherchent à gagner ce maitre par tous les voies et moyens ; ils ont pris la parole de Dieu ou Dieu pour une chose ou un objet qui n’a aucune véritable valeur à leur apporter. Dans le royaume éternel des vivants, des grands et des riches auquel j’appartiens, le développement, la gloire, la grandeur, la richesse… d’un homme, d’un quartier, d’une ville, d’une nation ou d’un continent ne sont pas liés à la couleur de peau, à la langue parlée, à la monnaie utilisée, à l’industrie, aux infrastructures…, mais plutôt à la connaissance et la crainte de Dieu, la vie et la marche selon lui ou par lui ; voila même pourquoi il est dit : « Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme.» (Actes 17/29). Aucune chair ne doit se glorifier d’être grande et riche devant Dieu (1Corinthiens1/29). Que l’homme, le quartier, la ville, la nation ou le continent qui se glorifient d’être grands et riches le fassent non dans les choses incertaines ou vanités, mais dans la connaissance et la pratique de la volonté de Dieu (1Corinthiens1/31).

En vérité, en passant à Rome en Italie, si je demandais à Dieu que par sa grâce et sa pitié, qu’il fasse devenir Yaoundé ou le Cameroun comme Rome ou l’Italie, j’aurai manifesté une très grande folie devant le créateur, et cela serait comme si je prie Dieu et lui demande de faire que Canaan, la terre promise, devienne comme Sodome et Gomorrhe. En vérité, cette prière adressée à Dieu serait une grande provocation contre lui, car il y a plus que la couleur de peau, la langue parlée, la monnaie utilisée, les industries, les infrastructures : c’est la crainte de Dieu, sa considération et son agrégation. En passant à Rome en Italie, j’ai vu, comme vous pouvez aussi le constater sur la première page, les maires italiens porter l’échappe aux couleurs du drapeau de leur nation ou patrie, pour célébrer le mariage homosexuel et délivrer aux conjoints de même sexe un acte de mariage. J’ai levé le regard vers le ciel pour dire au créateur que ceci est un grand mépris contre sa sagesse et son intelligence manifestées dans la création, où il a trouvé bon que l’homme quittera ses parents pour s’attacher à une femme qui deviendra sa femme, qui lui donnera une progéniture. Mais comment dans ce pays les hommes épousent les hommes, et les femmes épousent les femmes ? J’ai regardé tout cela et j’ai dit au seigneur, que non seulement au Cameroun je n’ai pas vu cela, mais même à Sodome et Gomorrhe qu’il avait détruites par le feu, il n’y avait pas une loi qui autorisait une abomination d’une telle envergure.

Je reconnais que Dieu a eu pitié de toutes les nations, non parce qu’elles manquaient des infrastructures, la monnaie de grande valeur… pour envoyer son fils Jésus-Christ de venir leur faire posséder ces multiples vanités, mais parce qu’il leur manquait sa vie, sa sainteté, sa pureté, sa justice …. Dieu a envoyé son fils de venir donner à toutes les nations la parole de vie, voila pourquoi le seigneur Jésus dit : « C’est l'esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.» (Jean 6/63). Mais il continue en disant : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.» (Matthieu 6/19-20), ou encore lorsqu’il dit : « Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu!» (Matthieu 5/8). Et l’apôtre Pierre avait fait comprendre à Corneille l’Italien et premier païen à se convertir en lui disant : « En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes, mais qu'en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.» (Actes 10/34-35).

En vérité, mieux vaut pour un peuple de manquer les vêtements de rechange, la nourriture de réserve, la monnaie de valeur, les grandes industries et autres infrastructures et avoir l’agrégation ou la considération de Dieu à travers la connaissance et la pratique de sa parole, que d’avoir toutes les choses de la terre, mais commettre des actes plus bas que les animaux, allant jusqu’à légaliser le mariage homosexuel, contre nature et contre Dieu, où les maires arborent les couleurs du drapeau de leur nation ou patrie pour célébrer cette grande abomination et délivrer l’acte de mariage au couple homosexuel. Mais quelle république peut-elle plonger officiellement son peuple dans l’abomination à un tel degré ?

Moi, très touché et choqué dans mon cœur et mon esprit de voir les hommes de même sexe devant le maire, ayant même l’autorisation d’adopter des enfants, je ne pouvais pas pleurer devant Dieu et lui demander que le Cameroun devienne comme l’Italie, mais plutôt que l’Italie devienne comme le Cameroun, afin que la souffrance et le sang du seigneur Jésus coulé sur la croix ne soient pas vains. Ce qui me touche encore plus, c’est lorsque je vois l’Union Européenne se précipiter pour faire une réunion d’urgence sur les points concernant l’économie, l’immigration…, au lieu de faire une réunion d’urgence pour prendre des mesures concernant le retour très proche du seigneur Jésus, afin qu’il les trouve ayant non seulement annulé la loi autorisant le mariage homosexuel, mais aussi qu’ils se sont repentis de cette pratique abominable acceptée et vécue.

Mais à Dieu seul, la pitié et l’amour de sauver toutes les nations par son fils, le roi des nations qui a coulé son sang pour le rachat et la délivrance des hommes de ce grand mal qui conduit à la mort éternelle, à travers son message qui interpelle tous les peuples, afin qu’ils ne soient pas surpris par la punition éternelle qui s’annonce pour ceux qui ont préféré leur vie à celle de Dieu.

CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)
http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/627-546eme-message

Post has attachment
Photo

Je cree ici un mouvement qui s'adresse aux enseigants de mon pays le Cameroun. Je crois aujourd'hui qu'il n'y a qu'un seul moyen de transformer ce pays, c'est en mettant en place un Etat-Ecole, ou tout est pense comme enseignement. Car si on s'en tien aux statistiques, plus de la moitie de la population a moins de 15 ans. Et a moins de 15 ans, on est cense etre a l'ecole. Si on rajoute a cette moitie un quart de la moitie restant qui sont des illetres, on comprend que la seule politique viable pour l'avenir, c'est l'education, l'education et l'education.
Et pour que l'education devienne un veritable politique, il faudrait que les enseignants accedent a tous les postes de responsabilites de notre pays. Et pour cela, il faut qu'il existe une organisation politique qui travaille avec eux dans ce sens pour les accompagner das cette conquete democratique du pouvoir. 

CONCEPT
A terme: creer un School-state (Etat-scolaire), un etat ou tous les secteurs sont organises autour de l'education de ses citoyens. Des qu'on a 50% de la population qui a moins de 18 ans, l'Etat-Ecole s'impose comme systeme.
Le leader naturel de l'Etat-Ecole est l'enseignant
Tout est organise autour de l'Eduction 
L'Etat-Ecole est une grande ecole maternelle adaptee aux pays avec une population trop jeune pour etre geree par la politique classique!

OUTILS

-site internet 
-centre de documentation et media
-un kit de l'enseignant
-des ateliers de formation des formateurs
-une chaine de tele
-un thinkthank de resolution de problemes.
-un club zoukoulou dans chaque etablissement scolaire
-un  zoukoulou au sein de chaque entreprise/institution

EN PRENNANT EN MAIN L'AVENIR DE NOS ENFANTS, NOUS PRENONS EN MAIN L'AVENIR DE NOTRE PAYS

BUT 
-pousser les enseignants a se presenter a toutes les elections
-de les encadrer au sein de cette organisation qui joue le role d'un parti d'accueil defendant les valeurs de l'education.
-d'avoir un mximum d'enseignants dans les postes de decision.
-de redonner a l'enseignant sa dignite et imposer aux autres le respect de l'enseignant.
de pousser les ONG etrangeres a travailler avec les enseignants.

L’Auteur Learning
L'Auteur Learning est une méthode d'acquisition des connaissances reposant sur la construction cinématographique, que j'ai mise en place. Cette méthode pourrait être enseignée aussi bien dans le primaire, le secondaire et les universités, que dans le cadre de l’enseignement technique et professionnel en entreprise. Si, en Amérique, sur trois enfants qui entrent au collège, un seul arrive au bac, c'est qu'il y a une pierre d’achoppement quelque part. Imaginez les résultats dans les pays du tiers-monde et en Afrique. Je pense, comme John Dewey, que l'éducation est la vie elle-même. Et nous voulons utiliser le meilleur outil capable d'enregistrer la vie pour mieux l'étudier. Si une personne consacre en moyenne quatre heures par jour à regarder la télévision, celle-ci devrait être un médium approprié pour apprendre. A l’instar d’Emmanuel Kant, je pense qu’être intelligent, ce n'est pas accumuler des informations, mais avoir le sens du discernement. « C'est notre capacité à trier qui fait de nous le contraire d'un idiot ». L'ennemi de l'école n'est donc pas la télévision ou le cinéma, mais plutôt la manière dont nous les pratiquons. J’estime également, à l’image d’Alvin Toffler, que l'illettré du siècle qui commence n'est pas celui qui ne pourra pas lire ou écrire, mais celui qui ne peut pas apprendre, désapprendre et réapprendre.L'Auteur Learning est un modèle d’apprentissage différent du modèle « push » en vigueur actuellement, dans lequel les informations sont « poussées » vers l’élève. C’est un modèle « pull », qui suppose que l'élève aille chercher lui-même les informations dont il a besoin afin de résoudre un problème, pour ensuite les trier, les assembler et les critiquer avec l'assistance d'enseignants. C'est donc de la construction qui s'oppose à l'instruction.
8. Le Donogoo invisible du cinéma 
Le cinéma comme Complot
Quand le British Film Institute (BFI) passe une commande spéciale aux plus grands réalisateurs du monde entier pour commémorer le centenaire du cinéma, le grand débat sur l’art cinématographique que j'attendais n'a pas lieu. Voilà comment, en tant que l'un des heureux élus, je m'engouffre dans la brèche. Ni Scorsese, ni Frears, pour ne citer qu’eux, n'ont vraiment répondu à la question posée, et, par là-même, ont suggéré que cette commémoration n'était rien d'autre qu'un enterrement, aucun n'ayant jugé utile de s'interroger sur l'avenir. Or, toute commémoration est par essence nostalgique et passéiste. Le Complot d'Aristote — Aristotle's Plot —  s’inscrit dans ce même projet. Godard, autre réalisateur sollicité par le BFI, n'a pas été dupe en affirmant qu'une telle entreprise était vide de sens. Mais là où Godard pouvait se permettre de prendre de la distance tout en répondant à l'exercice imposé, un réalisateur africain se trouvait piégé. Car, en effet, quel sens une pareille entreprise pouvait-elle recouvrir pour ce dernier ?L'affaire était bien plus compliquée qu'elle n'en avait l'air. Et même si, comme il est dit dans le film, le cinéma a vingt-trois siècles et a été inventé en Afrique, il existe peu de rushes sur lesquels s'appuyer lorsqu'il s'agit de commémoration. Pas d'archives pour une histoire trop brève. Or, sans passé tangible, comment commémorer ? Pour l'Afrique, et cela aurait dû être valable pour le reste du monde, le seul moyen de conférer une quelconque cohérence à toute l'entreprise était d'engager une réflexion sur le cinéma.

COMMENT?
Il s'agit d'avoir a chaque election et dans chaque circonscription une liste de candidats capables de defendre les valeurs que porte notre projet d'education:
-l'excellence, l'effort, l'ethique, la trans mission, la prospective, la vision, l'acquisition des connaissances, l'autonomie, la maitrise de son environnement, le savoir-faire, l'apprentissage, l'emploi...

LISTE DES COMITES

1. Formation professionnelle, Emploi, Entreprenariat
2. Education par la vie quotidienne, en ville et a la campagne
3. Education historique, ancestrale, culturelle traditionnelle et religieuse.
4. Education citoyenne et civique
5. Education dans les grands projets et services publiques et dans entreprises privees. 
6. L'Ecole de demain des aujourd'hui. Modeles d'enseignement
7. Sante, Alimentation et Bien etre a l'ecole
8. Logistique et transport des eleves et enseignants
9. Financement de l'education, partenariats public-privees
10. Promotion des enseignants dans les medias et par la communication
11. Les ecoles publiques
12. Les ecoles privees
13. Education physique et sportive
14. Livres et materiels didactiques
15. Justice sociale, activisme et syndicalisme.
16. Les eleves
Wait while more posts are being loaded