Post has shared content
Bonne journée à toi. Quel état d'esprit pour écrire largement, ne pas croire qu'on est incapable, ne pas connaître le syndrome de la page blanche ? Comment éveiller son inspiration, pouvoir toujours compter sur elle ? Tout est affaire d'état d'esprit.
Simenon ne pensait à son roman que deux jours à l'avance ! Et il écrivait en quelques jours ou une semaine son roman !
Qui mieux que Georges Simenon possédait un état d'esprit propice à écrire sans discontinuer ? Puisqu'il a écrit près de 200 romans en plus du reste ?
Il y a beaucoup à apprendre de lui... Simenon s'explique ici : www.osez-ecrire-votre-roman.com/letat-desprit-dun-genie-de-lecriture-georges-simenon
Tu trouveras aussi un manuel gratuit de techniques littéraires de 37 pages à télécharger.
Photo

Post has shared content
BIEN le bonjour avant la fiesta encore et toujours en plein live. C'est la bonne ! Prêts? JE file. Reviens. Où VOUS trouverez 🎉 #facebook #instalive #test #foliedouce c'est #top les AMIS 🌈 déjà SOLO 🎼 alors imaginez un peu ENSEMBLE 🎶 Comme ce serait #genial et je sais que vous l'êtes 🎵 #sebouger #mouvement 🔮 #lovetogether 💜⚡BEN ☄
PhotoPhotoPhotoPhoto
21/02/2018
4 Photos - View album

Post has shared content
🗣Voilà pourquoi je suis fervent abonné à ce magazine⚡Dossiers chocs pour le plaisir de l'humanité en mouvance 🕵 Ouverts aux controverses, vers la prise de position propre ils sont👌Merci Le Nouveau Magazine Littéraire d'être et exister tel quel 🙏 Bien inspirant, j'en parlerai 🤗 Pause lecture 📓
Photo

Post has shared content
Joyeux week-end.

Il meurt lentement
celui qui devient esclave de l’habitude
refaisant tous les jours les mêmes chemins,
celui qui ne change jamais de repère,
ne se risque jamais à porte une nouvelle couleur
ou ne parle jamais à un inconnu.

Il meurt lentement celui qui fait de la télévision son guide.

Il meurt lentement
celui qui évite la passion,
celui préfère le noir au blanc,
les points sur les i à un tourbillon d’émotions,
celles qui redonnent la lumière dans les yeux
et réparent les cœurs blessés.

Il meurt lentement
celui qui ne change pas de cap
lorsqu’il est malheureux
au travail ou en amour
celui qui ne prend pas de risques
pour réaliser ses rêves,
celui qui, pas une seule fois dans sa vie,
n’a fui les conseils sensés.

Il meurt lentement
celui qui ne voyage pas,
celui qui ne lit pas,
celui qui n’écoute pas de musique,
celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux.

Il meurt lentement
celui qui détruit son amour-propre,
celui qui ne se laisse jamais aider.

Il meurt lentement
celui qui passe ses jours
à se plaindre de sa mauvaise fortune ou de la pluie incessante.

Il évite la mort
celui qui se rappelle qu’être vivant requiert
un effort bien plus important que le simple fait de respirer…

Il existe différentes versions de ce poème sur internet, c'est pourquoi je ne suis pas certaine qu'il soit parfaitement traduit ici... De plus il est régulièrement attribué à Pablo Neruda mais il serait l'oeuvre de Martha Medeiros ! Quoi qu'il en soit, il est touchant et juste.
Alors si tu as une chose à vivre, vis-là ; si tu as un livre à écrire, écris-le. Le temps passe, irréversible. C'est de l'enthousiasme qu'il nous faut pour être vivants, pour vivre heureux.
Conseils d'écriture et un manuel gratuit de techniques d'écriture de 37 pages à télécharger sur : http://www.osez-ecrire-votre-roman.com/6-jeux-decriture-co…/
Photo

Post has shared content
Avant dîner spécial sain sans Valentine,
J'ai fait un récap de journée fleurie spéciale #joiedevivre #Coloriage que je partagerai quand fini #toulouse #film #independant #cinema #education #ouverture #créativité #unjourcaira + Menu spécial aux @douceursvegetales en sortant. L'#amour me sourira-t-il après ça au #rendezvous ? Cela me donne en tous cas une grande envie d'écrire. Au sujet des relations au-delà de toute manipulation.
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
14/02/2018
7 Photos - View album

Post has shared content
Bonne journée à toi. Aujourd'hui, j'ai lu ceci en commentaire sur Amazon pour mon roman, Le Cheval de l'Irlandais. Et je peux te dire que ça fait plaisir.
"Très bon roman à l’écriture maitrisée. Laure nous entraine dans un univers poétique où la créativité et le voyage sont omniprésents. Les deux personnages principaux ont fait le choix de s’exiler dans une petite ile grecque afin de panser leurs blessures passées et de prendre un nouveau départ. Mais un cheval va venir tout remettre en question et pousser ces deux protagonistes au caractère entier mais brisés de l’intérieur à dépasser leurs tourments pour non plus survivre, mais réapprendre à vivre et dépasser leurs peurs.
Laure démontre une grande maitrise de la langue françaises et fait la part belle aux artistes de tous bords et nous invite à voyager autour du monde, mais aussi dans l’histoire et la mythologie Grecque.
Aux amateurs de romans poétiques et imagés, je vous recommande fortement cette lecture.
Bravo Laure pour ce second roman !"
Pour en savoir plus, et télécharger gratuitement un e-book de techniques d'écriture de 37 pages, c'est ici :

Post has attachment

Post has attachment
J'avale des lampées de ciel bleu frais
lèchant la lame
sur la cuisse diaphane
de la Muse aux Mille Poignards.
...
Goût de viscère et chants ailés au ras des fanges… — giclures virevoltant dans les méandres irisés de rages plasmatiques…
— Trucider le sens, ainsi parla le Tremblement.


Poésie Trash
https://www.edilivre.com/poesie-trash-younisos.html

Post has attachment
Dernière lecture : Repose-toi-sur moi de Serge Joncour.
Je vais faire simple ; j’ai adoré, alors que c’est aux antipodes de mes lectures habituelles. Les sentiments traversant les deux personnages sont décrits avec précision et vous entraînent dans le parcours de deux êtres solitaires et compliqués. Des nuisances apportées par un couple de corbeaux seront à l’origine du rapprochement entre Ludovic et Aurore, que tout oppose à première vue. Dès qu’ils se parleront, tout va changer pour eux.
https://livre.fnac.com/a9664540/Serge-Joncour-Repose-toi-sur-moi
Et vous que lisez-vous en ce moment ?
Une publication de « Les tribulations d’un auteur sans éditeur »

Post has attachment
L’azur déchiqueté verdoie, tourne rose pâle parsemé d’anus blonds et vortex oblongs.
Nulle scolopendre sur ma route. La trouée verticale émane du pur atroce anal.
Le long des ruelles, crânes fracassés par les concombres aux yeux vermeils.
Mon œsophage enfin troué, je m’endors savourant ma mort.
Sur la table, les fesses de Mary sourient à mon gland. Ma queue ahurie chante les douces abjections à venir. Morsure hilarante et sang de rumsteck.
La parfaite sodomie est un rêve blanc dans la sève même de l’horreur.
Le décolleté final prononcera la sentence.
— Je ne suis pas.

Extrait de POÉSIE TRASH de Younisos
Recueil de textes, prose et poésie viscérales, explorant les rythmes brisés de la chair et de la lumière, déchiquetant les entrailles du possible, déchaînant des flux de visions où une tranche d'érotisme, figée en contemplation esthétique, génère l'apparition monstrueuse de la viande en soi.
Disponible ici :
https://www.edilivre.com/poesie-trash-younisos.html
Wait while more posts are being loaded