Post is pinned.Post has attachment
A l'aube de la vie, les enfants sont les rois,
Maîtres de l'avenir, et porteur de la foi,
D'innocence bâti, ils portent nos espoirs,
De n'être plus les mêmes, lorsque vient notre soir.

Nous ferions d'eux nous même, de ne pouvoir revenir,
A cet âge fertile, mais nous devons bénir,
Cette opportunité, de n'être pas bercé,
Dans une vie tragique, dont on a pas rêvé.

La pureté de l'enfant, l'adulte la recherche,
Mais lorsqu'on l'a perdu, c'est fini pour toujours,
Elle ne peut revenir, à aucun de nos jours.

Il nous faut garantir, la pureté que l'on prêche.
Et la joie de connaître, de voir cette beauté,
Dans les yeux d'un enfant, devrait nous contenter.
Photo
Wait while more posts are being loaded