Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Assemblée Provinciale OMI-Cameroun
Photo

Post has attachment

Post has attachment
Les moines d'une grande congrégation monastique Gelugpa furent consternés de trouver un matin un homme au sommet du mât des drapeaux de prières dans la cour principale. Puisque cela était considéré comme un très mauvais présage, ils décidèrent d'organiser une cérémonie pour exorciser cette apparition. Cinq mille moines se rassemblèrent donc cet après-midi dans la cour principale pour chanter ensemble le Sûtra du Cœur. À la fin de la récitation, conformément à la tradition, ils proclamèrent deux versets pour accomplir l'exorcisme:
<Par le pouvoir de nos paroles, puisse ce mal être extirpé.
Par le pouvoir de notre contemplation de ces paroles, puisse ce mal être extirpé.>
Comme ils chantaient le premier verset, l'homme sur le mât (qui était le Yogi Fou du Bhoutan) descendit en glissant jusqu'à la moitié. Quand ils chantèrent le second, il regrimpa au sommet.

Chögyam Trungpa dans <Plus on est de sages,plus on rit> d'Éric EDELMANN
Photo

Post has attachment

Destruction du Mental

Dans un village, un homme ouvrit un commerce et installa une grande enseigne au-dessus de la porte: <Poisson frais à vendre ici.>
Un premier client se présenta et se mit à rire: <Poisson frais à vendre ici? Est-ce qu'ailleurs on vend du poisson avarié? Cela ne veut rien dire, poisson frais.>
Le commerçant trouva la remarque pertinente. De plus l'idée de fraîcheur amène celle de pourriture. Ce n'est pas une bonne façon d'attirer les clients... Il effaça le mot <frais> et l'enseigne devint <Poisson à vendre ici.>
Une vieille dame passa devant le magasin. <Poisson à vendre ici ? Vends-tu aussi du poisson ailleurs ?>
<Ici> fut effacé. Il resta <Poisson à vendre.>
Un troisième client arriva et s'étonna: <Poisson à vendre ? Existe-t-il un endroit où l'on donne du poisson gratuitement?>
<À vendre> disparut de l'enseigne, qui se résuma au seul terme <Poisson.>
Un peu plus tard, un vieillard s'arrêta et apostropha le marchand: <Poisson ? Même un aveugle pourrait dire et de loin que tu vends du poisson, tellement l'odeur est forte.>
Le dernier mot fut enlevé de l'enseigne...
...
...
Ce n'est pas tout. Un passant s'étonna: <Pourquoi as-tu une enseigne blanche ?>
Et l'enseigne fut décrochée.

Éric EDELMANN, "Plus on est de sages,plus on rit".

Post has attachment
Destruction du Mental

Dans un village, un homme ouvrit un commerce et installa une grande enseigne au-dessus de la porte: <Poisson frais à vendre ici.>
Un premier client se présenta et se mit à rire: <Poisson frais à vendre ici? Est-ce qu'ailleurs on vend du poisson avarié? Cela ne veut rien dire, poisson frais.>
Le commerçant trouva la remarque pertinente. De plus l'idée de fraîcheur amène celle de pourriture. Ce n'est pas une bonne façon d'attirer les clients... Il effaça le mot <frais> et l'enseigne devint <Poisson à vendre ici.>
Une vieille dame passa devant le magasin. <Poisson à vendre ici ? Vends-tu aussi du poisson ailleurs ?>
<Ici> fut effacé. Il resta <Poisson à vendre.>
Un troisième client arriva et s'étonna: <Poisson à vendre ? Existe-t-il un endroit où l'on donne du poisson gratuitement?>
<À vendre> disparut de l'enseigne, qui se résuma au seul terme <Poisson.>
Un peu plus tard, un vieillard s'arrêta et apostropha le marchand: <Poisson ? Même un aveugle pourrait dire et de loin que tu vends du poisson, tellement l'odeur est forte.>
Le dernier mot fut enlevé de l'enseigne...
...
...
Ce n'est pas tout. Un passant s'étonna: <Pourquoi as-tu une enseigne blanche ?>
Et l'enseigne fut décrochée.

Éric EDELMANN, "Plus on est de sages,plus on rit".
Photo
Wait while more posts are being loaded