Post has attachment
bonjour voila ma nouvelle video avec traduction en anglais :D peace <3 

Post has attachment
Salut je m appel angélique j ai 24 ans mais ça fait seulement 7 ans que je vie enfin.
Seul ce soir sur mon ordinateur,
devant cette camera je chante toute ma rancoeur.
Je ne fait pas des 16,
Je ne veut pas plaire.
Je ne veut pas qu’on me pleure,
Je veut qu’on puisse ressentir ma douleur.
Je veut juste dire ce que j’ai sur le coeur,
C’est que tu m’à brisé moi et mes soeur.
Ma vie n’est pas un récit, 
Tu a gâcher nos début de vie.
Tu voudrais que je régresse,
et ben non je progresse.
Car je veut effacée,
Tous ce qu’on à du passée.
J’ai mal au ventre,
Tellement je me tourmente.
Oui j’ai eu du mal à comprendre ce qu’est la vie.
Après avoir vécu tant de malheur,
Se qu’on à pu subir moi et mes soeurs.
J’en peut plus,
Je ne vie plus.
Je me se si impuissante,
Devant ta minable existence.
J’ai pas toujours fréquenter les bonne personnes,
Mais heureusement une étoile était là pour que je résonne.
Je ne veut plus y croire,
Je ne veut plus rien voir.
Je veut juste m’élancer et avancé,
Et que ta bêtise arrête de me rattraper.
Tout les matin,
Je pense au joint.
Six pour une part,
Pendant que t’es autres part.
A toi le joueur de guitare,
Va jouer à Gibraltar.
Je te dédie cette chanson,
Tu peut te la carré bien profond.
Normalement les enfants ont droit a leurs bisous du soir,
Nous ont n’avait des insulte et la grosse claque du soir.
A 15 ans je fait une fugue,
Tu me retrouve et me défigure.
Je suis blasé,
Tu m’à trop tanné.
J’ai pas arrêter de travaillez,
Pour devoir tous te donnez.
Je veut le meilleur, 
Je veut plus avoir peur.
Maintenant j’ai mes filles et ma familles,
Je veut que tu me lâche et me laisse tranquille.
Tu n’imagine pas comme ont n’avait de la peine,
Quand devant nous t’essayait de te tailler les veines.
Je suis en panique et en sueurs,
Quand j’ai pas de nouvelles de mes soeurs.
Car tu nous a pas appris le plus beaux,
Si ont t’aurais suivi ont serait dans le caniveaux.
Même de mauvaise humeur,
Je t’aimais de tous mon coeur.
Quand tu nous mettait des torniole,
Ont t’aimaient sans parole.
Au lieu de te prendre dans mes bras, 
J’aurais du te dire bouge toi.
Au lieu d’avoir pitié, 
J’aurait du te dégager.
Merci à ma mifa,
D’avoir toujours été là.
Wait while more posts are being loaded