Post has attachment
Mythologie Reloaded

En savoir plus : http://www.pierretomyleboucher.fr

Pauline : copropriétaire d’un domaine viticole
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm

Pauline était en grande difficulté. Elle se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue.

Photo
Add a comment...

Post has attachment
Mythologie Reloaded

En savoir plus : http://www.pierretomyleboucher.fr

Héphaïstos : copropriétaire d’un domaine viticole
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm

C’est depuis cette chute qu’il boîte. Héphaïstos organise sa vengeance en fabriquant un trône en or au bras articulé.

Photo
Add a comment...

Post has attachment
Mythologie Reloaded

Hérald compagnon d'Hécate: Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm.

Lorsqu’Hadès a enlevé Perséphone, Hécate et Hélios ont aidé Déméter à rechercher sa fille. Zeus a toujours pris en affection Hécate qui est devenue une alliée indéfectible.

En savoir plus : http://www.pierretomyleboucher.fr
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Mythologie Reloaded

1, 2, 3, Hécate
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm

Les bondieuseries, qui constituent l’essentiel de la décoration sont éparpillées çà et là afin de rassurer le quidam...

En savoir plus : http://www.pierretomyleboucher.fr
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Mythologie Reloaded

Kaipo : nouvelle génération
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm

Coronis pense avoir choisi Kaipo, cet enfant en détresse qu’elle a connu lors d’un voyage en Thaïlande.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Mythologie Reloaded

Coronis : protection de l’enfance.
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm

Coronis travaille pour la protection de l’enfance. Elle guide les familles dans le processus d’adoption. Elle est chargée de dépeindre aux futurs parents les risques de l’adoption...
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Un jour, Bob Siderions rencontrera Carleen au hasard de sa quête et cette femme va...


Carleen condamnée à 150 ans de prison
Amie de Deucalion jusqu'à l'ivresse.
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm
Photo
Add a comment...

Post has attachment
... Hadès a dorénavant une emprise sur Léto.
Il connaît son secret : la mort tragique de Carole Lombard...

Cab ARKGELL sosie Clark Gable : compagnon de Léto
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Pendant cette première décennie, Hadès a décidé de vivre avec son chien qu’il a baptisé « Menthéos » en hommage à l’une de ses conquêtes nommée Menthé.


Menthéos : Coton de Tulear d’Hadès
Peinture numérique sur toile : format 84 × 84 cm
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Éloge de l’approximation
http://www.pierretomyleboucher.fr/

Quatre expositions :
• Mythologie reloaded
• Comma
• Nus à Poils
• Du porno à l’éro

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Avant-propos
Interview : extrait
...
Angèle Carutti : « Pouvez-vous nous expliquer la mise en forme esthétique de vos réalisations ? »

Pierre Tomy Le Boucher : « Bien sûr, cette plasticité, cet aspect stylistique sont liés à ma réflexion sur la transmission de la connaissance, elle-même liée à mes activités de communicant et d’enseignant. Je pense que la nouvelle connaissance induite par Internet et les moteurs de recherche change complètement notre attitude et notre mode de pensée face à la demande culturelle. En effet, l’Internet mobile permet à tout un chacun d’avoir une réponse pratiquement instantanée sur n’importe quelle problématique.

Avant Internet, la connaissance s’obtenait à partir de différents canaux : les parents, les amis, les enseignants, l’entourage et bien sûr les livres. Dans certains foyers trônait, dans la salle à manger ou le bureau, l’encyclopédie ou, de façon plus modeste, le dictionnaire. Si vous n’aviez pas la chance de posséder l’un ou l’autre de ces outils, il vous restait la bibliothèque du collège, du lycée, de la fac, du centre-ville...

J’ai retenu, depuis la révolution Internet, deux nouvelles techniques liées à la communication : le téléphone 3g/4g qui permet d’avoir l’Internet en tous lieux et les moteurs de recherche qui permettent d’obtenir une réponse quasi instantanée. Il en résulte de nouveaux comportements.

Je vous donne un exemple, je me trouve dans la rue Jean Maridor, charmante petite rue du centre-ville d’Évreux bordée par des pavillons modernes affublés de toutes sortes de résineux aux verts si différents. Mais, qui est ce Jean Maridor ? J’inscris ce nom dans le moteur de recherche, ici Google. La réponse s’affiche. Sur le côté, trois lignes une date de naissance et une date de décès. «Jean Maridor est un aviateur français libre de la Seconde Guerre mondiale, mort en héros au combat au-dessus de la Manche. Wikipédia ».

En général, on remet son téléphone dans la poche et on s’exclame : « Ah, d’accord ! ». Alors que ce Jean Maridor est un homme extraordinaire. Il s’est sacrifié en poursuivant un V1 afin de le mitrailler à bout portant, sans aucune marge de dégagement : il a empêché la destruction d’un hôpital.

Vous l’aurez compris, les milliards d’informations contenues dans l’Internet permettent un accès sensationnel à la connaissance. La plupart du temps, l’Internet mobile est utilisé pour obtenir une information très approximative, mais suffisante pour répondre aux besoins de l’internaute. Il s’agit d’une nouvelle nourriture. L’information devient obsessionnelle : « au fait, il est mort ? J’ai déjà vu cet acteur, mais dans quel film ? C’est où le Botswana ? Pour faire du béton, je ne me souviens plus des proportions entre le sable, le ciment et les cailloux. Qu’est-ce qu’il y a ce soir à la télé ? ».

La question que je me pose : « quelle transformation va s’opérer sur la transmission de la connaissance par la génération des personnes nées à partir de 2010 et dont le foyer possède Internet et l’Internet mobile ? Cette approximation va-t-elle modifier nos comportements ? Pour mettre en avant, pour illustrer ce questionnement, cette réflexion, je réalise une peinture approximative, imprécise, imparfaite à l’instar de la mise en place de cette nouvelle manière d’aborder la connaissance. Une connaissance approximative. C’est pourquoi les images que je propose ont une forme approximative, une inexactitude relative, une évaluation approchée. Mes images sont pleines de trous à la façon de la Gestalt : c’est-à-dire la structure à laquelle sont subordonnées les perceptions.

Dans ce que je propose, les trous n’empêchent pas la compréhension de l’image, par contre, ils génèrent un contexte qui permet de se séparer de la réalité visuelle. J’aime mettre en place des constantes, des éléments signifiants ou encore un process pour rendre identifiable cette situation picturale.

Dans la plupart des cas, le fond est blanc et les formes de couleur sont rarement présentées à fond perdu. Ces formes restent à l’intérieur de la toile. Il n’y a aucun dégradé de couleur. Il s’agit d’aplat. Dans les séries «Mythologie Reloaded, du porno à l’éro, nus à poils», je n’utilise jamais de courbes. Ces images sont structurées de figures géométriques planes dont chacune est formée de lignes brisées fermées, c’est-à-dire une suite cyclique de segments consécutifs : le polygone.

La dislocation des éléments constitutifs de l’image ressemble à l’instantané d’une explosion. Comme l’explosion d’un miroir dont chaque brisure formerait de nouveaux reflets, une nouvelle perception de la connaissance. Cette connaissance dont les éléments épars ne permettraient plus de relier les idées entre elles.

La plupart de ces réalisations se nomment portrait, mais dans le sens de portrait-robot comme dans une enquête de police où le témoin fait de son mieux pour retrouver les traits d’un personnage. Souvent, le résultat est approximatif, mais la ressemblance est certaine.
...

Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded