Post has attachment
Avril 2018... août 2018.
On prend "presque" les mêmes et on recommence.
Du côté des acteurs publics, depuis deux ans ce sont pratiquement les mêmes personnes qui mènent ce travail ingrat et quasiment ignoré, pour combattre cette appropriation injuste et injustifiée du domaine public, au même endroit, toujours au même endroit.
Avec des produits "mis en vente" à la limite de l'ordure ménagère.

Les "produits" vendus "au noir" d'où viennent-ils?
On l'ignore, ou l'on fait semblant de ne pas le savoir.
Pas forcément de vols dans le quartier, cela c'est maintenant sûr.
Des poubelles, après un nettoyage sommaire? C'est possible.
De certaines filières qui font ainsi entrer en France de petits objets fabriqués "hors normes" à l'autre bout du monde? Possible aussi.

Ce qui est certain c'est que cela rapporte, cash.
Ce qui est certain c'est que c'est "hors la loi".
Ce qui est certain c'est qu'en dépit des saisies, en dépit des interventions de la Police Municipale et - régulièrement - de la Police Nationale, ce trafic-là continue, le mercredi matin et le samedi matin, derrière l’Église de Bon Voyage.

La preuve, je vous la donne en quelques photos, prises de façon publique dans l'espace public aux seules fins d'illustrer.
C'était mercredi 8 août 2018.

Je vous dis aussi que cette occupation du domaine public a été traitée, et bien traitée, par la Police Municipale de Nice assistée des services de collecte de la Métropole.
Avant midi... tout était parti.
Et mercredi prochain? Et samedi prochain?
La détermination de l'adjoint de territoire Jean-Marc GIAUME est totale, le soutien des élus locaux est toujours là. Hier Fatima KHALDI, maintenant Anne RAMOS ou Philippe ROSSINI.
Mais en face c'est tout un système clandestin qui est monté en puissance.
Alors affaire à suivre... avec au milieu des braves gens, des riverains, qui en ont "marre" de perdre deux fois par semaine la libre disposition de ce square.

Des braves gens qui ont été bien contents de voir "remettre ça propre" mercredi dernier. Ils me l'ont dit.
Ils comptent sur la mairie. Ils me l'ont dit aussi.
PhotoPhotoPhotoPhoto
12/08/2018
4 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
La lutte contre les marchés noirs c'est une lutte dans la durée.
Ce 25 avril 2018 c'est encore une action déterminée de la Ville de Nice.
Il faut de la constance...
Bravo et merci à Jean-Marc GIAUME l'adjoint de territoire et aux fonctionnaire du nettoiement et de la police municipale, qui ont réussi au terme d'une matinée animée à rendre l'espace public... au public.
Sans oublier le coup que cela porte aux recéleurs quand les "produits" vendus sont ceux qui ont été volés dans le quartier.
Ne pas l'oublier. Jamais.
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
26/04/2018
5 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Après la bataille, les ruines...
On ne peut pas blâmer ceux qui n'y sont pour rien.
Ce "marché noir" est tenu "à la sauvette" tous les mercredi, il ne peut y avoir rien d'organisé, sauf à arrêter tous les participants.

Mais combien de cars de Police faudrait-il?
La Police Municipale en aurait-elle le droit et les moyens?
Surtout, n'aurait-elle pas d'autres priorités?

Reste que c'est fort agaçant, et que cela prive d'honnêtes citoyens d'un lieu public où ils ont et avaient plaisir à se rendre pour passer leurs vieux jours.
Photo
Photo
04/10/2017
2 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Il y a un an ce "marché noir" était (enfin) fermé.
Un an plus tard, il est (hélas) rouvert et les riverains usagers légitimes de ce square n'en ont plus l'usage le mercredi matin.
Rien d'extraordinaire.
C'est juste la démonstration que l'aménagement du territoire est un combat continu, pour lequel il faut des hommes déterminés et patients.

Ces hommes existent. C'est pourquoi ces photos sont parvenues jusque là.
C'est pourquoi les fonctionnaires en charge de la question s'en sont immédiatement occupé, hier aussi, dans la journée.
Mais d'autres "clandestins" reviendront déballer leurs produits venu d'on ne sait où et payables cash, dès la semaine prochaine.

Casser ces marchés ce n'est pas condamner d'honnêtes commerçants à la misère. Les honnêtes commerçants ont un marché forain à 100 mètres de là...
En revanche cela pourrait bien être un frein aux trafics et aux cambriolages dans le quartier. On ne sait jamais. Les gens sont si méchants.
Photo
Photo
27/07/2017
2 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Ce 4 janvier 2017 avec un froid piquant dans la rue, le travail continue.

D'un coté des gens qui bravent tous les interdits pour continuer à écouler des produits d'une qualité et d'une provenance plus que douteuses.
De l'autre une municipalité et une Direction de Territoire qui ne baisse pas les bras et qui demande à la Police de suivre au plus près.
Un Adjoint au Maire de territoire qui y croit, et qui vient se geler en personne, avec son Directeur de territoire et ses agents, au petit matin.

Ce matin, c'était sur la route de Turin, la première photo ne donnant qu'une faible idée de l'attroupement sur la voie publique pour "commercer".
La seconde photo "à la volée" (sans jeu de mots) c'est une heure plus tard, la place nette après intervention de la Police Municipale et Nationale.
Sans oublier les services de nettoiement (en jaune) qui ont immédiatement détruit tous les objets abandonnés jonchant les trottoirs.

Encore une fois, on arrive à rétablir l'ordre public. Mais il faut y mettre les moyens. Toujours plus de moyens.
Parce qu'en face on ne sait pas ce que l'on va trouver. Il faut être prêts à tout.
Photo
Photo
04/01/2017
2 Photos - View album
Add a comment...

Confirmation du "règlement du problème" à Bon Voyage.
Aux abords de la station de tramway Pont Michel comme dans le quartier alentours les vendeurs ont déserté la place. La Police est là.
Police Municipale et Police Nationale y ont travaillé ensemble.
Tel n'est pas le cas à l'Ariane, ou non loin des décombres des tours démolies le trafic se poursuit.
Il est vrai que pour l'Ariane, ce trafic de chiffonniers au grand jour est peu de choses par rapport aux "grands" trafics de nuit qui font vivre avec des sommes bien plus conséquentes une part de la population.
L'Ariane est la première Zone de Sécurité Prioritaire des Alpes Maritimes.
Add a comment...

Mercredi dernier les derniers rescapés de la vente à la sauvette ont quitté le parvis de l’Église de Bon Voyage pour le trottoir de la route de Turin.
Mal leur en a pris, la Police Nationale s'étant jointe à la Police Municipale dès le déballage pour vérifier la provenance de leurs belles marchandises; et leur provenance à eux aussi, par la même occasion.
Une action conjointe des forces de l'ordre, sans esbroufe, observée et appréciée dans le quartier.
Il semble que par la simple - mais réelle - application de la Loi et des règlements en vigueur dans notre pays une solution se dessine.
Pour certains elle se destinera... dans leur pays d'origine.
Pour d'autres il y aura des explications à fournir, et - peut-être - un séjour plus ou moins long dans le bas du quartier Pasteur, rue de la Gendarmerie.
Affaire à suivre...
Add a comment...

Mercredi, jour des enfants et du marché noir.
La semaine dernière c'est fou le monde qu'il y avait pour célébrer le petit commerce et l'argent liquide sur le parvis de l’Église de Bon Voyage.
Ces "marchands du Temple" d'un nouveau genre vont-ils récidiver?
Bravo en tous cas à l'action déjà menée par les services municipaux, qui permet aux résidents de retrouver l'usage de "leur" square.
Pour l’Église, savoir si plus de 2000 ans après on arrivera à nouveau à chasser "les marchands du Temple"... c'est la question du jour.
Add a comment...

Post has attachment
Toujours à Nice, toujours à Bon Voyage, de bonne heure et de bonne humeur, tant de choses à transporter, tant de choses à revendre... on en aurait presque du mal à distinguer la "vendeuse".

Le "caddy" est passé de mode. Les supermarchés ont de bons vigiles. Mais malheur à qui fait l'erreur de laisser trainer une poussette dans un hall d'entrée.
Les Français ne font paraît-il plus assez d'enfants.
Heureusement, car on risquerait de manquer de poussettes tant elles sont souvent "réquisitionnées" pour le transport de marchandises d'occasion par nos amis migrants du monde entier.

Et où va celle-là?
Vu le sens de la marche et la proximité de l’Église, j'ai bien une idée mais elle n'est pas très Catholique. C'est probablement ce mercredi matin pour vérifier si la Police continue à interdire la vente "au noir" dans le square voisin.

Je n'ai pas vérifié, mais il y avait très tôt ce matin des paroissiens fort chargés de bagages dans le petit square juste à coté.

On l'avait dit et je crois qu'on ne le redira jamais assez:
C'est devenu un défi permanent, hebdomadaire, quotidien.
Pour l'occupation de l'espace public, c'est eux ou nous.
Il faut choisir, et surtout ne pas fermer les yeux.

Encore merci à nos élus qui l'ont compris et à ceux de nos policiers qui veillent.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Fin provisoire du "marché noir" de Bon Voyage Sud le mercredi matin, par l'action - tout simplement mais efficacement - de la Police Municipale de Nice. Deux agents, avec des ordres, décidés à les faire appliquer sur le terrain.

Alors, nous savons que c'est précaire, provisoire, temporaire, que c'est un combat quotidien... mais force est restée à la loi, et l'espace public revient aux riverains pour leur détente et plus pour les trafics.

Bravo à l'élu de territoire et à son équipe qui suit ce dossier.
Bravo à la Police Municipale qui depuis Saint Roch est intervenue.
C'est un petit succès, une de ces petites victoires qui font que les gens savent. Ils savent qu'ils ne sont pas juste entendus, mais qu'ils sont écoutés.
Une preuve matérielle (à renouveler autant de fois que nécessaire) qu'ici "on" ne fait pas "ce qu'on veut" et "n'importe quoi".
Aucun territoire n'est "perdu" ou "abandonné".

Dans une résidence où ont eu lieu deux fusillades avec deux blessés la semaine dernière, cette action - sans esbroufe - de la Police Municipale est à souligner.
C'est discret, mais c'est efficace.
Encore bravo.
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded