Post has attachment
Contre les moustiques comme pour le reste, ne plongez pas dans le piège chimique

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Il ne faisait pas bon habiter la France pendant la guerre de 100 ans.
Il ne fait pas bon aux abeilles de vivre au XXI° siècle.
Et si ce n'était que les abeilles...
Bientôt notre tour ?

"Mais ce n’est pas tout. Les néonicotinoïdes s’attaquent également aux autres habitants des champs (rongeurs, reptiles, oiseaux), des cours d’eau avoisinants (poissons, amphibiens) ; il présentent même probablement des effets néfastes sur la santé humaine : selon une première analyse scientifique sur le sujet, publiée en février dernier, cette catégorie de pesticides est associée à « des conséquences développementales ou neurologiques défavorables » (autisme, tremblements, malformations du cœur et du cerveau chez les nouveau-nés)."

Post has attachment
Ce piment d'origine mexicaine est disponible en France, sous le nom de piment habanero ou piment des antilles. On peut l'importer, on peut le consommer, mais nos agriculteurs n'ont pas le droit de le planter et encore moins de le vendre, comme on l'apprend dans cette émission :
http://rased-en-lutte.net/2017/03/france-45000e-damende-si-un-maraicher-vend-des-fruits-et-legumes-non-repertories-au-catalogue-officiel-de-monsanto/
Pourquoi ? Tout simplement parce que, comme de très nombreux produits naturels, ses graines ne sont pas au "Catalogue" !
Qu'est-ce que le Catalogue ? Un panel de semences dans lequel nos paysans peuvent faire leur choix. Par rapport à ce que propose la biodiversité, ce choix est excessivement restreint. Il contient surtout des plantes "modifiées" pour devenir incapables de se reproduire et productive à la seule condition que l'agriculteur les protège lui-même des parasites ou de la sécheresse, à grand coup de pesticides et d'arrosages réguliers.

Bref, tout se passe comme si le Catalogue avait été créé par les grands semenciers, bien souvent eux-mêmes fabricants de pesticides (Monsanto-Bayer, Syngenta, Dupont etc.). Le jour où un candidat à la présidentielle se met à dénoncer ce scandale (sans oublier les autres), peut-être m'intéresserais-je à son cas.

Post has attachment
« La santé et l’environnement […] c’est l’une des priorité de mon ministère », affiche d’emblée Nicolas Hulot. « La santé doit primer sur toutes les autres considérations », insiste-t-il. Notamment, sur le sujet des perturbateurs endocriniens, le texte en discussion au niveau européen est « insuffisant ». Les négociations viennent d’être engagées avec l’Allemagne pour obtenir des avancées. « La France va rester ferme, car mon rôle est de protéger les Français sur ces empoisonnements que nous distillons depuis des années et des années », prévient-il. En l’état, il juge les dérogations prévues comme étant « inacceptables ».
"La transition énergétique, autre priorité"

Post has attachment
Etre différent

Post has attachment
José Bové :

Nous l'avons fait ! En 5 mois, 1 millions d'Européens et d'Européennes ont demandé l'interdiction du #glyphosate, ce poison ingrédient principal du round-up de Monsanto.
Alors que l'Union Européenne doit statuer dans les prochains mois sur sa commercialisation, elle ne pourra s'affranchir de ce rejet massif des citoyens européens.

La coalition #ICEStopGlyphosate est soutenue par plus de 100 organisations dans l’ensemble de l’UE et est coordonnée par WeMove.EU.

Photo

Post has attachment
... mais pas encore interdit...

"Pour le cas du bisphénol A, ses dangers ont été rendus publics il y a plus de 10 ans. La présence de bisphénol A dans les biberons notamment ont alerté l’opinion publique, ce qui a poussé bon nombre de producteurs à garantir des biberons « sans bisphénol A ». Par la suite, ce n’est qu’en 2015 que le bisphénol A est devenu interdit en France dans les produits de consommation, les contenants alimentaires et les tickets de caisse : pour une fois, la France a été le premier pays à interdire aussi largement un perturbateur endocrinien. Ségolène Royale..."
Wait while more posts are being loaded