LIONNE JUSQU'AU BOUT DES CILS !!

MA JOIE DE VIVRE, PLUTÔT MOURIR LA TÊTE HAUTE QUE DE VOUS LA LAISSER EN SILENCE !!!

NON AU CYBERHARCÈLEMENT SILENCIEUX, celui qui, parmis tant d' autres formes d' harcèlement, détruit des vies.


Dans cette forme d' harcèlement, de maltraitance psychologique et morale, il est très difficile de porter plainte...à moins de constituer un dossier tangible.En attendant de constituer une défense juridique solide... les incohérences numériques viennent vous rappeller que vous ne contrôlez pas la situation.



Nuit du 9 au 10 septembre 2018, si j' écris ce soir, c' est que j' avais préparé six vidéos à ce sujet sur un réseau qui fait un  ' tube"...tout allait bien. Une vidéo à capella, un texte que j' avais écrit pour expliquer le cyberharcèlement silencieux et donner courage à ceux qui le subissent. J' ai même pu les visionner après avoir supprimé les vidéos sources de mon smartphone.


Ce soir encore, un nouveau blocage, impossible de prévisualiser, de publier même une vidéo d' une minute avec ma voix, pas de paroles, rien que des vocalises. Pas de contenu obscène, pas de diaporama avec un contenu qui ne respecte pas les droits d' auteur d' un autre artiste et pourtant...je ne peux plus m' exprimer. Un compte qui dormait là. Je ne voulais pas utiliser ce réseau social, c' était un moyen d' ajouter des vidéos sur le site au lieu d'écrire un long texte.

Je n' avais pas prévu d' exprimer ma colère. Mais trop c'est trop ! Au moins que l' on m' explique pourquoi je ne peux pas publier.


J' ai contacté la brigade numérique... sans éléments concrets et au regard de la situation, celle-ci ne relève pas de leurs compétences.

À ce jour, beaucoup de coups d' épées dans l' eau sans trouver une réelle solution.


Un compte gmail qui existait et à présent n' existe plus, des retards administratifs alors qu' on a bien fourni les papiers. Oui, il y a des causes bien plus importantes que le cyberharcèlement silencieux, comme sauver la planète. J' en suis consciente, mais combien de personnes, hommes, femmes, enfants souffrent, se suicident car ils sont poussés à bout par des personnes qui oeuvrent dans l' ombre pour les empêcher d' être heureux. 

Qu' est - ce qui dérange tellement dans ce combat ? De la compétition, de l' envie, de la méchanceté gratuite ? Ça n' a pas lieu d' être quand il s' agit de redonner goût à la vie, de sauver une vie. Oui, c' est un coup de gueule, car il n' y a rien, rien de concret pour ça ! Notre société se targue d' avoir accès à Internet, c' est génial, je ne le nie pas. Toutefois, je ne perds pas de vu qu' il y ait beaucoup à faire en matière d' encadrement et de cyberprotection...Oui à un outil communiquant pratique, non à une gâchette numérique pointée où que l' on aille, quoi que l' on fasse.


Les cyberharceleurs ou les Cybermalveillants agissent de plus en plus furtivement car ils se sentent intouchables et ne peuvent pas être inquiétés,  entre temps, à ma connaissance, les médias ne traitent que les cas de cyberharcèlements manifestes.  


Ne laissez pas faire, c' est un véritable fléau le cyberharcèlement silencieux et ça peut tuer.


Je vous en prie...agissez, si vous connaissez une personne qui en souffre, dite lui : " DE TENIR BON. "Cette personne n' est pas seule. Je tiens bon aussi car il faut en parler, mon cas n' est pas isolé. Ensembles, nous pouvons faire bouger les lignes.


Les cyberharceleurs ne peuvent pas continuer à  fomenter des projets pour vous ralentir, nuir, détruir, voler votre joie de vivre, s' approprier ce que vous faites sur le net  sous prétexte qu'ils ont une communauté, de l' influence, du pouvoir ou de l' argent. La vie d' une victime d' harcèlement et de malveillance compte, n' attendez pas qu' il ou elle se suicide.


 Merci d' avoir lu.

SaLiZRoYH!' S

Add a comment...
Wait while more posts are being loaded