Post has attachment
Un esprit d'équipe dans ce village.
PhotoPhotoPhoto
2016-04-01
3 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Plantation de la pomme de terre
PhotoPhotoPhoto
Nos paysages où sont cultivés nos pommes de terre
3 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Venez voir notre page facebook !! 
Add a comment...

En 1768, après la conquête de la vallée de Katmandou par Phrithvi Narayan Shah et l’unification du Népal, la dynastie des Shah est mise en place. Elle règnera jusqu’en 2008. En 1816, le traité de Sugauli met un terme à la guerre entre le Népal et l’empire britannique. A partir de 1846, le roi est dépourvu de ses pouvoirs au profit de l’oligarchie héréditaire du clan des Rana qui mène un politique isolationniste. Londres reconnaît au Népal une indépendance formelle.

A partir de 1996, le Parti Communiste Maoïste Népalais (CPN-M) lance la « guerre populaire » contre les autorités centrales. En juin 2001, le prince héritier Dipendra assassine son père, le Roi Birendra, ainsi qu’une dizaine de membres de la famille royale, avant de se suicider. Gyanendra, frère du roi, accède au trône. Un cessez-le-feu avec la guérilla maoïste est instauré en juillet 2001 et une première série de pourparlers commence. En novembre 2001, l’armée royale du Népal s’engage dans le conflit (seules les forces de police avaient été auparavant mobilisées contre l’insurrection). Le 1er février 2005, le roi Gyanendra instaure l’état d’urgence et s’octroie le pouvoir exécutif en renvoyant le gouvernement. En novembre 2006, un accord de paix global est signé entre le gouvernement et les maoïstes, mettant fin à un conflit qui aura fait près de 13 000 victimes. Les maoïstes acceptent d’intégrer un gouvernement provisoire, de cantonner leur personnel militaire et de stocker leurs armes, sous la supervision des Nations-Unies. La Mission des Nations Unies au Népal se retire le 15 janvier 2011.
En 1950, le Népal et l’Inde signent un Traité de Paix et d’Amitié qui continue d’encadrer les relations entre Katmandou et Delhi. En 1951, avec l’aide du Parti du Congrès népalais et de l’Inde, le roi Tribuvhan parvient à imposer aux Rana la restauration de la monarchie. En 1955, son fils Mahendra lui succède. Les premières élections générales sont remportées par le parti du Congrès népalais en 1959. Mais, dès 1960, le roi dissout le Parlement et instaure un régime autoritaire, le « Panchayat ». Les principaux dirigeants politiques sont emprisonnés ou s’exilent en Inde. En 1990, le Népal connaît un vaste mouvement démocratique pour le rétablissement des libertés publiques. La constitution promulguée en novembre instaure une monarchie constitutionnelle.
En avril 2008, les élections générales sont remportées par les maoïstes (avec 38% des sièges). La République est proclamée en mai et le chef maoïste Pushpa Kamal Dahal, dit « Prachanda » devient Premier ministre à la tête d’une coalition formée de six partis en août. L’Assemblée constituante a pour objectif la rédaction d’une Constitution pour le 28 mai 2010. A partir de mai 2009, à la suite de la démission des maoïstes du gouvernement, les coalitions et les gouvernements se succèdent. La promulgation de la Constitution est sans cesse reportée.
L’assemblée se dissout le 29 mai après avoir échoué à mener les négociations constitutionnelles
sur la question du fédéralisme. Après un an de négociations, un gouvernement technique est mis en place en mars 2013 qui organise les élections d’une nouvelle Assemblée constituante le 19 novembre 2013. 

A l’issue de plusieurs mois de tractations, le président du Nepali Congress arrivé en tête des élections a été élu Premier ministre le 11 février 2014. Le 25 février, il a formé un gouvernement de coalition avec l’UML, deuxième force politique du pays.
Add a comment...

• La culture de la pomme de terre 

C’est la culture préférée des agriculteurs des régions montagneuses car elle est plus rentable que le riz et le maïs, le climat froid est propice à la production de plants destinés aux altitudes plus faibles.
-  Surface récoltée : 153 534 ha
-  Quantité : 1 943 246 t
-  Rendement : 12.7 t/ha (source : FAOSTAT)

* Quelques chiffres :

- A partir de 1970, grâce à la mise en place d’un programme national de développement, les rendements ont augmenté.
- Le Népal est le 9ème pays producteur de pomme de terre en Asie. La pomme de terre est le 2ème aliment de base au Népal, après le riz.
- La consommation annuelle est estimée à 51 kilogrammes par an et par habitant. Elle a doublé depuis 1990.
- La culture est répandue sur tout le territoire, jusqu’à 4000 mètres dans les régions montagneuses au nord.
- 1 million d’agriculteurs travaillant la pomme de terre. Ce sont majoritairement de petits agriculteurs. Cette culture leur permet de diversifier leur alimentation et de générer un revenu supplémentaire.
- La production est passées de 300 000 tonnes en 1975 à 1.97 millions de tonnes en 2006.
- Les rendements par hectare ont doublé, passant de 6 à 12 tonnes par hectare.
Add a comment...

Le village de Dhorpatan se situe au centre du Népal, en face de la montagne Dhaulagiri, à 2500 mètre d’altitude. C’est un village du district de Baglung, niché dans une vallée à l’Est de Katmandou.
La région de Dhorpatan est le siège de l’unique réserve de chasse du Népal.
Add a comment...

Post has attachment
La pomme de terre de Dhorpatan
PhotoPhotoPhotoPhoto
2016-04-01
4 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
La culture de la pomme de terre 
PhotoPhotoPhoto
La culture de la pomme de terre
3 Photos - View album
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded