Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Retraite, la réforme à venir !

Depuis trente ans, les pensions de retraites sont indexées sur l'inflation. Jean-Paul Delevoye, Monsieur retraites; prépare la réforme à venir.
Il a proposé de revenir à une indexation sur les salaires, en vigueur avant 1987.
En France entre 1948 et 1987, les pensions étaient indexées sur les salaires. « Les salaires augmentent toujours plus rapidement que l'inflation » (JDD).

Parce qu’il y a le mouvement des Gilets jaunes, ça oblige le gouvernent, et surtout pour ne fâcher personne, l'exécutif se garde bien de dévoiler les équilibres de la future réforme des retraites.

Les pensions de retraite sont donc réévaluées chaque année, précédant ainsi l’augmentation des prix.

A savoir : « indexer les pensions sur les salaires, et non sur l'inflation, comme c'est le cas aujourd'hui. Le Haut commissaire va soumettre dorénavant cette proposition aux partenaires sociaux dans le cadre de leur prochaine table ronde » Le gouvernement envisage de modifier notre régime. (JDD)

Nous pouvons admettre que l’augmentation des pensions de retraites serait ainsi plus régulière et moins dépendante de la croissance économique.

D’après le Conseil d’Orientation des Retraites « Les effets de la revalorisation sur les prix sont beaucoup plus difficiles à interpréter pour les assurés en cours de constitution de droits.

D’après ce même organisme (COR), la dégradation du taux de remplacement des retraites résulte de l’indexation sur les prix.
Un exemple concret a permis de prouver cette régression : un salarié non cadre né en 1990, le taux de remplacement devrait augmenter à 83 % si la revalorisation est basée sur les salaires. Pourtant, si le mode de calcul reste inchangé, le taux serait compris entre 63 % et 72 %.

Avec ce mode d’indexation, la retraite d’un salarié qui a effectué une carrière complète au plafond de la Sécurité sociale est toujours légèrement plus basse que la moitié du plafond de la Sécurité sociale, bien qu’elle soit liquidée à taux plein à 50 %. En effet, le COR a indiqué qu’elle s’établirait aux alentours de 46,5 % du plafond.

L'indexation des pensions sur les salaires est l'une des revendications des organisations de retraités à l'origine de quatre manifestations depuis un an pour dénoncer notamment la hausse de la CSG, entrée en vigueur en janvier.

Tout ceci est bien embrouillé, mais cela serait une bonne chose si toutefois la CSG n’augmente pas d’autant.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-vrai-du-faux-non-les-pensions-de-retraite-ne-sont-pas-indexees-sur-l-inflation-depuis-1945_3083443.html

Bon dimanche à tous.
Jean Olmini
Le 17 février 2019

Ce post a une pièce jointe.
Je fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Le Franc CFA, monnaie coloniale!


Il ne faut pas croire tout ce qu'on nous raconte, cette foi il paraîtrait que oui ! !

Offensive anti-Françafrique, en Italie, un député du Mouvement 5 étoiles dont il est un des dirigeants italiens, Alessandro Di Battista, incrimine la France, et il déchire un billet de 10 000 francs CFA dans un programme d'une grande émission de la Rai. (Il fut le vice-président de la commission des affaires étrangères et communautaires.)

La scène est parfaitement calculée pour dévoiler cette monnaie qui paie en partie la dette française.
Pour ce politicien, le Franc CFA monnaie coloniale provoque les migrations africaines.

« Disons franchement des colonies françaises, CFA… Si nous n’abordons pas la question de la souveraineté monétaire en Afrique, tout ceci ne sert à rien. Actuellement la France près de Lyon, imprime la devise utilisée dans 14 pays Africains. Tous ces pays africains, précisément de la région subsaharienne qui, non seulement ont une monnaie imprimée par la France mais pour maintenir un taux fixe d’abord avec le franc français et aujourd’hui avec l'euro » a laissé entendre le député. (Iafig)

« Ces pays « sont obligés de payer environ 50 % de leur argent sur un compte courant géré par le trésor français, avec lequel vous payez un montant négligeable de dette publique française à environ 0,5 %. » (Di Battista).
Mais la France à défaut de cela, contrôle la géopolitique de cette région où vivent 200 millions de personnes qui utilisent un billet de banque et pièce imprimée en France. Elle gère également la souveraineté de ces pays, empêchant ainsi leur indépendance légitime, souveraineté monétaire et valeur fiscale.

Ce qui n’est qu’une malhonnêteté, une arnaque un joug pour 14 pays Africains.

Je me demande et me pose la question sur les intentions de cet homme politique Italien Alessandro Di Battista, quel est son but ? Son message serait-il est entièrement honnête ? Sur le fond il n’a pas tort.

Disons le assurément, peu de monde connaît le fonctionnement et le manque de connaissances du « citoyen français de base » dont je suis le plus néophyte des hommes. J’en ai appris plus aujourd’hui qu’hier !

De ce Franc CFA, je vais essayer de décortiquer son fonctionnement. D’abord répartis 14 pays entre Afrique de l'Ouest et Afrique centrale : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Cameroun, la République Centrafricaine, la République du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale et le Tchad.

Le Franc CFA, créé par la France pour ses colonies en 1945. Mais sa création remonte à la fin des années trente, à la veille de la Seconde Guerre mondiale pour se constituer un trésor de guerre et d’anticiper à la déstabilisation constante et à toute situation conflictuelle mondiale.
La monnaie est fabriquée en France : à Chamalières, près de Clermont-Ferrand, pour les billets, à Pessac, près de Bordeaux, pour les pièces. "Cette monnaie fonctionne comme l'euro, à laquelle elle est rattachée de manière fixe.

Cette monnaie est une aberration, car c’est la France qui en reste le maître. « Paris ne prélève aucune taxe pour l'utilisation du franc CFA. En revanche, la France impose aux pays membres de stocker au moins 50 % de leurs réserves de change dans les coffres de la Banque de France.


La zone franc CFA subit une salve de critique. Il est donc nécessaire de définir la notion de convertibilité afin de comprendre cette coopération monétaire aux contours ambigus.
La libre convertibilité de la monnaie de chaque sous-zone est garantie par le compte d'opération ouvert auprès du Trésor et sur lequel les banques centrales ont un droit de tirage illimité en cas d'épuisement de leurs réserves en devises.

La France dans les faits peut, utiliser ce fond comme elle l'entend. Je ne sais pas si le président Macron ferait comme le général De Gaulle, punir un pays membre s’il sort de la zone Franc, pour créer sa propre monnaie. Par de rétorsion, fabriquer des faux billets, utiliser des barbouzes, fomenter de rébellions pour mettre l’économie du pays au plus bas, afin de le faire revenir dans la zone Franc.
En 1962 le Mali et le président Moussa Traoré en subirent les conséquences. Il avait créé sa propre monnaie, malheureusement, sans parité exacte, qui allait causer l’effondrement de l’économie malienne. Les paysans, les commerçants, les hommes d’affaires maliens supportaient très mal, le mécanisme d’échange du Franc malien qui allait connaître l’effritement face au circuit traditionnel de la contrebande avec la fuite des capitaux vers la Côte d’Ivoire ou le Sénégal. (news.abidjan)

Longtemps la France fit taire les tentatives de rébellion des quelques fortes têtes qui souhaitaient s'évader de cette zone Franc. Mais elles prennent aujourd'hui une vigueur nouvelle, en passant par… l'Italie, et son nouveau gouvernement populiste.

Les années soixante, le général De Gaulle a enclenché une décolonisation ne conduisant pas à de réelles indépendances.
Pour se faire, il fallait consolider les nouveaux États dans des rapports de coopération construisant systématiquement la dépendance économique vis-à-vis de Paris. Le lien colonial devenait un lien néocolonial.

Dans ce cadre la zone Franc et le Franc CFA sont maintenus avec juste un ravalement de façade pour tenir compte des indépendances : Le Franc des Colonies Française d’Afrique devient le Franc de la Communauté Financière Africaine pour l’Afrique de l’Ouest et Franc de Coopération Financière en Afrique Centrale.
La zone Franc d’avant comme d’après les indépendances est régie par les mêmes cinq règles impératives donnant le contrôle des politiques économiques des pays de la zone franc à Paris.

Le Franc CFA crée-t-il des candidats à l'émigration ?
D’après la théorie du vice-président, Alessandro Di Battista, du conseil italien et d'autres membres de son parti cinq étoiles : « les pays de la zone CFA sont plus pauvres que les autres. Leurs habitants fuient vers l'Europe. Ce sont eux qui constitueraient la masse de migrants qui risquent chaque jour leur vie en traversant la Méditerranée. »

Peut-être un peu facile, mais sait-on jamais…..

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-franc-cfa-personne-n-oblige-un-etat-a-en-etre-membre-assure-macron-1007749.html

Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Le 3 Février 2019

Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Impartialité du débat public ! Mon, œil !


À l’initiative du président de la République, le Gouvernement engage un grand débat national permettant à toutes et à tous de débattre de questions essentielles pour les Français.

La commission nationale du débat public était disposée à assurer l’impartialité de ce grand débat. Mais Mister Macron a dit niet.

Médiapart révèle « la lutte âpre qui s’est déroulée dans les coulisses du pouvoir, de sorte qu’Emmanuel Macron puisse transformer l’initiative, selon le mot de Chantal Jouanno, en une « campagne de communication ».

Une autre histoire se joue, d’après Médiapart, dont personne à l’époque ne se doute.
C’est une rumeur persistante de très vives tensions entre la CNDP d’un côté, et l’Élysée et Matignon de l'autre, sur la manière de conduire ce grand débat national. Un débat est une « Opération de COM »

Grand débat national : Chantal Jouanno estime qu'il « est faussé » et qu'il s'agit d'une « opération de communication » elle même s’est retirée de l’organisation du grand débat, en raison d’une polémique sur son salaire. Après son retrait du grand débat national elle est sortie de son silence.

Préparée par la CNDP le support du site numérique « était prêt, sauf qu’en fait, ils ont tout refait ! » « Nous avions prévu de faire une plateforme numérique totalement ouverte, où tout le monde pouvait échanger sur n’importe quel sujet » Le grand débat se résume à un questionnaire sur quatre thèmes dit-elle.

Quatre fiches thématiques ont été mises en ligne. Chacune comprend, après un exposé résumant les enjeux et des données chiffrées, parfois agrémentés de citations d'Emmanuel Macron, un questionnaire mélangeant des questions ouvertes et fermées (entre une dizaine et une trentaine de questions suivant les thèmes). (Les Échos)

Pourquoi limiter ce débat à ne répondre qu’aux questions qui sont posées par le gouvernement, et cela n’est pas un vrai grand débat, vous choisissez les questions qui sont incontestablement orientées.
« Question du travailleur pauvre et du pouvoir d’achat, il n’y a aucune question qui porte sur ce sujet » (Chantal Jouanno).

Les Gilets jaunes parlent du grand bla-bla ! De la poudre de perlimpinpin de ces bonimenteurs et charlatans.
Macron ne fera rien pour nous demain, croient fermement les Gilets Jaunes.

https://www.youtube.com/watch?v=uGCoq2v44z0

Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Le 27 janvier 2019

Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Les vieux sont maltraités !


Maisons de retraite médicalisées, la situation des Ehpads est confrontée à des situations préoccupantes » ! Le but des maisons de retraite médicalisée est d’alléger une vie bienveillante de pensionné, ce n’est pas toujours le cas.

Je ne vais pas jeter l’opprobre sur l’ensemble des Ehpads, mais à observer de plus près il y a des choses à dire, à écrire.

Les troubles du comportement des personnes atteintes de démence, cris, déambulation, agressivité parfois physique, le personnel soignant est à bout de souffle et est en détresse. Les soins et solutions apportés aux personnes qui dérivent ne sont que « médicamenteux », avec des prescriptions de psychotropes.

L’épuisement des soignants est déjà une réalité. Le manque de personnel, le système de santé à bout de souffle. Impossible de garantir la sécurité dans l'accompagnement que « les personnes âgées sont en droit d'attendre au vu de la multiplication des tâches à accomplir par un personnel réduit ».
Soignants, personnel de salle, réaffirment leurs situations de travail dans les maisons de retraite médicalisées, un manque de moyens permanents, les directions font la sourde oreille des pétitions lancées par le personnel, ainsi que par les résidents, et les familles.

Ne pas lever de leur lit des personnes âgées, ne pas les habiller, réduire la toilette, voire sacrifier l’entretien des locaux faute de personnel (Médiapart).

« Leur laver les dents, les cheveux, la douche, nous n’avons plus le temps de gérer l’ensemble des pensionnaires ; nous le faisons en rotation de semaines dans la mesure du possible ou en mois pour ceux qui arrivent à se gérer ».

Depuis plusieurs années, diverses propositions sont faites pour financer la perte d’autonomie et augmenter les moyens des maisons de retraite.
Une réforme ambitieuse et durable ? « Quinze ans après, on se retrouve toujours avec le même manque de moyens pour prendre en charge convenablement les personnes âgées dans notre pays. (La croix)
Maisons de retraite, les pistes de réforme, toujours dans le vide !

Au mois de juin 2018 le gouvernement n’avait pas de solutions : « Pas de financement du privé mais créer plus d'EHPAD publiques ».

Je garde tout de même un espoir; la consultation citoyenne, les demandes des Gilets Jaunes va dans le sens d’une réforme des instituts des maisons retraites public ou privé, nous verrons si après les consultations un vrai projet voit le jour.

https://www.la-croix.com/France/Maisons-retraite-pistes-reforme-toujours-cartons-2018-01-29-1200909694

Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Le 20 janvier 2019

Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Plus de viande, plus de poisson ! Le lundi vert est arrivé !


Manger des légumes, plus de viande, plus de poisson le lundi. La belle affaire !

Entre vegans, végétaliens végétariens, voilà qu’aujourd’hui on nous pond une nouvelle idée ? « Le lundi vert ».
500 personnalités, défenseurs de l’environnement signent une tribune dans le monde afin d’inciter les Français à modifier leurs habitudes. Tout ceci pour le « Bien être de la planète »

« L’opération soutenue par plusieurs ONG comme Greenpeace ou Sea Shepherd a pour ambition de « sensibiliser à la nécessité de modifier son comportement alimentaire pour protéger l’environnement, la santé et l’éthique animale ». Une démarche qui est loin de faire l’unanimité. » (20 minutes)

« Lundi vert » c'est bien beau, bien joli ; ça sonne très bien dans les oreilles des vegans et autres. Au plus profond de mon être je ne sais que penser qu’un œil de Lyncée puisse m’aider !
Nous n’avons plus le droit de nous alimenter comme nous le souhaitons. Bordel !
Il y en a marre, de nous dire quoi dire, quoi faire, quoi penser et quoi manger.
C’est « l’autoritarisme, la dictature, l’autocratie ».

Selon ces personnalités, ne plus manger de viande ou de poisson une fois par semaine, ça lutte contre les Gaz à effets de serre, les ressources en eau. Pour la santé aussi, risque de cancer, diabète, maladie cardio-vasculaire.
En fait nous sommes foutus. Les vaches et autres animaux n’ont plus le droit d’avoir des flatulences et nous autres non plus ! Ça empêche la terre de respirer. Inventons une machine à recueillir nos Pets et faire pourquoi pas du gaz méthane ! Si je m’en amuse, il y a des recherches en ce sens, même certains chercheurs ont des idées encore plus folles ! Sacrebleu !

Caprice de stars ! Caprice de bobos dit-on ! D’autres internautes appellent plutôt à favoriser les petits producteurs et les circuits courts, achetez plutôt de la viande de qualité chez votre boucher.

Frappés de plein fouet par cette décision du « lundi vert » sans viande ni poisson, la filière et les défenseurs de l'élevage se mobilisent en créant un « samedi rouge » pour défendre la place de la viande.

Le mouvement est suivi par un grand nombre de citadins, mais pas du tout par un public agricole et cela se comprend.
Rappelez-vous des attaques de boucheries, de poissonneries une radicalisation du militantisme vegans. Les bouchers caillassés, peinturlurées; leurs vitrines font les frais d'une bataille idéologique menée par des militants ragaillardis comme jamais.

Que vont devenir les paysans, les pêcheurs, que va-t-on faire de ces animaux en vadrouille. Les bouchers, charcutiers, poissonniers, laitiers, et toutes les personnes qui découlent de cette filière.

https://www.lundi-vert.fr/

Bon dimanche à vous tous.
Je vous souhaite une très heureuse année 2019.

Le 13 janvier 2019
Jean Olmini



Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
La horde sauvage !


Il y a toujours un mauvais film dans nos vies. Pour les Gilets jaunes c'est toute l'année, ils se retrouvent souvent dans des séries B, pour d’autres ils n’ont même pas de décodeur.

La réalité dépasse la fiction; Emmanuel Macron est toujours dans sa tour d’ivoire, il ne voit et ne comprend pas « Le bon Peuple », sa seigneurie est dans une autre dimension. Jupiter est le roi des dieux et des hommes.

Mais voilà, gueux, manants, populace, roturiers, prolétariat, les va-nu-pieds, sont en colère, la révolte a commencé. C’est le peuple jaune.

Ce sont de grands enfants créent des jeux sur des ronds-points des villes, font des opérations escargots sur les routes, des gamins je dis. Ils se marrent bien tous ensemble, ils pique-niquent, installent des barbecues, font des danses pour apprivoiser d’autres besogneux.

Ils montent à la capitale voir sa seigneurie Macron. Les jaunes Manifestent leur mécontentement, hurlent gentiment des slogans sur le pavé Parisien. « Macron démission ! » « Plus de taxes » « Augmentions du SMIC » Etc…

Jupiter, lui est dans son palais à regarder sur les chaînes d'information en continue à la télévision.
Il n’aime pas le peuple. "Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n’est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement!"

Sa seigneurie a mis la garde prétorienne du palais dans la rue. La cohorte prétorienne dirigé par le proconsul Casta-nul, joue le rôle d'une garde impériale afin de protéger tous les seigneurs de Paris et d’ailleurs. Elle intervient souvent dans le choix du seigneur.

La jacquerie, a pris une drôle de tournure ces semaines. Des groupuscules, peuple nomade venu d’un autre monde, ravage tout sur son passage. La horde sauvage veut casser, pour le plaisir de tout casser !

Le peuple jaune est consterné, attend que Jupiter propose des changements, des transformations pour qu’ils aient de quoi vivre décemment. Autrement le mouvement « Gilets jaunes » va se poursuivre.

Oui, je sais ! Moi aussi je m’amuse en révolutionnant mes écris! La révolution est Marche !!

https://www.rtl.fr/actu/politique/macron-definit-l-image-du-president-jupiterien-dans-son-interview-au-point-7789901076

Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Le 9 décembre 2018






Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
L’insurrection jaune possible !

De nombreuses scènes de colère urbaine se sont déroulées dans plusieurs grandes villes. Toulouse, Bordeaux, Marseille, Lyon, Seine saint Denis, bien d’autres.

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

L’insurrection c’est : le chaos, émeute, fronde, jacquerie, mutinerie, rébellion, révolte, révolution, soulèvement, trouble. La violence ne mène qu’à la guerre civile ! Soutenir les Gilets jaunes, ce n’est pas cautionner les casseurs !
Un déferlement de voyous qui se sont mélangés parmi les Gilets Jaunes, bien que certains se soient radicalisés.

Le commencement des manifestations des "gilets jaunes" a débuté par la flambée des prix des carburants ces derniers mois, qui ont donné naissance à un important mouvement de contestation, une frustration.
La plupart des gilets jaunes ne veulent pas nécessairement en découdre avec les policiers ils veulent être écoutés. Il a une véritable colère, un ras-le-bol, le pouvoir d’achat n’a augmenté depuis onze ans.

Les Français ne comprennent pas la surdité de l’état, ils ont la sensation d’être des veaux, au lieu de s’attaquer au mal qui gangrène la France, le gouvernement reste sourd. "On ne comprend pas Macron quand il parle, il faut lui donner un traducteur pour qu'il comprenne nos difficultés". (Une dame Gilet Jaune)

On entend de-ci de-là « Ça sent la révolution », nous pouvons que nous poser la question si nous sommes en 1 789 ; car le peuple se meurt, et à faim ; le président est inaudible. Pareillement, je l’avais déjà dit, certains retraités, depuis 20 ans, leurs pensions n’ont pas augmenté d’un centime.

Plusieurs de revendications, plus au moins insolite, qu’elles soient de la démission du Président Macron ou autre de la suppression du sénat. Aussi faire un référendum national, Initiative du référendum législatif. Deux procédures permettent de mener à un référendum législatif : « le président de la République, sur proposition du gouvernement ou du Parlement, peut décider de la tenue d'un référendum !

Des Gilets jaunes, appellent à dialoguer avec le gouvernement qui a listé de nouvelles revendications.
Associés sous l'étiquette des gilets jaunes libres : « les onze signataires du texte comptent parmi eux des figures médiatiques du mouvement, comme la Bretonne Jacqueline Mouraud et le Toulousain Benjamin Cauchy, qui avait déjà annoncé le lancement du mouvement Citron » « Soyons responsables et offrons au gouvernement une porte de sortie à la crise » Ils souhaitent rencontrer Édouard Philippe. (France Info). Mais apparemment sont déjà contestés parmi certains Gilets Jaunes.

Il faut, toute façon qu’il y ait une structuration des gilets jaunes pour qu’ils puissent parler, discuter d’une seule voix avec le gouvernement. Exemple : Deux délégués par départements par exemple, qui élisent une personne par région, soit 18 personnes qui seraient représentatives.

https://www.20minutes.fr/toulouse/2385619-20181202-video-gilets-jaunes-toulouse-incendies-barricades-57-blesses-festivites-annulees


Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Le 2 décembre 2018




Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Le président et le gouvernement rient jaune !

Engendrer une polémique sur le nombre de manifestant peut créer une suspicion au dire du ministre de l’intérieur, néanmoins il semblerait qu’il y ait deux fois plus de monde samedi 24 novembre dans toute la France.
Il est vrai qu’il est difficile de comptabiliser tout ce monde. Mais nous connaissons l’exagération du gouvernement et de la police afin de minimiser le nombre des manifestants.

Le ministère de l’intérieur ment comme des garnements ; sur une soi-disant demande de manifester au Champ de Mars pour bien cadrer les jaunes et les autres manifestants. Le ministère de l’intérieur n’a toujours pas prouvé ces deux demandes.

Vraiment, ils prennent les Français pour des moutons !

Des groupements de Gilets jaunes, vadrouillent et flânent bon enfant aux abords des Champs-Élysées. Des manifestants d’extrême droite se sont infiltrés au milieu des Gilets Jaunes

Selon le ministère de l’intérieur, des milliers de policiers et gendarmes étaient mobilisés toute la journée dans la capitale. Cela n’a pas empêché d’engendrer des dégâts important sur la plus belle avenue de Paris.
Vous avez remarqué que les Parisiens s’en foutent des Gilets jaunes, Pas de Gilets jaunes en semaines. Cloîtré, dans leur fauteuil et bien au chaud.

Un tweet d’Emmanuel Macron remercie les forces de l’ordre, c’est très bien ; mais pas un mot pour les Gilets Jaunes, apparemment il est sourd ! Il va falloir qu’il se débouche les oreilles ainsi que le Premier ministre qui s’est bien gardé de dire quelque chose samedi.

Aussi un petit mot pour les artisans et leur chambre et commerçants et CCI qui n’arrêtent pas de crier haut et fort, qu’à cause des gilets Jaunes, ils ne travaillent plus ! Oui c’est une évidence, néanmoins il faut aussi être un peu solidaire car le jaune est un client, s’il n’a pas de moyens aujourd’hui il n’en aura pas demain.

« L'arrogance » et le « mépris » du président du gouvernement, justement le député « Les Républicains » Sébastien Leclerc a ouvert la séance des questions au gouvernement, ce mardi 20 novembre, en interpellant. Extrait :
« Le Premier ministre Édouard Philippe au sujet des "gilets jaunes" : "Ce n'est pas votre plan de conversion écologique, bricolé à la hâte, annoncé en catastrophe mercredi dernier qui répondra à la colère des Français." Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics lui a répondu : "Je suis vraiment touché [...] que vous n'ayez pas eu un mot pour le décès de cette personne, pas un mot pour les blessés graves des manifestations, pas un mot pour condamner des violences racistes, homophobes." Et de poursuivre : "Nous ne pouvons pas cautionner la démagogie et manifestement le manque de courage politique que vous avez à expliquer aux Français votre bilan. »

Je ne dirais mots du sinistre de l’intérieur, qui est un grand manipulateur.

Comme changer sa voiture avec une super prime de 4 000 € pour une occasion, pour le Président Macron tu peux acheter une voiture à 5 000 €. Il ne doit pas aller très souvent dans les concessions, ou des garages d’occasion. Qui peut se payer une voiture neuve en ce moment, avec au bas mot entre 20 000 et 36 000 €. Le client lambda peut-il faire un crédit surtout s’il en a déjà, je ne pense pas.


Bruno le Maire en bref à Midi sur BFM,
« Transition énergétique: Bruno Le Maire veut que les banques octroient des "prêts verts" à très faibles taux. Il y a annoncé qu'il comptait demander aux banques de mettre en place des "prêts verts" très avantageux, pour permettre aux ménages de patienter le temps de recevoir leur prime à la conversion. »

Bruno Le Maire « affirme que "la charge fiscale doit baisser d'un point d'ici la fin du quinquennat ».

Carburants: pour Bruno Le Maire, la France "doit se libérer des énergies fossiles pour ne pas être le jouet des négociations entre Trump et l'Opep

Donc vous l’avez bien compris le président et le gouvernement ne cédera sur la principale revendication des Gilets jaunes, à savoir le gel de la hausse de la taxe sur le carburant prévu.
Au 1er janvier. Une revendication soutenue par l'opposition, qui veut amender le projet de loi de finances au Sénat sur ce point.

Mardi, dans le cadre du Conseil national de la transition écologique, il entend « convier autour de la table syndicats, associations environnementales - mais pas de Gilets jaunes, a indiqué l'Élysée à LCI ».

Tout montre que le gouvernement n'entend pas céder sur l’essentiel des demandes des Gilets jaunes, à savoir le gel de la hausse de la taxe sur le carburant prévu au 1er janvier. Une revendication soutenue par l'opposition, qui veut amender le projet de loi de finances au Sénat sur ce point.

https://www.liberation.fr/france/2018/11/25/gilets-jaunes-la-balle-est-dans-le-camp-de-macron_1694155

Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Le 26 novembre 2018


Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
La couleur jaune, associé au gilet grand succès !


Cette mobilisation « gilet jaune » a été lancée en réponse à l’augmentation des prix du carburant. Mais les revendications se sont ensuite élargies à une contestation plus large de la politique du gouvernement, particulièrement en matière de taxation et de baisse du pouvoir d'achat.
L’état est déconnecté de la vie ordinaire et quotidienne des Français, les inégalités sont importantes ! Il n’entend pas le cri sourd de la population !

Le fait d’avoir privilégié les personnes les plus aisées en supprimant l’ISF par exemple, le gouvernement et Macron a joué avec le feu, en matraquant le peuple de taxe !

Un ras-le-bol contre les taxes en général. Beaucoup son venu dire leur aversion contre les taxes qui plombent le peuple, pas forcement uniquement sur le carburant. Ces personnes travaillent dur, ils peinent a boucler chaque fin de mois.

Les retraités, grands perdants du budget 2 018 !
Il y a les retraités en ont assez ; compte tenu de la faiblesse de l’inflation, les pensions de retraite ne sont pas revalorisées depuis 2014. Avec une hausse de la CSG de 1,7 point, les retraités soumis dont je fais partie moi aussi, au taux de CSG de 6,6 % verront le pourcentage passer à 8,3 %. Il est même prévu qu’elle augmente encore en 2019.

Les pensions versées aux retraités, étaient en principe revalorisées tous les ans à partir d'un calcul effectué en fonction des prévisions d'inflation. Lorsque les prix augmentent, les retraites augmentent dans les mêmes proportions, cela permet aux retraités de conserver leur pouvoir d'achat au fil des ans. N’empêche que de nos jours nous ne voyons rien venir.

L’automobile est à l’index. Le gouvernement parle de porter la prime à la conversion des véhicules à 4 000 euros pour les ménages modestes. Qui auraient les moyens d’acheter une nouvelle voiture moins polluante. Pareillement pour une voiture électrique. Déduisant les aides, il faudrait tout de même pour les ménages modestes faire un emprunt.

Il faut aussi se chauffer, le fioul augmenté toutes les cinq minutes (1 € le mille).
Il y a quelques années, vous aviez droit à une prime, pour changer pour une chaudière au fioul plus performante. Aujourd’hui, on nous annonce que dans dix ans toutes les chaudières devront disparaître. Trop fort !

Quelques notes sur les événements des gilets jaunes de samedi.

Une forte mobilisation, 2 000 à 2 500 points de blocages sur toute la France, 244 000
À 260 000 manifestants, ont été recensés, des heurts opposaient les forces en cette journée du 17 novembre.
Hier matin, une manifestante de 63 ans en Savoie est décédée, percutée par une automobiliste prise de panique âgée de 43 ans qui a tenté de forcer un barrage, a été placée en garde à vue. La fille de cette manifestante de Pont-de-Beauvoisin, en appelle au calme à tous les gilets jaunes.

Deux policiers ont été blessés samedi à Quimper après avoir été volontairement heurtés par un véhicule qui prenait part à la manifestation des "gilets jaunes". Ils ont été pris en charge par les secours.

À Paris, 1 200 manifestants aux abords de l'Élysée, les CRS les ont refoulés à coups de gaz à lacrymogène. Les Champs-Élysées ont également été bloqués.

Un jeune homme de 19 ans a été blessé aux jambes à Biganos, en Gironde, renversé par un automobiliste qui a été interpellé et mis en garde à vue.
Un autre jeune a été gravement blessé à la tête à Tarbes,
dans les Hautes-Pyrénées. Un automobiliste a "vivement accéléré" en voulant franchir un barrage filtrant et a percuté ce jeune, qui a été transporté en urgence à l'hôpital de Tarbes.

À Strasbourg, un motard de la Police nationale a été grièvement blessé après avoir été percuté par une voiture.
Les accès à l'aéroport de Toulouse ont été fortement perturbés, ainsi que la rocade. Pas d’incident a priori.

Montpellier. 11 h 30, une voiture qui venait de Beaucaire et se dirigeait vers Tarascon a foncé sur la foule de gilets jaunes massés sur le pont reliant les deux villes.

Ce dimanche, les manifestations Gilets jaunes ont repris dans toute la France, certains ont passé la nuit sur les barrages ; des opérations escargot sont prévues ce dimanche.

Soutenons les gilets jaunes !


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/09/petit-manuel-a-lire-avant-de-debattre-de-la-hausse-des-prix-du-carburant_5381196_4355770.html?fbclid=IwAR0Gfke6y6jzuNWByWIqWniJ8VfTHqKlrZlJlC7k1DRvOBfy5bvdPxPP71s#Echobox=1542009335

Bon dimanche à vous tous
Jean Olmini
Dimanche 18 novembre 2018

Ce post a une pièce jointe.
Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !
Asia Bibi ! Le monde musulman se tait !

L’affaire dont je vais vous parler aujourd’hui n’a rien à voir avec la politique Française, je crois que nous avons fait le tour.

Il s’agit de Asia Bibi, cette une jeune Pakistanaise condamnée en 2010 à mort, avant d’être reconnue innocente de ce crime, mercredi 31 octobre. Elle a passé huit ans en prison.
L’histoire de cette jeune chrétienne est assez accablante voire ignoble ; « Coupable » d’avoir bu de l’eau dans un puits réservé aux musulmans, d’autant plus accusés de blasphèmes pour voir répondu à ses juges que « le prophète n’aurait pas eu le même avis ou pas la même appréciation ».

« Accusation absurde et inhumaine. Voilà la vision que de nombreux musulmans du Pakistan ont de ceux qui ne se soumettent pas à leurs dogmes : des êtres indignes de boire la même eau qu’eux, des impurs, moins que des bêtes – car je ne doute pas qu’avec leurs bêtes de somme, ils partageraient plus volontiers leur eau ». (Causeur)


Pour les islamistes de tous poils, c’est insupportable et veulent lui faire la peau ! Ils ont apparemment mobilisé leurs réseaux. Dans les grandes villes du Pakistan d’énormes manifestations, pour que cette jeune fille ne soit pas libérée mais exécuté.
Comme le suggère Étienne Gernelle dans le point de cette semaine « La mécanique des fluides haineux » « Susceptibilité extrême : si tu dis un mot sur ma religion, tu nous insultes » d’où le fameux blasphème !

Que dire des religions quelles qu’elles soient, elles ont toutes à un moment donné, trahis les textes religieux, même à inventer des textes.
« En France, on appelle guerres de Religion une série de huit conflits (guerres civiles, guerres de Religion et opérations militaires) qui ont ravagé le royaume de France dans la seconde moitié du XVIe siècle et où se sont opposés catholiques et protestants (appelés aussi huguenots) » (Wikipédia).

Je n’arrive pas à comprendre qu’à notre siècle, des personnes se plaisent à persécuter d’autres personnes parce qu’ils ne sont pas de leurs cultures religieuses.
Certains mieux informé que moi, suggèrent que ces personnes sont incultes ou analphabètes et peuvent être manipulées à grande échelle. C’est même certains, mais tous les islamistes sont de bonnes instructions, de bonnes cultures et indubitablement profitent de cet état de fait, l’innocence du savoir.

Asia Bibi, libérée de prison suite à son acquittement par la Cour suprême, se trouve désormais dans un endroit sûr et protégé, mais toujours dans le pays. À l'annonce de sa libération, cela a provoqué la fureur des milieux islamistes radicaux qui appellent de longue date à son exécution.
Dimanche, le mari de Asia Bibi avait demandé l’asile pour sa femme, ses trois filles et lui-même à l’Europe et aux États-Unis.

Coté français tout le monde s’engage pour Asia :
La France « étudie » de son côté sous quelle forme elle pourrait aider ou accueillir la chrétienne « avec [ses] partenaires européens et internationaux », a déclaré sa secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, s’est dite, lundi, « prête à l’accueillir » avec sa famille dans la capitale.

http://www.lefigaro.fr/international/2018/11/08/01003-20181108ARTFIG00247-pakistan-la-chretienne-asia-bibi-liberee-mais-pas-sortie-d-affaire.php
Source : Le Point, Le Figaro, Le Monde, Causeur, Jeune Afrique.
Veuillez patienter pendant le chargement des autres posts.