Profile cover photo
Profile photo
Machisme Haute Fréquence
37 followers -
Site de veille collaborative visant à documenter les différentes formes de sexisme surgissant régulièrement dans les environnements considérés « geek »
Site de veille collaborative visant à documenter les différentes formes de sexisme surgissant régulièrement dans les environnements considérés « geek »

37 followers
About
Posts

Post has attachment
Depuis plus de deux semaines, le twitter militant gronde contre le site jeuxvideo.com et en particulier contre son forum où tous les propos, même les plus nauséabonds, sont permis. À la base, c’est un forum sur les jeux vidéo, mais certaines parties du forum vont bien au-delà de ce sujet. Aujourd’hui, trop de personnes ont été harcelées et/ou blessées par le comportement de cette communauté et le laxisme des responsables du site. C’est pourquoi, à travers cet article que nous espérons le plus complet possible, nous faisons appel à eux.

Post has attachment
Comme il est souvent rappelé dans les remarques sur les problématiques inhérentes aux milieux qu’on aime : ce n’est pas parce qu’on apprécie beaucoup quelque chose qu’il faut ne faut pas avoir un regard critique pour autant. En l’occurrence, Hideo Kojima est largement (et à raison) reconnu comme un génie grâce à sa série des Metal Gear (jeux d’infiltration). Pourtant, comme vous l’avez peut-être suivi « en live » durant l’été 2013, la révélation de Quiet, un des personnage du prochain Metal Gear Solid a créé une grosse surprise chez les joueurs et la réaction de Kojima est tristement révélatrice du problème.

Post has attachment
L’affaire a été lancée par la dessinatrice Tess Fowler en octobre 2013 quand elle a révélé avoir été harcelée sexuellement par l’auteur & illustrateur majeur de comics Brian Wood (Demo, Northlanders, The DMZ, The Massive, Conan, X-Men…) et jusqu’ici souvent présenté comme « féministe ») il y a une dizaine d’années.

Le Docteur Nerdlove a repris et analysé cette affaire et les réactions qui ont suivi sur son blog. Avec sa permission, nous avons traduit l’article en question.

Post has attachment
« Le jeu de rôle est un milieu bien particulier, surtout lorsqu’il se joue sur table, sur papier, avec les gens physiquement présents. En 2010 j’étais encore débutante en JdR : quelques parties déjantées avec des potes en école d’ingé, une « campagne 1 » de Donjons et Dragons… Pas de quoi revendiquer un CV touffu de joueuse mais assez de parties pour découvrir que le JdR est loin de l’image qu’on s’en fait : pas un milieu de weirdos excentriques, plutôt le contraire même.

A peine sortie de l’école, sortant avec un copain rôliste depuis des années déjà, je rejoins tout naturellement « sa table. 2 » Là, le Maître du Jeu, B., un homme entre 40 et 50 ans, maîtrise du L5R, un jeu médiéval fantastique dans un univers japonisant. J’ai hâte de pouvoir jouer dans une campagne, dans un univers original et fouillé, où le « jeu de rôle » est bien plus important que dans Donj’ qui a trop souvent tendance à être un PPMT.

Fait important et qui signe mon arrêt de mort : je décide pour la première fois depuis que je joue aux jeux de rôle d’incarner une femme histoire de casser mes habitudes. J’opte pour une shugenja, ce qui dans L5R est en gros une magicienne/prêtresse. »

Post has attachment
« Pendant longtemps, car ce fut parmi mes premiers pas dans le monde « geek, » j’ai participé au forum du webzine « 42″ et ainsi qu’au webzine lui-même dans les derniers mois de sa publication. Ce forum a connu bon nombre de remous et de discutions engagées (et enragées) lorsque des remarques sur le sexisme dans les jeux vidéos se faisaient entendre. »

Post has attachment
Ceci n’est pas tant un article sur le sexisme à l’encontre des femmes dans un milieu geek à prédominance masculine, qu’un article sur le sexisme à l’encontre d’un milieu geek à prédominance féminine. Oui, oui, cela existe. On a tendance à associer les recoins sombres d’Internet à des usagers masculins, et pourtant, il est des endroits peu connu des usagers « mainstream » qui sont presque entièrement féminins. De nombreuses utilisatrices, cachées derrière des pseudos et par écrans interposés, se retrouvent sur des sites bien particuliers où elles échangent, discutent, analysent, rigolent, débattent, s’émeuvent, s’excitent, créent, recréent et transforment des produits culturels. Bienvenue dans l’univers des fangirls.

Post has attachment
On avait déjà parlé de Commistrip il y a quelques mois: http://www.mhfreq.org/2013/11/inutile-vraiment/ ils récidivent.

« Le test le plus difficile à passer » : créer une appli que même ces bécasses de « ménagères » puissent comprendre…

Post has attachment
Je voudrais parler à UN technicien : L'histoire qui suit m'est arrivée il y a quelques années. Petit placement de contexte : à l'époque j'étais formateur / consultant pour une grosse boite de télécommunication, et je supervisais des call center chez des partenaires. Une grosse partie du job consistait à aider la montée en compétence des employés de la hotline.

Post has attachment
Janvier 2014, non échange par mails sur le sexisme dans le logiciel_libre.

Post has attachment
Puisqu’il s’agit d’un produit technique, adressons-nous exclusivement aux hommes…avec une blague misogyne pour créer la connivence ! Sous-entendre que les femmes sont des créatures lunatiques, pénibles et incompréhensibles, c’est tellement original.

Depuis, Numéricable a tenté de désamorcer le bad-buzz en publiant une alternative tout aussi sexiste qui vise cette fois les hommes et le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes a déposé plainte auprès de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité.
Wait while more posts are being loaded