Profile cover photo
Profile photo
Eugénie reve
Parisienne, 15 ans, passionnée de théâtre et de littérature.
Parisienne, 15 ans, passionnée de théâtre et de littérature.
About
Posts

Post has attachment
C'est de l'extase ancienne.
I. Dans les toutes simples iris de la Mosquée,  Chancelant vers l’amour L’homme qui ne croyait en rien, enfile son chapeau. Il part heureux sans sombre, L’aventure en digne sonde,  Il part sans un silence,  Dans la pluie battante et braisée. Il faut dire qu...

Post has attachment
J'exècre l'extase
I. Dans les toutes simples iris de la Mosquée,  Chancelant vers l’amour L’homme qui ne croyait en rien, enfile son chapeau. Il part heureux sans sombre, L’aventure en digne sonde,  Il part sans un silence,  Dans la pluie battante et braisée. Il faut dire qu...

Post has attachment
Si creux sans vie
Les yeux couleur cylindre,  J’observe doucereuse, le café du matin. Ceux qui le boive sont creux Un creux ne mens jamais,  Il est si creux sans vie.  Les bons ne dorment que la nuit.  Ocre-ton des légumes cuits. Manteau d’hiver, glaçons d’été.  Je ne demand...

Post has attachment
Absurdité à chaud
Ce texte a été rédigé le 14 novembre au matin, café rouge, il n'est pas à prendre comme une offense mais comme un signe que la seule création aura raison de l'obscurantisme.  Hippolyte : J’ai envie de faire l’amour sous les bombes.  Peluche : Je veux manger...

Post has attachment
Chacun le poète de l'autre
Tu m'a dis un jour, « le poète n'est pas celui qui est inspiré mais celui qui inspire », ma tendre poète. L’eugénisme :  Je vous parle en provenance de l’autre monde. La salle dans laquelle nous faisons spasmer nos jambes virevolte du moite, elle est fumeus...

Post has attachment
Chacun le poète de l'autre
Tu m'a dis un jour, « le poète n'est pas celui qui est inspiré mais celui qui inspire », ma tendre poète. L’eugénisme :  Je vous parle en provenance de l’autre monde. La salle dans laquelle nous faisons spasmer nos jambes virevolte du moite, elle est fumeus...

Post has attachment
Avide non-lieusarde
Je suis une main flottante parsemée du nulle part ; un corps usé par la nécessité de rendre. Je bois du vin lorsque j'ai un trou dans mon emploi du temps. Parfois, je courbe mes jambes, cela s'appelle un passage aux WC. Dans mon lieu de travail, les gens pa...

Post has attachment
Un ailleurs
(pensées non mises en ordre )  Saisir les émotions avant qu’elles ne se meurent. Ce matin mon café était étonnement sucré. Lorsque j’en ai commandé un deuxième, j’ai compris que quelque chose allait autrement. Je suis dans le tube-fer. Par chance les passag...

Post has attachment
Rencontre trente trois
Chaque fois qu’elle faisait l’amour, le corps de Victoire s’affaissait. Elle était de celles qui n’ont pas bien vécu le passage entre l’âge enfant et l’âge grandi. Si elle n’avait pas été si belle, je crois que je ne l’aurais jamais aimée. Et je te dis, moi...

Post has attachment
Danse
Le soleil a grignoté les festons du jour, Au contact de la peau de l’homme mûr Aucun son ne blasphémera ses lèvres Ni ne noircira la pureté interligne de ses belles mains. Lorsqu’il danse, Le corps du mâle bleuit avec un souffre de splendeur Grâce, volupté,...
Wait while more posts are being loaded