Profile cover photo
Profile photo
Jean-Louis LAURENCE
48,545 followers -
Photographe de reportage. Je vous fais voir ce que vous ne pouvez pas voir ou ne savez pas voir !
Photographe de reportage. Je vous fais voir ce que vous ne pouvez pas voir ou ne savez pas voir !

48,545 followers
About
Jean-Louis's posts

Post has attachment
6 grèbes castagneux ensemble, première fois que ça m'arrive !
6 little grebes together, first time it happens to me!
Photo

Post has attachment
beau faisan dans le pré
Photo

Post has attachment
Le mimosa est toujours en fleurs ! Bon dimanche ;-)
Mimosa still blooming. Happy sunday ;-)
Photo

Pour sourire ;-) Bon dimanche

Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser :
« Je ne peux pas paraître aussi vieux ! »

Alors, vous allez adorer celle-ci…
J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.
Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom.
Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ??
Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.
Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret …
Quoique…
Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
– Oui, m’a-t-il répondu.
– Quand avez-vous eu votre bac ?, ai-je demandé .
– 1972. Pourquoi cette question ?
– Eh bien, vous étiez dans ma classe, me suis-je exclamé.
Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé :
– Vous étiez prof de quoi ?

Post has attachment
Jacinthe et muscaris, la vie en bleu !
Jacinthe and muscaris, life in blue!

Photo

Post has attachment
Tulipes du jardin cet après-midi
Tulips in the garden this afternoon
Photo

Pour sourire ;-)

La différence entre les besoins sexuels d'un homme et les désirs d'une femme m'a toujours sidéré.
Au lit, l'autre soir avec ma femme, la température montait rapidement.
Au moment de passer aux choses sérieuses, elle m'arrêta et me dit:
"Non, mon amour, je ne me sens pas bien..."Puis elle ajouta:
"Je n'ai pas spécialement envie, je voudrais juste que tu me tiennes dans tes bras. Tu n'es pas assez en phase avec mes besoins émotionnels de femme pour que j'aie envie de satisfaire tes besoins sexuels d'homme !"
A mon regard ébahi, elle enchaîna: "Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je te fais au lit".
Comprenant que rien ne se passerait ce soir là, je n'insistai pas et je me m’endormis.
Quelques temps après, comme j'avais des congés à récupérer, je décidai de passer une belle journée avec elle. Après un déjeuner dans un petit restaurant sympa, je l'emmenai dans un grand magasin de mode où je l'invitai à essayer divers vêtements sous mon regard intéressé.
Pendant un long moment, elle essaya tout ce qui tombait sous ses yeux et parada devant moi comme une star.
Finalement, deux robes retinrent spécialement son attention. Comme elle ne savait pas se décider, je lui laissai entendre qu'elle prendrait bien les deux.
A l'étage suivant se trouvait le rayon chaussures. Une paire neuve par robe semblait indispensable.
Une jolie paire de boucles d'oreilles lui faisait de l’œil, hop, dans le panier!
Croyez-moi, ses yeux brillaient de plus en plus!!!
Je la connais, je voyais monter en elle une forme d'excitation indescriptible.
Elle voulut me tester, voir jusqu'où j'irais, car elle s'intéressa aux bracelets de style tennis...
Je répondis oui.
Puis il y eut quelques paires de bas, de la lingerie, un foulard, les rayons parfum et maquillage et quelques bricoles.
Finalement, elle me regarda avec des yeux pétillants comme du champagne et dit: "ça va être cher tout ça, on passe à la caisse quand ?"
Je répondis: "Non, mon amour, on ne passe pas à la caisse, je ne me sens pas bien..."
Son visage devint béat d'étonnement et sa bouche resta ouverte.
Je dis alors: "Je n'ai pas spécialement envie, je voulais simplement te voir habillée ainsi. Tu n'es pas assez en phase avec mes capacités financières d'homme pour que je puisse satisfaire tes désirs d'achats de femme."
Et comme elle me regardait avec des yeux assassins, j’ajoutai: "Je voudrais que tu m'aimes pour ce que je suis et non pour ce que je t'achète !"
A défaut d'orgasme, p…… , que ça fait du bien !.......
Signé: Marcel

PS: Le corps de Marcel sera exposé samedi prochain au Funérarium.....

Post has attachment
Par le trou de la serrure ;-)
through the keyhole ;-)
Photo

Post has attachment
Biquettes dans le parc de Richelieu
Photo

Post has attachment
Le gâteau d'anniversaire de Ruben, 3 ans, fait par sa maman ;-)
Photo
Wait while more posts are being loaded