1:12 est en faveur des rémunérations les plus élevées!

Bon sang, mais c'est bien sûr! J'adore ce type de renversement copernicien de la perspective.

Tout le monde (moi le premier) croyait que l'initiative 1:12 sur laquelle on va voter en Suisse s'inspirait du courant général à flétrir les hauts revenus, à couper les têtes qui dépassent. D'une seule phrase, le père de l'idée rectifie: "__Si un patron veut 1 million de revenu, il doit alors adapter les salaires de ses employés", et le plus bas salaire être fixé à un douzième...

Bon, cher Marco, c'est quand même ce que dit le texte:_ "__Le salaire le plus élevé versé par une entreprise ne peut être plus de douze fois supérieur au salaire le plus bas versé par la même entreprise"_ (et non: Le salaire le moins élevé... être moins de douze fois inférieur..."). Mais j'admets que cela change complètement le message.


Pour faire une comparaison qui ne plaira pas à mon camarade glaronnais, cela rappelle Peter Mandelson expliquant que le New Labour était "__intensely relaxed about people getting filthy rich", ses adversaires omettant généralement la fin de la phrase "as long as they pay their taxes".

Je reste complètement opposé à l'initiative parce qu'elle relève de ce populisme de gauche qu'est la construction du socialisme dans un seul pays. Mais j'avoue que je trouve les initiants soudain nettement plus sympathiques.
Shared publiclyView activity