Religions et majorité qualifiée.

Très à ras-terre par rapport à cette réflexion que je signale, une remarque quelque peu juridique: le pape François a connu la même mésaventure sur la famille (non mariés, divorcés, gays) que son homologue anglican l'année dernière sur l'ordination de femmes comme évêques.

Ils ont tous deux manqué la majorité requise des deux tiers - ce qui pousse les esprits impatients à négliger le fait qu'ils ont quand même bien fait avancer les choses! Pour les Anglicans la décision a depuis été acquise.
Shared publiclyView activity