Profile cover photo
Profile photo
Hypnose Francophone
14 followers -
Hypnose Francophone - L'espace des hypnothérapeutes CC
Hypnose Francophone - L'espace des hypnothérapeutes CC

14 followers
About
Posts

Post has attachment
Plus que quelques jours avant le Black Friday 2017 !

En cette occasion, l'E.H.F. proposera des formations en hypnose à des prix incroyables. L'offre sera disponible, en ligne, sur notre site vendredi 24, uniquement ce vendredi !

N'hésitez pas à venir nous voir, c'est l'opportunité pour vous former à l'hypnothérapie. Nos formations sont ouvertes à tous, d'orientation professionnelle pour vous permettre d'exercer comme hypnothérapeute ou ajouter l'hypnose à votre activité.

Formation d'orientation professionnelle, très complète.
Financement progressif, de nombreuses pratiques.
Accompagnement et suivi individuel tout au long de la formation.
Supervision et accompagnement après votre formation.

Informations utiles :
Où trouver sur notre site les offres BLACK FRIDAY , ce vendredi 24 novembrehttps://www.ecole-hypnose-francophone.fr/hypnose-formations-blackfriday-vendredinoir-offres-promotions.php
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Comment l'hypnose modifie l'activité du cerveau

Dans une étude, publiée dans la revue Cerebral Cortex, des chercheurs de l'université de Stanford ont observé les modifications de l'activité du cerveau se produisant durant l'hypnose.


David Spiegel et ses collègues ont identifié, parmi 545 personnes, 36 personnes particulièrement réceptives aux suggestions hypnotiques et 21 personnes très peu susceptibles d'être hypnotisables. Environ 10 % de la population seulement sont très hypnotisables, indique le chercheur.

Au moyen de l'imagerie par IRM, trois changements ont été observés lors de l'hypnose :

n résultat particulièrement intrigant, selon le chercheur, est une diminution de l'interaction entre le cortex préfrontal dorsolatéral (siège de la planification, des fonctions exécutives…) et le circuit du mode par défaut (qui inclut le cortex préfrontal médian et le cortex cingulaire postérieur).

Cette diminution de connectivité représente probablement le décalage entre les actions et la prise de conscience des actions, dit Spiegel. « "Quand vous êtes vraiment engagé dans quelque chose, vous ne pensez pas vraiment que vous le faites" », dit-il. Au cours de l'hypnose, cette dissociation entre l'action et la réflexion permet de se livrer à des activités suggérées sans consacrer de ressources mentales à être conscient de le faire. (De sorte, raconte le chercheur dans le New York Times, qu'un hynoptiseur peut amener un entraîneur de football à danser comme une ballerine sans qu'il se sente gêné de ce qu'il fait.)

Une diminution de l'activité a été constatée dans la région dorsale cingulaire antérieure, qui fait partie du réseau de saillance, lequel sélectionne les stimuli pertinents sur lesquels porter l'attention. « "Dans l'hypnose, vous êtes tellement absorbé que vous ne vous souciez de rien d'autre" », explique le chercheur.

Une augmentation de la connectivité entre deux régions est aussi constatée : le cortex préfrontal dorso-latéral et l’insula. Il s'agit, explique le chercheur, une connexion corps-esprit qui aide le cerveau à déterminer et contrôler ce qui se passe dans le corps.

« "Chez les personnes qui peuvent être facilement hypnotisées, souligne le chercheur, l'hypnose se montre efficace dans la réduction de la douleur chronique, la douleur de l'accouchement et d'autres procédures médicales ; le traitement de la dépendance au tabac et le syndrome de stress post-traumatique ; ainsi que le soulagement de l'anxiété ou de phobies." »

Les résultats de la présente étude pourraient ouvrir la voie à des traitements pour les personnes peu hypnotisables. « "Nous sommes certainement intéressés par l'idée qu'il soit possible de changer la capacité d'être hypnotisé en stimulant des régions spécifiques du cerveau" », dit-il.

« "Un traitement combinant la stimulation cérébrale avec l'hypnose pourrait améliorer les effets analgésiques connus de l'hypnose et potentiellement remplacer les médicaments antidouleur et anxiolytiques qui ont des effets secondaires et créent une dépendance" », dit-il. Évidemment, les recherches doivent se poursuivre avant qu'un tel traitement puisse être mis en œuvre.

Source : Psychomédia
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Le 26 novembre 2017 aura lieu le Festival "Au nom de la santé ! "

L’association SECOL organise, comme chaque année, un festival de qualité réunissant des acteurs engagés de la transition autour d’une journée rythmée par des des projections et des conférences/débats.

Un village informatif vous permettra de recueillir de l'information.

Un stand dédié à l'hypnose avec la présence notamment de Madame Anouck Ledoux, hypnothérapeute à Lyon qui répondra à toutes vos questions.

Site de l'association SECOL avec le programme complet de ce festival http://associationsecol.eklablog.net/

Anouck Ledoux, hypnothérapeute à lyon
https://www.facebook.com/HypnoseReikibyAnouck/
Add a comment...

Post has attachment
Le bien-être : 5 traits de la personnalité

Cinq traits de personnalité sont particulièrement liés à différentes composantes du bien-être, selon une étude publiée dans le Journal of Personality. D'autres traits ont moins ou pas d'impact sur le bien-être.

Les psychologues Jessie Sun, Scott Barry Kaufman et Luke D. Smillie(1) ont mené cette étude avec 700 personnes âgées en moyenne de 35 ans (la majorité se situant entre 25 et 45 ans).

Ils ont analysé les liens entre 10 traits de personnalité (deux aspects de chacune des cinq grandes facettes du modèle classique OCEAN ou « Big Five ») et 11 composantes du bien-être issues de trois modèles psychologiques connus en psychologie(2).

Les 11 composantes du bien-être

• niveau élevé d'émotions positives
• niveau faible d'émotions négatives
• satisfaction à l'égard de la vie (évaluation subjective positive de sa vie selon ses propres critères)
• autonomie (être indépendant et capable de résister aux pressions sociales)
• maîtrise environnementale (aptitude à façonner des environnements adaptés à ses besoins et à ses désirs)
• croissance personnelle (continuer à se développer, plutôt que d'atteindre un état fixe)
• relations positives (avoir des relations interpersonnelles chaleureuses et de confiance)
• acceptation de soi (attitudes positives envers soi-même)
• but et sens dans la vie (avoir un sens de la direction et de la signification de ses efforts, ou une connexion à quelque chose de plus grand que soi-même)
• engagement dans la vie (être absorbé, intéressé, impliqué dans les activités et la vie)
• réalisation (progrès et atteinte de ses buts, sentiment de maîtrise, d'efficacité et de compétence)

Les 5 traits qui prédisent le bien-être

5 traits de personnalité représentent des « chemins personnels différents vers le bien-être », décrit Scott Barry Kaufman, l'un des auteurs de cette étude dans le Scientific American.

• L'enthousiasme
Les gens enthousiastes, selon le modèle utilisé, sont amicaux, sociables, émotionnellement expressifs, et ont tendance à avoir beaucoup de plaisir dans la vie.
L'enthousiasme était lié à des résultats plus élevés sur 10 des 11 composantes. Il était cependant lié à moins d'autonomie.

• La faible tendance au retrait
Les gens qui ont tendance à vivre en retrait ou à se retirer des situations sont facilement découragés et accablés, et ont tendance à ruminer et à être très conscients de soi. En conséquence, elles sont sujettes à la dépression et à l'anxiété.
De faibles niveaux prédisaient des résultats élevés pour toutes les composantes du bien-être.

• L'ardeur au travail
Les gens qui travaillent beaucoup sont axés sur les réalisations, autodisciplinés, efficaces, déterminés et compétents. La diligence est fortement corrélée avec le « grit », qui est la passion et la persévérance pour des buts à long terme.
L'ardeur au travail était aussi liée à de meilleurs résultats aux 11 mesures du bien-être.

• La compassion
Les gens qui ont de la compassion se soucient des émotions et du bien-être des autres. La compassion était corrélée aux émotions positives, à une plus grande maîtrise de l'environnement, à la croissance personnelle, à des relations positives, à l'acceptation de soi, aux buts et sens dans la vie, à l'engagement et à la réalisation.

• La curiosité intellectuelle
Les personnes qui ont un niveau élevé de curiosité intellectuelle sont ouvertes à de nouvelles idées, aiment penser en profondeur et de façon complexe et tendent à réfléchir beaucoup sur leurs expériences.
La curiosité intellectuelle prédisait l'autonomie, la maîtrise de l'environnement, la croissance personnelle, l'acceptation de soi, le sens et le but ainsi que et l'accomplissement. Mais elle n'était pas prédictive des variables plus « émotionnelles », comme la satisfaction à l'égard de la vie, les émotions positives et négatives, les relations positives et l'engagement avec la vie.

Bien-être

2 traits qui prédisent modérément le bien-être

Les deux traits suivants prédisaient certains aspects du bien-être

• L'affirmation de soi
Selon le modèle utilisé, les personnes qui ont un niveau élevé d'affirmation de soi sont socialement dominantes, motivées à atteindre un statut social et des positions de leadership et ont tendance à être provocatrices.
L'affirmation de soi était positivement liée à l'autonomie (en raison de l'indépendance et la capacité de résister aux pressions sociales), mais était également liée à plus d'émotions négatives. Ce qui est logique étant donné que l'autonomie exige souvent une non-conformité et une défense de ce que l'on croit, ce qui peut amener à se sentir moins heureux dans le moment.

Fait intéressant, souligne Kaufman, l'enthousiasme prédit des niveaux d'autonomie plus faibles, ainsi que des émotions moins négatives. Les personnes enthousiastes peuvent être moins susceptibles d'aller à l'encontre du consensus social si cela rend les interactions moins agréables, tandis que les personnes assertives peuvent être à l'aise d'exprimer leurs opinions au détriment éventuel d'autres formes d'ajustement.

• L'ouverture créative
Les personnes qui ont un niveau élevé d'ouverture créative ont besoin d'un exutoire créatif et apprécient la beauté, la rêverie, l'imagination, la fantaisie et les sensations. L'ouverture créative et la curiosité intellectuelle étaient associées de façon indépendante à la croissance personnelle et l'engagement.
Alors que la curiosité intellectuelle semble être plus largement prédictive du bien-être, l'ouverture créative est un chemin vers deux éléments clés de bien-être : la croissance personnelle et l'engagement.

3 traits qui n'ont pas d'impact sur le bien-être

• La politesse
Les personnes qui ont un niveau élevé de politesse ont tendance à être justes et respectueuses, à respecter les besoins et les désirs des autres et à coopérer facilement. La politesse n'avait aucun impact sur les 11 composantes du bien-être.

• L'ordre
Les gens qui sont très ordonnés ont une préférence pour l'ordre et la routine, et ont tendance à être perfectionnistes. L'ordre n'était corrélé positivement à aucune des mesures de bien-être et était corrélé négativement à la croissance personnelle.

• La volatilité
Les personnes qui ont un niveau de volatilité élevé sont sujettes à l'instabilité de l'humeur et à l'irritabilité et ont des difficultés à contrôler leurs impulsions. Fait intéressant, note l'auteur, si la tendance au retrait est prise en compte, la volatilité n'est plus en lien avec aucune mesure de bien-être. Par conséquent, la tendance aux sautes d'humeur, tant qu'elle ne rend pas également anxieux et craintif, n'affecte pas le bien-être.

(1) Respectivement des universités de Melbourne, Californie-Davis et de Pennsylvanie.

(2) Le bien-être subjectif, le bien-être psychologique et le modèle PERMA, respectivement des psychologues Ed Diener, Carol Ryff et Martin Seligman.

L'hypnose clinique thérapeutique ou l'hypnose cognitivo-comportementale est l'une des approches le plus efficace concerant le développement personnel. Les formations de l'EHF incluent des outils d'orientation CC bien spécifiques favorisant le développement personnel.

Plus d'informations sur http://ecole-hypnose-francophone.fr/
Photo
Add a comment...

Post has attachment
L'hypnose pour réduire les bouffées de chaleur de la ménopause

L'hypnose peut être efficace pour diminuer les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes de la ménopause, selon une étude publiée dans la revue Menopause.

Gary R. Elkins de l'Université Baylor et ses collègues ont mené cette étude avec 187 femmes qui avaient au moins 7 bouffées de chaleur par jour ou 50 par semaine. Elles ont été assignées au hasard à faire partie d'un groupe participant à des sessions d'hypnothérapie ou à des sessions d'information et de support.

Celles qui recevaient le traitement d'hypnose ont participé à cinq sessions où elles recevaient des suggestions d'imagerie mentale évoquant la fraîcheur, un lieu sécurisant ou la relaxation selon leur préférence. Elles recevaient aussi un enregistrement audio d'induction hypnotique à pratiquer quotidiennement. Le groupe témoin participaient à 5 séances d'information et de support et recevait un enregistrement audio d'informations.

Les participantes enregistraient dans un journal quotidien leurs bouffées de chaleur et la fréquence de ces dernières étaient aussi mesurées objectivement au moyen d'un appareil mesurant la conductance de la peau.

Après 12 semaines, celles qui ont reçu l'hypnothérapie rapportaient 75 % moins de bouffées de chaleur, comparativement à 13 % de celles du groupe témoin. La conductance de la peau indiquait une réduction de 57% comparativement à 10% pour le groupe témoin. Elles rapportaient aussi moins d'interférence avec leur vie et un meilleur sommeil.

L'hypnose pourrait améliorer la fonction du système nerveux parasympathique, surnommé système du repos et de la digestion ("rest and digest"), qui inhibe le système nerveux sympathique, qualifié de système de la fuite ou du combat ("fight or flight"). Ce dernier contrôle des fonctions telles que la transpiration et le rythme cardiaque.


(1) Source Menopause revue
(2) Source Psychomédia
Photo
Add a comment...

Post has attachment

Le Bitcoin accepté pour régler votre formation en hypnothérapie

Depuis fin octobre, vous pouvez suivre les formations de l'Ecole d'Hypnose Francophone et les réglez en Bitcoin BTC, mais également en Bitcoin Cash.

Si vous souhaitez plus d'informations, sur le sujet, n'hésitez pas à vous mettre en contact avec le secrétariat de l'Hypnose Francophone.

Informations utiles :
Wikipedia : Qu'est ce que le Bitcoin ? https://fr.wikipedia.org/wiki/Bitcoin
Le site du Bitcoin : Ce que vous devez savoir sur le Bitcoin ?

Plus d'informations sur le site de l'École d'Hypnose Francophone
https://www.ecole-hypnose-francophone.fr

Add a comment...

Post has attachment
Comment l'hypnose modifie l'activité du cerveau

Dans une étude, publiée dans la revue Cerebral Cortex, des chercheurs de l'université de Stanford ont observé que l'hypnose modifiait efficacement l'activité et les connexions du cerveau.

Cette étude s'est déroulée autour de 57 volontaires, qui ont été observés par imagerie par IRM lors de séances d'hypnose guidées, très similaires ou identiques aux séances utilisées pour l'anxiété ou la douleur. Les résultats ont été publiés dans la revue Cerebral Cortex.

Cette étude marque un jalon important. En effet, les études sur l'hypnose et le cerveau effectuées jusqu'à ce jour, se centraient pratiquement toujours sur les effets de celle-ci, sur la douleur, sur la vue et toutes autres formes de perception, mais rarement sur la propre hypnose.

Pour le directeur de l'étude, David Spiegel, "l'hypnose est la plus ancienne forme de psychothérapie en Occident, mais elle s'est vu entachée et associée aux pendules, montres et capes violettes, alors que c'est un moyen très puissant de changer la façon dont nous utilisons notre esprit pour contrôler la perception et notre corps."
C'est l'une des premières études qui cherche à comprendre ce qui se passe dans notre cerveau lors des séances d'hypnose.

David Spiegel et ses collègues sur un panel de 545 personnes, ont identifié 36 personnes particulièrement réceptives aux suggestions hypnotiques et 21 personnes très peu susceptibles...

Découvrez le détail de cette étude récente sur notre blog
http://www.ecole-hypnose-francophone.fr/hypnose_blog_forum_4
Add a comment...

Post has attachment
Albert Bandura et l'hypnose clinique thérapeutique...

Le psychologue Albert BANDURA professeur émérite à l'Université Stanford, est considéré comme l'un des chercheurs en psychologie les plus influents dans le monde.

Le 19 mai 2016, le président américain Barack OBAMA lui a remis la « médaille nationale en sciences » (National Medals of Science) pour l'ensemble de ses travaux, pour le développement de la théorie cognitive sociale, qui a transformé la compréhension de la psychologie de l'apprentissage, et son application généralisée aux niveaux individuel et sociétal.

Albert BANDURA n'a pas fait que révolutionner la psychologie moderne. Ses recherches ont contribué au développement de l'hypnothérapie cognitivo-comportementale, à l'hypnose clinique thérapeutique qui s'appuie sur les protocoles TCC, des protocoles récents, démontrés scientifiquement et qui permettent aujourd'hui de bénéficier d'un modèle hypnothérapeutique très efficace.

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le blog de l'École d'Hypnose Francophone qui met en avant l'apport de Albert Bandura
http://www.ecole-hypnose-francophone.fr/hypnose_blog.php
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Découvrez le dossier complet des MYTHES AUTOUR DE l'HYPNOSE

Ce dossier rédigé par la Sociedad de Hipnosis Profesional (SHP), membre de la Fédération internationale d'Hypnothérapie Clinique (FHC) vous permettra de découvrir l'hypnothérapie autour de différents mythes et de comprendre certaines pratiques et les limites de l'hypnose.

Vous souhaitez lire ce dossier, c'est sur le site de l'AHF dans la partie Infos pratiques / Blog Actualités

www.hypnosefrancophone.fr/association_hypnose_francophone_f

Bonne lecture
Le secrétariat
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded