Profile cover photo
Profile photo
INHESJ
19 followers -
Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice
Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice

19 followers
About
INHESJ's interests
View all
INHESJ's posts

Post is pinned.Post has attachment
Public
La nouvelle LIREC est en ligne sur le site de l'INHESJ : http://bit.ly/2dIAriC 
Photo

Post has attachment
Public


COLLOQUE - mercredi 1er mars - École militaire

Après un premier succès en 2016, le MBA spécialisé management de la sécurité de l'École des officiers de la gendarmerie nationale organise son deuxième colloque annuel, mercredi 1er mars, et poursuit la réflexion sur un enjeu majeur de sécurité : « Entre jihad et radicalisations, quelles réponses à la violence ? ».

La radicalisation mène-t-elle systématiquement au terrorisme ? Comment adapter les réponses organisationnelles ou territoriales au risque terroriste ? En quoi la réalité internationale s’invite-telle sur le territoire national ?

A travers deux tables rondes successives, les intervenants croisent les regards de la réflexion académique avec ceux de la pratique professionnelle pour nous aider à voir la réalité telle qu’elle est.

Dans ce cadre, le MBA a l'honneur d'accueillir les intervenants suivants :
- M. Alain BAUER (Professeur titulaire de la Chaire de Criminologie du Conservatoire National des Arts et Métiers et Directeur de la chaire de sciences policières et criminelles du MBA spécialisé de l'EOGN)
- M. Pascal CHAIGNEAU (Directeur du Centre HEC de géopolitique et Directeur de la chaire de géopolitique du MBA spécialisé de l'EOGN)
- M le colonel Sébastien FORJA (Gendarmerie)
- M le contre-amiral Alain CHRISTIENNE (Direction du renseignement militaire)
- M. Alain JUILLET (Président du CDSE)
- M. Philippe MIGAUX (Maitre de conférences à Siences Po Paris, sur les menaces sécuritaires)
- M. Cyril NGUYEN (Directeur sûreté Amundi)


En savoir plus : https://lc.cx/JYiu

Photo

Post has attachment
Public


Comment se déroule une enquête criminelle ? Ce numéro 37 des Cahiers de la sécurité et de la justice l’explore en détail !

Elle est indissociable de l'activité de la police scientifique qui a investi divers domaines : médecine légale, balistique, techniques d'identification, toxicologie, recherche d'ADN... Or, les méthodes scientifiques ont considérablement évolué depuis lors. La démarche scientifique appliquée au travail de police est l'objet de ce numéro.

"Il présente ainsi les terrains d'investigation, par exemple à travers le travail du Service régional d'identité judiciaire de Paris, des outils, comme le fichier national d'identité balistique ou encore l'état de la recherche en matière d'analyse de la molécule ADN, présenté par le laboratoire d'hématologie médico-légale de Bordeaux à la pointe de ce domaine d'expertise." Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'INHESJ.

Pour découvrir ce numéro : https://lc.cx/JfQb

Photo

Post has attachment
Public


Les inscriptions pour la session « Master 2 Sécurité et justice » sont ouvertes jusqu’au 10 mars ! La session aura lieu à l’École militaire du lundi 10 avril au vendredi 14 avril 2017.

Trois grands objectifs :
- Sensibiliser les étudiants de Master 2 aux problématiques de sécurité et de justice
- Rapprocher l’enseignement universitaire et la pratique professionnelle en facilitant les partenariats
- Compléter la formation des étudiants justice, sécurité publique, sécurité civile…) par une approche globale sur les enjeux et méthodes

Contenu : alternance de conférences et de tables rondes avec des spécialistes nationaux et régionaux de la sécurité (les grands enjeux sécuritaires de la France pour la décennie 2010-2020, les missions du renseignement, les défis de l’intelligence économique, la police d’agglomération, la police judiciaire, l’institution judiciaire). Plusieurs visites telles qu’un établissement pénitentiaire, un centre de gestion de crise, le palais de justice, l’hôtel de police sont envisagées.
Des travaux de groupes de restitution des temps forts et d’analyse critique des journées sont également programmés en début d’après-midi du vendredi. Ils requièrent une préparation par chacun des groupes sur leur temps libre.

En savoir plus : http://urlz.fr/4LrC

Photo

Post has attachment
Public
Forts de plus de 20 ans d’expérience, des représentants de la communauté française de l’Intelligence économique vous proposent un manuel :
• pédagogique, l’ouvrage couvre toutes les dimensions de ce nouveau mode de management,
• original, il permet d’adopter un autre regard sur la compétition économique.
En savoir plus : https://lc.cx/Jqd4
Photo

Post has attachment
Public
N'hésitez pas à lire l'éditorial d'Hélène CAZAUX-CHARLES, directrice de l'Institut national des hautes études de sécurité et de justice en ligne sur : https://lc.cx/Jqi3

"La tradition des vœux de nouvelle année permet d’ouvrir un temps bref où le présent, c’est-à-dire le réel avec ses promesses et ses menaces, est mis entre parenthèses au bénéfice de l’avenir dans lequel on met tous ses espoirs.

L’année 2017 est d’ores et déjà inscrite dans une longue période de bouleversements qu’elle prolongera avec un degré d’intensité ignoré à ce jour, mais redouté compte tenu de la violence déployée au cours de l’année 2016, et particulièrement dans ses derniers mois. Le terrorisme qui a frappé durement notre pays, et continue à le menacer sans trêve, a fait prendre conscience au peuple français qu’il était entré, brutalement et durablement, dans une période de trouble d’une intensité jamais connue depuis plusieurs  générations. La maîtrise dont il a fait preuve dans ses réactions, comme la force de la mobilisation de l’Etat et de ses services pour affronter la menace, constituent une première victoire si l’on considère que l’objectif des terroristes est en premier lieu d’amplifier les fractures de la société française et d’en faire des instruments au service d’une logique  de destruction, dans le cadre de la guerre totale qu’ils nous ont déclaré. Quelle que soit la qualification donnée à la situation intérieure de la France, guerre ou non, les coups portés cherchent à abattre notre démocratie, et nous menons bien plusieurs combats, certes de nature différente mais procédant d’une stratégie globale, sur notre territoire et sur d’autres champs de bataille. Parler de « la France face au terrorisme », c’est assurément dessiner une mosaïque complexe de problématiques, faites de questions dites « de société » sur le plan intérieur et de données géopolitiques marquées par le choc d’intérêts aussi divers qu’opposés entre eux.

La fin de l’année 2016 est venue nous rappeler, s’il en était encore besoin, la dimension polysémique et internationale de la menace qui nous vise, la permanence de son imminence comme de la détermination de ceux qui la réalisent. L’attentat d’Istanbul concentre symboliquement les différentes dimensions du terrorisme actuel, par sa cible, par sa date, par son lieu. La Turquie est actuellement l’un des espaces stratégiques d’une confrontation mondiale entre religions, cultures, intérêts économiques et ambitions politiques. De la même manière, les évènements autour de la reprise d’Alep par l’armée syrienne sont lourds d’enjeux futurs qui vont bien au-delà du théâtre des opérations tragiques et sanglantes de ces derniers mois. La prise de conscience de la dimension mondiale d’une stratégie déclinée régionalement, dans un agenda maniant les symboles avec une intelligence morbide, nous oblige à développer notre  capacité à analyser avec précision la complexité de la situation, à éclairer par une recherche et des connaissances aussi rigoureuses qu’étendues les questions traitées, enfin à construire une réponse inscrite dans un temps long, intégrant toutes les dimensions du terrorisme islamiste, bien au-delà de la seule dimension guerrière.

Nous vivons une époque où le flux de l’information se caractérise par la vitesse et la quantité, rendant de plus en plus difficile la hiérarchisation des évènements (c’est-à-dire l’exercice de la raison) au profit de l’immédiateté de l’émotion. Notre Institut, avec les moyens qui lui sont dédiés et dans le cadre de ses missions, a un rôle à jouer dans ce travail de déchiffrement et de compréhension. Il mène sur ces questions, à travers ses activités de recherche, de formation, à travers l’organisation de débats, un travail permanent au service des responsables et de tous les acteurs opérationnels qui, sur le terrain, construisent aujourd’hui les réponses nécessaires.

Au moment où nous entrons dans l’année 2017, qui sera ma première année d’exercice à la tête de l’INHESJ, tous mes vœux leur sont destinés, à titre personnel comme à titre professionnel, pour que le courage, la ténacité et la raison ne faiblissent pas."
Photo

Post has attachment
Public
Les inscriptions pour les sessions nationales de l’INHESJ sont ouvertes jusqu’au 30 avril.

L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) organise trois sessions nationales ouvertes aux  décideurs et futurs décideurs publics et privés de la sécurité, de la justice et du monde économique.
Compte tenu du nombre limité de places la sélection est réalisée par un jury.
Les trois sessions nationales proposées par l'INHESJ :
- "Sécurité et justice »
- « Protection des entreprises et Intelligence économique »
- « Management stratégique de la crise »

En savoir plus : https://lc.cx/JTfw
Photo

Post has attachment
Public
Photo

Post has attachment
Public
Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Voyager dans le temps, est-ce possible ? Et les univers parallèles, existent-ils ?
Le Monde présente Voyage dans le COSMOS, une collection de livres parrainée par Hubert Reeves pour percer les secrets de l’Univers et comprendre les découvertes les plus récentes.
A l'occasion du lancement de la collection, le Monde en partenariat avec l'INHESJ, vous convie à une conférence avec Hubert REEVES sur le thème " Des étoiles à la biodiversité".
Lieu : Amphithéâtre Foch, 5 pl Joffre, 75007 Paris
Date :17 Janvier 2017
Horaires: 18h30 à 20h00
Inscription: https://www.inhesj.fr/fr/content/des-etoiles-a-la-biodiversite

Photo
Wait while more posts are being loaded