Si cette vie n'était qu'une grande corrida je serais LE taureau.

L'empathie sélective a repris depuis le tragique événement de Tunis, et pourtant l'année 2015 n'est pas plus meurtrière qu'une autre.
Elle l'est juste autant que les précédentes mais pour d'autres raisons.
Pour ce qui est du terrorisme le gouvernement prend les choses à son compte, avec l'aide de nos "alliers" internationaux.
Parfait... Et pour ce qui est des autres raisons, on fait quoi?
Toujours autant de persécutions, de dénigrement, de harcèlement, de barbarie, de boucherie, de parties de chasses pour épater la galerie, de tauromachie, de combats de chiens, de coqs, d'exploitation de l'homme par l'homme, de proxénétisme, de précarité, de licenciements abusifs, de charges, d'esclavage, d'empoisonnement... (liste non exhaustive)
Un adage dit qu'il vaut mieux être le boucher plutôt que le taureau. Tandis qu'un autre de chez moi dit que ce qui n'est pas bon pour l'oie ne l'est pas pour le canard (sa ki pa bon pou zoa pa bon pou kanna), mais je me vois plutôt comme ce beau taureau.
Néanmoins je tiens à préciser que je ne ne cautionne aucune forme de violence tant envers les humains que les animaux. Car je crois que la couleur du liquide qui coule dans nos veines devrait nous faire réfléchir.
Ne nous laissons pas envahir par la peur mais unissons-nous pour un monde meilleur.
On est ENSEMBLE 👋! 
Photo
Shared publiclyView activity