Shared publicly  - 
 
Un Indien poursuit Axe
Un Indien poursuit Axe parce qu'il n'attire pas les femmes
Un Indien a décidé de poursuivre en justice le fabricant du fameux déodorant. D’après l’homme, il n’attirerait pas les filles comme prétendu dans les publicités.

Vaibhay Bedi, 26 ans, utilise des produits de la marque Axe (Lynx en Inde) depuis sept ans. Mais, n’ayant toujours pas réussi à trouver de petite amie depuis tout ce temps, il a décidé de poursuivre en justice l’entreprise de cosmétiques.
«La société m’a trompé. Les publicités disent que les femmes vont être attirées par les hommes qui utilisent Axe (Lynx).
Je m’en sers depuis sept ans, mais je n’ai réussi à conclure avec aucune fille», a expliqué l'habitant de New Dehli au quotidien britannique Daily Record.
Le «futur» Roméo accuse actuellement la société Unilever, propriétaire de la marque Axe et Lynx, de lui avoir causé une dépression et des dommages psychologiques dûs à l’absence d’effet Axe. Il demande 91 000 dollars (94 000 francs) de dommages et intérêts.
Pour confirmer les thèses du jeune homme, des responsables du tribunal de New Dehli ont accepté de faire analyser des dizaines de gels douche, shampoings, anti-transpirants et gels, par des spécialistes.
Unilever n’a pas souhaité commenter l’affaire.
Translate
1
Hicham BABA-AHMED's profile photo
 
Haha alors nous marketeur on arrête notre métier ou on s'oriente vers le marketing consultatif :D
Translate
Add a comment...