Profile

Cover photo
Mickael Brangeon
Works at Association Peuple Loup
Lives in Québec, Baie-James
126 followers|15,457 views
AboutPostsPhotosVideos

Stream

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
1er mois de terrain du projet Vercors :)
 ·  Translate
6
1
Evelyne Roy's profile photo
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
 
ça fait froid dans le dos.... et ce n'est pasen Chine mais en Angleterre.... a partager #JO2012  
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
 
À l'attention de Public et en particulier à Mr José Bové.
NON, monsieur José Bové, vous n'avez pas le droit de demander aux éleveurs de tuer "le loup" et de ne rien dire!!! Honteux!
Nous devons respecter cet animal, LE LOUP, le défendre, le protéger.
L'ours, maintenant le loup, et après à qui le tour???
Mobilisons-nous nombreux pour signer cette pétition afin de la rendre EFFICACE...et décourageante pour les personnes malintentionnées...
 ·  Translate
3
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
1
Eric Herbien's profile photo
 
...
Le plus dur est souvent juste de passer le cap.  D’accepter de lâcher toutes ces choses inutiles, pour pouvoir vérifier qu’elles ne servent pas à grand chose d’autre qu’à nous ralentir.  Un peu comme des boulets.
...
 ·  Translate
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
Quelques vues prises lors de ma sortie dans le parc naturel du Vercors.
 ·  Translate
1
Pescalune P's profile photoMickael Brangeon's profile photoEvelyne Roy's profile photo
8 comments
 
Oui, rien de mieux que ça pour se remettre en forme :)
 ·  Translate
Add a comment...
Have him in circles
126 people
Cedric Archambeau's profile photo

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
 
De CC-by-nc on passe à CC0
1
1
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
José Bové qui se prononce pour le braconnage du loup…
 ·  Translate
1
Pescalune P's profile photoEvelyne Roy's profile photoMickael Brangeon's profile photo
3 comments
 
:((
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
Mille-Traces, une association basée dans le Vercors et qui est très active dans la protection environnemental, notamment les loups. À découvrir, et à aider car leurs actions méritent soutien !
3
1
Add a comment...

Mickael Brangeon

Shared publicly  - 
 
Un renard croisé un matin sur une pelouse de la forêt de Lente. Bon, avec le compact, il n'est pas gros sur la photo, que j'ai du recadré pas mal pour qu'il soit visible d'ailleurs ! Apparemment, les renards sont courants dans tout le parc naturel.
 ·  Translate
2
Add a comment...
People
Have him in circles
126 people
Cedric Archambeau's profile photo
Work
Occupation
vadrouilleur
Employment
  • Association Peuple Loup
    vadrouilleur, present
Basic Information
Gender
Male
Other names
Botchchikii
Story
Tagline
Pisteur de loups, accro aux logiciels libres et Gnu/Linux
Introduction

De mon petit nom de Mickael, j’ai 36 ans en date de l’écriture de ce post. Passionné par les loups depuis mon adolescence, ce fût la raison de mes premières vadrouilles. Euh, en fait non, c’est la raison de toutes mes vadrouilles pour être précis

Première virée au Canada, à l’age de 19 ans, après avoir dynamiter mon bac conscienceusement. 2 mois en solo en hiver, où j’ai découvert l’ontario, le parc Algonquin, le lac St jean et mes premières gelures. J’y ai rencontré mes premiers contacts nature, avec une communauté amérindienne (les Montagnais de Pointe-Bleue). J’ai passé quelques heures sur le bord des routes, trop lourdement chargé de vêtements inappropriés. J’ai découvert aussi un mode de vie qui continue à me suivre : les échanges de services. J’ai peu d’argent, mais j’ai des bras et de la volonté. Cela marche encore bien au Québec et je m’aperçois que je peux rester plutôt longtemps dans un endroit sans dépenser trop.

la vadrouille suivante, je l’ai préparé durant deux ans. Le principe était fixé : rester deux ans sur le territoire d’une meute. J’ai un camp, un gros sac au dos et je fais ce qui me fait réver. Je réalise ce que je voulais, même si les loups ne semblent pas si disposés à se laisser rapprocher. J’en rencontre, mais furtivement, irrégulièrement. En fait tout ce qu’il y a de plus normal : Ce sont des loups, farouches et craintifs. Ce ne sont pas les contes, ce ne sont pas les démons. Juste des prédateurs, occupés à un rude travail de survie quotidien.

Cette difficulté pour observer ces loups a été finalement la meilleure des choses : J’avais avec moi une expérience réelle de rapport homme/loup, et il n y a pa eu de sang versé !

je reviens en France à reculons. Il a été vraiment dur de quitter cet endroit, de quitter ce tipi qui a abrité nombre de mes soirées d’hiver…

Alors, je m’attèle à poursuivre cette expérience en France. Je continue un peu à vivre cette vie, en allant la raconter à qui veut l’entendre. Surtout les jeunes, eux qui sont encore capable de rever, eux qui ont dans leur regard ce pétillant, cette lueur de vie que les années font palir chez beaucoup d’adultes.

Ce fut donc la vadrouille suivante : en scooter dans un premier temps, avec tarp et sac de couchage pour les nuits en forêt. Puis, en fourgon aménagé. Grand luxe !!

Entre temps, j’ai crée une association et commencé à monter un nouveau projet. Similaire au précédent, mais plus abouti, renforcé de mes erreurs et de mon expérience.

En 2008, le nouveau projet de terrain est lancé. Prévu pour une durée de trois ans, il ne durera que deux ans suite à des problèmes administratifs… C'est tellement court deux ans pour se faire accepter dans la taiga ! Les rencontres avec les loups sont toujours aussi difficiles, j'en vois moins souvent encore que durant le premier projet mais j'ai la chance de pouvoir observer les louveteaux chaque année. J'apprends aussi plus sur le territoire et sur l'environnement des loups. 

Les retours ne sont jamais faciles. Le premier a été dur. Le second sera un crève cœur. Le sentiment de quitter le seul endroit où j'ai une place, la crainte de ne jamais pouvoir y retourner rodent encore en moi, même plusieurs mois après mon retour.

La suite est logique, le partage avec les enfants est vital, nécessaire et c'est le but ultime de ces projets de terrain. 

Le temps passe vite… combien de vadrouilles me seront offertes encore ?


Places
Map of the places this user has livedMap of the places this user has livedMap of the places this user has lived
Currently
Québec, Baie-James
Previously
France - France