Avec la publication du nouveau classement des écoles par l'Etudiant, je m’aperçois qu'un progrès important est en train de se réaliser

Dans le classement des écoles 2015, le palmarès de l'Etudiant mentionne maintenant la mis en place d'un MOOC. Pour l'instant, cela ne compte pas dans le classement, mais le processus est maintenant en route et on peut espérer que les autres magazines publiant des classements des universités/écoles se pencheront aussi sur la capacité d'un établissement d'enseignement supérieur à ouvrir ses cours et à "rayonner".

.. ensuite, sachant l'importance que les grandes écoles et universités accordent à leur classement, ce sera un facteur de motivation pour que les établissements proposent une offre de cours en ligne ouverts à tous et massifs !

A noter que ce qui est indiqué précisément est "MOOC certifiants" :
* certifiant : le but est sans doute d'éviter les offres qui sont en fait plus des produits publicitaires que de vrai cours de qualité suffisante pour mériter une reconnaissance. C'est le cas à Centrale Lille puisqu'en plus de la formule gratuite, un examen surveillé nous permet de délivrer des crédits universitaires (voici d'ailleurs la liste des lauréats http://goo.gl/6Ij3L0 de la 4ème édition qui vient d'être publiée)
* certifiantS est au pluriel : faut-il proposer, non un seul MOOC, mais plusieurs ? Pour ce qui concerne Centrale Lille le MOOC se décline en trois parcours différents : classique (24h de travail), avancé (48h), par équipe (24h+).


mais comment évaluer la qualité d'un MOOC au-delà du fait qu'il est certifiant ou non ?

D'autres indicateurs de mérite restent à inventer, en voici quelques-uns :
- taux de réussite effectif (= celui des apprenants inscrits* ayant effectivement commencé le cours*, afin de retirer les inscrits qui ne viennent pas ou "no-show"). Pour nos chiffres voir  "A propos des taux de réussite des MOOC en général et de ceux du MOOC GdP en particulier" http://goo.gl/ewXd5
- taux de réussite ... de ceux qui souhaitent passer la certification (calculé à partir des apprenants qui déclarent en début de formation vouloir obtenir l'attestation de réussite, ce qui n'est pas le cas des auditeurs libres ou des apprenants qui souhaitent uniquement valider une partie précise du cours, par exemple le GdP propose 7 spécialisations au choix, chacune sanctionnée par l'obtention d'un badge Mozilla)

Autres chiffres révélateurs de la qualité d'un MOOC : la satisfaction des apprenants à propos de :
-- la qualité du cours (dense et enrichissant, ni trop facile, ni trop dur, vidéos claires, applicable concrètement..)
-- la qualité du dispositif (sessions de questions au professeur en direct, prise de notes partagées, mise à disposition des cours au format pdf, rythme de travail..)
-- la qualité de la plateforme technique (sous-titrage, téléchargement des vidéos pour les regarder librement, réactivité et ergonomie de la plateforme...)
-- qualité de la communauté d'apprentissage (animation des réseaux sociaux, forums de discussion actifs, évaluation par les pairs - qui permet d'avoir rapidement un retour sur les travaux rendus -, disponibilité, nombres de membres sur Facebook et Google+, activité sur Twitter)

.. et vous, avez-vous d'autres idées à proposer ?


.. et on pourrait également prendre en compte d'autres éléments, plus  originaux : par exemple la fidélisation : les apprenants d'une session, qui se réinscrivent ensuite

..avec +François Bouchet , nous sommes en train de conduire une étude sur ce thème :
- combien sont-il ? Là, nous avons la réponse : le taux de Recurring Students est de 10-15% pour le MOOC GdP
- Pourquoi reviennent-ils ? Est-ce parce qu'ils n'ont pas eu le temps de tout réussir la première fois ? Pour profiter des cours additionnels qui sont proposés à chaque nouvelle session ? Pour réussir le parcours avancé ou par équipe après avoir réussi le parcours classique ? Pour participer à la communauté ?
Là, pour trouver de premières réponses, il faudra lire notre futur papier !

// edit : http://fr.slideshare.net/bachelet/emoo-cs-recurringstudentspechakucha
Shared publiclyView activity