Pourquoi et comment proposer un MOOC - document destiné aux profs de l'EPFL, mais  qui soulève pleins de points pertinents. En anglais mais  très intéressant, je vous propose de le discuter point par point avec vous ici :

MOOCs Proposer’s Guide = why/how to prepare a #MOOC - Originally an internal #EPFL guidelines for teachers http://goo.gl/S7uxAP 

1/ ce document provient d'un comité éditorial qui traite deux sessions d'appel à projet par an, avec un microsite qui est http://moocs.epfl.ch - on y note que l'EPFL avait déjà 150.000 inscriptions au total dans ses MOOCs .. en mai dernier.

2/ Selon les publics/objectifs, 5 catégories de MOOC

a* mettre en valeur une expertise unique au niveau mondial, recruter sur un créneau spécialisé, mais dans le monde entier
b* MOOC "interne" - c'est un oxymore, mais le principe est d’accueillir la première édition d'un MOOC en session fermée, uniquement pour les étudiants "habituels" du cours - le but est d'apprendre et à mettre au point le cours en ligne, qui ne sera vraiment ouvert que lors de sa deuxième édition.
c* spécialement destinés à un public des pays en voie de développement
d* destinés au réseau des diplômés de l'école
e* grand publics, vulgarisation des sciences

3/suivent divers conseils

* concevoir le cours pour qu'il puisse simultanément être donné aux étudiants locaux : 7 semaines, quantité de travail identique, concevoir la classe inversée
* prévoir comment évaluer en masse les étudiants
* réutiliser le cours existant et s'associer à des collègues
* avoir terminé toutes les vidéos un mois à l'avance (!)
* étant donnée la visibilité forte, mettre au au point un cours de qualité : technique, pédagogique

4/le budget
* Ni les salaires de profs, ni ceux des doctorants ne sont pris en compte comment un travail aussi énorme est-il reconnu ?
* le principal poste de coût à budgéter est le salaire des techniciens et assistants (20€/h)
Shared publiclyView activity