Profile cover photo
Profile photo
Christie Fo
Passionée de lecture et d'écriture je partage avec les autres par le biais de mon site internet, ma page facebook et désormais par Google +
Passionée de lecture et d'écriture je partage avec les autres par le biais de mon site internet, ma page facebook et désormais par Google +
About
Posts

Post has shared content
Abandonnée sur le parvis d’une église par une nuit glaciale, Noëlle a été recueillie par les sœurs et va grandir à l’orphelinat. Comme tous les enfants sans famille, la petite fille doit participer aux tâches de nettoyage et d’entretien de l’établissement, jusqu’au jour où on estimera qu’elle est en âge de travailler. Exploitée comme tant d’autres dans une filature puis à la mine, l’existence qui l’attend n’a rien de réjouissant. Pourtant, Noëlle ne baisse jamais les bras. Des écuries d’un château aux barricades de la Commune, du froid des nuits sans toit à la chaleur d’un atelier d’artiste, elle est poussée par l’espoir de retrouver un jour celle qui l’a mise au monde.
“Tu vois, Rosette, je ne pourrai jamais croire que Dieu exige de nous ce que déblatère ce prêcheur. Il est le Dieu de l’amour, mais aussi des combats, et il veut que nous luttions de toutes nos forces contre ce qui est mal. Or ce qui est mal est aussi ce…

Post has shared content
Abandonnée sur le parvis d’une église par une nuit glaciale, Noëlle a été recueillie par les sœurs et va grandir à l’orphelinat. Comme tous les enfants sans famille, la petite fille doit participer aux tâches de nettoyage et d’entretien de l’établissement, jusqu’au jour où on estimera qu’elle est en âge de travailler. Exploitée comme tant d’autres dans une filature puis à la mine, l’existence qui l’attend n’a rien de réjouissant. Pourtant, Noëlle ne baisse jamais les bras. Des écuries d’un château aux barricades de la Commune, du froid des nuits sans toit à la chaleur d’un atelier d’artiste, elle est poussée par l’espoir de retrouver un jour celle qui l’a mise au monde.
“Tu vois, Rosette, je ne pourrai jamais croire que Dieu exige de nous ce que déblatère ce prêcheur. Il est le Dieu de l’amour, mais aussi des combats, et il veut que nous luttions de toutes nos forces contre ce qui est mal. Or ce qui est mal est aussi ce…

Post has attachment
“Tu vois, Rosette, je ne pourrai jamais croire que Dieu exige de nous ce que déblatère ce prêcheur. Il est le Dieu de l’amour, mais aussi des combats, et il veut que nous luttions de toutes nos forces contre ce qui est mal. Or ce qui est mal est aussi ce…

Post has attachment
“Notre narratrice saisit l’une des deux boulettes de gomme qu’elle avait confectionnées plus tôt et colle le papier du chewing-gum sur le bouton symbolisant son héros, transformant ainsi le corps de celui-ci en planche à voile.”

Post has shared content
"Les prières de sang" de Jean-Marc Dhainaut aux Editions Taurnada.


"Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite.

Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…"
“J’ai du mal à concevoir que personne n’ait rien dit, réfléchit-elle à voix haute, que personne ne se soit battu ou ne les ait dénoncés”  

Post has shared content
"Les prières de sang" de Jean-Marc Dhainaut aux Editions Taurnada.


"Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite.

Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…"
“J’ai du mal à concevoir que personne n’ait rien dit, réfléchit-elle à voix haute, que personne ne se soit battu ou ne les ait dénoncés”  

Post has shared content
"Les prières de sang" de Jean-Marc Dhainaut aux Editions Taurnada.


"Alan Lambin, spécialiste en paranormal, est appelé à enquêter dans un vieux monastère ayant accueilli autrefois quatre templiers en fuite.

Depuis, ses murs semblent dissimuler un lourd secret solidement gardé par des âmes hostiles. Les parchemins ne mentent pas, ni ces cris que chacun peut entendre la nuit dans les sombres couloirs du monastère. Et dire que tout a commencé parce qu’une étudiante a acheté un jour une armoire ayant appartenu aux moines. Une armoire qui n’avait pas perdu la mémoire…"
“J’ai du mal à concevoir que personne n’ait rien dit, réfléchit-elle à voix haute, que personne ne se soit battu ou ne les ait dénoncés”  

Post has attachment
“J’ai du mal à concevoir que personne n’ait rien dit, réfléchit-elle à voix haute, que personne ne se soit battu ou ne les ait dénoncés”  

Post has attachment
Mathilde a grandi aux côtés de sa grand-mère Hortense. Ancienne résistante, celle-ci a transmis à sa petite-fille les valeurs de courage, volonté, humanisme. À la disparition d’Hortense, Mathilde est frappée par la maladie. Déboussolée, abattue, la jeune femme va se servir des enseignements de sa grand-mère pour ne pas sombrer et rester maîtresse de sa vie. Elle va tenter de comprendre et d’apprivoiser le peu de vie qui lui reste, tout en refusant de subir les effets de la maladie et des traitements inutiles et contraignants.

Pour ce faire Mathilde entreprend une marche initiatique pour rendre inaltérables sa jeunesse et sa beauté. À travers des lieux paisibles, elle va avancer vers son ultime acte. Son mari, Renaud, ne pourra qu’accepter le choix de sa femme. À travers un quotidien renouvelé, Mathilde lui enseignera qu’il n’y a pas de renoncement, mais juste la volonté de rester digne. Par amour, il l’accompagnera dans sa décision pour que sa femme reste sereine jusqu’au bout. À la disparition de Mathilde, Renaud se devra d’exister selon le vœu de sa femme et écarter la rumeur de sa détresse pour n’entendre que le son de l’espérance. Arrive l’improbable, Viviane, elle qui l’aidera à défier la lassitude et l’oeuvre corrosive du temps, ensemble ils réapprendront à vivre, à aimer.

http://www.christiefo.com/2018/08/09/mathilde-sp/

Post has attachment
Mathilde a grandi aux côtés de sa grand-mère Hortense. Ancienne résistante, celle-ci a transmis à sa petite-fille les valeurs de courage, volonté, humanisme. À la disparition d’Hortense, Mathilde est frappée par la maladie. Déboussolée, abattue, la jeune femme va se servir des enseignements de sa grand-mère pour ne pas sombrer et rester maîtresse de sa vie. Elle va tenter de comprendre et d’apprivoiser le peu de vie qui lui reste, tout en refusant de subir les effets de la maladie et des traitements inutiles et contraignants.

Pour ce faire Mathilde entreprend une marche initiatique pour rendre inaltérables sa jeunesse et sa beauté. À travers des lieux paisibles, elle va avancer vers son ultime acte. Son mari, Renaud, ne pourra qu’accepter le choix de sa femme. À travers un quotidien renouvelé, Mathilde lui enseignera qu’il n’y a pas de renoncement, mais juste la volonté de rester digne. Par amour, il l’accompagnera dans sa décision pour que sa femme reste sereine jusqu’au bout. À la disparition de Mathilde, Renaud se devra d’exister selon le vœu de sa femme et écarter la rumeur de sa détresse pour n’entendre que le son de l’espérance. Arrive l’improbable, Viviane, elle qui l’aidera à défier la lassitude et l’oeuvre corrosive du temps, ensemble ils réapprendront à vivre, à aimer.

http://www.christiefo.com/2018/08/09/mathilde-sp/
Wait while more posts are being loaded