Profile cover photo
Profile photo
Anne Hecdoth
163 followers -
C'est vain.
C'est vain.

163 followers
About
Posts

Post has attachment
Depuis longtemps, Anne Hecdoth, se présentant avec insistance comme contemplatrice métempirique de l'étendue de l'existence tout en tentant de tendre vers l'authenticité des contretemps instantanés qui jalonnent ses heurs, se heurte à l'heure standardisée qui fait tendance et se contente d'attendre en se détendant potentiellement autant pour creuser les grandes questions thétiques éthiques et sociétales qui la taraudent que pour tenter de les teinter d'un militantisme feinté. Si la distance entre chaque printemps l'enchante, c'est en tintinnabulant en cadence et en chantant des stances de circonstance au mitan des inquiétantes ténèbres qu'elle entend souhaiter un éclatant nouvel an en substance. Pour autant, quoi de neuf ?
Add a comment...

Post has attachment
Toujours en carafe, Anne Hecdoth compte sur les voix des indécis et de ceux qui votent nul, blanc ou contre, ou carrément pas. Il s’agit, pour elle, de briser l’Anthropocène au sein duquel la fonction algorithmique et protocolaire qui tue l'emporte sur l'être humain et se cristallise comme servomécanisme, avec la logique d'un cerveau mécanique, sans se soucier de son astigmatisme menant au nihilisme toxique où l'automation réticulaire produit une désintégration sociale et psychique. Si l’infrastructure actuelle soulève des questions sans réponses, comment faire face à l'obsolescence programmée de l'emploi ?
Add a comment...

Post has attachment
En route pour de nouvelles aventures, Anne Hecdoth emprunte celle qui la mobilisera, tout au bout du chemin, aux zones Élysées. Mais, comme Lao-Tzeu l’a dit, il faut trouver la voie ! Sous les pavés, elle a déjà trouvé la plage... avec une perspective d'autographes. Mais si elle ne fait pas le buzz, quels élus la cautionneront ?
Add a comment...

Post has attachment
Partie de rien pour aller nulle part mais arriver à tout, Anne Hecdoth parie sur un parti créé à partir de son très honorable PCMA dévoué à sa cause et qui, elle le sait, la soutient anticonstitutionnellement. Il est constitué d'experts es tous les arts, y compris es aucun, ce qui est très intéressant pour faire face aux partis-pris, impartir les compétences paritaires et annihiler tout truisme partisan afin de provoquer sur le citoyen en partance une expérience abstraite de séduction vide et sans bornes ni liens référentiels identifiables, l'essentiel étant de participer en répartissant leurs talents, même partiels. On cherche, en contrepartie, un logotype.
Add a comment...

Post has attachment
Anne Hecdoth part en campagne. Son œuvre se transforme en un acte complexe dans le but d'exorciser le caractère spectaculaire de la richesse en dévoilant l'intensité de l'aura contenue dans ses excédents symptomatiques. Son propos est de traquer les aspects méprisables de la consommation, c'est à dire de trouver une dimension anthologique justement là où la praxis de l'être pourrait paraître succomber à la banalité de la transaction en série. Ce qui est donc recherché, c'est l'autre économie, celle qui se développe dans les aspects discontinus, bas et informes du réel, et qui se situent aux marges du capital. Son travail codifie un ensemble d'expériences et un volume de représentations superposées et cachées au plus profond de l'inconscient collectif. Et c'est ainsi qu'elle peut révéler les processus formels de l'abondance artificielle et donner à voir une trame du magma social. Posez-lui toutes les questions que vous voulez !
Add a comment...

Post has attachment
C'est en exprimant la volonté d'envisager les situations avec humanité qu'Anne Hecdoth vie son art comme un cérémonial d'investigations, voire comme une exploration de ce qui s'offre et fait la part belle aux matérialités lui présentant tout ce dont elle a besoin pour construire son grand œuvre et créer un facteur d'altérité poétique qui ouvre sa trame à l'entrée des sorties décisives incisives : à voir la tristesse et la panique de la Finance, des banques, des firmes internationales, des commerçants, des libéraux, des socialos, des verts, des spécialistes et "intellectuels" de plateaux TV, des journalistes et des gens du show-biz, pourquoi la technique du retrait serait-elle un bon ou un mauvais choix ?
Brexit, Vanité n°1605
Brexit, Vanité n°1605
anne-hecdoth.com
Add a comment...

Post has attachment
Danger potentiel, Vanité n°1604
Sous les pavés d'Anne Hecdoth l'on reconnaît le plagiat mais la colonne vertébrale branlante de son esthétique réside dans la mise en scène de matérialités symboliques ratées et de déchets sémiotiques qui ont été opportunément abandonnés par les logiques systémiques de l'économie globale. Mais alors, si les ralentisseurs doivent provoquer une sensation d'inconfort au-delà d'une certaine vitesse, pourquoi donc refait-on les routes ?
Add a comment...

Post has attachment
Objet inerte mais plein de vie
Origine du monde
Offrande gallinacée
Ovale irréprochable
Opalin, blanc cassé
Ovoïde monochrome
Opalescence rosée, mouchetée
Ornement pascal
Ouvrage avicole
Oublié dans un nid
Obsolescence programmée
Omelette peut-être
Ocreuse, baveuse
Oisillon avorté
Ô Vanité !
Oeuf, Vanité n°1603
Oeuf, Vanité n°1603
anne-hecdoth.com
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment
Mais quel cirque on fait pour un agent si complexe !
Tant de conformisme rend Anne Hecdoth perplexe.
En termes circonspects et portant bonne mine
Elle préfère mettre l'accent sur l'épine
Des problèmes cruciaux. Pour qui porte sa croix
(Sous l'indifférence de tous ceux qui se croient
Investis d'une mission d'intérêt public,
Qui vaticinent à l'envi et qui critiquent
Férocement), que vaut un graphisme perdu ?
Et qui s'élèvera quand il sera pendu ?
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded