Profile cover photo
Profile photo
Doctissimo
70,658 followers -
Vivre bien au quotidien
Vivre bien au quotidien

70,658 followers
About
Posts

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
[Santé - Bien-être] Des chercheurs ont détecté des microplastiques dans des selles humaines: Cette petite étude pilote au protocole unique en son genre a été menée par des chercheurs de l'Université médicale de Vienne et de l'Agence de l'environnement autrichienne sur huit participants venant chacun d'un pays différent : Finlande, Italie, Japon, Pays-Bas, Pologne, Russie, Royaume-Uni et Autriche. Les participants devaient noter une semaine durant tout ce qu'ils consommaient avant de fournir des échantillons de leurs excréments pour que l'agence autrichienne les analyse.Après analyse des selles, menée grâce à une nouvelle procédure analytique, les chercheurs ont trouvé que tous les échantillons contenaient des microplastiques, des particules de plastique de moins de 5mm.Ils ont trouvé jusqu'à neuf types différents de plastiques, mesurant entre 50 et 500 microns. Les scientifiques ont trouvé en moyenne 20 particules microplastiques pour 10 grammes d'excréments.Le polypropylène (PP), utilisé dans les emballages alimentaires et le polytéréphtalate d'éthylène (PET), que l'on trouve dans les bouteilles en plastique, étaient les deux particules les plus présentes. On notera que tous les participants avaient consommé des aliments qui avaient été en contact avec des emballages plastiques et qu'ils avaient aussi consommé des boissons dans des bouteilles en plastique. Aucun des participants n'était végétarien et six d'entre eux consommaient du poisson pêché en mer.On estime que du fait de la pollution, 2 à 5% de tous les plastiques produits sur terre finissent dans la mer où ils sont consommés par les animaux marins et par la suite par toute la chaîne alimentaire. Ils sont ensuite susceptibles d'être consommés par l'Homme. D'importants taux de microplastiques ont déjà été détectés dans le thon, le homard et les crevettes par le passé. Ces résultats sont inquiétants car les microplastiques peuvent avoir des effets néfastes sur la santé humaine en s'introduisant dans le système digestif, où ils pourraient affecter la tolérance et la réponse immunitaire des intestins.Le principal auteur de cette étude, le Dr. Philipp Schwabl, a commenté ces résultats en ces termes : "C'est la première étude de ce type et elle confirme ce que nous avons suspecté depuis longtemps, que les plastiques finissent par atteindre les entrailles humaines". Et de préciser que cela était d'autant plus préoccupant pour les personnes atteintes de maladies gastro-intestinale."Bien que lors d'études menées sur les animaux les plus fortes concentrations de plastiques avaient été retrouvées dans le ventre, des particules de microplastique plus petites sont capables d'entrer dans les systèmes sanguin et lymphatique et peuvent même atteindre le foie. Maintenant que nous disposons des premières preuves de la présence de microplastiques à l'intérieur du corps humain, nous devons pousser nos recherches pour comprendre ce que cela signifie  pour la santé humaine."
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
[Santé - Bien-être] Additifs alimentaires : ceux que vous devez absolument éviter: Près d’ 1/3 des additifs autorisés jugés particulièrement nocifsUFC Que Choisir vient de dresser la liste des additifs alimentaires pouvant être nocifs pour notre santé. L’association s’est appuyée sur des études récentes d’instances scientifiques reconnues telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) ou encore l’Agence européenne de santé des aliments (AESA).Mauvaise nouvelle, sur les 300 additifs utilisés par les industriels, près d’un tiers serait tout particulièrement néfastes. C’est pourquoi l’association encourage les consommateurs à lire les étiquettes afin d’exclure les produits transformés comprenant un ou plusieurs de ces 87 additifs jugés toxiques.Quels sont ces additifs toxiques ?Les additifs alimentaires sont ces ingrédients qui commencent par la lettre "E" suivi d’un nombre, figurant sur les étiquettes des emballages de certains produits. Plusieurs d’entre eux seraient à exclure complètement d’après certaines études. Désormais, vous garderez loin de votre caddie :Les agents identifiés comme cancérigènesLes caramels ou E150 c ou d : ils sont présents dans un grand nombre de produits. Ils sont agressifs pour le système immunitaire et sont suspectés d’être cancérigènes.Les nitrites et les nitrates ou E249 à 252 : ils sont associés à un risque de cancer colorectal. Ils sont ajoutés artificiellement et à des doses toxiques dans certaines denrées comme les charcuteries.Les BHA : E320 : ces conservateurs sont considérés comme perturbateurs endocriniens. Nous les retrouvons dans de nombreux aliments (margarines, céréales, aliments déshydratés, le chewing-gum…).Ceux qui exposent à des troubles de l’attention comme l’hyperactivité chez l’enfantLes colorants azoïques ou E 102, E 104, E 122, E 110, E124, E 129 : vous les retrouverez dans beaucoup de confiseries malheureusement très plébiscités par les enfants.L’acide benzoïque ou E 220 : cet agent neurotoxique se retrouve souvent dans les liquides sucrés tels que les jus de fruits industriels.Un appel lancé aux autorités européennesUFC Que Choisir dénonce un manque d’indépendance des procédures d’évaluation de la dangerosité des produits (qui sont souvent mises en place par les industriels eux-mêmes). L’association de consommateurs demande aux autorités européennes d’instaurer un dispositif de contrôle indépendant et financé par des fonds collectés auprès des fabricants eux-mêmes. En outre, elle encourage le législateur à proscrire les 87 additifs reconnus toxiques par plusieurs études scientifiques.Un répertoire d’additifs pour mieux guider le consommateurA défaut de mesures entreprises par les autorités européennes, UFC Que choisir met à disposition des consommateurs un répertoire des 300 additifs que vous pourriez rencontrer dans vos assiettes. Ils sont classés selon leur nocivité en 4 catégories : "acceptable", "tolérable", "peu recommandable" et "à éviter". Cette liste est destinée à éclairer le consommateur soucieux de sa santé et à l’orienter dans ses achats.
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded