Profile cover photo
Profile photo
Rivière Blanche
50 followers -
Rivière Blanche publie des manuscrits dans l'optique résolument nostalgique des années 1970. Les maquettes de couverture de nos collections ont été conçues en tant qu'hommages aux anciennes collections du Fleuve Noir.
Rivière Blanche publie des manuscrits dans l'optique résolument nostalgique des années 1970. Les maquettes de couverture de nos collections ont été conçues en tant qu'hommages aux anciennes collections du Fleuve Noir.

50 followers
About
Communities and Collections
Posts

Post has attachment
KABUR: LES FEUX DE FORALUME
ISBN 978-1-61227-835-3 - 48 p n&b - 7,00 euros
Scenario: J.-M. Lofficier; Dessins: José Luis Ruiz Pérez
couverture: José Luis Ruiz Pérez

La SAGA DE KABUR se poursuit! Après avoir vaincu le démoniaque GHOOL et affronté les maléfices de SHANGA KHOUR, KABUR et sa compagne ARIANROD ont repris la route et sont arrivés dans la grande cité portuaire de FORALUME, où Lagrid fut jadis vendue comme esclave.

Toujours à la recherche d'une piste pouvant les conduire jusqu'à SELINOR PSAH, le puissant sultan-sorcier de la lointaine ARKHANAL, et auteur du rapt de LAGRID, ils vont néanmoins se trouver au prise avec une mystérieuse conspiration ourdie par les redoutable SHAIKORTIN et menaçant la stabilité de FORALUME.

Mais KABUR et ARIANROD ne sont pas pions faciles à manipuler, comme va vite le découvrir leur mystérieux adversaire...

http://riviereblanche.com/strangers-universe-kabur-les-feux-de-foralume.html
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Critique d'Arnauld Pontier
:
Je suis très content d'avoir découvert Lou Jan.
"Sale Temps" est un roman atypique, habité. J'entendais un lecteur, sur un salon, reprocher ses phrases courtes. Des mots, parfois, ponctués. Pas forcément de verbe. Il n'a pas compris la tessiture de ce livre, son âme. ; il n'a pas su lire cette partition. "Sale temps" est un roman sur le temps, certes, mais bien loin des histoires habituelles, à la Poul Anderson, (que j'aime aussi). Ici, il y a une pulsation, un rythme singulier. A peine refermé, on a l'impression - même si c'est fictionnel - de mieux connaître l'auteur. D'avoir été voyeur. C'est comme si Lou Jan te disait : tiens, prend ma musique, je te la donne. Vibre avec. Désire avec. J'ai hâte de réécouter cette jolie voix.
Décidément, chez Rivière Blanche, il y a énormément de talents, en marge. C'est bien.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Planète Centrale est un livre qui se lit avec beaucoup de bonheur. Le « waouh » estplanète cent. présent jusqu’au bout. L’histoire tient la route. Elle est belle. Très belle, malgré le Monde froid dans lequel elle se déroule. Aya reste un personnage attachant tant elle peut être rêveuse et rebelle
Planète centrale – Yaël-July Nahon – 2018
Planète centrale – Yaël-July Nahon – 2018
litteratutemltipleunerichesse.wordpress.com
Add a comment...

Post has attachment
ISBN 978-1-61227-822-3
556 pages - 40 euros
couverture: José Luis Ruiz.
préface:Jean-Marc Lofficier

Mystérieusement trouvé dans la forêt tout enfant, élevé selon les antiques rites de l’Afrique et de l’Egypte Ancienne, le jeune Tanka fait régner l’ordre dans la jungle, avec l’aide de la belle Cynthia, du guide Jérémie, du vieux sage M’Pa, et de ses alliés, les animaux de la jungle, dont la panthère Savanna, du singe Chimpa et de Kingor le lion.

Cette prodigieuse saga d’un jeune roi de la jungle faisant l’apprentissage de ses pouvoirs est l’œuvre de deux grands dessinateurs français méconnus, Yves Mondet et Claude Bordet. Elle fut publiée dans les années 60 dans les pages de Nevada et est ici rééditée pour la première fois dans son intégralité.

Dans ce volume, Tanka découvre la tribu perdue et le pays de la nuit des temps, et affronte Gor le Roi sauvage et les Chevaliers d’Ebène.

Ce recueil inclut aussi la réédition des exploits du Petit Clown, jeune héros de western qui se fie à ses gadgets et ses techniques apprises au cirque, comme pouvoir cracher des flammes, pour punir le méchant qui a tué sa famille. Créée par pier Carpi, cette BD fut publiée dans Nevada en 1972.

TABLE DES MATIERES:
TANKA:
dessins: Yves Mondet/Claude Bordet

10. Base Récupération 307
11. La Tribu Perdue
12. Le Pays de la Nuit des Temps
13. Le XIIIe César
14. Gôr 1er Roi Sauvage
15. Les Chevaliers d'Ebene


PETIT CLOWN
Scenarios: Pier Carpi
1 Le Chasseur De Prime
2 Le Sorcier blanc


http://riviereblanche.com/hexagon-classics-catalogue-hc94-strangers-tanka-tome-3.html
Photo
Add a comment...

Post has attachment
l'auteur aura montré une belle maîtrise de l'art narratif, un style sûr, sans esbroufe, et un amour manifeste du fantastique.
Add a comment...

Post has attachment
Paulette Laguerre
Hors-Collection 58. La Chatelaine Cathare
ISBN-13: 978-1-61227-830-8
384 pages - 26 euros

illustration: Sarah Quéraud

En ce début de treizième siècle, l’Occitanie se trouvait à son apogée. Son commerce enrichissait tout le pays. Depuis les croisades en Orient, un vaste courant d’échanges s’établissait entre les contrées méditerranéennes. Des galères, dans les ports du Languedoc, débarquaient des denrées nouvelles, que l’on retrouvait sur les étals des marchés et des foires : soieries, brocards, épices, parfums, fruits étranges… Les villes du midi, fortes de cette prospérité s’affranchissaient peu à peu du pouvoir féodal. Les seigneurs du nord de la France en concevaient de violentes jalousies.

An de grâce 1209, Magdeleine de Calames, épouse de Pierre Roger de Rabat admire, depuis les remparts de son château, la terre de ses ancêtres. Devant ce paysage superbe, elle murmure avec ferveur : « Moun Dius ! b’ei beroi acô ! »


Magdeleine a renoncé à sa foi en l’Église romaine, pour devenir Cathare. Elle pratiqua sa nouvelle religion, qui enseigna aussi bien aux riches qu'aux pauvres, l'équité, l'humilité et la tolérance. Elle a été initiée à ce culte par la comtesse Esclarmonde de Foix.

Mais de lourds nuages noirs arrivent sur la région. Le Pape Innocent III a lancé la croisade contre les hérétiques. La vie de Magdeleine va changer, mais la foi l’aidera à vaincre ces épreuves.

Après avoir exploré un univers effrayant avec son recueil de nouvelles La greffe du passé (publié sous le pseudonyme d’Eva Viaud), Paulette Laguerre revient avec une fresque historique basée sur la croisade contre les Cathares au cœur de l’Ariège.


http://riviereblanche.com/hors-series-hs58-la-chatelaine-cathare.html
Photo
Add a comment...

Post has attachment
J’ai accroché sur la deuxième partie, qui est beaucoup plus aboutie, mais les idées de la première partie sont bonnes, très bonnes parfois. Un recueil de nouvelles fantastiques d’une auteure qu’il faut suivre.
Add a comment...

Post has attachment
Talbot Mundy traduit par Thomas Bauduret
Fusée 76. Shambhala (Les Mystères de l'Inde 3)
ISBN-13: 978-1-61227-816-2
336 pages - 24 euros

illustration: Mike Hoffman

Préface de Jean-Marc Lofficier


Talbot Mundy (1879-1940), anglais naturalisé américain, fut le digne successeur de H. Rider Haggard et Rudyard Kipling. Il fut l’auteur de nombreux romans d’aventures sur le Moyen- et l’Extrême-Orient, en particulier pour le magazine Adventure, à partir de 1911, et le créateur de la série d’heroic fantasy Tros de Samothrace (1925) qui influença la création du Conan de Robert E. Howard.

À partir de 1922, séduit par les doctrines théosophiques, Mundy se mit à brosser le portait d’une Inde ésotérique en cinq romans : The Gray Mahatma (1922), The Nine Unknown (1923), Om/The Secret of Abhor Valley (1924), Ramsden/The Devil’s Guard (1926) et King of the World/Jimgrim (1930).

Dans ceux-ci, Mundy jette les fondations d’un Orient Mystérieux et d’archétypes littéraires, tels les Neuf Inconnus. Les Loges Blanches et Noires, Shambhala, etc., qui seront repris par des générations d’auteurs de Fritz Leiber à Mark Frost pour Twin Peaks, et de Jacques Bergier à Jimmy Guieu.

The Devil’s Guard (Shambhala) est l’histoire de la quête, par Jimgrim, Jeff Ramsden, Narayan Singh et Chullunder Ghose, de la mystérieuse cité de Shambhala, où réside la Loge Blanche, dissimulée dans les profondeurs tibétaines. Les anges déchus (ou Dugpas) de la Loge Noire ne sont que l’un des obstacles que nos trois héros devront affronter sur leur route.

Le roman est accompagné d’une préface de Jean-Marc Lofficier sur le mythe de Shambhala et d’une postace de Talbot Mundy.

http://riviereblanche.com/fusee-f76-shambhala-mysteres-de-linde-3.html
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Artikel est rusé : il sait qu'on ne pourra suivre son chemin qu'avec humilité. Mais attention, le sentier sera boueux et jonché de caillasses. Un bouquin vital comme le sang qui bouillonne dans nos veines.
Add a comment...

Post has attachment
Philippe Lemaire
Noire 118. Moras, la Malédiction (Tome 2: Sombre Lune)
ISBN-13: 978-1-61227-829-2
240 pages - 20 euros

illustration:Philippe Lemaire

La voix était grave, se répercutait dans toute la pièce comme si elle venait de partout à la fois, et n’avait rien d’humain. Il y avait là quatre femmes et un homme – celui qui avait parlé – et il n’eut aucun mal à reconnaître la morte rousse qu’il avait contemplée dans son cercueil un instant plus tôt. Elle arborait toujours sa pâleur cadavérique, mais la peau n’était plus parcheminée et semblait pleine de vie. Même ses vêtements avaient perdu leur aspect moisi. Les autres avaient la même apparence, aussi bien les deux femmes brunes richement vêtues que la blonde, et l’homme de haute taille à la chevelure argentée avait l’air d’une sorte de Seigneur ou de Prince. La rousse ressuscitée s’aperçut soudain que le jeune chasseur posait sur elle des yeux effarés. Elle lui adressa alors un sourire qui dévoila deux canines supérieures anormalement longues et effilées, des canines comme Isha n’en avait déjà que trop vues. Il perçut le crissement du révolver de Tekoa qui jaillissait de son holster et il détourna ses yeux de la morte pour voir le chef des éclaireurs braquer son arme contre les cinq nouveaux venus.


La malédiction perdurera jusqu'à la nuit des temps, jusqu'à ce que des derniers humains qui la nourrissent aient définitivement quitté ce monde. C'est d'ailleurs peut-être pour bientôt. Qui peut savoir avec cette lune qui ne cesse de quitter son orbite ?

Le peuple doit-il rester terré dans les montagnes noires par crainte de ces épouvantables moras ? Ce ne serait pas très glorieux, ce ne serait alors plus un peuple de nomades, et la chasse nécessite de déplacer le campement quand vient la belle saison de toute façon. Comment tirer quelques bisons autrement qu’en allant les chercher dans les grandes plaines ? Mais viendra-t-elle au moins la belle saison ? Rien n’est moins sûr avec cette Terre qui ne tourne plus rond et cette nuit qui dure déjà depuis plus de quatre vingt seize heures.


Après avoir revisité le mythe du vampire et de Dracula, Philippe Lemaire nous plonge dans de nouvelles aventures au cœur de l’Ouest Américain. Moras, la malédiction est en marche.

http://riviereblanche.com/noire-n118-moras-la-malediction-tome-2.html
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded