ROCKY TRIP #5: MERCANTOUR - Mai 2011 par Benj

 Récemment arrivé sur l’Alpe d’Huez pour vivre ma passion du VTT, version Gros Vélo, j’avais choisi le magasin Rocky Sports surtout dans cette optique.
 
Je découvre avec surprise, que les Trips VTT sont devenus, au fil des ans, un moment attendu de la fin de saison, afin de partager leur passion du VTT et de bonnes tranches de vie.
 
Cette année, Xav et Berni nous ont concocté 5 jours dans le Mercantour : Xav à l’organisation et au guiding, Berni à la logistique. Leur discours m’intrigue, ne connaissant pas le spot, je m’informe, vidéos à l’appui, sur cette région bien connu des Bikers.
 
 
Découverte des Rocky Trips
La semaine tant attendue arrive enfin, nous chargeons le Land et la remorque de Berni, et partons à 8 riders + 1 chauffeur. Direction le gîte « Le Carré du Mercantour », qui se trouve à Chateauneuf d’Entraunes. Pour ceux qui ne connaissent pas, on loge au sommet du spot des « Fameuses Terres Grises », c'est-à-dire qu’on attaque direct en mode « Playstation » tous les matins ! Marc, notre hôte, a tout prévu pour nous : dortoir + gîte, écurie pour stocker les vélos et faire la mécanique, jet d’eau…
 
 
Pour ce trip, l’accent a été mis sur la découverte de nouveaux sentiers (Xav veut profiter du Land pour valider les singles qu’il avait repérés sur la carte l’automne précédent), sur la dégustation de vins (merci à Fifi du gîte de l’Aurienchon pour ses connaissances vinicoles) et la bonne bouffe (merci à la cuisinière du gîte).
 
 
Après s’être installés, nous attaquons directement par ce qui fait la singularité du lieux : les Terres Grises. Cette 1ère descente donne le ton du trip. La qualité des sentiers est au rendez-vous. On se fera un petit après-midi de mise en jambe, car Xav nous préviens que le lendemain sera une grosse journée.
 
Voyage au bout du monde !
Le mardi, direction Valberg, pour plusieurs runs jusqu’à Guillaumes, puis arrive le moment de s’attaquer aux Terres Rouges. 1H30 de montée en vélo qui en usera certains, pourtant la suite va être longue. Le ride dans les Terres Rouges est grandiose, l’ambiance, le panorama, le grip que procure cette terre qui s’effrite, tout est bon.
 
 
La descente sur la Clue d’Amen est un bonheur. La suite sera plus compliquée : il fait très chaud, nous n’avons plus beaucoup d’eau, et le single remonte un bon moment : plusieurs d’entre nous vont bien souffrir, mais les efforts consentis en valait la peine, avec l’impression d’avoir roulé au Maroc ou aux States, MAGIQUE !
Heureusement, la bière salvatrice nous attendait en bas de ce périple.
 
Un spot unique pour l’Enduro !
Xav nous avait prévenu, c’est le meilleur spot qu’il connaisse pour faire des rotations en navettes et par la qualité et la variété des sentiers proposés.
Il voulait aussi en découvrir un bon paquet, et on peut dire que l’on a été gâté. Sur une trentaine de trails, Xav en connaissait un tiers, seulement 2 sentiers pas terribles sur tout ce que l’on découvrait, beau score !
 
La variété des trails est impressionnante, sur 20km autour de Guillaumes, on trouve de tout : racines en forêt, pierriers, single lisse en sous-bois, falaise, terrains vallonnés, des Terres Rouges, des Terres Grises. Du technique, du roulant, du ludique, de la pente, il y en a pour tous les goûts.
 
 
A la bonne franquette !
Les journées sont intenses, mais les ravitos du midi font plaisir : une bonne bouteille de vin en apéro, un cubi du Cousin Oscar pour le repas, et tout ceci avec des verres de dégustation, SVP ! Ajouté à cela de la bonne charcuterie et du bon fromage des Alpes (encore merci à Fifi), et on reprenait des forces pour enchaîner l’après-midi.
 
 
On s’est aussi fait une petite sortie de nuit : après un repas bien arrosé, on met les frontales et c’est parti pour une descente dans les Terres Grises.
C’est ma 1ère descente de nuit et je suis chaud bouillant (peut-être l’alcool ?). J’ouvre la route en roulant à fond, je suis le plus jeune de la bande et j’assume mon rôle. Après quelques frayeurs, je remets le cerveau et ralenti l’allure.
Ce fût court mais bon. Tout le monde s’est bien marré, et pas de bobos, malgré l’enthousiasme ambiant.
 
 
Bilan de mon 1er Rocky Trip
 
Les 5 jours de ride sont passés bien vites, mais cela s’est super bien passé. Malgré l’hétérogénéité du groupe et le nombre élevé de riders, aucune blessure : on a bien eu un Bulli plein fer dans un arbre, mais heureusement, c’était Bulli (ceux qui le connaisse comprendront).
Un seul gros souci mécanique, avec un fourreau de fourche percé par Fifi, le poids lourd du groupe, un bon 55 kg ! Heureusement, on était parti avec un vélo mulet.
La motivation et l’ambiance au sein du groupe étaient parfaites, c’est jamais facile quand on part si nombreux.
 
Pour ma part, j’ai découvert un spot fabuleux, avec des trails magiques, des panoramas majeurs. J’ai surtout découvert la vraie pratique du VTT comme elle me plaît : du single naturel dans des décors grandioses.
 
 
A refaire bien vite, ça tombe bien, c’est prévu pour mai 2012 !
 
 
Plus de photos dans l'album dédié à ce trip:
 
Retrouvez la vidéo du trip dans la Galerie Vidéos de notre site rocky-sports.com ou sur notre chaîne You Tube: Rocky Trip Mercantour 2011


#VTT   #mercantour   #ROCKYTRIP  
Photo
Shared publiclyView activity