ROCKY TRIP #9: CAMINO TRIP DEVOLUY - Septembre 2012

Pour ce trip de fin de saison, Greg de Camino, me propose une session dans le Dévoluy, région qu’il est en train de prospecter pour mettre au programme de ses Enduro Trip.

A priori, c’est du FAT, et il va utiliser notre groupe pour tester son produit.

Moi ça me va, si le programme est respecté, à savoir, il ne faut pas monter trop longtemps et du single engagé à foison…

Il faut réunir une équipe, et cette fois-ci, Xavier ne sera pas des nôtres (du coup, c’est moi qui rédige le compte rendu !). Mes deux potes de ride sont là (Bulli et Renaud), Eric (Moniteur MCF à l’Alpe d’Huez) vient s’agacer avec nous. Et un petit nouveau vient se frotter au groupe, plus All Mountain qu’Enduro, il appréhende l’ambiance un peu « Race » des descentes, c’est Philippe SEIGLE (un des créateurs de la Mégavalanche de l’Alpe d’Huez à l’époque où cela s’appelait le Trophée du Pic Blanc…souvenir… !).

Lundi matin, c’est le départ pour le Dévoluy, Renaud manque à l’appel, on lui embarque le vélo, il nous rejoindra à moto, le Dévoluy n’est pas loin de l’Oisans.

La météo est incertaine, mais Greg n’est pas seulement fort pour nous dénicher de superbes sentiers, il est aussi capable de choisir les itinéraires en fonction de la météo et des conditions du terrain, pour rouler un maximum au sec.

Le Dévoluy est un vrai spot caché. Une route d’accès principal, un village St Etienne en Dévoluy centré au milieu des montages, pas mal de routes d’accès (pas trop de montée en vélo) et des singles à foison à 360° autour de St Etienne, nous permettent de jongler avec la météo.

Et c’est parti pour 4 jours de ride intense, je n’ai pas pris beaucoup de notes, je suis là pour débrancher du système, et je suis servi comme d’habitude avec Greg, il a le don pour nous trouver du single où beauté des paysages et tirage de bourre restent les éléments essentiels.

Un petit « report » (ndlr : en anglais dans le texte : un reportage), quand même, sur la dernière journée. Au programme le Pic de Bure, un plateau désert et rocailleux à 2 700 m d’altitude, ça sent bon la descente de pierriers interminables.

L’accès se fait par une piste 4x4, cooool, et puis par un portage de 30 min, un peu perché mais assez court. Il a neigé dans la nuit et l’ambiance à la montée est fabuleuse. Et que dire de l’arrivée sur le plateau, on croit débarquer sur la lune, une base scientifique d’écoute de l’espace est installé en autonomie complète sur le plateau, et avec la petite couche de neige, on prend des images plein la vue.

On est sur une autre planète et pourtant seulement à 1H30 de Grenoble. Après la traversée de ce plateau en mode Freeride, on s’engage dans une descente de 1 800 m de dénivelé, commençant par des pierriers d‘anthologie pour ceux qui pratiquent (et j’en suis) puis un single rocailleux, bien montagne, comme on les aime.
Puis suit 1H30 de descente qui restera dans le top 10 de mes itinéraires préférés.

Et voilà, on s’est encore gavé d’images et de sensations, à 1H30 de la maison, merci Greg et merci au MTB de montagne qui reste un moyen sûr de s’éclater.

Plus de photos dans l'album dédié à ce trip: https://plus.google.com/u/0/b/113655419962249498209/photos/+RockysportsRockytrip-molini-finale-ligure/albums/5993186396738446465  
Pour plus d’info sur ce trip Camino : http://www.caminobike.com/gb_alpes_caminobike_files/ETDEV.pdf

#VTT #Caminobike   #ROCKYTRIP 
Photo
Shared publiclyView activity