Profile cover photo
Profile photo
ARCYLOR Sausheim-Mulhouse
5 followers
5 followers
About
Posts

Comment reconnaitre les fausses pièces de 20 francs français en or ?

Les 20 francs or de type Napoléon, Cérès ou Génie sont des pièces en or souvent contrefaites.

La conjoncture économique et financière a suscité le grand public à s'intéresser d'avantage à l'or, considéré comme valeur refuge historique en tant de crise.

Mais cet attrait grandissant a fait rentrer un nouveau type de clientèle et des acheteurs potentiels n'ayant que très peu de connaissance dans l'or. Ces personnes là sont plus vulnérables et peuvent être exposés à des arnaques.

De nombreuses personnes sont notamment victimes de l'arnaque des fausses pièces d'or. C'est souvent le cas en France avec les 20 francs en or.

Pourquoi les 20 francs or Napoléon sont sujettes à la contrefaçon ?

Le marché de l'or monétaire a connu un grand essor ces dernières années. Beaucoup d'investisseurs se sont rués sur l'achat de pièce d'or françaises...

Toutes les pièces d'or ont attiré les faussaires. Et quasiment toutes les pièces françaises, de la 20 francs or à la 100 francs or ont été contrefaites. On retrouve de fausses pièces d'or françaises de type Louis d'or, Napoléon III, Marianne coq, Cérès, Génie... en grande quantité sur le marché.

En effet à l'époque, les 20 francs or de type Napoléon possédait une très forte prime et se revendaient plus chères que leurs poids en or !

A la fin des années 1970, les 20 francs or Marianne Coq bénéficiaient d'une prime élevée (2,5 fois son poids d'or).

A cette époque, les Russes et les Libanais frappaient de faux Marianne Coq, entièrement en or et avec les mêmes caractéristiques que les originales (5,81 g d'or pur, 21,6 carats). Le but était de récupérer la prime à la revente. Sur les pièces était indiqué l'année 1915 comme année de frappe.

Comment reconnaitre si c'était des fausses ? Tout simplement car les 20 francs Marianne Coq ont été frappé pour la dernière fois en 1914...

Aujourd'hui, de nouvelles techniques très élaborées permettent de produire de fausses pièces en or très semblables aux originales. Soyez donc prudent car même les pièces d'or modernes sont contrefaites, provenant souvent de Chine et fourré au tungstène, un métal possédant la même densité que l'or et donc trompeur !

Comment reconnaitre les fausses pièces en or de type 20 francs Napoléon III ?

Voici diverses pistes pour les reconnaitre et les identifier relativement facilement.
Add a comment...

L'histoire des lingots d'or

Le premier type de lingots ou barre d'or ont été des lingots fait en versant de l'or fondu dans des moules, d'abord fait à partir d'argile.

Les premières traces du temps de Rome

Il est fait référence à un type précoce de lingot par l'auteur romain Tacite (Annales, Livre XVI), qui mentionne une «grande histoire» racontée par Cesellius Bassus pour gagner la faveur de l'empereur Néron. Bassus prétendait connaître les endroits d'immenses stock et réserve d'or, qui n'étaient pas dans la forme de pièces de monnaie, mais en lingots bruts et difformes. L'or n'a jamais été retrouvé, mais l’anecdote montre que, dans les temps préromains, le lingot était un produit connu, mais qui pourrait ne pas nécessairement avoir été "en forme de barre".

Du moyen âge a des temps plus récent

Bien que la plupart de l'or dans le monde ait été extrait en Afrique depuis la révolution industrielle, cela n'a pas toujours été le cas. Au cours du 18ème siècle, le Brésil a été un grand producteur d'or. La plupart de l'or qui en avait été extrait est venu à Londres - et il y a un certain nombre de références à des "lingots d'or» dans la littérature de la période. Toutefois, ces sources ne mentionnent généralement pas la taille ou la pureté des barres, simplement la valeur totale des lingots. Ce fait est un indicateur qu’a cet époque, les lingots d'or peuvent bien avoir été de format non standard - et cela semble probable car qu'ils ont été fondus et coulés dans des moules, plutôt que estampé et pressé (minted).

La Banque d'Angleterre a créé les premières réserves «officielles» d'or et avait l'or frappés en guinées - qui étaient la pièce de monnaie d'or anglaise standard de cette époque. Vers la fin du 18ème siècle cependant, l'or est devenu rare et beaucoup et a été soit exporté, soit utilisé pour financer les opérations militaires.

Histoire de la barre d’or de 400 onces ou de 12,5 kilos

Il s'est avéré difficile de déterminer quand le premier "standard" des lingots d'or de 400 onces ont été faits. Timothy Green et Stewart Murray ont publié un petit livre de 60 pages intitulé “Histoire de la Liste de Londres des lingots d'or de bonne livraison 1750-2010” qui serait susceptible de résoudre la question. D'après le titre, il semblerait qu'il y avait normalisation de lingots d'or dès 1750. En 1810, des lingots d'or de 200 onces et à 91,6 % en pureté («l'or de la couronne» / 22 carats) ont été acceptées par le service des lingots de la Banque d'Angleterre d'un seul raffineur, Browne & Brind. De cette norme de 200 onces, il semble plausible que les barres de 400 onces peuvent aussi avoir existé à cette époque.

Il y a peu de références des barres ou lingots de 400 onces d’or au 19 ème siècle, mais ils étaient certainement en usage à cette époque. La première compte 400 onces lingots d'or: Les « Actes de l'American Philosophical Society », Janvier-Mars 1838, décrit à la page 321. Une expérience scientifique sur la conduction de l'électricité dans la vapeur, indiquant"... les expérimentateurs ont travaillé sur une grande barre d'or fin (400 onces en poids) ... "

Une des plus anciennes mentions écrite de la barre de l'or de 400 onces étant fabriqué comme une norme commerciale provient d’un livre d’Arthur Cavalier Hiorns de 1890 "métaux mélangés : ou alliages métalliques» ; où il déclare «L'or est envoyé par la Banque d'Angleterre à la Monnaie en lingots de 400 onces chacun." Ce n'est pas la seule trace des lingots d'or de 400 onces dans les années vers 1890 - une fascinante réimpression de l'édition de Londres de la New York Herald de 1891 fait une description complète des chambres fortes de la Banque d'Angleterre décrivant les lingots d'or comme étant composé de barres 400 onces.

Des lingots plus petits

Pendant cette période, il semble qu'il peut y avoir aussi une taille standard plus petite pour les barres et lingots d’or vers 6 x 3 x 1,5 pouces. Soit pour ses lingots, une dimension et taille de 15 cm de long sur 7.5 cm de large et 1.25 centimètre en épaisseur. Un article du « Magazine and Commercial Review, Volume 20 » daté de 1849, décrit une "taille moyenne" des lingots d'or de cette époque comme pesant 275 onces: "La partie la plus importante des barres et lingots d'or de Londres et de Paris, (surtout ceux-ci), porte les poinçons du gouvernement ou d’essayeurs privés. Ils sont en or pur." L'indemnité française, en 1835, a été payée aux USA avec plus de 600 lingots d’or, dont la valeur totale était de 3 500 000 $. Ces barres d'or fin, mesurait six pouces de long, de trois pouces de large et d'une épaisseur d’un demi-pouce, et pèserait 275 onces. Leurs valeurs seraient environ de 5 900 $. " Cependant, depuis, il n'y a pas d'exemples de barres d'or fins de 275 onces.

Avec le développement de méthodes de fabrication modernes, la plupart des lingots d'or sont désormais fabriqués sont frappées à des normes très élevées de finition et de pureté. Cependant, ce style de barres et les lingots "coulés" sont encore monnaie courante et considérés comme la plupart du temps également souhaitable, en raison principalement de leur poids et teneur en or normalisées, leurs plus faibles coûts de production surtout pour les lingots d’or de 100 grammes à 1000 grammes ou 1 kilo par rapport aux lingots d’or fabriqués étampés qui sont plus dans une gamme de poids de 5 grammes à 50 grammes. Mais peut-être aussi de l'esthétique plus artisanale des lingots coulés est également un atout. Il n’existe pas de production « minted » de lingots de 400 onces ou 12500 grammes car une production de ce genre serrait à la fois complexe et coûteuse à mettre en œuvre.
Add a comment...

Quelle pièce d'or faut-il acheter ?

Acheter de l'or est le meilleur moyen de diversifier votre placement et d'assurer une partie de votre épargne en cas de crise ou de krach. Parmi les différentes formes d'or qu'il est possible d'acheter, on retrouve les pièces d'or. Lesquelles choisir ? Pourquoi les pièces sont-elles plus intéressantes que les lingots pour investir dans l'or ?

Les pièces d'or disposent de plusieurs avantages. En plus de posséder leur propres histoires, celles-ci sont très facilement transportables - du fait de leur tailles - et sont très liquide en comparaison des lingots d'or. Elles se négocient partout dans le monde et peuvent s'échanger facilement en quantité plus ou moins importantes.

Les pièces d'or permettent également de fractionner facilement votre capital en or.

De plus, les pièces d'or peuvent bénéficier d'un fort effet de levier grâce notamment à la prime. La prime est la différence entre le prix de vente de la pièce et le prix de l'or qu'elles contiennent. Cette prime varie en fonction de la demande et de l'état de la pièce.

Il faut tout d'abord comprendre que lorsqu'on achète de l'or sous forme de pièces, on achète dans un logique d'investissement et non de collectionneur. Les pièces d'or ayant été tiré en peu d'exemplaires sont donc à proscrire.

Il existe de nombreuses pièces d'or différentes. Les principales que nous conseillons chez Arcylor, sont les suivantes :

20 francs Napoléon or.
Poids Brut 6,45g
Poids fin 5,81g
Titrage 900 ‰
Valeur Faciale 20 francs
Diamètre 21 mm
Epaisseur 1,3 mm



Napoléon est le nom donné à toutes les pièces françaises de 20 francs en or frappées depuis la loi du 17 germinal de l'an XI (1802). Différentes effigies ont été successivement mises en circulation jusqu'en 1914. Parmi les plus courantes, on retrouve les Napoléon III tête nue ou tête laurée, les Cérès, les Génies et les Mariannes (aussi appelées Coq)

20 francs Napoléon or.
Poids Brut 6,45g
Poids fin 5,81g
Titrage 900 ‰
Valeur Faciale 20 francs
Diamètre 21 mm
Epaisseur 1,3 mm

La prime sur les napoléons est actuellement quasi nulle. Elles restent donc des pièces d'or très intéressantes pour vos premiers investissements dans de l'or physique.

Le 20 francs suisse Vrenelis est une bonne alternative au Napoléon mais avec une petite prime.

Poids Brut 6,45g
Poids fin 5,81g
Titrage 900 ‰
Valeur Faciale 20 francs suisses
Diamètre 21 mm
Epaisseur 1,3 mm


Les souverains de type Georges V et Elisabeth II sont notamment appréciés des investisseurs.

Souverain.
Poids Brut 7,99 g
Poids fin 7,32 g
Titrage 916 ‰
Valeur Faciale 1 livre
Diamètre 22,05 mm
Epaisseur 1,62 mm


Le Krugerrand est l'une des pièces d'or les plus prisé des investisseurs du monde entier. Son nom est la combinaison de l'homme politique Paul Kruger et de la monnaie officielle de l'Afrique du Sud : le rand. Elle est composé d'un once d'or fin (31,103g).

Sa prime est nulle du fait de sa très forte liquidité, ce qui l'a également amené à créer des déclinaisons de cette pièce (1/2 oz, 1/4 oz, 1/10 oz).

Krugerrand.

Poids Brut 33,93 g
Poids fin 31,103 g
Titrage 916 ‰
Valeur Faciale Aucune
Diamètre 32,77 mm
Epaisseur 2,64 mm
Add a comment...

l'Assemblée en Octobre 2017, augmente la taxe sur la vente des métaux précieux

A partir du 1 janvier 2018, l'Assemblée nationale a augmenté la taxe sur vos ventes de métaux précieux, dont l'or, de 10 à 11%, soit de 10,50 % RDS inclus à 11,50 % toutes taxes, via des amendements de la majorité pour accompagner la transformation controversée de l'ISF et éviter tout "effet d'aubaine".

Cette taxe concerne les cessions de métaux précieux comme l'or, le platine, l'argent, les débris de métaux précieux, les monnaies postérieures à 1800. L'augmenter "permet de tirer les conséquences de la création de l'impôt sur la fortune immobilière" (IFI), selon l'exposé de la mesure, déjà votée en commission.

Au nom des députés LREM de la commission des Finances, Amélie de Montchalin a expliqué que l'objectif était d'éviter tout "effet d'aubaine sur les investissements dans les métaux précieux" car plusieurs biens de luxe taxés précédemment à l'ISF ne le seront plus à l'IFI. "C'est une mesure d'efficacité économique pour nous assurer que notre réforme contribue bien à l'investissement dans l'économie productive, et uniquement à cela", a-t-elle encore plaidé.

Mais qui, parmi nous, a des lingots d'or dans un coffre alors qu'"un Français sur six vit à peine avec 1.000 euros par mois". Le communiste Fabien Roussel a, lui, jugé "énorme de dire que l'or est une forme d'épargne populaire", après des propos d'un député de la majorité, Bruno Fuchs. La LR Véronique Louwagie, qui a regretté que la majorité n'aille "pas jusqu'au bout" en supprimant l'ISF, et pointé les limites de la distinction entre les biens productifs et les autres, a lancé à la majorité: "Vous êtes gênés et essayez de rattraper".

Député LREM siégeant au groupe MoDem, Bruno Fuchs a, lui, tenté, en vain, de baisser la taxe sur les ventes d'or et de métaux précieux pour l'aligner sur celle concernant la bijouterie (6%), afin de "redonner du pouvoir d'achat aux particuliers et augmenter les recettes fiscales de façon substantielle".
Add a comment...

L’offre, la demande, le stock d’or et l'impact sur le prix.

On croit qu’il y a approximativement 174,100 tonnes d’or au total, mais ce chiffre n’est qu’une estimation. Elle se base sur une approximation de l’or provenant des mines, pendant 5,000 ans, en utilisant des méthodes primitives. Cette quantité est sous-estimée de dix à vingt fois. Philip Barton, du Gold Standard Institute, estime que le montant du stock se situe plutôt entre 1,200,000 et 2,500,000 tonnes. Selon Philip Barton, l’estimation de 174,100 tonnes ignore le fait que, jusqu’à récemment, on trouvait facilement de l’or à la surface de la terre sans avoir besoin de mines en profondeur et de technologies sophistiquées comme aujourd’hui. Personne ne connait avec précision la quantité d’or extraite des mines et qui existe toujours dans les coffres des gouvernements et des investisseurs privés.

Quand on parle de l’or, les déficits ou les excédents n’existent pas et ne peuvent pas affecter le marché, pour la simple raison que rien ne se consomme. En réalité, tout ce qui se produit sur le marché est le déplacement de l’or du stock d’une entité (la compagnie minière) à une autre (un investisseur). En ce qui concerne l’or, il y en a toujours une large quantité et elle ne diminue jamais. Ce sont seulement les propriétaires du stock qui changent.

Pour comprendre le prix de l’or, l’offre qui compte est l’offre totale et non pas la nouvelle offre (production minière) qui arrive sur le marché lors de la dernière année (ou semaine, ou mois). L’offre d’or est une offre globale qui inclut la totalité des offres existantes. De la même façon, la demande d’or qui compte est la demande globale et pas seulement la plus récente (minière) qui arrive sur le marché au cours d'une année. La vaste majorité de l’or extrait des mines à travers l’histoire existe encore et est détenue sous forme de barres, de lingots, de pièces de monnaie ou de bijoux.

L’exploration minière représente seulement 1,64% du stock d’or existant et, si on considère que le stock est plutôt de 1.200.000 tonnes, alors l’offre minière diminue à 0,24%. Si on présume que le stock est de 2,400,000 tonnes, alors elle ne représente plus que 0,11%. Par conséquent, quel impact peut avoir l’offre minière sur le prix de l’or? Quand on regarde le graphique #3, il est évident que les compagnies minières ne font pas le prix de l’or, mais qu’elles acceptent plutôt le prix qui leur est offert par le marché. Il y a 61 ans de stock disponible, si on considère l’estimation de 174,100 tonnes, et entre 419 et 838 années de stock. Peu importe l'estimation que l'on prend, elles sont toutes les deux phénoménales.

On constate aussi que le prix de l’or est déjà descendu sous le prix de production dans les années 80, alors qu’on prétendait qu’il ne pouvait pas le faire. Il est en plus resté en dessous ou proche du prix de production pendant près de vingt ans.

On comprend mieux pourquoi l’or n’est pas une matière première comme le cuivre, le pétrole ou le blé. La seule matière première qui se rapproche de l’or, dans ce contexte, est l’argent, qui se comporte aussi bien comme une matière première qu'un métal monétaire. On voit que le stock d’or est proche de 60 ans. Ceci devient évident quand on regarde l’utilisation du pétrole et du blé qui disparaissent totalement avec les utilisations, alors que la récupération du cuivre est excessivement difficile et, par conséquent, très chère en temps et en argent. Par contre, l’or est entreposé dans sa forme la plus naturelle, non consommé et, par conséquent, requiert un coût et un temps minimes pour être remis sur le marché.

Même quand un très large stock d’or a été amené sur le marché, comme dans les années 1800, son prix réel n’a presque pas changé. Les méthodes traditionnelles d’analyse économique selon lesquelles « plus l’offre est haute, plus le prix est bas », ne s’appliquent pas à l’or. L’or est hautement apprécié à un ratio présumé de stock/flux de 61/1 ou, à mon avis, à un ratio plus réaliste de 419/1.

A l’exception de l’utilisation industrielle et dentaire qui est de 9%, tout le stock d’or est conservé dans sa forme la plus naturelle, demandant ainsi un minimum de travail pour le ramener sur le marché.

Le stock d’or existant devrait être 61 fois plus grand que celui du stock minier et 39 fois plus grand que celui du marché. Ceci le rendrait presque impossible à voir.

Pour l’or, il y a toujours un gros stock existant et il ne diminue jamais. Dans la plupart des cas, quand une personne achète de l’or, l’or ne fait que se déplacer du vendeur à l’acheteur, sans transformation.

Il est donc très important, quand on analyse le prix de l’or, de prendre en considération la demande totale et pas seulement la demande d’échange. La demande d’échange s’exprime en donnant quelque chose en contrepartie d’un bien demandé. Pour l’or, la demande d’échange est de 2,6%. La demande de réserve est une demande qui s’exprime par le refus de se séparer d’un bien qu’on possède et, pour l’or, la demande de réserve est de 97,4%. Les gens qui possèdent de l’or le demandent en le gardant en dehors du marché.

Regardons maintenant le stock d’or détenu par les banques centrales, tel que rapporté par le Fond Monétaire International (FMI). Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessous, s’il est correct, le stock d’or détenu par les banques centrales représente 1/8 du stock d’or total. Si l’on prend l’estimation de stock d’or de Philip Barton, alors le ratio devient 1/40 du stock d’or total. Ce n’est pas beaucoup, mais il faut tenir compte que le stock d’or total des banques centrales peut facilement être mis sur le marché en très grosses quantités, à bas coût et très rapidement. Par conséquent, il peut avoir un très grand impact sur le marché qui est d’approximativement 4,500 tonnes par an. Dans les années '90, aussi bien le FMI que la Banque d’Angleterre ont influencé le prix de l’or, rien qu’en indiquant leur intention de vendre de large quantités d’or. Aujourd’hui, c’est l’inverse qui semble être le cas, car les banques centrales sont devenues plutôt acheteuses que vendeuses.

Il ne faut pas oublier que les banques centrales ne rapportent pas régulièrement leurs stocks d’or, ou alors elles ne le font que sporadiquement, comme la Chine et l’Arabie Saoudite. Le FMI ne l’exige pas et ne vérifie pas les données envoyées par les banques centrales. Ainsi, le montant actuel aux alentours de 30,000 tonnes pourrait être beaucoup plus élevé. L’information disponible au public indique que, contrairement aux années ‘90, depuis les pays sont devenus des acheteurs net d’or pour leurs réserves et ce, en grosses quantités, et ça va continuer. Au même moment, ceux qui en possèdent ne vendent pas. On pourrait voir les réserves des banques centrales dépasser 40,000 tonnes d’ici cinq à dix ans.

Le stock d’or a augmenté au même taux que la population mondiale et la nouvelle création de richesse, qui sont des composantes critiques dans la détermination de l’offre et de la demande de monnaie.

Il est très important de bien comprendre l’offre, la demande et le stock d’or, car s’il fait de nouveau partie du système monétaire international, alors le prix de l’or deviendra important dans la remise à zéro.

L’or n’est pas une matière première, mais une devise physique, et il devrait être analysé en tant que tel, avec les devises-papier (dollar, euro, yen, etc.) et non pas avec les matières premières (cuivre, pétrole, blé, etc.). Oui, l’or est une ressource naturelle qui s’extrait de la terre. Il n’est pas consommé mais plutôt entreposé dans sa forme la plus naturelle; il n’est donc pas une matière première. Grâce à ses caractéristiques naturelles, l'or est devenu dans le monde entier et depuis plusieurs milliers d’années, la meilleure devise physique et sans risque de contrepartie.

On traverse en ce moment une période de guerres monétaires et l’or est au centre de celles-ci. Cela débouchera sur un nouveau système monétaire international et je pense qu’il sera lié à l’or d’une façon ou d’une autre. C’est sa fonction monétaire qui pousse son prix bien au-delà de la valeur qu’il aurait s’il n'était qu’une matière première.

Il faut savoir que le marché de l’or est très opaque. Le problème avec le marché de l’or est que la plupart du courtage ne se fait pas en bourse. Aussi, les particuliers et les institutions gouvernementales (banques centrales, fonds souverains d’investissement, etc.) rapportent leur stock d’or partiellement ou pas du tout, ou fournissent des informations inexactes qui induisent en erreur, le marché.
Add a comment...

Affiner l'Or

Pour réaliser des lingots d'un titrage de pureté de 999,9 ‰, soit de l'or pur, répondant aux normes bancaires (L.M.B.A.), l'or brut est plongé dans d'immenses bacs remplis d'acide nitrique.

Le principe du procédé électrolytique repose sur la réalisation de réactions chimiques par le biais d’une activation électrique.

L’opération d’affinage de l’or exploite ce que l’on appelle la dissolution anodique.

Par l'électrolyse, appelé également "galvanoplastie" oû un courant très important de l'ordre d'environ de 600 ampères sous une tension d'environ 3 volts est nécessaire, l'or brut servant d'anode (+), après le passage dans le bain d'acide et par le phénomène d'électrolyse, l'or pur se dépose sur la cathode (-). Les autres métaux restent sur l'anode.

L'or est récupéré et façonné en conséquence pour produire ensuite des lingots d'or d'investissement au standard bancaire.

L’affinage de l’or par électrolyse est certes très efficace pour obtenir de l’or d’une très grande pureté, mais le procédé électrolytique pour l’affinage de l’or reste cependant très coûteux en appareillage et nécessite beaucoup d’énergie et des investissements très importants que seuls de grandes fonderies ont les moyens d'investir.
Add a comment...

Vendre vos bijoux en or et argent

Dans le domaine du rachat d'or, choississez un commerce ayant pignon sur rue. La législation francaise vous permet de vous rétracter sur une période de 2 jours soit 48 heures.
Qu'est ce qui est le plus sur ?
La question de la sécurité est primordiale : il est hors de question de se faire dérober ses bijoux à la sortie de la boutique .
Avec un nombre grandissant de particuliers vendant leurs bijoux en or et le cours de l'or très élevé, les montants récupérés de la vente de bijoux sont en moyenne de 500 € ( environ 20g d'or ). Cela attire un certain nombre de malfrats qui tournent autour des boutiques de rachat d'or , n'hésitant pas à agresser les acheteurs. Ce phénomène est particulièrement important en Belgique et en Allemagne où il est possible d'être payé en espèces pour des montants inférieurs à 5000€. En France les paiements en liquide sont interdits, ils se font par chèque ou virement bancaire. La bonne nouvelle est qu'agresser quelqu'un qui sort d'une boutique après avoir vendu ses bijoux ne sert à rien.Il est plus difficile pour les délinquants de repérer qui va vendre des bijoux du passant ordinaire et donc le risque de se faire agresser de cette manière est plus faible en France qu'aileurs.
Add a comment...

Pourquoi acheter de l’or ?

Acheter de l’or revient à investir dans un produit de placement à long terme qui permet de garder un certain niveau de vie malgré les différentes crises et inflations. L’or en outre figure parmi les produits de placement les plus recherchés grâce à sa valeur qui ne cesse de connaître une hausse constante. Toutefois, investir dans l’or ne se résume pas à acheter de l’or. D'abord, il est nécessaire de savoir que l’or existe sous différentes formes dont certaines ne sont pas appréciées sur le marché boursier. Le marché de gré à gré reste cependant une issue favorable pour les produits en or de moindre qualité, non rentable dans l’univers de l’investissement. Seulement, le marché boursier et de l’investissement en or requiert quelques conditions qu’il faut notamment prendre en compte si l’on veut pouvoir revendre son or quand il sera nécessaire. Une des règles fondamentales est d’acheter de l’or dans un emballage scellé. Cet emballage est non seulement une preuve de l’authenticité de l’or, mais également un moyen de protection contre les chocs et les rayures qui peuvent survenir lors du transport ou même pendant son stockage. Sous scellé, l’or garde sa beauté et sa splendeur et pourra être facilement revendu même des années plus tard après son acquisition. Qu’il s’agisse de lingots, lingotins ou pièces, acheter de l’or vous garantit une meilleure revente et également de l’assurance quant à la qualité de vos produits de placement. Pour protéger le prix de vente maximal de votre or, il est donc important de garder le paquet fermé jusqu’à la revente. Notons que chaque sac doit comporter un numéro de série permettant un suivi de l’or commercialisé sur le marché.
Add a comment...

La Chine et la Russie dans le même pot d'or.

Le Fonds russe de Développement de l'Extrême-Orient veut investir dans l'industrie minière chinoise d'or de la Chine National Gold Group, un producteur contrôlé par le gouvernement chinois.

Avec cet accord commercial, les russes et les Chinois veulent créer une plate-forme financière attractive à laquelle les investisseurs privés peuvent participer donc le premier objectif est l'investissement dans l'or, les métaux précieux. L'accord est prévu pour la fin de cette année et commencera à fonctionner au début de 2018. Ce fonds, ainsi récemment créé minier disposera d'un investissement initial, de la part du fonds russe, à peu près $ 500 millions, avant de s'étendre et de gagner un plus grand volume dans l'avenir. Les autres investisseurs impliqués dans l'opération sont le Far East Development avec d'autres 100 $ millions et quelques investisseurs privés qui apporteront d'autre $ 300 millions.

La famille du multimillionnaire russe Suleiman Kerimov a accepté de vendre 10 % de Polyus PJSC, de la mine d'or, la plus grande du pays, à un groupe qui se nomme Fosun International Ltd. pour presque $ 900 millions. Le multimillionnaire Oleg Deripaska a également vendu une participation, évaluée à quelque $ 500 millions de son entreprise Group Plc au groupe chinois AnAn de la Chine.

Cependant, la nouvelle n'a pas été encore confirmée de la part de Chine Gold.
Add a comment...

Les légendes sur l’or

Les fanatiques de l’or suivraient de manière rigoureuse les 10 règles énoncées ci-dessous.

L’or est une monnaie, une devise, un dépôt permanent de valeur et le sera toujours.
Le prix de l’or ne peut pas chuter, il peut uniquement être manipulé à la baisse.
Si le prix de l’or part à la hausse, cela se produira malgré les énormes efforts déployés par les manipulateurs pour l’en empêcher.
A un moment donné, le monde devra revenir à l’étalon-or.
Les banques centrales impriment de l’argent sans aucune restriction, faisant que le prix de l’or doit obligatoirement augmenter.
Investir dans l’or est bénéfique autant dans un contexte économique positif que négatif. C’est un moyen de se protéger de l’inflation et de l’effondrement économique.
L’or survit à l’effondrement économique.
L’or permet de lutter, de résister au gouvernement et à son controle sur les finances.
Toutes les prévisions sur le prix de l’or doivent être étudiées de très près.
Dans n’importe quelle devise, l’or est toujours apprécié.
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded