Profile cover photo
Profile photo
Bastien d'Abbadie
1,749 followers -
le compte Google+ qui donne la banane à Dick Rivers.
le compte Google+ qui donne la banane à Dick Rivers.

1,749 followers
About
Bastien's posts

Post has attachment

Post has attachment

Post has shared content
Pour rebondir sur le débat ayant lieu ici : http://goo.gl/scB3A au sujet du #CommunityManagement  sur Google Plus.

Hello, je suis CM en interne chez +alloresto.fr donc je vais pouvoir vous donner mon ressenti côté marque (qui est probablement très différent du ressenti d'un CM en agence qui a des objectifs biens souvent ciblés sur des chiffres assez particuliers - CAD, ceux vendus au client par l'agence.).

Google+ est clairement un monde à part : la population est différente, les usages sont différents, la teneur des commentaires est différente et même les trolls sont différents. La gestion des contenus est différentes. Les outils à disposition du CM sont différents.

Beaucoup de marque arrivent ici avec en tête, la même stratégie que Facebook. Or, comme dit plus haut, de mauvaises habitudes ont été prises là-bas, comme les call-to-action qui n'apportent rien de + aux gens (partagez, likez, commentez pour X raisons) ou l'usage d'artifices de manière à augmenter leur nombre de fans ou leur EdgeRank, la faute au model même de ce réseau (j'en parle d'ailleurs ici : http://goo.gl/p80sh ) et ne prennent pas le temps de s'adapter à toutes les différences qui font la force de Google+.

De ce fait, nombreux sont les CM qui perdent espoir en arrivant ici avec les mêmes codes que sur Facebook, ou bien avec une tactique "Mes posts sont le flux RSS de mon blog de marque" en s’étonnant que cela ne fonctionne pas. Il faut bien comprendre qu'ici, vous (et moi même), utilisateurs, attendons plus d'humanité (cf. +Vincent Peybernes ) et d'échanges. Pour bien faire son job de CM, il faut être sur le réseau et le comprendre en tant qu'utilisateur pour savoir ce qu'on attend de voir dans notre flux, et non pas chercher par tous les moyens le +1, le partage, les commentaires... Forcément, on est contents quand ça interagit ! Ça fait plaisir ! Mais quand ça ne marche pas, il faut se remettre en question.

Je pense que beaucoup de CM ou de marques (ou d'agences) ne sont tout simplement pas encore assez matures pour appréhender Google+, parce qu'ils se fient beaucoup aux livres blancs, aux articles de blogs et aux études diverses... et tout le monde ici se souvient du bashing médiatique qu'à subit Google+ pendant des mois par des gens dont justement je parle au paragraphe précédent. C'est resté dans leurs esprits, et pourtant aujourd'hui, que voit-on ? Que Google+ explose tout sur son passage alors que Pinterest est encore totalement inconnu en france (cf. la petite étude Ifop ici http://goo.gl/h6Ghy qui traite de la notoriété et d'autres trucs) à part de la petite sphère nombriliste que nous représentons, nous, les CM/SMM, et qu'il est pourtant encore poussé auprès des marques avec insistance.

Enfin, pour rejoindre tout de même +Matthieu Dixte, il n'y a pas la "masse" qu'il y a sur Facebook. C'est vrai ! Mais est-ce un mal ? L'échange gagne en qualité, les gens peuvent aisément nous sortir de leurs cercles ou au contraire, décider de nous mettre dans un cercle à fort volume. D'où l’intérêt de faire du qualitatif ! Avant de poster, il faut toujours se demander "qu'est ce que j'apporte aux gens qui verront ce post et qu'est ce que j'apporte à la marque ?" avant "J'espère que ça va plusser sinon je poste un chaton qui n'apportera rien à mes lecteurs ni rien à ma marque mais qui remplira mes objectifs".

J'avais écrit "Enfin, " mais c'était un mensonge car je voudrais terminer sur quelque chose de plus terre à terre : N'oubliez pas que dans l'absolu, les réseaux sociaux ne doivent pas être une plateforme de vente mais une plateforme d'échange et de gain de notoriété/confiance. En montrant les produits et le savoir-faire de la marque, en répondant aux interrogations des clients et même aux critiques (dans le cas alloresto, la fréquence des pubs sur YouTube mentionné par +Kevin Marhic, qui a influencé en interne la décision de réduire le volume de pré-rolls, provenait effectivement du compte sur Google+ !).

Une chose est sûre : Google Plus est en train de ramener le social dans "Réseau Social", et ce n'est pas pour me déplaire, moi utilisateur... ni moi Community Manager.

#GooglePlus   #SocialMediaManagement   #MyOwnView  
Photo

Post has attachment
Woof!
Photo

Post has attachment
BEST CV EVER !

Post has attachment

Post has attachment
Après Draw Something, voici Doodle.ly, le réseau social du dessin

Post has shared content

Post has attachment
Groupie accidentally sleeps with Bass player...

Post has attachment
Blunderbuss, le nouvel album de Jack White en écoute exclusive sur iTunes
Wait while more posts are being loaded