Profile cover photo
Profile photo
ACE WIT Bikes
12 followers -
Ace Wit est une nouvelle marque qui conçoit et commercialise des cadres de VTT d'enduro issus de 17 années de recherche, d'innovation et d'expérience. Le résultat est un cadre avec un système de suspension unique qui associe confort et performance avec une géométrie à la fois très stable et extrêmement maniable.
Ace Wit est une nouvelle marque qui conçoit et commercialise des cadres de VTT d'enduro issus de 17 années de recherche, d'innovation et d'expérience. Le résultat est un cadre avec un système de suspension unique qui associe confort et performance avec une géométrie à la fois très stable et extrêmement maniable.

12 followers
About
Posts

Post is pinned.Post has attachment
ACE WIT 297
CADRE D'ENDURO JOKER E160

  Le cadre entièrement conçu par Ace Wit est d'abord basé sur une cinématique de suspension arrière anti-pompage avec un pivot principal haut et un triangle arrière unifié afin d'optimiser le rapport confort/efficacité de pédalage.

  Le point de pivot haut permet d'utiliser la poussée motrice de la roue arrière qui est parallèle au sol et qui agit sur le bras de suspension dans le sens de la détente de la suspension pour contrebalancer les forces qui compriment la suspension au pédalage et provoquent le pompage.
  Le triangle arrière unifié, c'est-à-dire sans articulation entre l'axe de la roue arrière et le pédalier,  supprime toute variation de longueur de chaîne et tout kickback (rotation du pédalier en arrière quand la suspension se comprime).
  Ce principe a déjà été utilisé il y a une vingtaine d'années pour ses qualités au pédalage et avait été arrêté à cause de 2 défauts. Premièrement des variations de distance entre la selle et le boîtier de pédalier quand la suspension travaille et deuxièmement un fonctionnement trop raide quand le pilote est debout sur les pédales.    Le travail a consisté à garder les qualités et à supprimer les défauts en remplaçant les conceptions monopivot des anciens systèmes, avec fixation directe de l'amortisseur (qui imposait une position avancée du pivot,) par un système avec une biellette et un basculeur qui permettent de gérer la compression de l'amortisseur tout en reculant le pivot principal autant qu'on le souhaite et faire ainsi disparaître les défauts.
   Le boîtier de pédalier se déplace avec le bras de suspension mais la distance entre la selle et le pédalier ne varie pas plus que de 4 ou 5 mm quand on pédale car la position de départ du point de pivot principal est alignée avec le pédalier et la selle. Dans le même temps cela fait descendre beaucoup plus la trajectoire du boîtier de pédalier lors de la compression de la suspension, ce qui fait que cette dernière fonctionne de façon homogène que l'on soit assis sur la selle ou debout sur les pédales.

  De plus,
- Les bases rigides du triangle arrière unifié résistent très bien à la traction de la chaîne pour transmettre l'effort,
- Le pivot haut donne une trajectoire de roue arrière qui recule beaucoup lors des compressions de la suspension et permet de mieux franchir les obstacles. Cette trajectoire de roue arrière permet aussi de stabiliser le vélo sur les gros chocs et les réceptions de saut en "récupérant" la majeure partie de l'empattement que le vélo perd avec la compression de la fourche qui fait reculer la roue avant.
  
   Pour la réalisation de mes prototypes puis pour la production de la série, un travail très long et très approfondi a été effectué sur la géométrie afin d'optimiser la position du pilote, la maniabilité et la stabilité en montée et en descente.
Pour la capacité de franchissement, l'adhérence en courbe ou au freinage, le diamètre de 29" s'imposait pour la roue avant alors que pour la roue arrière, le diamètre de 27,5" permet d'avoir des bases (distance pédalier-roue arrière) très courtes qui offre les meilleures maniabilité et réactivité possible.
   Le triangle arrière unifié avec pivot haut permet de réduire la longueur des bases à 412 mm, ce qui n'est pas possible avec les autres systèmes de suspension, et qui confère une maniabilité exceptionnelle aux vélos sans pénaliser la stabilité qui reste très bonne grâce au recule de la roue arrière sur les chocs et grâce à l'angle de direction de 66,8° avec une roue avant de 29". Cette configuration offre ainsi une facilité et une sécurité de pilotage uniques  dans les passages raides et techniques. 
 
   Pour la position du pilote, la côte principale (appelée "reach") est la distance horizontale entre le boîtier de pédalier et le tube de direction. Avant la longueur de la potence, celle-ci conditionne la distance entre le pédalier et le cintre et est primordiale en descente comme en montée.
  A titre de comparaison, le reach est de 430 mm en  taille S/M et 458 mm en taille L sur les Joker E 160, pour des valeurs moyennes sur le marché comprise entre 421 et 440 mm en taille M et entre 443 et 461 mm en taille L.
  Le seconde côte la plus importante est l'angle de selle qui est de 75° en M et 75,5° en L. Ces valeurs permettent d'avoir le bassin bien positionné par rapport au pédalier afin de bien développer la puissance du pédalage sur le plat et en montée.

  Il en résulte des top tubes très courts un peu inhabituels au début mais qui favorisent la maniabilité dans toutes les situations où l'on est assis sur la selle et particulièrement dans les épingles techniques en montée. 

   Le tube de selle fait 430 mm en M et 460 mm  en L, le tube de direction 105 mm en M et 110 mm en L pour ceux qui veulent une position basse de l'avant. Pour les autres, on remonte le poste de pilotage en choisissant un cintre plus haut ou en conservant plus de longueur en coupant le pivot de la fourche plus.

  La hauteur de boîtier de pédalier est d'environ 352 mm et l'empattement est d'environ 1147 mm en M et 1175 mm en L. Je dis "environ" car la suspension à triangle arrière unifié à pivot haut implique un déplacement de la roue arrière et du pédalier au SAG qui n'a pas lieu sur les autres systèmes, ce qui ne permet pas de faire des comparaisons valables "à vide".

   Sur des vélos à suspensions arrière classiques, avec le pédalier sur la partie avant du cadre, la roue arrière avance dans la deuxième partie du débattement alors que la roue avant recule lors de la compression de la fourche. Il en résulte sur les vélos d'enduro une diminution d'empattement d'environ 80 mm qui est très préjudiciable à leurs stabilité.
   Voici le lien d'une photo pour visualiser ce problème :
http://www.vitalmtb.com/photos/features/G-Out-Project-Fort-William-BDS-2015,8934/G-Out-Fort-William-Specialized-S-Works-Demo-8,91878/sspomer,2

  Avec les suspensions arrière à pivot principal haut, l'empattement est plus court à vide mais le recul de la roue permet de récupérer a majeure partie de l'empattement perdu à l'avant et limite la diminution à 15 mm. Ainsi,  l'empattement est plus constant quand les suspensions travaillent ce qui améliore fortement la stabilité.



  On peut aussi faire un montage avec roue avant de 27,5" et un jeu de direction Cane Creek Angleset qui permet de "descendre" l'angle de direction jusqu'à 66°. Le vélo est encore plus facile et ludique mais la stabilité reste très bonne.

  En fait, le montage avec fourche de 160 mm se fait plus simplement avec des fourches pour roues de 29".
La fourche de 29" 160 mm avec une roue de 27,5" a pour but de limiter la perte de hauteur liée au diamètre de roue plus petit qui se fait :

1. D'une part entre l'axe de roue et le bas du té de la fourche car la hauteur d'une fourche est conditionnée principalement par le rayon de la roue et le débattement car il doit y avoir la place pour les deux entre l'axe de la roue et le bas du té afin que le pneu ne touche pas le té en compression maximale (sinon OTB) !!!!!  Donc à débattement égal, une fourche en 29" fait environ 19 mm de plus qu'une 27,5" (différence des cotes ETRTO 622 - 584 divisée par 2). Comme la configuration de base est avec une roue de 29", il faut garder une fourche de 29" pour ne pas perdre de hauteur à ce niveau.

2. D'autre part entre le point de contact de la roue avec le sol et l'axe de roue : encore environ 19 mm. Pour compenser ces 19 mm, on monte un jeux de direction à coupelle externe qui permet de récupérer une dizaine de millimètres (le montage en 29" se fait avec une coupelle de jeux de direction interne ZS44 /ZS56 pour Zero Stack c'est à dire "hauteur zéro),  et on peut mettre un pneu un peu plus gros. La taille de pneus la plus courantes en en enduro 29" est 2,3" donc on prend un 2,4" ou 2,5" pour gagner encore quelques mm.

  Concrètement, il faut monter une jeux Cane Creek Angleset ZS44/EC56 0,5°/1°/1,5° (premier de la deuxième ligne sur la page du lien
http://www.canecreek.com/products/headsets/angleset

   Le montage du jeux de direction le plus intéressant est en -1,5° pour coucher l'angle de direction au maximum avec la roue de 27,5. Ca parait très théorique mais ça marche étonnamment bien.

   On peut aussi faire un montage avec une fourche pour roue de 27,5 avec un débattement de 180 mm fait à peu près la même hauteur qu'une fourche de 160 mm en 29" (-19 mm de hauteur pour la taille de roue +20 mm de débattement). 

   Chez Rock Shox, l'autre intérêt de la fourche en 29"  est d'avoir un déport (décalage de l'axe de roue par rapport à l'axe de direction qui conditionne la maniabilité) plus important qui améliore la maniabilité. En général, les déports pour les roues de 27,5" sont de 42 ou 44 mm et de 51 mm pour les roues de 29" mais de son côté, Rock Shox propose ses fourches pour roues de 29" en deux déports : 46 mm et 51 mm.  Le déport de 46 mm donne un équilibre encore meilleur aux vélos en 27,5" et d'ailleurs, après test en aveugle par les pilotes de son team, Giant fait fabriquer spécialement pour ses vélos d'enduro en 27,5" des fourches Pike en déport 46 mm.   
Ces données d'apparence très théorique confèrent sur le terrain un comportement à la fois très efficace et très naturel.
Photo
Photo
2015-05-30
2 Photos - View album

Post has attachment
Le dernier article en ligne sur les cadres Ace Wit :

http://www.endurotribe.com/2017/06/verdict-essai-du-ace-wit-297-joker-e160/

mais le vélo est facile et excellent en sauts et permet de dépasser très facilement ses limites grâce à une géométrie très longuement travaillée qui repousse les limites habituelles du rapport stabilité-maniabilité.


http://www.endurotribe.com/2015/06/video-lucas-frigout-a-pollionnay-au-guidon-du-ace-wit/

Post has attachment
Voici le nouvel article d'Antoine Hoffmann-Masset chez Endurotribe :

http://www.endurotribe.com/2017/06/verdict-essai-du-ace-wit-297-joker-e160/

http://www.endurotribe.com/2017/06/verdict-essai-du-ace-wit-297-joker-e160/

Vous pouvez aller commenter et poser vos questions en attendant d'aller essayer les vélos sur le stand Ace Wit au salon des Pass'Portes aux Gets du 23 au 26 Juin.

Pour un petit goût de revival, voici la vidéo Ace Wit de Lucas Frigout en 2015 :

http://www.endurotribe.com/2015/06/video-lucas-frigout-a-pollionnay-au-guidon-du-ace-wit/

Et de Cledetreize :

https://www.youtube.com/watch?v=YGZkTozbpEA&feature=youtu.be

qui montrent bien que le Joker Ace Wit est très à l'aise en saut !!!

Voici la première phase de test d'un montage 297 chez Endurotribe par antoine Hoffmann-Masset. Vous pouvez suivre, posez vos questions pour avoir les réponses dans la deuxième partie du test.
http://www.endurotribe.com/2017/05/dans-les-tuyaux-essai-du-ace-wit-297-joker-e160/

Post has attachment
Voici le vélo d'Ange Santini, nouveau pilote Ace Wit pour la nouvelle saison d'enduro qui va bientôt commencer. On a pas lésiné sur les moyens pour ce montage en 297 : dérailleur et freins Shimano XTR, pédalier Race Face Turbine, roues Hope, pneus Michelin Wildgrip'R Reinforced, cintre Renthal Fatbar Carbone, potence Funnduro 45 mm, poignées Ergon et surtout fourche Rock Shox Pike RCT3 150 mm, avec amortisseur SR-Suntour Duair préparé en attendant le Rock Shox Monarch RC3 qui va arriver de préparation après un long travail de mise au point.
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
2017-01-19
5 Photos - View album

Post has attachment
Compte-rendu d'Ange Santini de Bargemon dans le Var.

3 jours de test pour ce magnifique Ace Wit le joker 297 made in France.
C'est un vélo très agréable à rouler, surpris par le fonctionnement de la suspension arrière, le vélo reste très stable en haute vitesse, il pardonne beaucoup mais comme tout enduro il faut bien le tenir dans le défoncé.

Beaucoup de points positifs aux niveaux :
-look
-système de suspension
-vélo court
-très bien monté pour un vélo d'essais !
-très léger et très maniable un vélo très très joueur
-couleur ( faire plusieurs modèle en noir complet ou en Chrome complet ! )

Et quelques points négatifs :
- pas très bon grimpeur
- bouge un peu dans le défoncé
-chasse un peu de l'arrière mais c'est rattrapable

Je remercie Jocelyn Robillard pour m'avoir fait essayer ce Bike de fou !!!

On attend des nouvelles pour aller tester le Bike dans une station au top le Parc de la Moulière donc si vous serez sur la station vous pourriez sûrement le voir ! 😉
‪#‎acewit‬ ‪#‎acewitjoker297‬ ‪#‎raceschoolcompagnie‬ ‪#‎customracing‬ ‪#‎24herbalife‬ ‪#‎athleteherbalife‬
Photo

Post has attachment
Voici le nouveau montage de Jérémy Laiguillon.
Ca marche aussi en vert !!!!
Photo

Post has attachment
Matthieu Faury en action aux Deux-Alpes sur les pistes de DH.
Photo

Post has attachment
L'équipe Ace Wit sera présente au salon des Pass'Portes à Châtel du 24 au 26 Juin avec des vélos en test.
Photo

Post has attachment
Voici le nouveau Ace Wit Joker E monté par Matthieu Faury et des photos de ses premiers rides dans le sud de la France.
PhotoPhotoPhotoPhoto
2016-06-15
4 Photos - View album
Wait while more posts are being loaded