Shared publicly  - 
 
« Un style, ce serait peu dire s'agissant des "Démons". Ce qui frappe ici, c'est plutôt leur multiplicité, une diversité de registre, non seulement dans les voix distinctes des différents personnages, mais encore, voulue et systématique, dans l'agencement même du texte, où l'on feint que plusieurs collaborateurs sont allés jusqu'à entretisser leur vision des choses. »
Robert Rovini à propos de Démons de Heimito Von Doderer.
Paru dans Cahiers du Sud n° 380
1